Aller au contenu
1984

Ce genre de faux ami...

Déchet(s) recommandé(s)

... qui oublient leurs soit disant meilleurs amis lorsqu'ils ont un chum ou une blonde.

Faudrait les brûler, je vous jure. 

J'avais rencontré une nana il y a 9 mois, en revenant vivre à Bordeaux, une fille avec qui je suis vite devenue assez fusionnelle. On faisait les 400 coups ensemble, on s'aimait beaucoup. Parfois elle avait du mal à ce que je ne sois pas toujours après elle à lui demander si elle avait fait son caca du matin et celui du soir. Parfois elle était mauvaise. Suite à une crise type " tu n'es pas là quand j'ai besoin de toi, seulement quand ça va", ce qui était terriblement faux, je lui ai expliqué, notamment, que je fonctionnais de façon assez solitaire; il fallait simplement communiquer ses besoins plus clairement pour que je puisse faire des efforts, en aucun cas on ne pouvait me reprocher d'être telle que j'étais, je n'allais pas devenir elle pour la rassurer !

Au final, elle s'est trouvé un mec. Moi aussi dans la foulée. Je continuais a essayer de la voir, mais elle, beaucoup moins. Au final, je pense avoir passé les deux mois qui ont suivi à soit essayer de l'inviter dans mes sorties, soit d'aller chez elle pour pouvoir la voir lors des soirées qu'elle organisait (avec son mec, toujours). Jusqu'au jour où madame alla a nouveau mal. Et là, c'était justification sur justification, j'allais mal aussi à ce moment là et j'essayais de lui expliquer de me laisser de la place pour qu'on puisse être ensemble et se soutenir mutuellement. En vain, un soir où la fille devait m'accompagner à une sortie, elle me lâche pour la énième fois et au tout dernier instant. Je décide donc d'aller chez elle pour la motiver, mais elle m'écrit sur messenger : " Non, n'essaye pas de me forcer, j'ai besoin d'être avec ma soeur et mon mec, sinon j'vois personne".

Et voila comment quelqu'un qui te considère comme sa BFF te fait comprendre lâchement que tu n'as pas la place que tu avais avant dans son coeur. J'ai été très triste, très en colère, je l'ai appellée en furie et je lui ai crié dessus que c'était méchant de me dire un truc pareil, mais elle a réagi de façon stoïque, comme quelqu'un qui n'a aucune sensibilité a la peine d'un étranger. On dit pas des choses pareille à un ami intime, à moins de vouloir le blesser. Et le lendemain, je lui explique à quel point son attitude est blessante. Là dessus, on me dit de me souvenir de mes paroles la fois passée; cette fameuse fois où je lui ai pourtant dit de me parler et de m'appeler au besoin, et on m'accuse de chantage affectif. Je comprends donc, que quelque part j'ai affaire à une vengeance en catimini. Mais soit.

"Les gens, ils sont là quand ils ont besoin de toi, mais ils sont jamais là quand tu vas mal"

Voilà ce qu'elle disait.

C'est au moment ou nous allons mal, toutes les deux, qu'elle me repousse. Parce qu'elle a un pénis sur lequel s'épancher, qu'elle a plus besoin de sa pote. Les gens sont d'une hypocrisie terrible, ils se font passer pour des victimes alors qu'ils sont les premiers à jouer les bourreaux quand c'est leur tour d'avoir le baton.  Plus quelqu'un se victimise, plus vous pouvez être sur qu'il est intellectuellement malhonnête. Mais bon, en mars, je rejoins mon chéri à san Francisco pendant un mois, et le sien s'envole pour la nouvelle zélande pendant un an. C'est clairement mesquin et pas très shaolin de ma part, mais je suis pressée qu'elle en chie et qu'elle goûte aux plaisirs de la solitude affective. 

