Aller au contenu

La vérité sur Gerry Boulet


Déchet(s) recommandé(s)

La vérité sur Gerry Boulet.

Écoutez, on va analyser Gerry Boulet un peu, et ce, sans le juger. Ça serait facile pour moi de critiquer son look, ou bien de vous rappeler à quel point ses yeux étaient des vrais criss de trous de marde. Voulez-vous un aide-mémoire?

bouletn.jpg

boulet1g.jpgboulet2.jpgDes trous à CHIENS

Je sais, je sais, c'est pas facile à regarder. J'espère de tout coeur que vous ne venez pas juste de luncher. Je juge rarement les gens sur leur apparence, mais quand tu atteins le summum de la dégueulasserie, c'est nécessairement un défaut. Mais bref, je ne ferai rien de tout ça. Je vais plutôt le regarder d'un oeil objectif.

Comme je l'ai mentionné ailleurs, le Québec est une province pauvre. Vous n'avez pas grand chose. Aussitôt qu'un semblant de talent se pointe le museau, vous perdez les pédales. Dominique Michel, Marina Orsini, Julie Snyder, Daniel Bélanger, Éric Lapointe, Marc Dupré, Martin Deschamps, Loco Locass, Luc Langevin. C'est juste une petite liste d'incapables non talentueux, qui connaissent, ou ont déjà connus une part de succès plus ou moins impressionnante. Boulet entre dans cette catégorie.

Je suis celui qui marche, quand le bonheur en arrache, quand l'amour le chatouille, quand la vie bafouille.

Pardonnez-moi, mais ça ne vole pas haut. Ça semble tout droit sortie d'un concours de poèmes d'une kermesse de fin d'année d'école secondaire. Mais attendez, j'en ai une meilleure pour vous autres.

Tu n'étais seulement qu'une aventure, mais là tu t'amuses à me faire la vie dure, en me laissant tomber en amour avec TOÉÉÉ.

Là les mongols vont dire: Chevalain, fuck, tu prends juste les gros hits. GERRY c'est beaucoup plus que ça. Ok. Je vous laisse le bénéfice du toute, pour l'instant. Prenons un extrait d'une chanson moins connue, juste pour notre plaisir.

Le soleil passe en d'sous du store. Pis moé j'me tasse, j'me tasse d'l'aut'bord. Le soleil monte en d'sous du store. Mes mains rencont' un autre corps.

J'ai même pas besoin de critiquer. Je pense que le travail se fait tout seul. Par contre, je vous l'accorde, comme Gerry Boulet frôlait l'analphabétisme (ayant quitté l'école à 12 ans), il n'a pas écrit grand chose dans sa vie. C'est à Michel Rivard qu'on doit lancer la majorité des pierres. Cependant, la musique vient de Boulet. Et puis, soyons honnête, à ce niveau, c'est probablement encore plus atroce. Je vous mets au défi d'écouter Les yeux du coeur sans grincer des dents. Il a beau avoir vécu dans l'époque des synthétiseurs, sa musique a extrêmement mal vieillit, et n'a rien d'intemporelle.

Donc, après vous avoir démontré que les paroles sont vides et que musicalement, c'est terriblement faible, que reste-il? Non mais, je vous pose la question: Il reste quoi? La pitié que vous pouvez avoir pour un homme de peu de moyen qui avait fait son chemin, et qui est mort dans la quarantaine. C'est tout ce qu'il a laissé comme héritage, ainsi q'un peu de travail pour Mario St-Amand.

-Chevalain -xxxx-

  • J'aime! 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est parce que tu connais pas ces lyrics que tu te permets de le caller :

Y fallait ben que je t'amène icitte

Je m'en va te faire faire des heures supplémentaires

A soir t'es sur le chiffe de nuitte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La vérité sur Gerry Boulet.

Écoutez, on va analyser Gerry Boulet un peu, et ce, sans le juger. Ça serait facile pour moi de critiquer son look, ou bien de vous rappeler à quel point ses yeux étaient des vrais criss de trous de marde.

