Aller au contenu
Coqueta

Les itinérants

Déchet(s) recommandé(s)

Décrivez nous et ou racontez nous des histoires d'itinérants (vraies ou fausses).

Exemple

...à ne pas suivre

http://forums.doyoulookgood.com/viewtopic.php?f=3&t=165239&start=340

Vos histoires battront jamais la mienne.

Y'en a peut-être qui l'ont vu, mais y'a un itinérant noir qui se surnomme Alcyndor qui se lave jamais et qui traine des tupperware.... AVEC SA MARDE ET SA PISSE DEDANS. Il s'asperge un peu de ses excréments avant d'entrer dans un wagon car il veut pas que personne l'approche.

Je l'ai rencontré au métro Atwater, déjà que sa sent l'inuit pas propre a cette station la... la jai failli dégueuler quand je l'ai croisé. C'est une connaissance qui est policier dans le métro qui m'en avait parlé mais je l'ai jamais cru. Disont que quand je l'ai vu... fuck que c'est un plein d'marde.

...

C'est le boudoir. Forcez vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décrivez nous et ou racontez nous des histoires d'itinérants (vrais ou fausses).

Exemple

...à ne pas suivre

http://forums.doyoul...65239&start=340

Je l'ai «croisé» celui-là dernièrement. En pleine heure de pointe du soir, il a presque réussi à prendre possession d'un wagon complet. Et on pouvait clairement sentir l'odeur d'urine intense du wagon d'à côté. Son truc fonctionne à merveille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais passager dans le véhicule d'un de mes amis.

Au feu rouge, un itinérant s'approche de ma porte. Il demande la monnaie. Je ne suis pas trop trop à l'aise de juste donner de l'argent à un clochard, donc je lui ai proposé quelque chose.

Pour une poignée de 25 cennes, il a accepté que je lui colle un sticker DEPOTOIR.CA sur sa casquette.

Pour ma défense, j'avais bu une bière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai dit que à un itinérant que j'avais pas de monnaie, il m'a dit que y'avait un Mcdo tout près et que je pouvais en faire. Alors je suis allée me faire de la monnaie et je lui en ai donné. C'est en le racontant après que j'ai réalisé que ça avait été pas mal insistant comme attitude- Et question, ça fait tu partie des histoires fausses l'histoire du monsieur aux topperware?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut vraiment que l'itinérant me fasse rire pour que je lui donne un peu de monnaie.

Vider nos poches en pensant les aider, c'est plutôt les encourager à rester dans leur marde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus jeunes je me tenais avec des bums et ont aimaient bien se promener dans la rue le soir lorsque nous étions en boisson. Une gang de jeune cave pactés comme nous ça donnes jamais des bon résultats alors ont s'amusaient a foutre le bordel genre renverser des poubelles pis déplacer des trucs (ooohhh le rebel me direz vous). Anywayz, une soirée comme les autres ma meute et moi on se promènent dans un coin pauvre de la vielle capitale et ont fous la marde as usual. Au lieu j'appercois un panier d'épicerie qui me semble plein de cochonneries. Je cours vers le dit panier et le pousse sur mon ami qui se tasse à la dernière minute. Le panier va se renverser sur le trottoir plus loin, nous jeunes cons ont se trouves bien drôle. Au loin j'entends un : << Tabarnak ! les jeunes caliss c'est mon panier >>. J'ai réaliser que c'était la panier de provision d'un itinérant qui dormait proche. J'ai feelé cheap sur un osti de temps alors j'ai tout ramassé et j'ai été voir le bonhomme pour m'excuser. Y faisais frette pas mal ce soir la pis je me sentait tellement mal alors je lui ai donné mon manteau et je suis parti me couché en grelotant. J'ai jamais reparlé de cette histoire avec mes amis parce que je me sens encore cheap.