 

f6d15cbc5eebc7da9f1904a5c89a694b.jpg

___

Merci de partager des histoires similaires de faux potes, afin de m'aider à digérer cette histoire et souhaiter la fin de notre race de cons. Bisous. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en ai connu la patate comme ça, qui te cassent les couilles quand ils sont solos pour sortir et dès qu'ils sont casés, ils sont injoignables pendant trois siècles parce qu'ils sont trop occupés à bouffer la chatte de Brigitte.
En général ils traînent avec le genre de meuf qui va bien, c'est à dire une espèce de tyrane stalinienne qui recommande activement de couper tout contact avec untel, parce que pour des raisons X ou Y elle aurait considéré qu'il ne mérite pas son amitié, et tu comprends elle essaye de le tirer vers le haut tu vois.

La seule fois par contre où ça m'est arrivé, c'était extrême. C'est à dire que la meuf de mon ancien pote avait réussi à le convaincre que j'étais peut-être gay et amoureux de lui. Et lui de se dire que c'était possible.
A ce niveau là de connerie, j'ai même pas essayé de lui reparler pour être honnête.


Le problème des gens, c'est qu'ils ont trop souvent gardé les réflexes du collège, le club des collectionneurs de pogs tout ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahahah Albertine ❤️

Merci. 

J'attends que madame se retrouve en plein mois de Mars quand je serai en train de m'éclater avec mon keum et qu'elle sera seule en train de se plaindre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention aux tentations rancunières néanmoins mamène. En dehors des questions de karma et de chevalerie, force est de reconnaître qu'il n'est pas très malin de souhaiter à des personnes dont le comportement amical puis amoureux tendait aux phénomènes de dépendance affective de se planter. Soit-dit en passant, si tu fais le tri des faux-amis, compagnons amoureux instables, tu retrouves souvent des cas de daddy/mommy issues. C'est pas cool, tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des darons aimants et responsables.


Aussi, il est capital de trouver un équilibre soi-même entre les deux extrêmes du desespoir, de la recherche désespérée de l'âme soeur et du totem sur qui se reposer d'un côté.
Et celui du mongolisme nietzschéen, du Loup des Steppes, de l'ado edgy et du cynique utilitariste de l'autre.
carte_postale_bouddha_meditant_avec_yin_

 

Btw, amuse-toi bien à SF et passe le salam à Lil B de ma part si tu le croises.

Qu'est-ce que la blonde du clip est mignonne à croquer bordel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande si ça ne rentre pas dans une problématique de dépendance affective? Déjà au départ c'est très fusionnel, ce qui est un trait, je crois, des dépendants affectifs. Ensuite, dès qu'elle commença à être très occupée (pour des raisons valables ou non) on dirait que ça vient profondément déranger à l'intérieur.

Je suis déjà passé par là. Mon cheminement a été de développer diverses ressources; c'est-à-dire que quand ça ne fonctionne plus avec un individu quelconque pour des raisons justifiées ou non, j'ai tenté de trouver d'autres gens ou d'autres activités pour ne pas rester focalisé sur le même problème/la même activité.

Avoir plusieurs ressources ça l'aide beaucoup.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiède mais vivant_*

J'ai eu un ami du genre. Je dis ami mais ç'en était pas vraiment un.

Un jour, je lui ai confié mes idées suicidaires.

« WTF t'es ben égoïste de penser ça man! »

C'est tout ce qu'il a trouvé à me dire.

À ce moment, j'ai su que je m'étais trompé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Tiède mais vivant_* a dit :

J'ai eu un ami du genre. Je dis ami mais ç'en était pas vraiment un.

Un jour, je lui ai confié mes idées suicidaires.

« WTF t'es ben égoïste de penser ça man! »

C'est tout ce qu'il a trouvé à me dire.

À ce moment, j'ai su que je m'étais trompé.

Mon dieu, quel abruti. T'es surtout tombé sur quelqu'un de déficient, je pense. Souvent je dis " Pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font". Mais quand tu donnes de l'affections sincère à quelqu'un, et une confiance rarement acquise d'un tiers, t'as le droit de l'avoir mauvaise. 