Ton analyse, je suis certain que Gerry se la fourrerait là où le soleil ne brille pas... pour une dernière fois...

image2iq.jpg

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est parce que tu connais pas ces lyrics que tu te permets de le caller :

Y fallait ben que je t'amène icitte

Je m'en va te faire faire des heures supplémentaires

A soir t'es sur le chiffe de nuitte

Eille, wow, c'est profond en tabarnak ça.

En plus de parler comme un cochon, il donnait un mauvais exemple pour les jeunes.

  • J'aime! 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme je l'ai mentionné ailleurs, le Québec est une province pauvre. Vous n'avez pas grand chose. Aussitôt qu'un semblant de talent se pointe le museau, vous perdez les pédales. Dominique Michel, Marina Orsini, Julie Snyder, Daniel Bélanger, Éric Lapointe, Marc Dupré, Martin Deschamps, Loco Locass, Luc Langevin. C'est juste une petite liste d'incapables non talentueux, qui connaissent, ou ont déjà connus une part de succès plus ou moins impressionnante. Boulet entre dans cette catégorie.

Je suis indifférent vis-à-vis le 3/4 de ta liste, mais avoir le body de Martin Deschamps, tu ferais pas 10% de ce qu'il a accompli dans sa vie j'en suis persuadé.

La musique de Daniel Bélanger, c'est flyé mais j'aime bien et les musiciens sont extrêmement talentueux.

Eille, wow, c'est profond en tabarnak ça.

En plus de parler comme un cochon, il donnait un mauvais exemple pour les jeunes.

Si être artiste serait donner un bon exemple pour les jeunes, on aurait pas vraiment d'artistes...

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non mais sérieux, je suis d'accord avec Chevalain. Jamais il n'y aurait eu un film sur la vie de ce mec s'il n'étaitait pas mort du cancer à 44 ans. J'me mettrai quand même pas à basher sur ses chansons parce que je ne me considère pas comme un fin connaisseur de sa musique, mais une chose est certaine, ce n'est pas lui qui a remodelé, voire apporté quelque chose au monde musical du Québec.

Le personnage en tant que tel méritait peut-être un film sur sa vie. Au fond, c'est une des rares figures du rock qui s'est fait connaître, mais s'il y est arrivé, c'est uniquement parce qu'il a composé quelques tounes semi-émouvantes au moment où sa vie allait se terminer. Il a su émouvoir un public composé de mononcles et de matantes parce que l'attention médiatique était porté sur lui. D'une certaine façon, il fut chanceux dans sa malchance puisque l'entièreté de son oeuvre n'a jamais apporté de quoi à la scène rock du Québec. Parlez-en à Grimskunk, aux Ordures Ioniques ou encore à Capitaine Révolte et je suis pas mal certain qu'ils vous diront qu'ils ne furent jamais influencés par ce bon vieux Gerry.

J'ai l'impression qu'on se laisse trop berner : une "figure" de la musique est morte, un film est fait sur sa vie alors le Québec entier lui doit le respect. Quelle communauté de virtueux! J'veux dire, ce gars n'a rien d'un prophète, il est innovateur en rien, il n'a pas transformé des vies, alors pourquoi une critique contre lui devrait être mal perçue? J'essaye d'y penser comme il faut, et la seule réponse que j'y trouve, c'est parce qu'il est mort. Et oui, il a connu la fatalité que tous les êtres humains rencontreront un jour... et c'est ce qui lui procure tout le mérite que vous lui offrez?

Comprenez une seule chose : Gerry n'a jamais rien apporté, excepté quelques milliers de dollars dans les poches de l'illuminé qui a vu un potentiel de cash dans la réalisation d'un film sur sa vie.

  • J'aime! 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La vérité sur Gerry Boulet.

