Aller au contenu

Venez nous montrer vos talents de photographe !


Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)

Je vais vous donner un peu de jus, pour que vous vous acharniez sur mon cas aussi..

Scannés d'un négatif pris cet hiver.

parapluieneige.jpg

hopitalchicout.jpg

chicoutlumiere02.jpg

cheminee.jpg

Quelques portraits du même film.

alisont.jpg

kavenmanliness.jpg

(remarquer l'étrange perspective créée...jla trouvais drôle)

mirka.jpg

nicolasd.jpg

Et une qui fait du bien à mon âme:

lacgele01.jpg

Modifié par Locke
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je vais vous donner un peu de jus, pour que vous vous acharniez sur mon cas aussi..

Scannés d'un négatif pris cet hiver.

parapluieneige.jpg

chicoutlumiere02.jpg

cheminee.jpg

OooOOooo oui !! Absolument !! Superbe.

Je suis allé faire un tour en ville avec Rotten hier. J'ai pas été très inspiré photographiquement, mais j'ai quand même traité quelques photos "urbaines"...

3790220148_25c9d2dc1f_o.jpg

3790219222_a638c800ae_o.jpg

3789407183_184a53b6a9_o.jpg

3790218678_946d5239d2_o.jpg

Modifié par maczag
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est intéressant, j'aime bien la troisième avec le fond bleu, même si ça fait un peu pub du gouvernement :P

Ça manque un peu d'audace, on ne sent pas vraiment la chimie avec le modèle...et c'est important, surtout en shooting, ou tout est mis en scène. La première, par exemple, aurait gagnée en force si il y avait eu un peu plus de hauteur, et une lumière moins "égale".

Et je suis pas sur pour le vignettage..

Que veux tu dire par faire ''pub du gouvernement'' j'entends souvent cette critique ici et je me demande bien pourquoi vous faites toujours référence à cela? o.O peut-être à cause du cadrage un peu cliché entre 2 opposition une moitié du visage et un décor ? bon sinon la fille était un peu mal à l'aise elle n'avait que 17 ans..habituellement mes modèles ont soit 19 et plus. Ce n'était pas sa première fois mais vous savez ces modèles un peu jeune qui pense au fashion avec des poses un peu ordinaire...tk bref que les jeunes filles n'osent pas assez:P Dans ce cas-ci je voulais faire un peu de fashion portrait..sans trop brusquer la personne mais j'avoue qu'il manque peut-être un peu de peps:P sinon c'est cela. Sinon quand je suis avec modèle car ce n'est pas ma première fois. J'entre avec le modèle, je le fais rire je parle avec eux...la chimie est passée mais c'est juste qu'elle faisait un peu des poses clichés...mais bon-.- ça ma quand même décu peut-être qu'elle n'est pas assez naturelle selon ta perception? :P Sinon j'avoue que la première a moins de lumière sinon le cadrage et le fond en arrière-plan faisait une sorte de symétrie mais bon:P sinon merci du commentaire (jvais critiquer tes photos après le souper)

En gros j'aime la 2, la 3, la 4 et la 6

1.parapluieneige.jpg

1. J'aime plus ou moins ta première

soit il y a trop de grain et contre-jour mais bon ça fait quand même un effet

intéressent pour le clair/obscur. En gros, c'est un peu fouillis.

2.hopitalchicout.jpg

2. J'aime celle-ci : architecture, symétrie, je sais pas les formes carrés de l'image.

3.chicoutlumiere02.jpg

3. Celle-ci c'est ma préféré Bon cadrage, les halots de lumières et les ombrages font une composition assez nice. Le contraste entre noir/blanc aussi:P

4.cheminee.jpg

4. Un peu trop d'espace dans le haut mais sinon j'aime beaucoup. Pour la lumière, les couleurs... assez intéressent.

5.alisont.jpg

5. J'aurais aimé voir à qui la jeune fille ou jeune homme parlait. Je sais pas on voit la touffe du capuchon sortir de nulle part. J'aurais vu un cadrage plutôt horizontale et allongé afin de voir l'autre personne. Mais bon. Sinon j'accroche plus ou moins.

