Aller au contenu
1984

Arbre généalogique

Déchet(s) recommandé(s)

Salut les nazes ! Bon, nouvelle activité de confinement, chercher nos ascendances. Je pense que c’est utile et pas con d’utiliser ce moment pour remonter l’histoire. J’ai commencé hier et voici ce que j’ai découvert:

• Je suis une descendante d’esclaves africains, issus du commerce triangulaire et envoyés en Guadeloupe.

• J’ai un aïeux sur Wikipedia qui a sa propre statue. 

• J’ai des origines bulgares, et probablement turques ou arabes en raison de l’occupation ottomane. 

• C’est mon nom de famille qui habite le plus d’humbles paysans/artisans sans histoire.

Je développerai plus tard le développement de mes trouvailles. En France on a les sites geneanet ou filea pour fouiner même s’il faut payer 12€. Je ne sais pas ce que vous avez au Canada pour faire ces recherches, mais pour ceux qui commencent à s’ennuyer ou ceux qui font des vidéos bizarres sur Instagram ( ;)) cela peut être une chouette activité. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas tant intéressant au Québec. On vient tous d'une petite gang de français et certaines personnes ont aussi du sang britannique/irlandais ou autochtone. Il y a aussi un basque qui a fait sa marque (bernatchez).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, e028182 a dit :

C'est pas tant intéressant au Québec. On vient tous d'une petite gang de français et certaines personnes ont aussi du sang britannique/irlandais ou autochtone. Il y a aussi un basque qui a fait sa marque (bernatchez).

C’était vrai il y a plusieurs décennies...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, e028182 a dit :

C'est pas tant intéressant au Québec. On vient tous d'une petite gang de français et certaines personnes ont aussi du sang britannique/irlandais ou autochtone. Il y a aussi un basque qui a fait sa marque (bernatchez).

C’est vrai ce que tu dis, mais ça reste intéressant de même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sujet intéressant !

à partir de mon nom de famille, je peux savoir que mes ancêtres du côté paternel faisaient partie de la famille royale. pas que ça soit particulièrement flatteur, ça devait être tous des corrompus et des tout croches comme ça arrivait souvent dans la royauté. pour respecter la législation au Québec, on a dû me donner une calligraphie sans les accents et le nom utilisé pour les hommes.

impossible de savoir qui étaient mes ancêtres maternels car le nom de famille est extrêmement commun et la population changeait leur nom de famille à tout vent pour montrer leur allégeance à la famille royale. probablement qu'ils étaient de simples agriculteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de mon père, il y a beaucoup d'informations. Un historien a publié une notice historique en 1980. Un généalogiste de notre famille enquête depuis des années et va publier notre histoire en trois tomes.

Citation

Rares sont les familles pareillement ramifiées remontant à un seul homme dont elles portent le nom. Tous les Rochat descendent de Vinet Rochat, maître de forge franc-comtois, qui s’installa à la Vallée de Joux au début de l’an 1480. Il venait de Villedieu lès Rochejean avec ses trois fils.

La famille de forgerons aurait été invitée de Franche-Comté par les moines de l’Abbaye à la recherche de main-d’œuvre laïque. Gagnant peu à peu des terres, les Rochat ont ensuite essaimé dans toute la vallée de Joux, fondant les villages des environs qui sont encore leurs fiefs aujourd’hui.

Bref, 500 ans de métallurgie et d'agriculture en bons roturiers. Et quelques personnages étranges comme celui-ci :

Citation

Albin Rochat-Michel, dit Binbin, escargotier (1864-1942)
Ce citoyen des Charbonnières, après avoir beaucoup voyagé, fut le premier en Suisse, en 1888, à introduire de manière durable la préparation et la consommation des escargots. A ce sujet son originalité apparaît déjà dans la manière de présenter ses arguments publicitaires:«Albin Rochat-Michel, le plus gros producteur de bêtes à cornes de Suisse».

Dans un autre domaine, spécialement celui de la pêche, il eut de nombreux démêlés avec la gendarmerie, la préfecture et le tribunal du district dela Vallée. Il fit paraître des brochures à ce sujet sous le titre: «Les tracasseries de la pêche sur les lacs de Joux et Brenet», puis les «Nouvelles tracasseries de la pêche à la Vallée de Joux», avec un poème percutant envers un garde-pêche. Ainsi lit-on dans la réclame qu’il fait pour l’un de ses ouvrages:

PÊCHEURS! Un nouveau jour se lève,
Pour la justice et pour nos droits,
Contre COCHE T, luttons sans trêve.
Pour repérer cet homme étroit,
Agrafons-lui comme galons,
Deux arêtes de nos poissons.