Comme je l'ai mentionné ailleurs, le Québec est une province pauvre. Vous n'avez pas grand chose. Aussitôt qu'un semblant de talent se pointe le museau, vous perdez les pédales. Dominique Michel, Marina Orsini, Julie Snyder, Daniel Bélanger, Éric Lapointe, Marc Dupré, Martin Deschamps, Loco Locass, Luc Langevin. C'est juste une petite liste d'incapables non talentueux, qui connaissent, ou ont déjà connus une part de succès plus ou moins impressionnante. Boulet entre dans cette catégorie.

Clairement dla marde comme argument. La bonne vieille stratégie de citer une liste d'artistes matantes (quoi que Daniel Bélanger est un très bon artiste) pour faire comme si la scène culturelle au Québec c'était juste ça.

...

(pis c'est quoi le but de basher Luc Langevin...)

  • J'aime! 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, j'ai fait mes devoirs suite à un point de rep négatif de Latourette qui disait que j'étais complètement à côté de la track. J'ai décidé de poser un regard plus objectif sur la vie de ce bien connu Gerry.

Toujours est-il, j'ai ré-écouté quelques chansons d'Offenbach et je me permets encore de dire que ça ne me fait pas tant tripper. Toutefois, pour vraiment voir le potentiel de l'artiste (en la personne de Gerry Boulet), j'ai décidé d'aller le "tester" sur youtube en écoutant quelques-unes de ces chansons qu'il a fait live : j'peux dire que j'ai été agréablement surpris. Gerry avait dans sa voix une émotion qu'on ne retrouve que très rarement sur la scène musicale québécoise aujourd'hui. En plus, quand tu combines les paroles, à sa voix et à sa condition (son cancer), tu peux facilement arriver à comprendre comment le public fut charmer par ce personnage.

Je ne sais pas trop si on peut parler de courage quand on voit un artiste monter sur scène malgré sa maladie, mais j'ai quand même trouvé que Gerry avait une certaine force et une quiétude exemplaire malgré la mort imminante.

Pour parler d'Offenbach, apparament que ce serait le premier groupe Québécois à avoir donné un spectacle au forum (j'ai vu ça dans le film...). On peut considérer ça comme un exploi en soi, malgré qu'il faut toujours une première à toute... mais en y repensant encore, je crois pas que des groupes rock du genre Grimskunk serait arrivé à accomplir la même chose.

Donc oui, si ça peut rassurer quelques âmes, je crois que j'étais un peu à côté de la track, malgré que je continue de croire à certains points que j'ai apporté plus tôt. Mais bon, l'important c'est de ne pas rester pris dans son buckage!

  • J'aime! 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était "bon" parce que dans le temps y'avait rien d'autre, c'est tout. Comme les gens ont écouté ça pendant 20 ans, ils ont finit par être terriblement attaché, on trouvé tout plein de détails particulier, ont su vibré et apprécié, mais ça en fait pas un bon "groupe culte" de la même façon que dans la scène international Pink Floyd est un groupe culte, par exemple.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, j'ai fait mes devoirs suite à un point de rep négatif de Latourette qui disait que j'étais complètement à côté de la track. J'ai décidé de poser un regard plus objectif sur la vie de ce bien connu Gerry.

Toujours est-il, j'ai ré-écouté quelques chansons d'Offenbach et je me permets encore de dire que ça ne me fait pas tant tripper. Toutefois, pour vraiment voir le potentiel de l'artiste (en la personne de Gerry Boulet), j'ai décidé d'aller le "tester" sur youtube en écoutant quelques-unes de ces chansons qu'il a fait live : j'peux dire que j'ai été agréablement surpris. Gerry avait dans sa voix une émotion qu'on ne retrouve que très rarement sur la scène musicale québécoise aujourd'hui. En plus, quand tu combines les paroles, à sa voix et à sa condition (son cancer), tu peux facilement arriver à comprendre comment le public fut charmer par ce personnage.

Je ne sais pas trop si on peut parler de courage quand on voit un artiste monter sur scène malgré sa maladie, mais j'ai quand même trouvé que Gerry avait une certaine force et une quiétude exemplaire malgré la mort imminante.