6.kavenmanliness.jpg

6. J'aime beaucoup son regard. Un peu cramé pour la lumière mais ça ''fitt'' en quelque sorte avec le portrait:P J'aime!

7.mirka.jpg

7. Ton fond par rapport au modèle est pas mal contrasté mais bon on le sait la photo argentique et la neige-.- mais bon sinon c'est nice j'aime bien le cadrage quoi que trop centré sur le modèle mais bon.

8.nicolasd.jpg

8. Neigeait-il pour que tu aies des grains blancs sur ton fond gris ? Sinon j'aime plus ou moins son expression... -.- cadrage un peu serré sur ton modèle.

9.lacgele01.jpg

9.J'aime bien mais assez sombre niveau contraste entre blanc/noir...par contre j'aime bien la profondeur de champ sinon... j'accroche pas plus que ça:P

Modifié par Darklua
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merde vous me donnez vraiment le goût d'essayer, mais c'est moi où la photographie est rendue une espèce de mode pour jeune? Tout le monde en fait et tout le monde expose sur le net, c'est rendu fashion on dirait? Bref, j'aimerais poser quelques questions: j'ai un vieil appareil, un Canon ae1 35mm, serait-ce bon pour commencer? Est-ce compliqué de commencer avec ce genre d'appareil? Faut-il de la technique à la base où je peux me lancer "freestyle" (lol)?

Merci de vos réponses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Merde vous me donnez vraiment le goût d'essayer, mais c'est moi où la photographie est rendue une espèce de mode pour jeune? Tout le monde en fait et tout le monde expose sur le net, c'est rendu fashion on dirait? Bref, j'aimerais poser quelques questions: j'ai un vieil appareil, un Canon ae1 35mm, serait-ce bon pour commencer? Est-ce compliqué de commencer avec ce genre d'appareil? Faut-il de la technique à la base où je peux me lancer "freestyle" (lol)?

Merci de vos réponses.

**PAVÉ

C'est surtout rendu crissement accessible. Le numérique se propage partout. Et souvent, le monde se prétend photographe parce qu'ils se sont payés un réflex avec une lentille stabilisée et un flash à 200$.

Personnellement, j'aime beaucoup l'argentique, le film. L'attente que le développement procure, la surprise, l'attention que ça me fait porter à chaque photo (24 poses et non 800 photos sur une carte 4 gig). Les photos que j'ai pris sont avec un Canon Rebel G, un des dernier modèle 35mm je crois) et la lentille de base. Bien que j'aimerais me procurer une nouvelle lentille un peu plus performante (la mienne a le "foyer lousse").

Ton modèle fera en masse la job. Lance toi freestyle, mais avec un 35mm c'est plus dur si tu n'a aucune notion de la quantité de lumière que ton film reçoit. Sache au moins ça : l'ISO détermine la sensibilité à la lumière. Plus le chiffre est haut, plus il est sensible, plus il y a de grain. 100 iso c'est lisse, pas de grain, pour de l'éclairage style en plein jour, 400 iso grain acceptable, souvent associer avec le "mouvement", puisqu'il permet de prendre des photos avec moins de lumière et donc plus rapidement, quand il y en a beaucoup. 3200 iso, gros grain, photo de nuit ou éclairage tamisé.

@Darklua: Ouais, c'était un manque de naturel et de laissé allé qui transparait dans les photos. Mais je comprends que ça peut être difficile. J'ai jamais vraiment fait de shooting, mais j'ai réalisé 2-3 courts métrage et c'est la direction d'acteur qui me donne le plus de mot de tête :)

Pour la pub du gouvernement, c'est juste un style et le contraste. Faible profondeur de champs, regard intense ou "concerné", couleur vive et haut contraste, cadrage mi-face, espace pour écrire quelque chose :P

exempleg.jpg

Tu vois l'genre haha

Modifié par Locke
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Merde vous me donnez vraiment le goût d'essayer, mais c'est moi où la photographie est rendue une espèce de mode pour jeune? Tout le monde en fait et tout le monde expose sur le net, c'est rendu fashion on dirait? Bref, j'aimerais poser quelques questions: j'ai un vieil appareil, un Canon ae1 35mm, serait-ce bon pour commencer? Est-ce compliqué de commencer avec ce genre d'appareil? Faut-il de la technique à la base où je peux me lancer "freestyle" (lol)?