Pour le coup, l'amie dont je parle plus haut a eu des pensées suicidaires à plusieurs reprises. Elle m'a dit des choses en face telles que " De toute façon je manquerai qu'à ma soeur", le genre de phrase que t'oublie pas tellement c'est scandaleux. J'ai aussi eu des pensées suicidaires dans le passé,  je sais ce que c'est d'en avoir marre au point d'espérer que tout s'arrête. Et ça m'arrive encore. Mais en aucun cas je n'ai réagi de la sorte. Quand quelqu'un va mal à ce point, on l'écoute. Si l'écouter ne le soulage pas un minimum, on lui rappelle que beaucoup de gens tiennent à lui, mais on lui dis pas " t'es ben égoïste"

Cela dit, t'aurais du en parler à une femme, elle t'aurait jamais répondu un truc de même.

Moi quand mon amie m'a parlé de ses envies suicidaires, c'était la deuxième fois qu'elle le faisait. Et je lui ai dis et redis que je comprenais ( elle venait de se faire avorter, et comme tu le dis très justement Albertine, tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents corrects... Malheureusement, elle n'a pas eu de chance à proprement parler) mais que je ne pouvais pas lire dans sa tête. Qu'il fallait qu'elle parle. Que j'étais là. Mais qu'elle ne devait pas débarquer en reprochant mon absence de message étant donné qu'à aucun moment elle n'exprime ses besoins clairement, et qu'en plus à force de non dits elle devient méchante. Trop fusionnelle, il lui faut une super béquille quoi. Et elle l'a trouvé, sa béquille.

Désolée Albertine, mais je suis passée par là. Elle me fait subir son attitude, je lui avais dit qu'elle me faisait de la peine, mais elle continue par pur égoïsme. Je lui souhaite sincèrement de souffrir pour réaliser ce qu'est la vie. Elle comprendra plus tard que ce qu'elle a fait est nul, comme moi avant elle. 

ouin. 

Oui San Francisco, pendant 3 semaines. Mais bon, je déchante là aussi. Autre débat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben au bout d'un moment c'est pas ta meuf non plus. A titre perso, j'ai arrêté de formaliser depuis ma dernière embrouille avec l'ami en question, surtout quand il a commencé à se la ramener publiquement avec nos potes en commun comme quoi j'étais grosso modo son faire valoir. C'était grandguignolesque au point où il s'est cramé tout seul auprès d'eux et j'étais plus peiné que content au final.
Il y a des gens qui font de la merde, et ton rôle dans cette histoire c'est de rester digne en toute circonstance. C'est d'autant plus facile à réaliser qu'avec le recul, tu verras que ta pote a voulu faire la maline en quantifiant les rapports amicaux comme une gonzesse qui joue trop aux RPG, tandis que toi, tu as agi avec sincérité de A à Z. Et que c'est la ligne sur laquelle tu vas te tenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Salut,

Pour moi l'amitié vrai ça disparait après le lycée. Ensuite ça se transforme en système de relation hiérarchique à base de dominant / dominé. Se servir de l'autre pour remplir son ego par des gratifications.

Il y a 15 heures, ARGHHH!!! a dit :

comme quoi j'étais grosso modo son faire valoir

On ne devient pas amis gratuitement (en tout cas plus à l'age adulte je pense), il y a toujours une gratification qui est attendu de la part de l'autre. la sincérité blabla c'est pour les gauchistes ou alors sincérité dans la volonté de dominer.

Une fois que l'on ne peut plus se gratifier de l'autre ou vice versa c'est le clash. C'est le clash car la personne va aller gratifier une autre personne que nous. Il faudra donc remplacer cette personne pour se gratifier à nouveau ou se battre pour récupérer la personne et ses gratifications.

La haine et l'amour ça passe par le même tuyau dans le cerveau. La haine tu l'as envers quelqu'un qui pourrait te gratifier mais qui ne le fait pas. l'amour tu l’éprouve envers quelqu'un qui pourrais te gratifier et qui le fait.

