Aller au contenu

La venue tant attendue


RBC
 Partager

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 1 minute, 1984 a dit :

Mais dites donc

Comment se fesse-t'il que vous soyez tous si impliqués concernant cette élection, vous autres ? 

 

C'est le sujet de l'heure ! Blague à part avec les noms qui circulent il fallait bien souligner un candidat différent. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, 1984 a dit :

Mais dites donc

Comment se fesse-t'il que vous soyez tous si impliqués concernant cette élection, vous autres ? 

 

J'imagine que c'est l'impression de revivre les élections présidentielles américaines de 2016 avec tout ce que ça a d'inquiétant : popularité croissante de l'extrême-droite et rejet de la modernité ou du progressisme par un nombre grandissant de citoyens, arrivée sur la scène politique d'un personnage controversé déjà connu des caméras et aux positions particulières, des grandes théories ou des termes utilisés au coeur d'une rhétorique populiste par ce dernier ou par ses partisans et qui rapidement deviennent des antonomases (« le Grand remplacement », le « Grand rassemblement » pour parler du récent meeting à Villepinte...). Y a quelque chose de fascinant avec la polarisation politique qu'on constate aux États-Unis et en France, à mille lieues de ce qui se passe ici (notre équivalent national, Maxime Bernier, n'a pas réussi à récolter le moindre siège pour son Parti populaire).

  • J'aime! 4
  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, 1984 a dit :

Mais dites donc

Comment se fesse-t'il que vous soyez tous si impliqués concernant cette élection, vous autres ? 

 

Parce que l'âme québécoise est en crise identitaire mais elle a également des ptites culottes pleines de pisse a force d'avoir peur de prendre des décisions pour elle même.
Le remaniement de l'éthos français est important pour la gang de suce cul qui préfère prendre des modeles plutot que des choix. ( lol le ton de marde. dsl )

Si zemmour passe je te prédit un bon lot de fuck fest ici dans le trouble de l'identité qui tient déjà a un fil avec l'illusion de la langue. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Cheval a dit :

Parce que l'âme québécoise est en crise identitaire mais elle a également des ptites culottes pleines de pisse a force d'avoir peur de prendre des décisions pour elle même.
Le remaniement de l'éthos français est important pour la gang de suce cul qui préfère prendre des modeles plutot que des choix. ( lol le ton de marde. dsl )

Je sais pas, je la vois pas cette crise identitaire proprement québécoise. J'ai pas l'impression qu'on regarde la France comme un modèle identitaire non plus. La ligne nationaliste québécoise est bien moins radicale et je doute qu'on soit inspiré par les mouvements de reconquête en France. L'immigration ici n'est pas considérée comme un problème, il est plutôt question d'intégration (le pluralisme culturel québécois : illusion de la langue et d'une culture commune ?) Peu de pays peuvent se comparer à nous en trouvant nos politiques racistes, sauf le Canada anglais qui prône le multiculturalisme mur à mur et qui condamne la forme de laïcité défendue par papa Legault et sa loi 21.

Et pourquoi je pense que l'âme québécoise n'est pas en crise : Les jeunes générations n'ont que faire du nationalisme, il n'y a pas de sentiment de crise quand il n'y a pas de sentiment tout court.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, Carlos Crasseux a dit :

J'imagine que c'est l'impression de revivre les élections présidentielles américaines de 2016 avec tout ce que ça a d'inquiétant : popularité croissante de l'extrême-droite et rejet de la modernité ou du progressisme par un nombre grandissant de citoyens, arrivée sur la scène politique d'un personnage controversé déjà connu des caméras et aux positions particulières, des grandes théories ou des termes utilisés au coeur d'une rhétorique populiste par ce dernier ou par ses partisans et qui rapidement deviennent des antonomases (« le Grand remplacement », le « Grand rassemblement » pour parler du récent meeting à Villepinte...). Y a quelque chose de fascinant avec la polarisation politique qu'on constate aux États-Unis et en France, à mille lieues de ce qui se passe ici (notre équivalent national, Maxime Bernier, n'a pas réussi à récolter le moindre siège pour son Parti populaire).

Mhhh... Ils étaient où vos médias depuis 2002 ? Ça fait au moins 3 présidents que c'est l'extrême droite au second tour, à 20%. 

Ils ont jamais décollé les pâvres. :huhu:

Faut dire, cette polarisation est impossible chez vous que parce que vous n'avez jamais été de grands colonisateurs. Nous, on paye l'héritage de l'homme blanc grand maître du monde ! 

