Aller au contenu
Ivano

Le mal de vivre.

Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)

Okay. Donc, répondre des conneries ou vivre comme un ermite et être tout simplement pas "comme les gens normaux" pourrait faire de toi un malade mental seulement parce que c'est mal vu par la société en général...

Je suis contre la société. C'est une vraie maladie que les humains ont créée et ont sous les yeux chaque jour, mais ils sont incapables d'amorcer un processus de guérison quelconque.

Ivano, reste dans ton mal de vivre. Anyway, si t'en parles, c'est que tu te tueras pas. Bien souvent, c'est ceux qu'on s'entend le moins qui se suicide. Et, à mon humble avis, ça vaut pas la peine de vivre "pleinement"... Du moins, pas de la manière dont la "société" l'attend.

NB: Grand Papa Bi, Pourquoi tu m'enlèves de la rép pour une question ?!

Les gens, aujourd'hui, ils disent "Si t'es inculte parle pas et pause pas de question." En gros, reste inculte calice.

Modifié par Sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais été encore dans une relation amoureuse, cela répond a ta question.

Sinon pour l'image de mon côté a la première vue j'ai vu un ange en effet mirroir.

La solitude est trop présente dans ma vie ces temps-ci, je pense vraiment que j'ai vécu beaucoup plus de solitude que la moyenne des gens de mon âge. C'est sûr que souvent les plus beaux moments sont passés en solitaire.

La solitude ça devient vraiment lourd à la longue. Même si on est solitaire, on a tous besoin d'attention, d'avoir quelqu'un qui sait qu'on existe. Et puis c'est trop facile de rester dans ses habitudes lorsqu'on a personne pour nous motiver ou pour nous inspirer.

C'est mon problème en ce moment.

J'aime bien ta citation kevin à l'envers. C'est probablement tout à fait normal de trouver tout cela déprimant... La vraie question cependant c'est: comment changer les choses? À ça je suis désespérément sans réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis contre la société. C'est une vraie maladie que les humains ont créée et ont sous les yeux chaque jour, mais ils sont incapables d'amorcer un processus de guérison quelconque.

Je te criss tout nu dans le bois comme ça.

Débrouille toi.

La société a apporté beaucoup plus qu'elle n'en prive. Tes malades mentales qui sont "si cute pis qui méritent pas d'être traité ainsi, qui sont des humains quand même et ça même si ils s'éloignent de la majorité", ben ce monde là pourrait probablement même pas survivre si c'était pas la société qui les protégeait.

D'ailleurs, c'est la société et elle seulement qui a fait en sorte qu'on ai envie de les garder en vie même si ils sont inutiles.

J'aimebien ta citation kevin à l'envers. C'est probablement tout à faitnormal de trouver tout cela déprimant... La vraie question cependantc'est: comment changer les choses? À ça je suis désespérément sansréponse.

Ce qui arrive, c'est qu'avec les mass communication on a été touché par... "l'american dream", dans un sens (si on exagère un peu). On nous présente des gens entièrement heureux et baignant dans bonheur, alors on croit que ça existe et on est constamment déçu de ne pas l'être. Si on ne se sent pas bien, on cherche à se sentir bien. (Ce qui est tout à fait normal en fait). C'est beaucoup ce qui entraine les dépressions: j'aimerais me sentir mieux.

Vous êtes déjà mieux, sachez le.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je condamne la société sur certains points de vue entre autre sur l'éloignement du sentiment humain. Je trouve que les gens sont de plus en plus inconscient d'eaux-même et de leur entourage. Ils sont individualistes et supposément "avant-gardistes". Les sentiments humains sont mis à l'écart pour la promotion d'un pouvoir à l'élite. Tout le monde se bat et se charcute pour avoir sa place au rang de la normalité ou de l'anormalité même. C'est la société qui a créé tout ça. Je crois juste qu'on est allé trop loin pour chercher nos supposés besoins essentiels alors qu'ils se résumaient à si peu.

Juste les choix que nous faisons impose un sens moral aigu et emmène à des conséquences stupides pour des années durant. La société à des normes pré-établies pas assez ou trop cruelles. On est étiqueté chaque jour. Je proclame seulement notre si basse ouverture d'esprit surtout à des tests merdiques comme celui-là qui ne définit en rien une pathologie quelconque à part pour un déficient mental.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La solitude ça devient vraiment lourd à la longue. Même si on est solitaire, on a tous besoin d'attention, d'avoir quelqu'un qui sait qu'on existe. Et puis c'est trop facile de rester dans ses habitudes lorsqu'on a personne pour nous motiver ou pour nous inspirer.

C'est mon problème en ce moment.

J'aime bien ta citation kevin à l'envers. C'est probablement tout à fait normal de trouver tout cela déprimant... La vraie question cependant c'est: comment changer les choses? À ça je suis désespérément sans réponse.

