Aller au contenu

Une cliente panique pour 3$ ! A-t-elle raison ?


Déchet(s) recommandé(s)

Si tu veux les explications les plus claires possibles, voici le texte du Conseil Québécois du Commerce de Détail sur l'exactitude des prix:

Difficile d'être plus clair effectivement !

Dans le fond, ce fut un pétage de coche dans le but d'intimider et d'obtenir son 3$ et puis, je crois que c'est le premier item qui est gratuit dans ce cas, donc 0,99$ au final ...

À moins que la cliente croyait réellement être dans ses droits.

La politique d'exactitude des prix est souvent sorti à toutes les sauces, parfois à tort, souvent à raison, mais surtout par méconnaissance réelle de cette loi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était une blague, tu pensais vraiment que je l'aurais fait ?

Bon sang ce que le monde peut penser n'importe quoi...

Si j'aurais eu une mauvaise journée (Sûrement comme la cliente...), je serais resté calme comme tu l'aurais fait, mais nous ne savons pas ce qu'elle a vécu, donc, on ne peut pas se permettre de la juger.

Tu as raison pour les baby boomers en passant...

Je pense que même si tu viens de te faire rentrer dans le cul dans le parking, que ton chien s'est fait frapper, pis que hydro t'as coupé le courant(whatever), y'a pas un employé sur terre qui mérite de se faire chier dessus, encore moins s'il est payé 9.90 de l'heure. Ça s'appelle le savoir-vire, chose qu'elle ne semble pas avoir. Moi je me permets de la juger.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que même si tu viens de te faire rentrer dans le cul dans le parking, que ton chien s'est fait frapper, pis que hydro t'as coupé le courant(whatever), y'a pas un employé sur terre qui mérite de se faire chier dessus, encore moins s'il est payé 9.90 de l'heure. Ça s'appelle le savoir-vire, chose qu'elle ne semble pas avoir. Moi je me permets de la juger.

Tu as raison, pour faire preuve de politesse, elle aurait pu épargner ça à la cliente et au gérant, mais le stress, c'est comme une bombe, ça ne se contrôle pas quand c'est aux pires extrémités.

***Celui qui m'a enlevé un point pourrait-il me dire s'il l'a fait à cause du double commentaire ? Parce que ça fait chier de perdre un point quand tu ne le fais même pas exprès (l'erreur)***

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon pire cas dans le même style.

J'étais détenteur de clef dans un HMV il y a 2 ans quand un mec vient acheter le dernier CD de Misteur Valaire. Il existe deux version: une Cd et une vinyle. Cette dernière ce vends plus cher de 5 dollars.

Ma caissière passe l'item CD mais du à une erreur dans le code à barre sur la pochette même du cd, c'est la version vinyle qui est scannée. Le mec se rends compte de l'erreur et nous en fait part. Je vérifie, comprends ce qui c'est passé et le lui modifie manuellement pour que le bon item lui soit chargé. C'est l'a qu'il part sur son trip de vouloir qu'on lui enlève dix dollars. Je lui explique que je connais la politique et que ce n'est pas comme si le prix réel de l'item était différent de celui qui était sur l'étagère mais que c'est comme si à l'épicerie le code des pommes t'avait donné celui des bananes. Il ne veut rien comprendre. Je fait venir mon superviseur. Il prends mon bord pis le client fini par sacrer son camp sans acheter.

Plus tard, on apprends qu'on avait peut-être pas raison mais moi je suis sure que j'ai bien fait de tenir mon bout.

Vous en pensez quoi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était pas mal programmé. C'est la compagnie de qui à produit les pochettes qui ont mit le même code à barre sur les deux versions. Il a fallut mettre des stickers avec le bon code par dessus pour remédier à la situation.

En scannant le vinyle pour entrer son code barre dans l'ordinateur et le programmer, l'employé aurait dû voir que ça embarquait sur le code du CD, non?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je pense que les codes de produit doivent correspondre sur l'étiquette et sur le produit pour que la politique d'affichage des prix soit applicable.