C5YTmaaWcAQb_IR.thumb.jpg.92a20809cf3f2d71534505d83cc612cf.jpg

Par contre, arrêtez de vous faire fumer les neurones par vos médias, ils sont en train de vous créer une fausse impression de la tendance : chaque élection c'est pareil, ils ne parlent que de l'extrême droite pour gonfler les esprits de peur et positionner le candidat choisi par l'establishment >>> macron par ex. 

Si les gens ne votent pas macron, ils ne voteront pas. Mais ceux qui ont une haine de Zemmour, et ils sont nombreux, iront voter en se pincant le nez, par peur ultime.

Ils ont du grassement payer Zemmour pour qui serve d'epouvantail, car Marine aurait eu des chances face à Macron tant celui ci a écœuré les français. Zemmour n'en a aucune. 

 

On a vécu ce schéma tellement de fois qu'ils l'ont parodié dans le film Les Tuches. Tout ce qu'ils veulent, c'est un candidat qu'ils peuvent piloter selon le modèle économique du conseil Européen et des lobbys. C'est pour ça que tous nos présidents finissent par être haïs de tous et qu'il recommencent la même supercherie depuis 20 ans. 

Mais grâce aux Daleko de ce monde, la sauce prends fort. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Daleko a dit :

En même temps, chez vous, un grand écrivain, c'est Nelly Arcan, donc normal que ça ne vous fasse rien de disparaître.

Hubert Aquin, Dany Laferrière, Réjean Ducharme, Gaston Miron, Claude Gauvreau, Honoré Beaugrand. Crisse que t'es de mauvaise foi. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, 1984 a dit :

Mhhh... Ils étaient où vos médias depuis 2002 ? Ça fait au moins 3 présidents que c'est l'extrême droite au second tour, à 20%.

C'est faux. Les médias ont fait spinner Marine bien longtemps avant lui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, 1984 a dit :

Mhhh... Ils étaient où vos médias depuis 2002 ? Ça fait au moins 3 présidents que c'est l'extrême droite au second tour, à 20%. 

Ils ont jamais décollé les pâvres. :huhu:

Faut dire, cette polarisation est impossible chez vous que parce que vous n'avez jamais été de grands colonisateurs. Nous, on paye l'héritage de l'homme blanc grand maître du monde ! 

C5YTmaaWcAQb_IR.thumb.jpg.92a20809cf3f2d71534505d83cc612cf.jpg

Par contre, arrêtez de vous faire fumer les neurones par vos médias, ils sont en train de vous créer une fausse impression de la tendance : chaque élection c'est pareil, ils ne parlent que de l'extrême droite pour gonfler les esprits de peur et positionner le candidat choisi par l'establishment >>> macron par ex. 

Si les gens ne votent pas macron, ils ne voteront pas. Mais ceux qui ont une haine de Zemmour, et ils sont nombreux, iront voter en se pincant le nez, par peur ultime.

Ils ont du grassement payer Zemmour pour qui serve d'epouvantail, car Marine aurait eu des chances face à Macron tant celui ci a écœuré les français. Zemmour n'en a aucune. 

 

On a vécu ce schéma tellement de fois qu'ils l'ont parodié dans le film Les Tuches. Tout ce qu'ils veulent, c'est un candidat qu'ils peuvent piloter selon le modèle économique du conseil Européen et des lobbys. C'est pour ça que tous nos présidents finissent par être haïs de tous et qu'il recommencent la même supercherie depuis 20 ans. 

Mais grâce aux Daleko de ce monde, la sauce prends fort. 

 

 

Je n'ai à peu près aucune idée de ce qui se dit dans les médias québécois. Quand je te répondais, c'était au nom de nous, les quelques membres du Dépotoir toujours actifs. Y a des bonnes chances que si je sondais mes amis ou mes collègues à savoir ce qu'ils pensent de Zemmour, on ne ferait que froncer les sourcils et me demander si c'est le nom d'une nouvelle série télé.

Je sais bien que ce n'est pas d'hier que le pays est plongé dans une telle polarisation politique. Cela dit, il y a vraisemblablement beaucoup plus de similitudes entre Zemmour et Trump qu'avec Marine Le Pen. Et puis, à un moment donné à l'automne 2016, on riait tous du gros câlisse de porc, écartant la possibilité qu'un aussi grossier personnage accèderait au trône. On s'est trompé. Zemmour utilise la même rhétorique que l'ami Donald a utilisée pendant sa campagne de 2016, on n'a qu'à l'écouter parler dans son discours à Villepinte ; imprécations contre « l'extrême-gauche », contre les médias traditionnels, appel au changement, à un retour en arrière, un retour aux sources, époque passée d'un pays autrefois valeureux et qu'ils avancent comme décadent (la « Reconquête », « Make America Great Again »). Ce sont des stratagèmes qui rallient beaucoup de réactionnaires intellectuellement limités, et il me semble que Marine n'en faisait pas autant. Pas de cette façon-là. C'est un début de campagne, on verra bien.