Merci de vos réponses.

Ça fait un méchant bout que les jeunes et les gens veulent faire de la photographie, juste à regarder en Europe la constance des gens qui veulent aller par exemple à l'école des Gobelins à Paris ou les blogs photos de skyrock (à chier) LOL mais bon. À cause du numérique...de la popularité..les gens aime cela. C'est du fashion, beaucoup de gens veulent un réflex et blabla. Et oui tu pourrais si ton appareil fonctionne encore :P tu peux faire du B&W et faire toi même ton développement en chambre noire tout dépendant de l'endroit tu reste. Mais il existe encore des endroits ou tu peux faire développer. Comme à Méduse ou encore des groupes d'artistes. Moi par exemple à Lévis..il y a mon CÉGEP. Tu as peut-être un club de photo? ou encore tu as des endroits culturels ou tu peux avoir des cours en photo argentique. Si t'est de Québec, y'as www.coopartistique.com pour des cours. Sinon tu peux développer en couleur en t'achetant des Kodak, fujifilm:P mais bon faut savoir un peu comment marche ton 35mm:P

@Darklua: Ouais, c'était un manque de naturel et de laissé allé qui transparait dans les photos. Mais je comprends que ça peut être difficile. J'ai jamais vraiment fait de shooting, mais j'ai réalisé 2-3 courts métrage et c'est la direction d'acteur qui me donne le plus de mot de tête :)

Pour la pub du gouvernement, c'est juste un style et le contraste. Faible profondeur de champs, regard intense ou "concerné", couleur vive et haut contraste, cadrage mi-face, espace pour écrire quelque chose :P

Mouais mais souvent ça vient soit du modèle..et parfois même si tu force un peu le modèle, il risque de se sentir mal à l'aise..donc ça dépend de la perception...de la personne a de la photo. Parfois même si tu tord le bras de ton modèle..tu n'obtiens pas toujours ce que tu veux sinon direction d'acteur haha:P t'est en cinéma, dis moi? Université Cégep? ah sinon pour la ''dite pub'' bon peut-être ça fait publicité...mais bon sinon ce n'est pas vraiment le but il faudrait d'abord pour en faire une publicité que le fond soit uniforme mais bon chacun sa perception:P sinon c'est ça sinon j'ai commenté tes photos dans l'autre message alors:P Tu fais de l'argentique depuis longtemps?:P t'as ta propre chambre noire?

Modifié par Darklua
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mouais mais souvent ça vient soit du modèle..et parfois même si tu force un peu le modèle, il risque de se sentir mal à l'aise..donc ça dépend de la perception...de la personne a de la photo. Parfois même si tu tord le bras de ton modèle..tu n'obtiens pas toujours ce que tu veux sinon direction d'acteur haha:P t'est en cinéma, dis moi? Université Cégep? ah sinon pour la ''dite pub'' bon peut-être ça fait publicité...mais bon sinon ce n'est pas vraiment le but il faudrait d'abord pour en faire une publicité que le fond soit uniforme mais bon chacun sa perception:P sinon c'est ça sinon j'ai commenté tes photos dans l'autre message alors:P Tu fais de l'argentique depuis longtemps?:P t'as ta propre chambre noire?

J'comprends pour le modèle. C'est pas évident, c'est pour ça que j'en fais pas hehe (voir l'affiche que j'ai fait avec ta photo :P). Je viens de finir un bacc en cinéma, à l'UQAC. J'ai commencé la photo avec un petit kodak cheapo numérique, et un peu avec le réflex de mon père. Mais c'est vraiment à l'université avec le cours de photo 35mm que je me suis découvert une passion pour la photo, et l'argentique par la même occasion.