Sur l'autoroute du désir la haine est la voie de gauche et l'amour la voie de droite. Ya pas mal de films d'amour à la con qui jouent sur cette mécanique, là ou les deux protagonistes se détestent et tout à coup se roulent une pelle.

J'ai appris à me méfier de mes sentiments envers les gens, la seule variable qui compte pour moi c'est si je suis indifférent ou pas à cette personne.

Modifié par el_picador

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sans doute vrai, mais ce sont des choses qui ne se disent pas en société généralement.
Et pis je m'en bats un peu les klawis, comme tout bon mec bien élevé, je ne suis ni régi par les valeurs de l'empathie larmoyante, ni par celles des rancoeurs dialectiques et de la philosophie de la vie mes roustes sur le bouton de la chambre à gaz etc.
Nan, moi j'agis comme un chevalier ou un gentleman. Buste droit, tête haute. Quand les sentiments sont touchés, je me tourne pour pleurer parce que la pudeur helléno-chrétienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'suis fâchée sérieux.

J'ai une amie de longue date (secondaire 1) que même si c'était ma "meilleure amie" n'était étrangement jamais là dans les moments où tout était foutu pour moi.

[Exemple: Grosse dépression atroce à 18 ans.. J'ai essayé d'avoir son soutien ou sa présence, mais elle était trop occupée à forger ses desseins d'égoïste… Faut faire attention ici, je ne prétends pas être vraiment importante ou être le centre de l'univers…. mais un minimum de support aurait été apprécié… son manque d'implication à mon égard m'a blessée..].

J'ai l'impression qu'elle me voit comme une poule pas de tête qui court partout sans jamais se questionner sur le fond des choses (en tant que personne avec un esprit totalement cartésien, elle a tellement l'air convaincue d'être plus brillante que tout le monde  ----- souvent à l'aide de la voie de la science) et me démontre ouvertement une totale absence d'empathie. Je l'ai appelée ill y a deux semaines pour catch up (parce qu'on ne se voit pas souvent ---- j'aimerais la voir plus souvent) et elle m'a dit qu'elle était dans le métro et que le moment était inapproprié (elle s'en allait chez ses potes) et qu'elle me rappellerait le lendemain. Finalement... J'ai jamais eu ce coup de téléphone. Je l'ai textée… pas de réponse. 

Et en plus dire que le moment est innaproprié ça fait crissement pincé et snob.

C'est le syndrome des parvenus… Voyez maintenant elle… elle a une carrière.. Elle fait un gros salaire et c'est très certainement (tousse) une très bonne raison pour me traiter comme son inférieure ou considérer que je suis sans intérêt. 

En tout cas beaucoup moins intéressante que ses ostis d'amis hipsters.

Donc topo: La meuf elle est jamais là quand ça va pas.. quand il y a une crise.. prétend être mon amie mais m'abandonne constamment.. Je me sens souvent jugée aussi sous le poids de son regard et de sa façon de voir la vie ----------------- qu'elle croit meilleure que celle des autres.

I'm fucking done.

 

--------------------------

 

Tsé dans le fond, je pense à ça et je me relis.. C'est pas si grave que ça. J'ai pas tant besoin des gens. J'ai toujours marché toute seule.

Ici c'était plus une question de principe…. Ce que dans mon livre à moi se fait ou ne se fait pas. Je vis selon un certain code d'honneur et ce qui en diverge me trouble. J'ai suis munie d'une grande loyauté envers les gens que j'aime et quand je ne ressens pas cette même loyauté en retour ou que je sens qu'il y a une quelconque inégalité dans la répartition d'une certaine force morale.. ça me fait un peu mal.

Heureusement que je fais beaucoup de travail personnel et que je suis en constante évolution car ---- bien honnêtement ----- avec tout mon cheminement.. ce qui faisait mal jadis ne fait presque plus mal. Avant ça aurait été le drame total avec les violons. Là c'est une légère colère avec un petit pincement. Ma réaction est en fait plus cérébrale qu'émotionnelle.

Vive la trentaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...