Tu peux être surprise, 1984. Il y a beaucoup trop de libéraux-vanille (comme moi) qui se crissent un peu du manège politique et qui n'iront même pas voter simplement parce qu'ils ne ressentent pas tellement d'affinité avec ceux qui se rapprochent de leurs idéaux dans la course finale (comme Macron, comme Hillary Clinton en 2016), tandis que les réactionnaires, de plus en plus nombreux, vont être très engagés dans la campagne et ne vont pas manquer l'occasion d'aller gribouiller leur petit papier aux urnes.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Carlos Crasseux a dit :

Je n'ai à peu près aucune idée de ce qui se dit dans les médias québécois. Quand je te répondais, c'était au nom de nous, les quelques membres du Dépotoir toujours actifs. Y a des bonnes chances que si je sondais mes amis ou mes collègues à savoir ce qu'ils pensent de Zemmour, on ne ferait que froncer les sourcils et me demander si c'est le nom d'une nouvelle série télé.

Je sais bien que ce n'est pas d'hier que le pays est plongé dans une telle polarisation politique. Cela dit, il y a vraisemblablement beaucoup plus de similitudes entre Zemmour et Trump qu'avec Marine Le Pen. Et puis, à un moment donné à l'automne 2016, on riait tous du gros câlisse de porc, écartant la possibilité qu'un aussi grossier personnage accèderait au trône. On s'est trompé. Zemmour utilise la même rhétorique que l'ami Donald a utilisée pendant sa campagne de 2016, on n'a qu'à l'écouter parler dans son discours à Villepinte ; imprécations contre « l'extrême-gauche », contre les médias traditionnels, appel au changement, à un retour en arrière, un retour aux sources, époque passée d'un pays autrefois valeureux et qu'ils avancent comme décadent (la « Reconquête », « Make America Great Again »). Ce sont des stratagèmes qui rallient beaucoup de réactionnaires intellectuellement limités, et il me semble que Marine n'en faisait pas autant. Pas de cette façon-là. C'est un début de campagne, on verra bien.

Tu peux être surprise, 1984. Il y a beaucoup trop de libéraux-vanille (comme moi) qui se crissent un peu du manège politique et qui n'iront même pas voter simplement parce qu'ils ne ressentent pas tellement d'affinité avec ceux qui se rapprochent de leurs idéaux dans la course finale (comme Macron, comme Hillary Clinton en 2016), tandis que les réactionnaires, de plus en plus nombreux, vont être très engagés dans la campagne et ne vont pas manquer l'occasion d'aller gribouiller leur petit papier aux urnes.

Et ça, ce fût la clé en 2016 aux États-Unis et ça pourrait l'être en 2022 en France. Il ne faut jamais sous-estimer le caractère prévisible de la bétise humaine.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, RBC a dit :

Hubert Aquin, Dany Laferrière, Réjean Ducharme, Gaston Miron, Claude Gauvreau, Honoré Beaugrand. Crisse que t'es de mauvaise foi. 

Une nomenclature d'écrivains ma foi... très masculino-centrée, c'est le moins qu'on puisse dire. Pour un tenant du progressisme et de l'inclusivité, ça fait dur BMO. :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les comparaisons avec Trump ont leurs limites. Zemmour s'inspire de la campagne de Trump, l'élection de ce dernier étant sans aucun doute l'une des raisons qui lui font croire en ses chances. Mais ce ne sont pas les mêmes personnages. Zemmour vient d'une famille de migrants, il n'est pas né dans les millions. Il a vu la cité de son enfance se transformer et devenir méconnaissable. Il a fait un beau parcours académique grâce à la méritocratie française et il voit qu'on détruit ce système. Il ne s'est pas fait connaître en présentant des émissions de télé-réalité mais en publiant des livres et en faisant des analyses politiques, en prédisant depuis longtemps ce qu'il se passe maintenant et sans retourner sa veste selon le plus offrant.

il y a 53 minutes, Carlos Crasseux a dit :

imprécations contre « l'extrême-gauche », contre les médias traditionnels, appel au changement, à un retour en arrière, un retour aux sources, époque passée d'un pays autrefois valeureux et qu'ils avancent comme décadent

L'extrême-gauche et son clientélisme font qu'il vit depuis dix ans sous protection policière. Les médias traditionnels ne comprennent rien à ce qu'il se passe avec lui et avec le peuple en général (cf. gilets jaunes, affaire des dîners lors des confinements). Et oui, le pays est décadent, il suffit de voyager un peu pour se rendre compte que la France est devenu un pays qui a l'image d'un refuge pour racailles et grévistes, sur un joli décor de bâtiments historiques et de villes qui tombent en ruines.

