Aller au contenu
Kapouchet

Garderie ou s'occuper de ses enfants

Déchet(s) recommandé(s)

On vit dans une société ou de plus en plus de bébés sont garochés en garderie très jeune, le plus souvent parce que leur mère ont "besoin" d'être des femmes de carrières épanouies et indépendantes...perso j'ai bien de la difficulté avec ça. Comme Stéphane Gendron l'a déjà dit, être mère à la maison c'est le métier le plus important et gratifiant au monde. Chaque semaine on voit des histoires d'enfants battus, abusés, tués en garderie par des gens ignobles et qui s'en fichent parce que vos enfants ne sont qu'une vache à lait pour faire la piastre. Je vais même vous linker l'article sur une connaissance que j'ai qui un matin est allé porté son bébé à la garderie et qui a plus tard retrouvé un enfant qui ne sera jamais plus celui qu'elle a laissé le matin même. 

Il n'y a pas que le fait de laisser son enfant à un inconnu, mais aussi qu'un bébé a besoin de grandir avec ses parents. C'est si grave de prendre une pause de 5 ans jusqu'à la maternelle? Si le père n'est pas un tout croche, son salaire et les allocations familliales sont bien en masse pour élever un bébé. Un coup équipé, à part les couches, le lait si il y a lieu, des lingettes et des vêtements une fois par année il n'y a pas tant de coûts et les alocs couvrent ça amplement. C'est vraiment une question d'orgueil et d'ego chez les femmes de plus en plus féministe pour qui avoir une carrière est plus important que s'occuper de sa progéniture. Ça garoche son bébé chez des inconnus et le soir ça fait un selfie pour Facebook pour faire croire que son bébé est dont important et que c'est une bonne mère.

Et vous êtes-vous pro femmes de carrière accros à la garderie ou bien une femme devrait rester à la maison jusqu'à ce que l'école commence pour s'occuper de ses enfants? 

https://www.lequotidien.com/actualites/un-coup-de-pouce-pour-jordan-f33316f150dcaf66110798198866d6eb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi le papa ne serait-il pas celui qui reste à la maison entre 0 et 5 ans? Et pourquoi pas en alternance? 

Ce n'est pas une tâche qui devrait de facto revenir à la femme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les hommes n'ont pas l'instinct maternel. Les hommes n'allaitent pas. L'équité salariale n'existant pas, papa gagne plus. Un homme qui se respecte apporte le pain sur la table pour sa famille. Les hommes dumpent leur bébé dans un siège pendant qu'ils gament.

Tu joue le féministe, mais je suis certain que tu ne laisserais jamais ta femme aller travailler pour rester à la maison t'occuper du bébé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne resterai effectivement pas à la maison pour m'occuper de mes enfants. Cependant, cela n'a rien à voir avec ma place "d'homme" dans la maisonnée (d'ailleurs, quelle abjecte connerie), mais plutôt au fait que j'aime ce que je fais et que je n'ai pas envie d'arrêter pendant 5 ans et perdre tous les gains que j'ai fait.

Ceci dit, je n'imposerais/demanderais jamais à une hypothétique conjointe de faire ce sacrifice non plus. Si elle veut le faire et qu'on en a les moyens (je les ai déjà), pourquoi pas? Je crois que c'est une décision familiale et que, oui, somme toute, c'est bien qu'un des deux parents soient à la maison pour au moins les 2 ou 3 premières années de l'enfant. Ensuite, je me dis que la sociabilisation via la garderie, ce n'est pas une mauvaise chose.

M'enfin, au final, je me dis que c'est à chaque couple de prendre cette décision et je ne considère pas comme "mère indigne", la femme qui décide de travailler et de se réaliser au même titre que son conjoint. Nous ne sommes plus en 1952.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a moyen de sociabilisé en apportant ton enfant au parc et divers autres enfants. Se réaliser au prix de laisser son enfant à des inconnus, faut trouver que le risque en vaut la peine. Un moment donné faut se dire si le besoin de réaliser est plus important que prendre ses responsabilitées et s'occuper de son enfant. Tu dit qu'on est plus en 1952, mais depuis des milliers d'années la vie est simple. Un homme et une femme copulent, un enfant nait, la mère le nourrit et s'en occupe jusqu'à ce qu'il soit prêt pour la vie au moins. Même chez les animaux c'est comme ça, c'est le cycle de la vie. En fait les animaux protègent d'avantage leur progéniture et ne les dumperaient pas chez de possibles prédateurs. Mais bon l'argent et la prospérité c'Est dont important...