Un asti de fucké.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent ! Damn toutes ces informations, quand t’as un ancêtre fondateur comme ça c’est génial de creuser ton arbre. La classe ! 

Ecce, pareil, c’est franchement classe d’avoir un nom qui signifie Clan Impérial. Putain.

De mon côté, j’ai surtout été fascinée par les liens avec l’étranger, surtout du côté de ma mère. Mon arrière arrière grand mère de ce coté avait pour nom de famille Afoy, dont les sites de généalogie m’ont révélé qu’il venait du nom Daiafoy, attribué aux esclaves affranchis. Comme ceux ci ne pouvaient que se marier entre eux, ça explique pourquoi mon grand père et ma mère, métisse et quarteronne, sont aussi marqués physiquement. Même moi, j’ai toujours des traces de ce métissage. Avant les deux générations au dessus de moi, il n’y avait que des noirs. Leur patrimoine génétique est fort. Un jour je ferai un test génétique qui risque de me révéler des origines d’afrique de l’ouest, à fortiori nigérianes, puisque les comptoirs qui ont servi à l’importation en Guadeloupe se servaient le plus souvent dans ce pays.

Du côté paternel, et de son côté maternel, l’arrière grand mère était bulgare. Je posterai le portrait de l’arriere grand oncle, les traits indiquent totalement l’influence turque ce qui serait possible étant donné leur occupation dans le pays alors. Mais difficile de remonter jusque là pour en avoir le cœur net.

Du côté paternel encore, et de son côté maternel toujours, le père de la grand mère  était un corrézien très fier de son héritage familial : il y eut dans les ancêtres un homme dont j’ai parlé plus haut. Il fut d’abord soldat, puis caporal, pour finir comme général de brigade de l’Empire Napoléonien, empochant au passage le titre de Baron et la légion d’honneur. On peut facilement imaginer que son ascension soit digne d’un véritable héros de guerre, ce qui expliquerait sa renommée par la suite. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Annet-Antoine_Couloumy

Bientôt je lâcherai quelques sous pour finiauler mes recherches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Goéland a dit :

Et quelques personnages étranges comme celui-ci :

Un asti de fucké.

Ton ancêtre sonne comme Doupirate, félicitations.

Ce qui m'embête avec la généalogie, c'est qu'on sait bien que beaucoup d'enfants ne sont pas les enfants de leur père. Une fille facile dans la famille et tout peut être faussé.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de ma grand mère paternelle, j'ai un ancêtre qui fut esclave. Il habitait non loin de Boston et il fut kidnappé (1704), ramené par les Amérindiens à Montréal, racheté par les Sulpiciens, puis parrainé par le gouverneur Ramezay. La graphie de son nom de famille passa de Farnsworth à Farneth à Farnet à Fanef à Phaneffe à Faneuf à évantuellement Phaneuf. J'ai aussi un ancêtre prussien et militaire. C'est mon lien généalogique avec der  Premierminister LEGAULT

Dans ma lignée paternelle, le seul qui est mort jeune est celui qui a quitté la région de Québec pour la région de Montréal. Il a vécu pendant la période de l'année sans été (1816) causé par des éruptions volcaniques. Lors de cette été, on raconte qu'il y avait encore 30 cm de neige début juin à Québec cité.

Révélation

 En Amérique, beaucoup d'historiens parlent de l'« Année sans été » comme d'une motivation essentielle pour le mouvement vers l'Ouest et le peuplement rapide de ce qui est maintenant le Middle-West américain. 

Le manque d'avoine pour nourrir les chevaux a peut-être inspiré l'inventeur allemand Karl Drais à rechercher de nouveaux moyens de transport sans chevaux, ce qui a conduit à l'invention de la draisine ou du vélocipède . C'était l'ancêtre du vélo moderne et un pas vers le transport personnel mécanisé. 

