Aller au contenu

Ces chansons qui parlent d'amour mais en fait pas exactement


Déchet(s) recommandé(s)

C'est un cas de once you've heard it, you can't unheard it.

Vous l'avez probablement entendue des milliers de fois, et vous hocherez moins de la tête lors de la prochaine écoute. Les paroles de la célèbre chanson Every Breath You Take, en apparence celles d'un homme amoureux, sont en réalité celles d'un harceleur névrotique cherchant à normaliser sa possessivité en la diffusant sur les ondes de toutes les radios du monde.

Quoi de plus inquiétant qu'un copain trop investi qui répète « quoi que tu fasses, je te regarderai, je te regarderai chaque jour qui passe » ? car c'est quasi mot à mot ce qui est raconté ici... Et de l'entendre, plaintif, lui rappeler : « TU M'APPARTIENS » ? 

:malaise:

On n'appartient qu'à soi-même.

Paroles complètes :

Révélation
Every breath you take
Every move you make
Every bond you break
Every step you take
I'll be watching you
Every single day
Every word you say
Every game you play
Every night you stay
I'll be watching you
Oh can't you see
You belong to me
My poor heart aches
With every step you take
Every move you make
Every vow you break
Every smile you fake
Every claim you stake
I'll be watching you
Since you've gone I been lost without a trace
I dream at night I can only see your face
I look around but it's you I can't replace
I feel so cold and I long for your embrace
I keep crying baby, baby, please
Oh can't you see
You belong to me
My poor heart aches
With every step you take
Every move you make
Every vow you break
Every smile you fake
Every claim you stake
I'll be watching you
Every move you make
Every step you take
I'll be watching you
I'll be watching you
(Every breath you take, every move you make, every bond you break, every step you take)
I'll be watching you
(Every single day, every word you say, every game you play, every night you stay)
I'll be watching you
(Every move you make, every vow you break, every smile you fake, every claim you stake)
I'll be watching you
(Every single day, every word you say, every game you play, every night you stay)
I'll be watching you
(Every breath you take, every move you make, every bond you break, every step you take)
I'll be watching you
(Every single day, every word you say, every game you play, every night you stay)
I'll be watching you

Mais peut-être interprétai-je mal cette ballade (déformation professionnelle), libre à vous de me contredire.

Ou d'en publier d'autres du même acabit. On devrait trouver chez Éric Lapointe quelques pistes intéressantes, dans lesquelles il confond, lui aussi, amour et dépendance affective (ex. : « sans toé, chu rieeen »).

  • J'aime! 3
  • Navré... 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, xdrox a dit :

Mais peut-être interprétai-je mal cette ballade (déformation professionnelle),

Au contraire, l'hypothèse est soutenu par la théorie musical. 

Non seulement la phrase "I'll be watching you" est plus courte que les autres, sa mélodie s'arrêtant avant le temps créant un effet de malaise, mais en plus la progression qui joue derrière est connu comme étant la "deceptive cadence" : lorsque l'accord dominant "V" (cinquième majeur) se rend à un accord "vi" (sixième mineur) plutôt que sur la l'accord "I" (tonique). C'est reconnu comme une des progressions les moins satisfaisantes à utiliser puisqu'elle crée beaucoup de tension qui semble jamais se résoudre nul part. C'est sur cet accord là que se termine le "I'll be watching you". Y'a volontairement un effet de malaise, de tension et d'insatisfaction. 

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Ok, c'est un peu plus des chansons de stalker que d'amour, mais bon Debbie est trop hot.

 
One way or another, I'm gonna find ya
I'm gonna get ya, get ya, get ya, get ya
One way or another, I'm gonna win ya
I'm gonna get ya, get ya ,get ya, get ya
One way or another, I'm gonna see ya
I'm gonna meet ya, meet ya, meet ya, meet ya
One day, maybe next week, I'm gonna meet ya
I'm gonna meet ya, I'll meet ya
 
I will drive past your house
And if the lights are all down
I'll see who's around
 
One way or another, I'm gonna find ya
I'm gonna get ya, get ya, get ya, get ya
One way or another, I'm gonna win ya
I'll get ya, I'll get ya
One way or another, I'm gonna see ya
I'm gonna meet ya, meet ya, meet ya, meet ya
One day, maybe next week, I'm gonna meet ya
I'll meet ya, ah
 
And if the lights are all out
I'll follow your bus downtown
See who's hangin' out

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...
  • 2 mois plus tard...