Si un enfant avait besoin de 2 pères ou 2 mères au lieu d'un de chaque, ça prendrait pas un homme et une femme pour créer la vie. Si ça ne prennait pas une mère pour élever son bébé, les hommes produiraient du lait.

Regarde les armes, la pollution, etc...l'évolution n'est pas forcément une bonne affaire monsieur 2018.  On est en train de détruire ce monde avec la surpopulation, la déforestation, la pollution de l'eau et de l'air et des conflits stupides. Peut-être que la vie était mieux avant. Si tu trouve qu'on s'en va dans la bonne voie t'es aveugle ou imbécile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le règne animal, il y a aussi des espèces qui câlissent leurs kids en bas du nid et qui les laissent crever s'ils sont pas assez forts pour survivre. J'veux dire, on peut bien se comparer à la "nature" si l'on veut, mais c'est carrément passer à côté de la track. En tant qu'être doté de logique et de morale capable de raisonnements éthiques, on a construit des codes sociaux autour de notre existence et ces codes sont vivants, donc, ils sont appelés à changer. Pas nécessairement "évoluer", parce que, comme tu l'as dit, tout changement n'est pas nécessairement positif. 

Les rôles des genres dans la société, ça diffère de groupe social en groupe social, d'époque en époque, etc. Il  y a certaines fonctions biologiques (genre l'allaitement), mais, encore là, notre évolution nous permet de passer outre. Une famille peut décider d'y aller avec le lait maternisé (on peut être pour ou contre) sans grande conséquence (encore là, ça peut être discuté, je ne suis pas un expert) pour l'enfant. Se faisant, le père peut très bien rester à la maison si c'est le choix que le couple fait. 

Bref, le déterminisme primaire (femme = this, homme = that) auquel tu fais référence me dérange un brin. C'est réduire nos sociétés à des codes pré-déterminés et immuables. C'est beaucoup plus complexe que cela.

Pour ce qui est de "la vie était mieux avant". Peut-être, pas nécessairement. Ce qui est imbécile et/ou aveugle c'est d'être incapable de voir les tares des autres époques. En tant qu'espèce, sommes-nous dangereux pour nous-mêmes? Oui. Est-ce que nos innovations technologiques deviennent parfois des problèmes? Oui. Est-ce que nous nous devons de revoir certaines façons de faire/penser pour assurer la survie de l'être humain? Évidemment! Cependant, tu ne peux pas prendre tous les problèmes de la Terre et mettre ça sur le dos de l'évolution et ensuite rejeter l'avancement social/technologique. 

Je veux dire, "confier ses enfants à des étrangers" c'est nécessairement un problème? Ça déstabilise l'enfant? Dans plusieurs cas, c'est même le contraire. Sortir le kid d'un milieu de bs et le stimuler plus tôt peut l'aider à se sortir du pattern. C'est pas blanc ou noir. Au final, c'est un choix qui peut être éclairé ou non. Dealer dans l'absolu, c'est meh.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes enfants n'ont presque jamais été à la garderie et je n'ai pourtant pas arrêté de travailler pour autant.

La plus vieille, elle, n'y a jamais mis les pieds. Le père travaillait de jour et moi de soir donc elle avait toujours un parent à la maison avec elle. Avec du recul, je crois qu'il aurait été mieux de l'y laisser a temps partiel (1-2 jours semaines) dans un CPE avec éducatrice spécialisée. Ça aurait sûrement été plus bénéfique niveau développement affectif/social. Non pas Parce que je ne la socialisais pas mais bien parceque pour certaines interventions, je n'avais pas le recul nécessaire. 

Parallèlement, je ne regrette pas, bien que ça n'ait en rien aidé la relation de couple mais ça, c'est une autre histoire.

Je passais mes journées à jouer, aller au parc et prendre grand soin et le père, lui, gérait la routine du soir.

La plus petite y a été 2 jours semaine à partir de 2 ans. J'avais plus le "luxe" de pouvoir la garder plus souvent avec moi.

Je pense qu'il y a moyen de faire un entre-deux. Y a des femmes qui vivent mal l'idée de rester à la maison et qui, par le fait même, finissent par négliger leurs enfants.