Depuis je fais pas mal juste de l'argentique, mais c'est aussi par dépit, parce que j'ai pas l'argent pour un numérique. J'aimais beaucoup faire de la chambre noire, mais depuis que j'ai fini l'université, j'ai pas vraiment accès à une (j'ai changé de ville). Et puis, je fais de la photo, mais quand même rarement, comme tu peux voir, mes plus récentes dates de cet hiver + 2 négatifs de ce printemps que j'ai pas développé encore.

1. J'aime plus ou moins ta première

soit il y a trop de grain et contre-jour mais bon ça fait quand même un effet

intéressent pour le clair/obscur. En gros, c'est un peu fouillis.

400iso, en pleine nuit, avec la neige qui tombe à la pelleter, pas évident. J'aurais aimé que le focus soit plus précis.

5. J'aurais aimé voir à qui la jeune fille ou jeune homme parlait. Je sais pas on voit la touffe du capuchon sortir de nulle part. J'aurais vu un cadrage plutôt horizontale et allongé afin de voir l'autre personne. Mais bon. Sinon j'accroche plus ou moins.

Ouais j'étais pris avec ça. Je pouvais pas couper le boute de capuchon et je l'ai cadré vertical à la base. Mais j'aimais la désaturation et le "flou" dans l'air.

7. Ton fond par rapport au modèle est pas mal contrasté mais bon on le sait la photo argentique et la neige-.- mais bon sinon c'est nice j'aime bien le cadrage quoi que trop centré sur le modèle mais bon.

Je suis d'accord que le cadrage est pas super. Mais le forêt j'aimais bien, comme si c'était deux époque, une forêt sorti d'une photo des années 40 + la jeune fille moderne et le gars louche sous son coude :P

8. Neigeait-il pour que tu aies des grains blancs sur ton fond gris ? Sinon j'aime plus ou moins son exp​ression... -.- cadrage un peu serré sur ton modèle.

Je ne me souviens plus s'il neigeait, mais il faisait -40 avec vent fort, d'où l'expression hehe. Sinon j'aimais bien le dégradé et la force que ça donnait au sujet qu'il n'y ai pas de background.

9.J'aime bien mais assez sombre niveau contraste entre blanc/noir...par contre j'aime bien la profondeur de champ sinon... j'accroche pas plus que ça:P

J'en ai 3 du genre et se sont mes préférés. Probablement parce qu'elle me font sentir nostalgique et que j'y rattache des moments.

Sinon, il faut dire que ce ne sont pas des "modèles". Ce sont toutes des photos pris sur le vif, alors l'expression du gars par exemple, moi je l'adore, ça fait ressortir ce que lui ressentait. Je ne cherchais pas d'esthétique (contrairement aux premières par exemple).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme Darklua le soulignait, la photographie de la neige en argentique est tricky, mais pas tant que ça si on connait le système des Zones. Je vous invite à lire là dessus: le Zone System. Très avancé comme notion, mais si ça peut intéresser des gens ici... Ça s'applique aussi au numérique d'ailleurs. Il y a de la littérature sur le sujet.

***

En guise de réponse à Lion, je me permet de recopier un article de mon blog sur la photographie:

Je suis un passionné de photographie. Il s’agit d’une seconde nature, informelle, qui m’accompagne partout où je suis. Je vois la vie d’un regard différent, où chaque instant serait imprégné en image. Or, j’ai remarqué que plusieurs personnes à qui je communique cette sensation de prévisualisation de l’image semblent perplexe quant à leur chance de comprendre ce qu’est l’application de ce concept. Or, je crois que chaque personne peut réussir à développer un style photographique qui lui est propre. Au cours de mon parcours social, j’ai le souvenir d’avoir entendu plusieurs amis ou connaissances me déclarer qu’ils “n’étaient pas bon” en photographie. Or, il est absolument faux de penser qu’une bonne photo repose sur la qualité de l’appareil photo ou sur une démarche purement technique.

