Aller au contenu
Cheval

L'art personnel.

Déchet(s) recommandé(s)


J'ai l'impression de faire un truc auquel je ne trouve pas d'écho. 
Ça va demander des recherches pour trouver d'autres personnes qui sont sur la même pistes.
Mais avec la nouvelle technologie, il est possible de donner un accès à soi-même qui était avant simplement impossible.
C'est aussi important qu'une nouvelle disposition médiatique-ontologique. C'est s'ouvrir au monde en cherchant ou simplement en prenant conscience des médiations.
Je me dis que c'est faire quelques choses sans être dans l'attente d'un public, sans attendre des views ou des likes. Vous voyez? Rendre disponible sans être dans le jeu de 'l'intérêt'. 
Se présenter soi-même dans toute son inintéressence. J'aime ça... Ça a peu de coût et c'est une exploration de soi-même vraiment étonnante. 
C'est pour ça que je pense que c'est un art. Au sens où on peut s'investir à être avec soi-même et en faire ce qu'un art est, un appareil qualitatif de la pratique.
Qu'est-ce que vous en pensez? Voudriez-vous essayer?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, IRON a dit :

jai peur

Oui j'imagine, c'est une valeur drôlement absente, quand on y pense. Comme l'expression anglaise " speak your mind " mais sans que personne ne te le demande. Comme un complément d'identité.

 

Ça fait peur parce nous-mêmes, toi-même, est le premier à ne pas être au averti de ce que tu es.

 

Deep stuff bro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que tu fais c'est du matériel de qualité académique. T'as pas pensé aller en enseignement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Ecce Homo a dit :

Ce que tu fais c'est du matériel de qualité académique. T'as pas pensé aller en enseignement ?

Absolument, mais je pense que ça ne sera pas l'enseignement tel qu'il est présenté ou sinon disponible dans sa forme actuel. 
Présentement j'accorde énormément d'attention à la critique institutionnelle et son développement esthétique. 
J'espère pouvoir lui donné 4-5 gros coup de poing avant d'avoir à m'entretenir avec elle. 
Dans tout les cas, je vais devoir aller au bout de cette idée avant de pensée l'enseigner. 
Et d'ailleurs, j'aime bien l'idée du maître. C'est une forme d'enseignement également mais qui est moins subordonnante que l'enseignant. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

enseigner dans un milieu institutionnel te donnerait des points de crédibilité et te servirait de levier pour réellement influer les pratiques qui te dérangent dans ton domaine. Ta critique est pertinente et tu l'exprimes de façon intéressante. Ta portée a le potentiel d'être plus large. Keep up the good work !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×
×
  • Créer...