C'est une question de perception, de valeur et de priorité. Jamais je ne jugerais un parent à ce sujet bien que cela ne me convienne pas perso.

Vaut mieux une mère au travail qu'un enfant sous-stimulé ou un cas de DPJ.

Oui, y a des milieux de garde horrible mais là aussi, c'est une question de valeurs. C'est tout un processus de trouver LE bon milieu. Tu shippes pas ton enfant n'importe où avec n'importe qui.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, MattIsGoD a dit :

Et pourquoi le papa ne serait-il pas celui qui reste à la maison entre 0 et 5 ans? Et pourquoi pas en alternance? 

Ce n'est pas une tâche qui devrait de facto revenir à la femme.

Tu le ferais toi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, MattIsGoD a dit :

Je ne resterai effectivement pas à la maison pour m'occuper de mes enfants.

En effet, j'avais pas lu la suite. Je ne suis pas étonnée par sa réponse, c'est ça qui est drôle : le gars sait que la tache doit être partagée, mais pour lui, c'est "no way", ahah.

BTW. Si un jour Matt a des gosses, ce sera la preuve que Dieu existe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Kapouchet a dit :

Chaque semaine on voit des histoires d'enfants battus, abusés, tués en garderie par des gens ignobles et qui s'en fichent parce que vos enfants ne sont qu'une vache à lait pour faire la piastre. Je vais même vous linker l'article sur une connaissance que j'ai qui un matin est allé porté son bébé à la garderie et qui a plus tard retrouvé un enfant qui ne sera jamais plus celui qu'elle a laissé le matin même. 
https://www.lequotidien.com/actualites/un-coup-de-pouce-pour-jordan-f33316f150dcaf66110798198866d6eb

tu sembles viser particulièrement les "femmes de carrière". il aurait été pertinent de choisir un drame plus adéquat pour illustrer ton point de vue.

selon sa page Facebook, la mère est "Maman à temps plein" depuis 2015 (le drame s'est passé en 2017). auparavant, elle était caissière au Shell. toute une femme de carrière ! 

somme toute, cette famille que tu cites semble correspondre à la vision que tu entretiens de la bonne petite famille nucléaire : maman à la maison et papa qui travaille. pourtant, ça n'a pas empêché le drame de se produire. 

toujours la faute des femmes de carrière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, 1984 a dit :

En effet, j'avais pas lu la suite. Je ne suis pas étonnée par sa réponse, c'est ça qui est drôle : le gars sait que la tache doit être partagée, mais pour lui, c'est "no way", ahah.

BTW. Si un jour Matt a des gosses, ce sera la preuve que Dieu existe.

Mon point fondamental est que ça doit être une discussion entre deux êtres rationnels; les parents.

Les choix sont:

- Garderie

- Papa reste à la maison

- Maman reste à la maison

Perso, je ne veux pas rester à la maison. Encore une fois, ça n'a rien à voir avec le fait que je sois un homme. Je trouve triste que les femmes doivent ressentir la pression sociale de s'occuper des kids. Qu'elles soient celles qui doivent faire un choix entre carrière et famille. Comme si c'était LEUR responsabilité intrinsèque.  Ça, ça me gosse.

Si la génitrice (lol) désire rester à la maison avec les enfants, je n'ai rien contre. Le questionnement devient alors "a-t-on les moyens?". Si la réponse est oui, je dis okay, pas de trouble. Ce n'est pas à moi de faire les choix de carrière d'une hypothétique conjointe. Je considère la garderie, jusqu'à preuve du contraire, comme une alternative parfaitement acceptable. Encore là, faut la choisir attentivement cette garderie. 

Ce n'est pas un choix facile, quoi. Tout ce que je dis, c'est c'est un choix qui doit rester un choix et qui n'a, au final, rien à voir avec des rôles genrés pré-déterminés. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
il y a 54 minutes, Ecce Homo a dit :

tu sembles viser particulièrement les "femmes de carrière". il aurait été pertinent de choisir un drame plus adéquat pour illustrer ton point de vue.

selon sa page Facebook, la mère est "Maman à temps plein" depuis 2015 (le drame s'est passé en 2017). auparavant, elle était caissière au Shell. toute une femme de carrière ! 

somme toute, cette famille que tu cites semble correspondre à la vision que tu entretiens de la bonne petite famille nucléaire : maman à la maison et papa qui travaille. pourtant, ça n'a pas empêché le drame de se produire. 

toujours la faute des femmes de carrière ?