Je te comprends tout a fait de ce que tu vis. De mon côté aussi, les gens pensent que je suis heureux mais mon vide intérieur est incompréhensible du mal de vivre. Faire les choses par obligation qui est aussi une corvée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que tu à une vie trop chargée. Que tu essaies de remplir chaque trous de ta journée par une activitée. Normal que tu sois vidé à la fin de tes journées quand chaque parcelle et chaque minute sont constament utilisée.

Éfouerre-toé devant la télévision et relaxe un peu. Sors dehors et lis un bon livre au soleil. Apelle des amis et invite-les à vedger avec toi. Ne te stress pas, prend la vie relaxe. Meilleure méthode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dans ces moments là que je m'ennuie de Narcis.

Dans le rôle de Narcis, voici Gemini :

I tried to find some silence in this shallow space.

I pushed pillows in my ears - I concealed my face.

No, don't you even try to catch my eye, it sits frozen in its place.

Here it's invitation only...I'm lonely, but I'm forced to say

that I cannot see you now.

Yet everywhere I walk I'm crushing something

because I cannot see the stairs.

I'd share my sores with you over coffee,

but the queue's 1000 years...

And someone stole my badge

and now I've lost the right to be here or breathe the air.

It's not fair, but that's just the way things are.

And I cannot see you now...

But through it all my princess holds my hand

and assures me there's an island

yet untouched by human hand.

We must simply keep believing

and simply keep our eyes fixed on the morning.

So I threw my pillows to the wind and I waited for my wings...

And you cannot see me now!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne t'en fais pas trop et essaie de faire des exercices de croissance personnelle. Ça a l'air cave, mais juste faire des exercices de concentration sur sa propre personne en contrôlant sa respiration et ses pensées c'est souvent bénéfique. Essaie de faire le tri dans ta vie.

Qu'est-ce qui te rends malheureux?

De quoi tu as peur?

Pourquoi tu te laisse vivre ça?

Bonne réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

si prompts à donner des conseils! c'est si touchant, la charité revenue de ses cendres, la communion des moineaux, le dégel des coeurs tendres de pirates les fleurs bleues contondantes

C'est l'été qui vous passe, c'est l'étant qui vous noie, c'est la lumière d'août qui vous épuise, le down de rentrée et les explications, les remèdes, les grogs et les tisanes

la vie, enfants, vieillards, grand mères des générations!

ensemble reconstruire les chaumières et voguer sur les saisons

lanostalgie

du bonbon bouillon d'imaginaire

http://www.youtube.com/watch?v=amyhlazY2Bg

mais, mais, purulence!

serions nous prêts à fêter les premiers Noël sur la terre?

N'oubliez pas de brûler les sorcières.

Modifié par Dahut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais ça... Bon, j'ai toujours été quelqu'un de solitaire depuis que je suis petit. J'ai toujours eu l'impression d'être vide, je ne m'intéresse à rien, je n'ai presque aucune passion. Même lorsque j'essaie d'en trouver je me lasse très vite. Je n'ai aucune envie, aucun avis sur rien comme si tout m'était égal. Je suis indécis à un point incroyable. J'ai l'impression d'être totalement en décalage par rapport aux autres. Les gens "normaux" ont des passions, des projets, des tas de sujets de discussion lors des diners. Ce n'est pas mon cas je n'ai rien à dire et je ne dis pas ça pour me dévaloriser. C'est un fait, ça a toujours été comme ça. J'ai beau chercher, rien ne me vient alors je me tais et je reste dans mon coin à réfléchir. Paradoxalement c'est un peu là que je me sens le mieux, seul.

Je passe mon temps à réfléchir à ma vie, j'ai l'impression de chercher quelque chose. Je cherche un but, un sens à ma vie et à la vie en générale. Je cherche la chose qui fera que je me sente bien, qui fera cesser ces questions perpétuelles, qui fera que je serai en un mot... heureux. Mais je n'ai pas encore trouvé cette chose (si elle existe) et c'est ça qui me rend fou et malheureux.

Je suis obsédé par cette question depuis toujours; quel est le sens de ma vie? J'ai passé des années à y réfléchir, L'idée de me tromper de voie est insupportable. C'est comme si on vous montrait des centaines de chemins mais qu'un seul d'entre eux vous permettra de vous épanouir totalement. Je veux trouver ce chemin et j'en deviens fou de ne pas y arriver. J'aimerai être comme tous ces gens qui savent déjà ce qu'ils veulent faire ou bien comme ceux qui ne se posent même pas ces questions et qui avancent. Moi je n'y arrive pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shivz, je trouve ton texte TRÈS touchant...il me vas droit au coeur, rarement j'ai pu lire un texte qui rejoignais autant mes pensées actuelles...dit-toi que tu n'est pas seul, que plusieurs personnes sont dans le même cas que toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Rorschach_blot_01.jpg

C'est un renard ?

Intéressant. Moi j'y vois un papillon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...