Sinon, il serait bien trop facile pour les clients de dire "je l'ai pris là" alors que ce n'est pas le même article. À moins qu'il y ait plusieurs articles qui sont placés devant une mauvaise étiquette

Il me fait réellement plaisir d'appliquer cette loi-là, ça arrive régulièrement que les étiquettes dans mon magasin sont désuets et la majorité des gens sont très polis. Ce que j'ai pu constaté, dans les dernières années où j'ai travaillé dans le service à la clientèle, c'est que c'est souvent les clients qui ont tort ou qui ont quelque chose à se reprocher (au niveau d'un retour) qui vont tomber dans la méchanceté ou le pétage de coche inutile. Ça devient carrément facile de voir si un client est honnête ou non, et beaucoup de personnes pensent qu'elles vont obtenir ce qu'elles veulent si elles crient... mais heureusement, dans mon magasin, ces gens là n'obtiennent jamais rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que même si tu viens de te faire rentrer dans le cul dans le parking, que ton chien s'est fait frapper, pis que hydro t'as coupé le courant(whatever), y'a pas un employé sur terre qui mérite de se faire chier dessus, encore moins s'il est payé 9.90 de l'heure. Ça s'appelle le savoir-vire, chose qu'elle ne semble pas avoir. Moi je me permets de la juger.

Si t'es bien payé t'acceptes d'avantage de te faire chier dessus ? Y'a une différence entre faire valoir ses droits, ou faire valoir son côté "le client est roi" sans pour autant chier sur les gens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si t'es bien payé t'acceptes d'avantage de te faire chier dessus ? Y'a une différence entre faire valoir ses droits, ou faire valoir son côté "le client est roi" sans pour autant chier sur les gens.

"y'a pas un employé sur terre qui mérite de se faire chier dessus"

Ça revient à dire ce que je viens de dire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En scannant le vinyle pour entrer son code barre dans l'ordinateur et le programmer, l'employé aurait dû voir que ça embarquait sur le code du CD, non?

C'était pas implicitement écrit sur la caisse. Fallait examiner la facture pour comprendre. Et/ou connaitre le prix des deux items par coeur, chose impossible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon pire cas dans le même style.

J'étais détenteur de clef dans un HMV il y a 2 ans quand un mec vient acheter le dernier CD de Misteur Valaire. Il existe deux version: une Cd et une vinyle. Cette dernière ce vends plus cher de 5 dollars.

Ma caissière passe l'item CD mais du à une erreur dans le code à barre sur la pochette même du cd, c'est la version vinyle qui est scannée. Le mec se rends compte de l'erreur et nous en fait part. Je vérifie, comprends ce qui c'est passé et le lui modifie manuellement pour que le bon item lui soit chargé. C'est l'a qu'il part sur son trip de vouloir qu'on lui enlève dix dollars. Je lui explique que je connais la politique et que ce n'est pas comme si le prix réel de l'item était différent de celui qui était sur l'étagère mais que c'est comme si à l'épicerie le code des pommes t'avait donné celui des bananes. Il ne veut rien comprendre. Je fait venir mon superviseur. Il prends mon bord pis le client fini par sacrer son camp sans acheter.

Plus tard, on apprends qu'on avait peut-être pas raison mais moi je suis sure que j'ai bien fait de tenir mon bout.

Vous en pensez quoi ?

Selon moi le magasin aurait dû suivre la politique d'exactitude des prix car l'item a réellement été scanné et non "pitonner".

Je me souviens que lorsque je travaillais dans une quincaillerie, les items n'étaient plus étiqueté, seulement les tablettes. Afin de palier au crosseurs qui changaient les étiquettes, toutes les étiquettes comportaient une description ce qui faisait en sorte qu'un client ne pouvait pas chialer si le scan d'une étiquette donnait une description différente du produit.

Ça nous arrivait souvent aussi que le client arrivait à la caisse et que le produit était plus cher qu'annoncer parce que les employés de nuit avaient oublier d'enlever les pancartes de spécial. Dans ces cas là aussi, il doit y avoir une date d'expiration sur l'affiche sinon le prix doit être corrigé au montant et le 10$ est applicable. Si il y a une date d'afficher, la politique n'est pas applicable car l'information était visible.

Modifié par ScreamingAngel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"y'a pas un employé sur terre qui mérite de se faire chier dessus"

Ça revient à dire ce que je viens de dire.

Ah bon ? Parce que si t'es pas employé tu mérites de te faire chier dessus ? Y'a pas un être humain qui mérite de.....

:)

Modifié par Majoras
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça nous arrivait souvent aussi que le client arrivait à la caisse et que le produit était plus cher qu'annoncer parce que les employés de nuit avaient oublier d'enlever les pancartes de spécial. Dans ces cas là aussi, il doit y avoir une date d'expiration sur l'affiche sinon le prix doit être corrigé au montant et le 10$ est applicable. Si il y a une date d'afficher, la politique n'est pas applicable car l'information était visible.