25551408_10156102988430774_1467537069_o.thumb.jpg.d380397b029a009a7f501ce210672d14.jpg

 

Dans ma lignée maternelle ce qui est amusant, c'est qu'ils ont pas mal tous habité dans le même sous-bassin hydrographique depuis 300 ans.  À chaque génération de fermier, ils remontaient la rivière Etchemin jusqu'en atteindre la limite (version romancée). Je fais parti de la première génération de cette lignée qui n'est pas née dans ce coin qu'on appelle la Beauce

 

Révélation

 

tyfBBpfy.thumb.jpeg.d49a1fafe27ddbce36e379889129d294.jpeg

image.thumb.png.9f8ee2f696cc2ab85ac5d3482b8ae1fc.png

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Goéland a dit :

Du côté de mon père, il y a beaucoup d'informations. Un historien a publié une notice historique en 1980. Un généalogiste de notre famille enquête depuis des années et va publier notre histoire en trois tomes.

Bref, 500 ans de métallurgie et d'agriculture en bons roturiers. Et quelques personnages étranges comme celui-ci :

Un asti de fucké.

J'ai connu une Rochat au secondaire. Une fière baptiste fille d'agriculteurs ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La cîme de notre arbre a des ramifications en Irlande McConnor / O'Brien.  O'Brien qui est un dérivé de Brian Boru par son coté maternelle donc par un procédé homéopathique quelconque... j'aurions du sang royal. Hors de plein de doute rien n'est véridique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Commissaire Laviolette a dit :

J'ai connu une Rochat au secondaire. Une fière baptiste fille d'agriculteurs ;)

On a coupé les liens avec cette branche de Farnham à cause de conflits familiaux autour de son grand-père. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Daleko a dit :

Ton ancêtre sonne comme Doupirate, félicitations.

Ce qui m'embête avec la généalogie, c'est qu'on sait bien que beaucoup d'enfants ne sont pas les enfants de leur père. Une fille facile dans la famille et tout peut être faussé.

 

Et l'ironie c'est que la généalogie se base toujours sur le côté paternel et que les enfants prennent le patronyme alors que y'a que la mère dont on peut être 99% sûrs (sauf pour les cas de grossesses cachées de filles de 14 ans qu'on fait passer son enfant pour sa soeur, assez fréquent dans le passé).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Daleko a dit :

 

Ce qui m'embête avec la généalogie, c'est qu'on sait bien que beaucoup d'enfants ne sont pas les enfants de leur père. Une fille facile dans la famille et tout peut être faussé.

 

C'était ta façon de te venger de lui? :professeur_sunflower:

il y a 25 minutes, Aradia a dit :

Et l'ironie c'est que la généalogie se base toujours sur le côté paternel et que les enfants prennent le patronyme alors que y'a que la mère dont on peut être 99% sûrs (sauf pour les cas de grossesses cachées de filles de 14 ans qu'on fait passer son enfant pour sa soeur, assez fréquent dans le passé).

Ça me fait penser. Une fois, j'avais demandé à une collègue qui avait le même nom de famille qu'une célébrité locale si elle était parent. Impossible a-t-elle répondu en me murmurant dans l'oreille que c'était le nom adoptif de son parent issu probablement d'une relation incestueuse. Un frisson m'a traversé jusqu'à l'échine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, Aradia a dit :

Et l'ironie c'est que la généalogie se base toujours sur le côté paternel et que les enfants prennent le patronyme alors que y'a que la mère dont on peut être 99% sûrs (sauf pour les cas de grossesses cachées de filles de 14 ans qu'on fait passer son enfant pour sa soeur, assez fréquent dans le passé).

Souvent oui, mais pas toujours. Même si c'est pas le cas le plus fréquent, il y a des régions (certains coins de France et d'Europe centrale, au moins) où on prenait parfois le nom de la mère si elle était plus riche ou plus âgée. Ca complique un peu les choses quand on veut faire des recherches sérieuses.

Il me semble aussi qu'on a longtemps mis en avant le fait qu'on prenait le patronyme parce que justement, on sait forcément qui est la mère, donc pas besoin de préciser. Par contre prendre le nom du père, c'était un moyen de signaler que c'est bien lui, avec toutes les manipulations que ça peut comporter.