Ça c'est que pour montrer ma haine des garderies. Tu ne laisse pas tes enfants seuls avec des étrangers (d'autres bambins ne comptent pas). Si tu les fait garder c'est par de la famille proche genre ta mère, pas non plus par mononc Jean qui n'a pas de femme et vit seul dans sa petite maison depuis 40 ans. Et la fille c'est une connaissance de loin, son histoire me touche, mais sinon je m'en balance d'elle et anyway moi les carrières ne m'impressionne pas. 

Et si vraiment elle fait fuck all le problème n'est pas la carrière, c'est d'envoyer le kid à la garderie.

Modifié par Kapouchet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Pandore a dit :

Mes enfants n'ont presque jamais été à la garderie et je n'ai pourtant pas arrêté de travailler pour autant.

La plus vieille, elle, n'y a jamais mis les pieds. Le père travaillait de jour et moi de soir donc elle avait toujours un parent à la maison avec elle. Avec du recul, je crois qu'il aurait été mieux de l'y laisser a temps partiel (1-2 jours semaines) dans un CPE avec éducatrice spécialisée. Ça aurait sûrement été plus bénéfique niveau développement affectif/social. Non pas Parce que je ne la socialisais pas mais bien parceque pour certaines interventions, je n'avais pas le recul nécessaire. 

Parallèlement, je ne regrette pas, bien que ça n'ait en rien aidé la relation de couple mais ça, c'est une autre histoire.

Je passais mes journées à jouer, aller au parc et prendre grand soin et le père, lui, gérait la routine du soir.

La plus petite y a été 2 jours semaine à partir de 2 ans. J'avais plus le "luxe" de pouvoir la garder plus souvent avec moi.

Je pense qu'il y a moyen de faire un entre-deux. Y a des femmes qui vivent mal l'idée de rester à la maison et qui, par le fait même, finissent par négliger leurs enfants.

C'est une question de perception, de valeur et de priorité. Jamais je ne jugerais un parent à ce sujet bien que cela ne me convienne pas perso.

Vaut mieux une mère au travail qu'un enfant sous-stimulé ou un cas de DPJ.

Oui, y a des milieux de garde horrible mais là aussi, c'est une question de valeurs. C'est tout un processus de trouver LE bon milieu. Tu shippes pas ton enfant n'importe où avec n'importe qui.

 

C'est souvent des gens qui ont l'air bien clean. J'ai vu des histoires où l'enfant avait été martyrisé et où les autres parents voulaient continuer d'envoyer leur kids disant que c'est des gens extraordinaires et que ça ne peut être vrai et pourtant les enquêtes et condamnations ont prouvés le contraire. Des parents qui ne voulaient pas avoir leur boulets dans les jambes et qui voulaient prendre le risque encore.

Dans mon temps y'en a pas un maudit qui était allé en garderie et on était des enfants bien normaux.Même qu'il n'y avait pas d'intimidation, personne qui baisait à 11-12 ans dans des coins de cours d'école,  pas de tdah, pas d'allergies aux 2 personnes, etc...T'es en train de dire qu'un enfant ne peut pas normalement évoluer sans éducateur spécialisé? Peut-être que t'étais trop jeune et que t'a juste pas su quoi lui donner, mais je doute qu'un CPE aurait été mieux pour élever ton enfant. Et les cas de DPJ c'est pas la faute aux garderies, y'a du monde juste pas fait pour être parents et surement qu'une bonne gang d'enfants à problèmes c'Est des enfants qui ont manqué d'amour barouettés à la garderie. Je connaissais un couple et leur kid était un enfant de la DPJ et ils le couvraient de jeux vidéos, linge de marque, etc...mais quand le kid disait viens jouer, viens voir ce que j'ai fait ils étaient genre ah laisse-moi tranquille va jouer avec ton xbox j'ai payé 300 pour ça. Mais lui il voulait de l'attention, pas se faire couvrir de bebelles pour être seul dans son coin.