Même si il y a une date d'expiration, si le seul prix affiché est celui la je crois que c'est la faute du commerçant, ou en tout cas, on m'a remboursé.

Pour mon histoire au WalMart, je suis allée avec ma blonde acheter pour elle des trucs de bricolage et elle cherchait des fleurs pour faire un bijou. On arrive devant les multiples sortes de fleurs et elle trouve enfin ce qu'elle cherche, il y avait environ 6-7 emballage identiques devant un étiquette à disons 1.99$ avec la description « fleur ». On passe à la caisse, le prix scanne à disons 4.99$, la je dis à ma blonde que c'était pas sa le prix. Pour être sur, on retourne voir et en effet, c'est 1.99$ donc on va au service à la clientèle, la fille du service à la clientèle nous dit qu'elle va appeller dans le rayon ( je déteste quand ils vérifient le prix sans le client , et la sa prennait du temps donc moi et ma blonde on attend, après l'employer du service à la clientèle nous refuse le remboursement, on a trouvé sa très louche, j'ai décidé d'aller voir dans le rayon, une employé était en train de déplacer toute les petites fleurs devant un autre étiquette marquer « fleur » à 4.99$.. J'ai demander le gérant et je lui est expliqué en essayant de rester le plus calme possible, il a finalement accepté de la rembourser et la fille au service à la clientèle était en criss que son patron nous l'accorde.. Je trouvais sa cheap en criss.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça c'est une pratique très malhonnête de la part de Wal-Mart, quoique je ne suis pas surprise. En même temps, c'est sûr que c'est 4$ qui va changer leur chiffre d'affaire... -.-

Nous, quand ça arrive, on va voir nous même au niveau du service à la clientèle et des chefs-caissières, et le client est le bienvenue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, pour avoir été dans le service à la clientèle, reste que c'est souvent le client qui connait mal la loi sur l'affichage et qui pète une coche,

Ça me rappelle un client qui voulait acheter un meuble avec un lavabo intégré. Au dessus du meuble, il y avait 2 affiches. Une "meuble-lavabo dimension x dimension", une autre "lavabo seul dimension x dimension". Le client demande à avoir le kit complet et en arrivant à la caisse, dit à la caissière que le prix n'est pas celui affiché. La caissière demande à un commis d'aller voir et le commis revient en disant que c'est le bon prix. Le client commence à être frustré et demande d'aller voir avec le commis. Le commis lui montre et lui explique qu'il y a 2 prix "kit" et "lavabo seul". Là le client commence à dire que c'est de la fausse représentation et une crosse d'affichage. Le commis fait venir le gérant qui explique la même chose. Le client décide de prendre le kit quand même mais il est en beau tabarnak.

Le plus drôle de l'histoire c'est qu'en sortant son meuble lavabo du magasin, il l'a échappé par terre et le lavabo a cassé en morceaux. Le client est revenu à l'intérieur s'est mis à engueuler le gérant en disant que c'est de sa faute si il l'a échappé parce qu'il l'a enragé. Bref, 1/2 heure d'engueulade pour finalement remboursé le client et l'inviter à ne plus jamais se remettre les pieds au magasin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'est arrivé une fois, j'étais dans un Jean Coutu, La bonne femme voulait faire sa transaction en deux fois vu qu'elle faisait les commissions pour une autre personne. Cependant, la madame étant bien bright, elle l'a dit ça drette après avoir payé. Je roule les yeux, déjà que je n'étais pas de bonne humeur cette journée là. La caissière me jette un petit regard embarrassée, elle call son gérant pour faire rembourser les cossins d'la madame pour refaire la transaction. Là la madame commence a chigner parce-qu'elle avait payé par débit pis qu'elle ne veux pas payer les 50 cennes supplémentaires de frais de débit que la banque/caisse whatever charge. En tout cas, elle s'énarve le poil des pattes jusqu'à ce que le gérant arrive, le gérant arrive. La madame panique, le gérant est stupéfait par autant de stupidité (must be new here), là je pogne les nerfs pis je réalise que...j'ai toujours voulu crier sur un client cave, ainsi je lui criai: "CALISS, T'AS RIEN QU'A SURLIGNER LES OSTI DE BÉBELLES QUE T'AS ACHETÉ POUR L'AUTRE BONHOMME, ÇA PREND 2 ASTI DE SECONDES." La madame bougonna, puis s'en alla.

Tout le monde était content.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...