Aller au contenu

Vaut peut-être mieux être simple et bête


Bronzée et dangereuse 5_*
 Partager

Déchet(s) recommandé(s)

Bronzée et dangereuse 5_*

Un jour en me faisant bronzer, j'ai pensé que l'intelligence sans sagesse est une forme de maladie auto-immune

Ça attaque et ronge le sujet qui en est porteur (de cette intelligence)

À s'en sevir sans sagesse pour l'orienter, ça part en vrille, mais grave... étalage de culture, compétition, complexité non assumée,  création et alimentation de troubles psychiques,  creation et alimentation de complexes parce que narcissisme sous jacent etc.

Bref à ce tarif vaut mieux être simple et bête. Le bon gros sens des campagnes rend plus heureux et moins torturé 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pauvre Bronzée et dangereuse numéro 5 ...

Si Bronzée, si dangereuse mais pourtant trop intelligente.

Le monde que tu décris doit te faire du mal en crisse, à en souffrir le martyr d'être née SURDOUÉE.

Je compatis. Si si. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, Bronzée et dangereuse 5_* a dit :

Bref à ce tarif vaut mieux être simple et bête.

J'étais d'accord avec toi avant que tu fasses cette conclusion. 

Vaut mieux développer sa sagesse et rester soi-même.

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dépôt fun_*

Le Dépotoir : où les membres expliquent leur vie plate par leur "intelligence vertigineuse".

:deep:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi parle-t-on de sagesse des campagnes uniquement ?

La sagesse des jungles ou la sagesse des banlieues (pour ne citer qu'elles), c'est AUSSI de la peufra.

Y'a pas mal de gros teubés là-bas, venez donc dans mon quartier pour voir si je suis un menteur.

Modifié par RETRO
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'intelligence, c'est comme le momentum des atomes - et ce même jusqu'à sa fébrilité vaporeuse qui la rend de plus en plus intangible et volubile plus son intensité augmente. 

Mais ce n'est pas une question de vitesse et d'intensité qui la définie, c'est une question de fréquences harmoniques; peu importe la fréquence vibrationnel individuel, l'important est de former une molécule, une structure, avec les atomes qui l'entourent. 

Que vous vibriez rapidement ou lentement n'a pas d'importance, c'est la vitesse des gens autours de vous qui importe. 

La sagesse, c'est de reconnaître la fréquence harmonique des gens qui vous entourent. 

Et vous, à quelle vitesse vibrez vous? 

  • J'aime! 1
  • J'ADORE! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...