Les gens minimisent ce qu'est avoir un enfant de nos jours. On ne fait pas un enfant pour que d'autre s'en occupe. C'est pas une déco Instagram ou l'objet à la mode pour être comme les filles du secondaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, MattIsGoD a dit :

Dans le règne animal, il y a aussi des espèces qui câlissent leurs kids en bas du nid et qui les laissent crever s'ils sont pas assez forts pour survivre. J'veux dire, on peut bien se comparer à la "nature" si l'on veut, mais c'est carrément passer à côté de la track. En tant qu'être doté de logique et de morale capable de raisonnements éthiques, on a construit des codes sociaux autour de notre existence et ces codes sont vivants, donc, ils sont appelés à changer. Pas nécessairement "évoluer", parce que, comme tu l'as dit, tout changement n'est pas nécessairement positif. 

Les rôles des genres dans la société, ça diffère de groupe social en groupe social, d'époque en époque, etc. Il  y a certaines fonctions biologiques (genre l'allaitement), mais, encore là, notre évolution nous permet de passer outre. Une famille peut décider d'y aller avec le lait maternisé (on peut être pour ou contre) sans grande conséquence (encore là, ça peut être discuté, je ne suis pas un expert) pour l'enfant. Se faisant, le père peut très bien rester à la maison si c'est le choix que le couple fait. 

Bref, le déterminisme primaire (femme = this, homme = that) auquel tu fais référence me dérange un brin. C'est réduire nos sociétés à des codes pré-déterminés et immuables. C'est beaucoup plus complexe que cela.

Pour ce qui est de "la vie était mieux avant". Peut-être, pas nécessairement. Ce qui est imbécile et/ou aveugle c'est d'être incapable de voir les tares des autres époques. En tant qu'espèce, sommes-nous dangereux pour nous-mêmes? Oui. Est-ce que nos innovations technologiques deviennent parfois des problèmes? Oui. Est-ce que nous nous devons de revoir certaines façons de faire/penser pour assurer la survie de l'être humain? Évidemment! Cependant, tu ne peux pas prendre tous les problèmes de la Terre et mettre ça sur le dos de l'évolution et ensuite rejeter l'avancement social/technologique. 

Je veux dire, "confier ses enfants à des étrangers" c'est nécessairement un problème? Ça déstabilise l'enfant? Dans plusieurs cas, c'est même le contraire. Sortir le kid d'un milieu de bs et le stimuler plus tôt peut l'aider à se sortir du pattern. C'est pas blanc ou noir. Au final, c'est un choix qui peut être éclairé ou non. Dealer dans l'absolu, c'est meh.

Bien comme je l'ai déjà dit tu peux allaiter ton bébé tooi-même. Si c'est pas un travail que pour les femmes, tu te gâtera. Je continue de penser qu'aucun homme qui se respecte va se laisser vivre par sa femme et rester à la maison s'occuper du bébé. C'est pas dans nos gènes.

Je te dirais qu'à part la maladie, oui on a pas mal causé tout les problèmes de la terre. Certaines maladies, la déforestation, la surconsommation, la surpopulation, la pollution, les trous dans la couche d'ozone, la disparition grandissante des abeilles, l'extinction d'espèces. On a gagné quoi? À part des remèdes, des gros vus, des téléphones intelligents, de la pizza, des pailles du plastique plein les océans, etc...

Comme j'ai dit tantôt personne allait à la garderie quand j'étais jeune et tout le monde s'en portait bien. Et comme si ça sortait les jeunes de leur milieu de BS, ils y retournent le soir et anyway les BS gardent l'argent de la garderie et les gardent à la maison. Quelques heure sà la garderie ne les sauvent pas, changer de famille oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Kapouchet a dit :

Bien comme je l'ai déjà dit tu peux allaiter ton bébé tooi-même. Si c'est pas un travail que pour les femmes, tu te gâtera. Je continue de penser qu'aucun homme qui se respecte va se laisser vivre par sa femme et rester à la maison s'occuper du bébé. C'est pas dans nos gènes.

Je te dirais qu'à part la maladie, oui on a pas mal causé tout les problèmes de la terre. Certaines maladies, la déforestation, la surconsommation, la surpopulation, la pollution, les trous dans la couche d'ozone, la disparition grandissante des abeilles, l'extinction d'espèces. On a gagné quoi? À part des remèdes, des gros vus, des téléphones intelligents, de la pizza, des pailles du plastique plein les océans, etc...