Pour parler d'Offenbach, apparament que ce serait le premier groupe Québécois à avoir donné un spectacle au forum (j'ai vu ça dans le film...). On peut considérer ça comme un exploi en soi, malgré qu'il faut toujours une première à toute... mais en y repensant encore, je crois pas que des groupes rock du genre Grimskunk serait arrivé à accomplir la même chose.

Donc oui, si ça peut rassurer quelques âmes, je crois que j'étais un peu à côté de la track, malgré que je continue de croire à certains points que j'ai apporté plus tôt. Mais bon, l'important c'est de ne pas rester pris dans son buckage!

Ça peut sembler banal pour certains, mais J'ai énormément de respect pour ce que tu viens de faire Rock Machine. Pas parce que c'est Gerry Boulet. Gerry, on s'en crisse dans le fond. J'ai pris sa défense car je considérais que c'était nécessaire de corriger le gros tissu de diarrhée de Chevalain. Mais je ne suis pas un fan inconditionnel. J'aime sa voix, plusieurs tounes d'Offenbach à leurs débuts, leur énergie et leur recherche musicale, mais j'ai pas GERRY tatoué sur les doigts non plus. Ils ont fait pas mal de scrap aussi, particulièrement durant la période Breen Leboeuf et John McGale. Certaines de leurs tounes font un peu «cheapo» tant musicalement, qu'au niveau des textes. Sans parler de l'album solo de Gerry (et son succès auprès des matantes) qui est vraiment la cause de tant de préjugés, à mon avis.

La capacité de remise en question est une qualité extrêmement rare, tant en société que sur le dépotoir. La grande majorité des gens ont des opinions très arrêtées et rien à faire pour leur faire changer d'avis. C'est de même pis c'est de même pis personne va me faire changer d'idée. Je sortirai pas les clichés de la guerre dans le monde, des religions et de la foi aveugle, mais disons que c'est pas cette attitude buckée qui fait tellement avancer la science et l'espèce humaine... Quand j'ai vu que Chevalain avait parti un troisième thread, pour répéter la même marde, sans même avoir pris la peine de répondre au mien j'étais un peu déçu. Encore plus quand j'ai lu ton premier commentaire.

Mais tu as fait l'effort de fouiller un peu pour vérifier tes dires (étape 1). Non seulement tu as réalisé que tu avais parlé un peu trop vite (étape 2), mais tu as eu aussi l'humilité de venir le dire ici (étape 3).

Chapeau Rock Machine. Keep on rockin'.

Et bonne St-Jean Chevalain!

1972_QC_passenger_plate.jpg

PS. Gerry Boulet et Offenbach étaient des superstars au Québec bien bien avant l'hostie de cancer à Gerry.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme je l'ai mentionné ailleurs, le Québec est une province pauvre. Vous n'avez pas grand chose.

Tu peux reprendre tes Véronique Dicaire, Luce Dufault et Patrick Groulx anytime.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu peux reprendre tes Véronique Dicaire, Luce Dufault et Patrick Groulx anytime.

Impressionnant.

Si tu veux jouer à ça, demande donc à Jambonneau tout le monde qu'il aimerait bien que le québec reprenne ANYTIME.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout ce sujet arrive quand même à être moins bon que le film. Enfin, j'imagine que cette époque, pour mieux la saisir, il fallait y être. Difficile de cerner comment c'était après coup. Genre la prohibition, la Nouvelle-France ou encore la 2e Guerre mondiale et les Nazis.

Viens-je d'atteindre le point Godwin? Avec Gerry? J'pense que oui, eh ben.

Et ne venez pas me dire que ça c'est pas bon, crisse:

http://www.youtube.com/watch?v=zCt6lffdxPg

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Impressionnant.

Si tu veux jouer à ça, demande donc à Jambonneau tout le monde qu'il aimerait bien que le québec reprenne ANYTIME.

J'aurais préféré que tu me parles des artistes francophones ontariens qui valent la peine d'être vus/entendus/lus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...