 

D'ailleurs, le lien n'est pas direct mais j'y pense maintenant alors je le dis là. Je regarde en ce moment la série documentaire 7up. Depuis les années 60, le réalisateur rencontre (enfin, rencontrait, il vient de mourir) tous les sept ans une douzaine d'Anglais de milieux différents qui avaient sept ans au début de la série. Il y en avait quatre originaires des quartiers est de Londres (les quartiers ouvriers). 45 ans plus tard, ces quatre là avaient tous quitté les lieux qui étaient devenus invivables en raison du changement de population. Zemmour parler de ça depuis vingt ans. Mais bon, ce n'est que dans nos têtes.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, Daleko a dit :

D'ailleurs, le lien n'est pas direct mais j'y pense maintenant alors je le dis là. Je regarde en ce moment la série documentaire 7up. Depuis les années 60, le réalisateur rencontre (enfin, rencontrait, il vient de mourir) tous les sept ans une douzaine d'Anglais de milieux différents qui avaient sept ans au début de la série. Il y en avait quatre originaires des quartiers est de Londres (les quartiers ouvriers). 45 ans plus tard, ces quatre là avaient tous quitté les lieux qui étaient devenus invivables en raison du changement de population. Zemmour parler de ça depuis vingt ans. Mais bon, ce n'est que dans nos têtes.

on n'a pas vu le même documentaire. 

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Daleko a dit :

Les comparaisons avec Trump ont leurs limites. Zemmour s'inspire de la campagne de Trump, l'élection de ce dernier étant sans aucun doute l'une des raisons qui lui font croire en ses chances. Mais ce ne sont pas les mêmes personnages. Zemmour vient d'une famille de migrants, il n'est pas né dans les millions. Il a vu la cité de son enfance se transformer et devenir méconnaissable. Il a fait un beau parcours académique grâce à la méritocratie française et il voit qu'on détruit ce système. Il ne s'est pas fait connaître en présentant des émissions de télé-réalité mais en publiant des livres et en faisant des analyses politiques, en prédisant depuis longtemps ce qu'il se passe maintenant et sans retourner sa veste selon le plus offrant.

L'extrême-gauche et son clientélisme font qu'il vit depuis dix ans sous protection policière. Les médias traditionnels ne comprennent rien à ce qu'il se passe avec lui et avec le peuple en général (cf. gilets jaunes, affaire des dîners lors des confinements). Et oui, le pays est décadent, il suffit de voyager un peu pour se rendre compte que la France est devenu un pays qui a l'image d'un refuge pour racailles et grévistes, sur un joli décor de bâtiments historiques et de villes qui tombent en ruines.

 

D'ailleurs, le lien n'est pas direct mais j'y pense maintenant alors je le dis là. Je regarde en ce moment la série documentaire 7up. Depuis les années 60, le réalisateur rencontre (enfin, rencontrait, il vient de mourir) tous les sept ans une douzaine d'Anglais de milieux différents qui avaient sept ans au début de la série. Il y en avait quatre originaires des quartiers est de Londres (les quartiers ouvriers). 45 ans plus tard, ces quatre là avaient tous quitté les lieux qui étaient devenus invivables en raison du changement de population. Zemmour parler de ça depuis vingt ans. Mais bon, ce n'est que dans nos têtes.

 

"À cause des changements de population"

C'est ça la bullshit dans l'histoire. Le problème des fonds est économique, pas culturel. 

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 32 minutes, Ecce Homo a dit :

on n'a pas vu le même documentaire. 

image.jpeg.799132d4c19e08ba081218ab32b9f682.jpeg

 

il y a 3 minutes, MattIsGoD a dit :

C'est ça la bullshit dans l'histoire. Le problème des fonds est économique, pas culturel. 

Si tu veux dire que les immigrés ont les jobs les plus pourris, on va partiellement se rejoindre. Ça n'empêche pas que certaines cultures se mélangent mal et qu'on ne veut généralement pas voir son quartier d'origine transformé par d'autres cultures.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 24 minutes, Daleko a dit :

image.jpeg.799132d4c19e08ba081218ab32b9f682.jpeg

ben voyons.

il y avait Jackie, Lynn, Tony et Sue et aucun des quatre n'a déménagé parce que "les lieux sont devenus invivables à cause du changement de population".  prends-tu de la drogue quand tu regardes tes documentaires ? :huhu:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...