La photographie c’est 40% d’inspiration, 40% d’émotivité et 20% de technique. Il ne faut pas rechercher la technique à tout prix. Exemple, on peux faire une photo mathématiquement parfaite, utiliser un algorithme mathématique pour éliminer la distorsion optique caractéristique à sa lentille, mesurer sa balance des blancs à la main, bref utiliser toutes sortes de procédés reposant essentiellement sur une fondation scientifique ou mathématique (et croyez-moi, les maths ça me connaît !) et obtenir une photo techniquement parfaite. Effectivement, le principe de base de la photographie est purement physique. Par contre, un photographe qui ne se fierait que sur cette base serait incapable de transposer sa vision du monde en image de manière complète et absolue. C’est là où réside la clé de voûte d’une bonne photo. En agissant comme un technicien, le photographe représenterait un espace émotivement banal. L’erreur à ne pas faire serait donc de donner priorité à la technique, sans effectuer d’abord une prise de conscience émotive du sujet et de l’environnement qui l’entoure ; il ne faut surtout pas rechercher le rationnel.

Il faut plutôt chercher à visualiser la photo dite parfaite. Qu’est ce qui rendrait la prise parfaite ? Dans un musée, si je voyais cette photo, qu’aurait-elle de particulier en guise de démarcation ? En finalité, pourquoi mériterait-elle de se retrouver en ces lieux ? On s'imagine l'image une fois développée, terminée. On prévisualise ce que l'on veut.

C’est le plus gros du travail qui est fait. Le reste c’est de la cuisine pour transposer cette image mentale en photographie - d'où la théorie de l’oeil intérieur. C'est seulement à ce moment que la technique entre en scène. C'est-à-dire que la technique n'est qu'un outil pour parvenir à nos fins: transposer cette image mentale de la photographie parfaite à nos yeux en objet concret. Pour ce faire, c’est une question d’entraînement avec quelques règles de base, notamment en cadrage. L’appareil importe peu. On peut faire des images extraordinaires avec une petite caméra de poche, en supposant une connaissance de base et une prévisualisation suffisante du sujet. L’appareil photo ne fait surtout pas le photographe.

Une bonne photo joue avec l’émotivité, avec l’esthétisme et avec la géométrie du sujet à photographier. Il y a des colonnes ? Alors tâchons de leur faire approprier une forme géométrique. Il y a un modèle, cadrons-le légèrement à gauche ou à droite du centre tout en laissant l’arrière plan flou , jouons avec les rayons lumineux grâce à l’effet Orton, et ainsi de suite. Ces petites règles de base s’acquièrent grâce à la pratique, mais finalement, c’est le coup de coeur émotif qui doit s’imposer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je reviens d'une petite marche nocturne accompagné de mon appareil photo.

À noter que je ne suis pas photographe et que je n'ai aucun skills de retouche photo.

webimg1791.jpg

webimg1806.jpg

webimg1828.jpg

webimg1831.jpg

webimg1832.jpg

Des conseils pour des photos de nuit? J'essayais de gosser avec le Shutter Speed mais bon, je n'y arrivais pas...

Modifié par Kenny Powers
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La composition est pas mal. Il te reste à suivre les conseils de Scanize.

***

  • Chambre avec vue.
    3797679697_a9d86c4f7b_b.jpg
  • Mon premier HDR ! Soyez indulgents ! C'est la ville de Lyon.
    3798492978_50bf7ca80a_o.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Par "je ne suis pas photographe" je voulais dire que je n'ai jamais vraiment pris mon appareil avec moi dans l'intention d'essayer de prendre cliché "artistique" et que normalement je suis dans la game amis/voyages" si vous voyez ce que je veut dire...