Ah et l'été passé j'ai souvent dormis dans la rue pour des raisons diverses, je me suis même lier d'amitié avec quelques itinérants de la haute ville. J'aimais ça leurs jaser ils ont toujours des histoires de fou a raconter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

4113235754_a81e05af56.jpg

Le lieu de rendez-vous de tous les bizarroïdes d'Europe. C'est de là que partent l'essentiel des grands bus en direction du UK et du continent. J'y ai rencontré des gens fascinants effrayants:

- Un jeune homme tout propre, tout l'air normal, qui n'arrêtait pas d'enlacer toutes les femmes assises et qui lançait de pauvres regards incompris quand il se faisait repousser.

- Un SDF noir qui s'est fait passer pour un élu socialiste une fois qu'il a grillé que j'étais un petit peu Française (nous étions avant l'élection de Sarkozy). Comme par hasard la suite de la campagne présidentielle française se déroulait dans ma ville britannique (logique) et il avait besoin de trouver chez qui dormir (c'est si inconfortable un hôtel).

- Un SDF noir est venu m'expliquer qu'il était possédé par Dieu. Qu'il ne croyait pas en Dieu, qu'il ne comprenait pas mais que parfois Dieu rentrait en lui et le forçait à chanter. Il chantait super bien dans ces moments là mais il n'aimait pas l'idée d'être possédé.

- etc. etc.

Ils sont pas souvent méchants (avec moi) mais toujours un peu lourds et gênants, ça demande un trop grand effort d'agir avec eux comme si ils étaient normaux, maintenant je les évite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut vraiment que l'itinérant me fasse rire pour que je lui donne un peu de monnaie.

Vider nos poches en pensant les aider, c'est plutôt les encourager à rester dans leur marde.

Il y a un numéro de G-Wag dans lequel il affirme que c'est une (très) bonne idée donner de l'argent à ces gens là, afin qu'ils se droguent (le plus possible). Pourquoi ? Parce que ça serait ridicule qu'ils vivent la période la plus triste de leur vie à jeun. Ça fait réflécir. Hein !

#

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma contribution toute personnelle à l'itinérance et la pauvreté:

Plutôt que rapporter canettes et bouteilles vides au dépanneur, je les dépose soigneusement sur le bord du trottoir. Pour la période des Fêtes je fais un spécial en collant un chou sur mes caisses vides.

Je vous jure que j'en fais des heureux.

Délai moyen dans mon quartier avant que quelqu'un les ramasse: 5-10 minutes.

Non seulement je contribue activement au partage des richesses, j'encourage aussi l'effort et la performance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le type en question n'est probablement pas un sans-abris. Probablement qu'il habite l'un de ces blocs merdique près de chez moi ou se ramasse toujours une multitude de crackheads, de schizophrènes plus ou moins traités et de personnes âgées seules vivant dans la misère. Bref ça fait des années qu'il se promène sur la rue, la traversant pour me quêter si je suis dehors devant chez moi, ou me quêtant à la sortie du dep, etc.

Un jour je suis chez moi et le téléphone résidentiel sonne. Il s'agit d'un message texte dictée par la merveilleuse voix de Bell informatisé offrant d'échanger du pot contre de la bière. Comme c'est plus ou moins impossible de savoir de qui l'appel provient puisque c'est un téléphone résidentiel sans afficheur, et que ce téléphone est utilisé par mon coloc à ce moment absent, je laisse faire. De toute façon, je devait partir à l'instant. Je ferme la lumière de ma cuisine et vais me préparer dans l'entrée/salon. Juste avant de partir, j'ai envie de me moucher alors je retourne à la cuisine prendre un mouchoir pour dégager mon nez. On frappe à la porte arrière.

Moi je me dis, "oh, ce devait être le voisin d'en haut qui a tenté d'appeler." Et vous l'aurez deviné, sans aucun rapport avec l'appel c'était bien entendu le quêteux errant qui devait chiller sur mon balcon arrière qui, m'entendant me moucher, décide de frapper pour me quêter.

Je l'ai impoliment accompagné jusqu'aux marches du balcon. Fin.

P.S.