Une de plus.

I'll never break your heart
I'll never make you cry
I'd rather die than live without you
I'll give you all of me

Honey, that's no lie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 mois plus tard...

Autre magnifique chanson enlaidie par la possessivité.

When I saw you in the distance, I knew that you'd be mine

Révélation

Ils ne se rendent même pas compte

combien ils sont

creepy.

 

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Ok sa parle vraiment pas d'amour (même si c'est fait par une D'Amour) et c'est même pas particulièrement subtile, mais le manque de réaction à ce message là... : 

Je viens de réaliser quelque chose de grave - Page 3 - FOSSE AUX RATS - DEPOTOIR.CA

...m'a fait réalisé que peut être que le Dépotoir ignore que "MON FRÈRE" de France D'Amour est une chanson qu'elle a écrite à propos de son frère qui l'a violée. J'en parle parce que mon gag m'avait rendu triste et je veux que vous soyez triste avec moi.

Citation

C'est toi qui as nagé
Dans ma seule rivière
C'est toi qui as sauté
Par-dessus mes barrières
Toi qui as mis le pied
Dans ma vierge forêt
Sur mes sentiers privés
Sur des chemins secrets
T'as joué à la cachette
D'une drôle de manière
T'as triché, je regrette
Qu'est-ce qui t'a pris, qu'est-ce qui t'a pris mon frère?
C'est toi qui as frayé
Ce défendu passage
Toi qui as regardé
Fleurir mon paysage
C'est toi qui as reçu
Mes pluies et mes sanglots
Je te revois pieds nus
Jouer dans mes flaques d'eau
T'as joué à la cachette
D'une drôle de manière
T'as triché, je regrette
Qu'est-ce qui t'a pris mon frère?
T'as joué à la cachette
D'une drôle de manière
T'as triché, je regrette
Qu'est-ce qui t'a pris, qu'est-ce qui t'a pris mon frère?
d'accord, tu ne viens plus
Nager dans ma rivière
Et tu ne sautes plus
Par-dessus mes barrières
Mais il flotte toujours
L'odeur trop familière
De ce jeu de l'amour
Que j'apprenais à faire
T'as joué à la cachette
D'une drôle de manière
T'as triché, je regrette
Qu'est-ce qui t'a pris mon frère?
C'est toi qui as enfoui
Dans mon coeur et ma terre
Cette honte qui grandit
Qu'est-ce qui t'a pris, qu'est-ce qui t'a pris mon frère?
S'il existe un sentier
Pour revenir en arrière
Tu m'en as tant montré
Montre-le moi, mon frère

[Pour nos français qui voient ça et se dise "Duh, bien sûr que c'est une chanson sur le viol..." faut comprendre que ça jouait incessamment à la radio quand on était p'tit et que 99% des gens de mon entourage n'ont jamais porté attention une seule seconde aux paroles, sauf pour chanter T'AS JOUÉ À LA CACHETTE, D'UNE DRÔLE DE MANIÈRE, T'AS TRICHÉ, JE REGRETTE, QU'EST-CE QUI T'AS PRIS MON FRÈRE sans trop pensé à ce qui se disait.]

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Enfin, un hymne au harcèlement qui s'assume.

Hot Dreams de Timber Timbre. L'auditeur ne doit pas se laisser berner par sa lenteur et sa sensualité. Il faut porter une sage attention aux paroles...

[...]

I want to be a champion in your eyes

And I wanna follow through, follow through

On all my promises and threats to you babe

[...]

I wanna take, I wanna take

 wanna take, take all of your air

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 9 mois plus tard...
Il y a 7 heures, xdrox a dit :

J'espère que tu l'as trouvé ton bonheur.

DROX M'A REPONDU

Je gagne le loto et je me marie dans l'année, je n'aurais jamais le SIDA, mes cheveux resteront lisses et brillant, firefly saison deux confirmé et Billie Eillish veut faire partie de notre relation polyamoureuse avec moi et Ramona Flowers :soyboy_softrage:

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...