Mais bon, ouais, je vais y retourner avec un ISO plus bas et un tré-pied (j'en ai un supposément bon en plus qui traine quelque part dans ma maison). L'affaire étant que je croyais que mon ISO était à 'auto' hier soir alors qu'il était à 'hi'. Le grain ne semblait pas si pire sur mon petit écran.

Merci des conseils.

Modifié par Kenny Powers
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • xdrox a libéré ce sujet
  • xdrox a mis en évidence ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Echelon
      Des adeptes de la photographie de rue parmi nous ?
      J'ai cru comprendre que le portrait en studio/environnement contrôlé est très prisé chez les photographes du Dépotoir. Mais les clichés candides en milieu urbain, ça vous branche ?
      Faites-vous souvent de la street ? Avez-vous une philosophie/approche particulière lorsque vous arpentez les rues ? Quel plaisir en retirez-vous ? Lui voyez-vous un rôle, un objectif ? Avez-vous des photographes de rue préférés ? Des inspirations ?
      N'hésitez pas à partager vos trucs et astuces, tant qu'à y être. Et vos shots préférées, aussi, sans vouloir bien sûr cannibaliser le sujet sur nos talents de photographes.
      Et c'est quoi, votre joujou préféré pour ce type de photo ?
      ---
      Je ne fais pas de photo de rue depuis longtemps (je ne fais pas de photo depuis longtemps tout court), mais j'en retire déjà un énorme plaisir. J'essaie de sortir à chaque fois que j'ai un creux dans ma semaine (ce qui est malheureusement plutôt rare). Je me suis donné comme objectif d'explorer Montréal cet été, d'aller là où je n'ai jamais mis les pieds encore.
      Ce que ça m'apporte ? Je trouve ça apaisant, bien que ça puisse être stressant/gênant par moments. Prendre le temps de composer une image, trouver de la lumière intéressante et attendre qu'un sujet vienne terminer le tableau, je trouve ça tout simplement thrillant. C'est un peu ralentir le temps, combattre le rythme accéléré du quotidien. Je ne me considère pas du tout comme un photographe, mais j'essaie de me démarquer du « preneur d'images » qu'est devenu un peu tout le monde à l'ère des téléphones intelligents. Et quand tous les éléments s'alignent et que la shot est à mon goût, la satisfaction est instantanée. Comme une drogue.
      Côté philosophie, j'essaie de toujours avoir une personne dans le cadre. Pour moi, par définition, la photo de rue implique des êtres humains. Ça m'empêche pas de trouver du beau dans l'architecture, mais c'est autre chose. Je me plais à croire que je documente mon époque (qui sait ?).
      Et vous ?
    • par Abereau
      Depuis que j'ai commencé la photographie en 2015 je boude l'élite, la classe étudiante de cet art et tout concept qui me forcerait à photographier d'une façon précise comme tous le ferait. J'ai toujours été frustré et jamais je ne suis entièrement satisfait de ce que je fait.
      Plusieurs fois je me suis obstiné avec des éboueurs et éboueuses photographes ici et cela finissait rarement sous une bonne note. J'en sortais aussi blasé qu'au départ et je ne comprenais pas plus mon art ni ce que je voulais en faire. 3 ans plus tard, j'ai évolué un peu, j'ai cessé d'utiliser mon logo vert laite, comme Foulard me le rappelait souvent et je ne met presque plus rien en ligne.
      Pourtant je n'ai pas cessé de prendre des photos. C'est pour moi une passion et ça le restera toujours.
      Mais je n'arrive toujours pas à comprendre l'utilité de la règle des tiers ni à apprécier certaines œuvres qui sont malgré tout considérées comme des bonnes images. J'ai d'ailleurs souvent du mal avec ce qu'une photographe que je respecte nous montre ici depuis des années, 1984. 
       
      Après avoir écouté "Lateralus" de Tool partagé sur Radio-Dépotoir, j'ai visionné une vidéo qui m'a servit de déclic. Une révélation.
      "the golden ratio" traduit par "le nombre d'or" en français est réellement un outil formidable pour composer des images. Je m'en servait bien avant savoir ce que c'était. 
       