Comme j'ai dit tantôt personne allait à la garderie quand j'étais jeune et tout le monde s'en portait bien. Et comme si ça sortait les jeunes de leur milieu de BS, ils y retournent le soir et anyway les BS gardent l'argent de la garderie et les gardent à la maison. Quelques heure sà la garderie ne les sauvent pas, changer de famille oui.

Bah là, en partant, si tu penses que c'est "naturel", oublie ça, on va continuer d'argumenter dans deux réalités différentes. 

À mon sens, ce que tu dis ne "pas être dans nos gènes", c'est un réflexe conditionné, une norme sociale. C'est de ce postulat que part mon argumentation. Toi, tu dis: garderie = mauvais, femme faite pour s'occuper de la maison, donc, femme doit rester à la maison. Ton argument revient à de l'anecdotique "dans mon temps c'était de même pis on s'en portait mieux" pis à des présupposés simplets sur le rôle des hommes et des femmes. Fair enough, mais je pense que j'ai fait le tour de ce que je pouvais apporter au débat.

T'sais, l'être humain qui cause plein de problèmes (vrai), ne veut pas dire que les évolutions technologiques et sociales sont foncièrement mauvaises. À la limite, ça veut dire que certaines le sont. Puis bon, on peut aller plus loin et en venir à remettre en cause le capitalisme et sa nécessité de croissance perpétuelle. C'est un questionnement logique. 

Utiliser ça comme argument pour dire que c'est la responsabilité de la femme de rester à la maison, c'est ouan...

Évolution = bad, femme typiquement au foyer donc n'évoluons pas et retourner les femmes au foyer. J'veux dire, c'est RÉELLEMENT ça le fond de ton argument?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais avoir des stats sur combien de personne envoient leur kids en garderie et sur ceux qui restent à la maison combien sont des hommes. T'a le droit à ton point, mais je suis pas mal certain que un très faible pourcentage de tout ça représenterait les hommes à la maison parce qu'à part une poignée de gens spéciaux y'a personne de bien là-dedans.

T'es surement aussi le genre de gars qui accepterait que ta blonde conduise la photo, paye ton repas au resto ou ta place au ciné et qu'elle te domine dans le lit avec un strap-on parce qu'on est en 2018 et que y'a pas de distinction hommes femmes :S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, 1984 a dit :

En effet, j'avais pas lu la suite. Je ne suis pas étonnée par sa réponse, c'est ça qui est drôle : le gars sait que la tache doit être partagée, mais pour lui, c'est "no way", ahah.

BTW. Si un jour Matt a des gosses, ce sera la preuve que Dieu existe.

Y en en a 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Kapouchet a dit :

J'aimerais avoir des stats sur combien de personne envoient leur kids en garderie et sur ceux qui restent à la maison combien sont des hommes. T'a le droit à ton point, mais je suis pas mal certain que un très faible pourcentage de tout ça représenterait les hommes à la maison parce qu'à part une poignée de gens spéciaux y'a personne de bien là-dedans.

T'es surement aussi le genre de gars qui accepterait que ta blonde conduise la photo, paye ton repas au resto ou ta place au ciné et qu'elle te domine dans le lit avec un strap-on parce qu'on est en 2018 et que y'a pas de distinction hommes femmes :S

Évidemment que le pourcentage est bas! C'est encore mal vu. Nos mentalités sont encore conditionnées par de vieux réflexes, mais ça se transforme tranquillement.

Sors-moi le pourcentage aujourd'hui et le pourcentage il y a 20 ans et comparons. Je pense instinctivement qu'il y aura un shift assez prononcé. T'sais, pour tirer des conclusions, il faut plus qu'une mesure isolée dans le temps, il faut un comparatif... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Kapouchet a dit :

Ça c'est que pour montrer ma haine des garderies. Tu ne laisse pas tes enfants seuls avec des étrangers (d'autres bambins ne comptent pas). Si tu les fait garder c'est par de la famille proche genre ta mère, pas non plus par mononc Jean qui n'a pas de femme et vit seul dans sa petite maison depuis 40 ans. Et la fille c'est une connaissance de loin, son histoire me touche, mais sinon je m'en balance d'elle et anyway moi les carrières ne m'impressionne pas. 

Et si vraiment elle fait fuck all le problème n'est pas la carrière, c'est d'envoyer le kid à la garderie.

et bien sûr, dans ton monde idéalisé dans sa plus simple expression, tous les parents ont le luxe d'avoir un membre de la famille prêt à garder leur enfant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×