Aller au contenu

La psychologie et la littérature


Déchet(s) recommandé(s)

Je pense pas que ça livre une analyse super fine de la psychologie du drogué, mais après avoir lu ces deux livres normalement on sait à peu prés ce qui se passe dans leur tête. c'est deux livres de 200-300 pages pas plus. Le premier livre c'est heroine et le second morphine.

En fait je dis la psychologie du drogué mais c'est pas tout à fait ça, c'est plutôt la psychologie de l’héroïnomane et du morphinomane étant donné que les causes/effets/conséquences sont bien différentes entre les produits..

e19dc85c.jpg

junkie_by_caltron-728x1024.jpg

Modifié par el_picador
  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si c'est une blague, elle est bien bonne ! Dans le cas contraire : qu'est-ce qui t'amène à mentionner ce livre dans un tel sujet ?

J'ai plussé Milie, mais c'est vrai que c'est beaucoup plus sociologique/politique que psychologique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

power.jpg

The laws are a distillation of 3,000 years in the history of power, drawing on the lives of strategists and historical figures like Niccolò Machiavelli, Sun Tzu, Carl von Clausewitz, Queen Elizabeth I, Henry Kissinger, and P.T. Barnum. Each law has its own chapter, complete with a "transgression of the law," "observation of the law," and a "reversal."

26a010980c06e59000b0109d0738efc000e-500pi.jpg

The book profiles the nine types of seducers (e.g. The Rake, The Siren, and The Charmer) and details aspects of attraction, authenticity, storytelling and negotiation. Greene uses examples from historical figures such as Cleopatra, Giacomo Casanova, Duke Ellington and John F. Kennedy to support the psychology behind seduction.

mastery_cover.jpg

Greene's fifth book, Mastery, was released on November 13, 2012. Mastery examines the lives of both historical and contemporary figures such as Charles Darwin, Paul Graham, the Wright Brothers, Benjamin Franklin, Thomas Edison, and Mozart, and distills the traits and universal ingredients that made them masters. The book is divided into six sections, each focusing on essential lessons and strategies on the path to Mastery.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc finalement tu l'as plussée parce que c'est ta bonne amie du tchat ?

Non. Parce que je n'ai pas lu beaucoup de Littérature dans ma vie et c'est le roman auquel j'ai pensé en premier bien qu'il ne réponde pas aux «critères». J'ai fait «hihi, c'est en plein ce que j'ai pensé, + 1».

Est-ce que ça te convient comme explication ou ce n'est pas assez logique pour toi?

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non. Parce que je n'ai pas lu beaucoup de Littérature dans ma vie et c'est le roman auquel j'ai pensé en premier bien qu'il ne réponde pas aux «critères». J'ai fait «hihi, c'est en plein ce que j'ai pensé, + 1».

Est-ce que ça te convient comme explication ou ce n'est pas assez logique pour toi?

Euh... ok. Disons que moi, qui n'ai pas non plus lu beaucoup dans ma vie, c'est bien le dernier livre auquel j'aurais pensé dans un sujet où l'on parle de psychologie mêlée à la littérature.
  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh... ok. Disons que moi, qui n'ai pas non plus lu beaucoup dans ma vie, c'est bien le dernier livre auquel j'aurais pensé dans un sujet où l'on parle de psychologie mêlée à la littérature.

ok

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben MOÉ, je suis peut-être pas aussi cultivée que vous côté littérature, mais ce livre, bien que je conviens qu'il est très socio-politique ( belle critique de Staline pis toute), comprend une dimension psychologique très présente et je l'ai perçu ainsi tout au long de cette lecture. Je trouve qu'on peut facilement faire le pont entre beaucoup de phénomènes socio-politiques (guerres, trahisons, révolutions, etc) avec des états psychologiques bien précis ( envie, jalousie, ressentiment, besoin de reconnaissance, personnalités soumises vs dominantes, etc).

Les animaux représentés dans le livre me permettaient de belles analyses à ce niveau. J'ai tendance à appliquer la psycho à tout ce qui est social, de par ma formation. Je suis biaisée de même tsé!

Ton sujet initial indiquait qu'on pouvait parler de n'importe quelle facette de la psychologie. J'ai choisi un livre qui se rattache à la psycho politique :)

---

Un bonus, tant qu'à être dans le sujet. Très intéressant!

927503_4075236.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_politique

Dans un premier temps la psychologie politique est perçue par ses initiateurs (notamment G. Le Bon) sous l’angle utilitaire de l’art de gouverner. Plus tard, les connaissances sur les phénomènes psychologiques (individuels) et les phénomènes politiques (collectifs) forment un base solide à la constitution d’une discipline à part entière. D’où sa place transversale dans les sciences humaines et sociales SHS, et son besoin de réaffirmer ses options, à la fois, épistémologique et méthodologique, dont l’analyse holiste des problèmes de la société contemporaine et de l’homme comme un tout dans un projet heuristique de l’œuvre sociétale.
  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Psychologie d'un psychopathe (ha et on va profond dans son délire-- délire organisé):

C1_Pervers.png

« "Je suis le premier tueur en série de l’histoire du Québec." C’est la phrase que je me répète le soir dans mon lit lorsque j’éprouve de la difficulté à trouver le sommeil. À vrai dire, ce sont des mots qui guettent mon assoupissement pour se mettre d’eux-mêmes à rouler dans le noir, à s’éclater comme des petits voyous sous le regard désapprobateur de Tante Conscience. »
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...