      Quelques petites recherches m'ont mené là: https://digital-photography-school.com/divine-composition-with-fibonaccis-ratio-the-rule-of-thirds-on-steroids/
      Un site de "photography tips" bien utile soit dit en passant.
      "Also known as the Golden Mean, Phi, or Divine Proportion, this law was made famous by Leonardo Fibonacci around 1200 A.D. He noticed that there was an absolute ratio that appears often throughout nature, a sort of design that is universally efficient in living things and pleasing to the human eye. Hence, the “divine proportion” nickname.
      Since the Renaissance, artists and architects have designed their work to approximate this ratio of 1:1.618. It’s found all over the Parthenon, in famous works of art like the Mona Lisa and the Last Supper, and it’s still used today. The divine proportion has been used by companies like Apple to design products, it’s said to have been used by Twitter to create their new profile page, and has been used by major companies all over the world to design logos. It’s not talked about in most photography circles because it’s a somewhat advanced method of composition and can be confusing to a lot of people. It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow."
       
      Ceci me choque.
      "It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow"
      Pourquoi moi je ne trouve pas ça plus simple? Pourquoi je penne à saisir le fonctionnement de cette règle? Je ne comprend pas plus les calculs mathématiques du nombre d'or mais on dirait que j'en applique le principe instinctivement de façon purement visuel. Je sais que j'ai toujours aimé la géométrie mais les mathématiques n'ont jamais été facile pour moi.
      Quand je regarde des exemples d'images composées avec le nombre d'or, je les compare à ce que je fait et tout concorde, bien que je n'y comprenne strictement rien. Des fois on m'explique quelque chose que je comprend déjà mais d'une manière que je n'arrive pas à saisir comme si des raccourcis se faisait dans ma tête sans savoir comment sont tracés les chemins de compréhension. J'ai par ailleurs eu bien du mal à comprendre à l'école.
       
      Voilà qu'on y vient avec une grande questions, pour vous photographes du forum.
      Quelles sont vos expériences avec la règle des tiers et le nombre d'or? Dans quelles circonstances en faites-vous usage? J'aimerais vraiment mieux comprendre le sujet. Merci.
       
       
       
    • par Sikaneba
      http://sobadsogood.com/2013/05/30/30-unique-and-compelling-photos-from-our-past/
    • par 1984
      Pour entamer, ma dernière série réalisée pour le livre d'art de mon entreprise. J'ai fait la direction artistique, en farfouillant notamment sur ce magnifique site qu'est Pinterest. Je vous présente donc en premier message ce travail et les inspirations que j'ai eu pour réaliser chaque diptyque. Ma boite tends a personnaliser son image autour de la couleur rose, et les thèmes que j'ai abordé pour réaliser ce job créa sont directement liés à cette sémantique corporate autour des grands évènements qui l'ont marqué. Ainsi, on trouve la mode luxe et pop, les fameux tournois de golf, l'entrée dans le marché américain, les friandises, la musique, l'esprit "tribu" et la fourrure rose kitsch. J'avais déjà montré deux portraits sur le forum.
      Nous avons shooté sur deux samedis complets ( du 10h / 18h) et chaque image m'a pris plus d'une dizaine d'heures de retouche. C'est mon plus gros boulot personnel réalisé à date. J'ai travaillé avec une équipe d'interne que j'avais choisi au préalable, à savoir une jeune coiffeuse maquilleuse ( que j'ai challengé de dingue pour les perruques) et une créatrice / styliste qui a fait son shopping d'après le brief créatif que nous nous sommes donnés en réunion.








      Inspirations:
      POP > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-pop/
      GOLF > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-glf/
      USA > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-70-s-black/
      MUZIK > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-muzik/
      Je suis actuellement en train de retoucher ma session d'hier, pour une marque de lingerie. Je suis très contente du résultat, je la poste ici dès que j'ai traité l'ensemble.
×
×
  • Créer...