Mais ouais, je sais pas pour vous mais regardez les histoires d'infidélités dans votre famille sur les générations que vous avez pu connaître, pis imaginez ce que ça donne sur les 7 000 qui ont précédé. On peut être certains que d'un lien culturel, pas biologique.

il y a 35 minutes, Cathou La Tuque a dit :

C'est mort. Elle lui ressemble déjà sur la dernière échographie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kekchose me dit que @Daleko ne veut pas s'avouer qu'elle pourrait tomber sur un aïeul pas très catholique du genre sand knee-gars or whatever you call it, if you know wanna mean.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Daleko a dit :

Souvent oui, mais pas toujours. Même si c'est pas le cas le plus fréquent, il y a des régions (certains coins de France et d'Europe centrale, au moins) où on prenait parfois le nom de la mère si elle était plus riche ou plus âgée. Ça complique un peu les choses quand on veut faire des recherches sérieuses.

Il me semble aussi qu'on a longtemps mis en avant le fait qu'on prenait le patronyme parce que justement, on sait forcément qui est la mère, donc pas besoin de préciser. Par contre prendre le nom du père, c'était un moyen de signaler que c'est bien lui, avec toutes les manipulations que ça peut comporter.

Mais ouais, je sais pas pour vous mais regardez les histoires d'infidélités dans votre famille sur les générations que vous avez pu connaître, pis imaginez ce que ça donne sur les 7 000 qui ont précédé. On peut être certains que d'un lien culturel, pas biologique.

C'est mort. Elle lui ressemble déjà sur la dernière échographie.

Oui, c'est vrai, j'ai généralisé en disant *toujours* mais ça reste que c'était très marginal, même aujourd'hui c'est pas si fréquent (double patronyme ça oui).

Dans ton cas, si ton enfant a pas l'air métisse asiatique, tu es dans le pétrin (je suis pas inquiète pour toi).

---

Y'avait un monsieur dans ma famille éloignée qui avait fait des recherches exhaustives sur ma lignée paternelle qui remontaient jusqu'en Europe, et je me souviens qu'on vient de Normandie et qu'on avait probablement des origines partiellement vikings. Et je sais que j'ai un pourcentage minime de sang autochtone.

Du côté maternel, j'en sais peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Daleko a dit :

Souvent oui, mais pas toujours. Même si c'est pas le cas le plus fréquent, il y a des régions (certains coins de France et d'Europe centrale, au moins) où on prenait parfois le nom de la mère si elle était plus riche ou plus âgée. Ca complique un peu les choses quand on veut faire des recherches sérieuses.

 

Sources ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Aradia a dit :

 

Y'avait un monsieur dans ma famille éloignée qui avait fait des recherches exhaustives sur ma lignée paternelle qui remontaient jusqu'en Europe, et je me souviens qu'on vient de Normandie

La Normandie et l’ancienne province du Perche ont fourni 843 des 3303 individus partis peupler la Nouvelle-France
 

Révélation

 

Parmi les dix noms de famille les plus portés actuellement au Québec, quatre d’entre eux proviennent exclusivement d’ancêtres originaires de l’actuelle Normandie (Tremblay, Gagnon, Côté et Gagné) et cinq d’entre eux en contiennent partiellement (Roy, Gauthier, Morin, Lavoie et Fortin).

800 femmes appelées « Filles du Roy »  proviennent généralement d’orphelinats ou d’hôpitaux des villes de Dieppe, La Rochelle, Paris ou Rouen

file-20171025-25540-15658vw.thumb.jpg.5ae13e579f1379c40499f5aa6c103670.jpg

https://theconversation.com/le-tourisme-genealogique-quebecois-a-la-rescousse-des-campagnes-normandes-86282


 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Cathou La Tuque a dit :

La Normandie et l’ancienne province du Perche ont fourni 843 des 3303 individus partis peupler la Nouvelle-France
 

  Masquer le contenu

 

Parmi les dix noms de famille les plus portés actuellement au Québec, quatre d’entre eux proviennent exclusivement d’ancêtres originaires de l’actuelle Normandie (Tremblay, Gagnon, Côté et Gagné) et cinq d’entre eux en contiennent partiellement (Roy, Gauthier, Morin, Lavoie et Fortin).

800 femmes appelées « Filles du Roy »  proviennent généralement d’orphelinats ou d’hôpitaux des villes de Dieppe, La Rochelle, Paris ou Rouen

file-20171025-25540-15658vw.thumb.jpg.5ae13e579f1379c40499f5aa6c103670.jpg

https://theconversation.com/le-tourisme-genealogique-quebecois-a-la-rescousse-des-campagnes-normandes-86282

 

 

 

 

 

Intéressant. J'ai un nom de famille peu commun qui n'est pas parmi ceux que tu as nommés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...