J'ai aucun problême avec les itinérant, j'ai travaillé pendant 6 mois pour un organisme leur venant en aide et j'y retourne même parfois faire du bénévolat. J'ai plutôt quelque chose contre les gens contrevenant à ma paix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a pratiquement pas d'itinérants dans la ville où je vis donc en général quand je vois quelqu'un s'approcher de mon auto je panique pas trop.

Mais l'autre jour; j'étais arrêtée sur une lumière en plein centre-ville et y'a un itinérant qui à ouvert ma portière côté passager =S Ça m'apprendra à pas vérifier mes portes.

Mon réflèxe à été de peser sur l'accélérateur... une maudite chance que l'intersection était déserte.

Sinon à Ottawa, on voit rarement des itinérants car ils ont un paquet de maison pour les héberger. J'ai même jamais vu un itinérant sur le trottoir la nuit je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier une itinérante m'approche sur le quai du métro. Elle a besoin de 44$ pour je sais pas trop quoi, elle me demande de contribuer comme je peux. Je dis que j'ai pas de monnaie sur moi

Elle: «J'ai du change si t'as des billets»

Moi: «J'ai pas de billets, juste des cartes»

Elle: «Y'a un guichet en haut on peut y aller»

Moi:«Non merci»

Elle était même pas sympathique, ça aide pas sa cause, elle me faisait des gros yeux chaque fois que je répondais (elle aimait évidemment aucune de mes réponses). Je donne presque seulement, et pas toujours, à ceux que je vois régulièrement. Elle je l'avais jamais vu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier je prend le bus, y a un gars avec une tête de consommateur de métamphétamines qui se met à avancer vers moi en bougeant de manière trop hip hop et me demande c'est un jersey de qui que je porte, j'avais sur moi celui de James Van Riemsdyk, et il se met à me congratuler cependant j'ai mes Razer sur ma tête et Reflektor d'Arcade Fire est une chanson trop bonne pour l'arrêter et répondre au gars. Je pense qu'il était speedé par rapport à son comportement crissement nerveux pour les circonstances. C'est quand-même amusant de croiser un itinérant avec une attitude hip hop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un des derniers vrai punk de Mtl est décédé cette semaine. Picolo.

https://www.facebook...429031480649448

J'ai souvenir de m'être déjà adressé à cette racaille quand j'étais adolescent.

Je lui avait bêtement demandé si les tatous qu'il avait dans la face étaient permanents.

D'un ton irrité, il m'avait répondu que oui, et que "ça disparaitrait à ma mort".

Cette réponse pour le moins banal m'avait toutefois projeté dans une intense réflexion.

Je m'étais dit à moi-même : Ben non, tes tatoos disparaîtront pas quand tu vas mourir, juste ta conscience.

Les gens qui viendront te faire leurs adieux au salon funéraire vont pouvoir encore les voir.

Et contempler cet ingénieux artifice qui t'as permis de te suicider socialement et professionnellement.

Ta débandade marquée au fer.

Tout ce misérabilisme dégoulinant, tout ces junkies larmoyants.

J'aurais bien aimer voir le service de cette pourriture (qui doit pourtant avoir 20x plus d'amis que moi)

L'Endroit idéal pour faire une tuerie éthique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Très honnêtement le gars peut faire ce qu'il veut de sa vie. Malgré que celui-çi est décédé la décence voudrait de ne pas m'attaquer à un mort. J'ai croisé un gars qui avait aussi des tattoos dans le visage et je me suis dit, calisse, ça m'a pris 3 semaines avant de me trouver un emploi à la hauteur de mes besoins et ce gars-là auras bien de la misère à se trouver une job avec les tattoos qu'il a dans le visage. Et le gars n'avait pas des tattoos tribaux ou quoi que ce soit d'esthétiquement beau, on parle de tattoos qui ont eu pour effet de l'enlaidir d'avantage. C'est partir avec 2 prises au bâton si on me permet l'analogie sportive. La seule manière dont il pourrait gagner honorablement sa vie serait comme artiste tatoueur ou dans une boutique spécialisée.

Modifié par Behemoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...