Aller au contenu
John de Gray

Les Nouvelles

Déchet(s) recommandé(s)

C'est le genre d'article très détaillé qui me fait pauser, en plein milieux, "...esti pourquoi je commence ma journée en lisant ça?"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

«Hostie» s'est glissé dans nos bouches au début du XXe siècle, à la faveur d'un décret de l'Église: plutôt que communier une fois l'an, il fallait désormais le faire une fois par semaine.

Mon lien

A Donetsk, dans les campings, la fourchette des prix pour une tente à deux places allait de 98 à 163 dollars. Il n’y a donc presque pas eu de réservations à l’avance, ce qui a obligé les hôtels et les propriétaires à sérieusement réviser leurs prix à la baisse à l’approche de la compétition. Ainsi, à Kiev, un lit dans un dortoir pour douze personnes, proposé il y a un an à 149 dollars, n’en vaut plus que 10 aujourd’hui.

http://sport.courrierinternational.com/node/858089

Modifié par Bernhard Bernhardt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Taxer la beauté

Près d'un Japonais début trentaine sur deux est toujours célibataire. Une situation qui fait du célibat l'un des «fléaux» sociaux du pays du soleil levant. L'appauvrissement des trentenaires serait en grande partie responsable de cette situation, leurs revenus moyens ayant diminué de 40 % en 10 ans, passant de 61 000 $ à 36 000 $. Malgré la crise économique qui frappe la gent masculine, les Japonaises continueraient de chercher un conjoint ayant un revenu deux fois supérieur aux leurs. Pour pallier à cette situation, l'économiste Takuro Morinaga propose une idée aussi farfelue que discriminante: une taxe sur la beauté.

Taxer les beaux à hauteur de 80 % et diminuer l'impôt des laids de 20 %. M. Morinaga souhaite ainsi équilibrer les chances des trentenaires japonais de séduire les femmes en ajustant le rapport beauté/richesse de messieurs. Ainsi les Japonais seraient divisés en quatre catégories: les beaux, les normaux, les moyennement laids et les laids.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jcommence sérieusement à me demander .... qu'est-ce qui est pire: Fox News ou Sun News ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Dossier Kennedy: JFK, le président à la libido effrénée

À 17 ans, John Kennedy contracte sa première MTS dans un bordel de Harlem où il s’est aventuré avec un copain de classe. Durant toute sa vie, sa consommation régulière de prostituées lui cause constamment de nouvelles infections, qu’il transmet souvent à ses partenaires sexuelles. Il a la réputation d’être un amant décevant.

Martin Luther King était un pervers sexuel du même ordre.

Ça ressemble pas mal à DSK et Trudeau.

Atteint de la maladie d'Addison, le président Kennedy devait prendre des corticoïdes. À l'époque, les médecins prescrivaient ce genre de médicaments à des doses trop élevées. Coincidence ou non, les corticoïdes favorisent grandement la libido.

C'est sûr qu'on se contrefiche des détails intimes. L'article a cependant le mérite de nous faire réaliser (encore une fois) que ce n'est pas l'altruisme qui motive la plupart des politiciens à monter les plus hauts échelons du pouvoir.

JFK a exigé d'Israël d'arrêter de fabriquer la bombe atomique. ll a été tué à cause de ça, et même mort ils veulent le salir pour étouffer toute sympathie naissante pour le plus courageux des présidents américains.

TOI LESTER MON GROS COCHON DE VENDUS AUX BANKSTERS TU ES MAL PLACÉ POUR JUGER LA VIE D'UN HOMME AUSSI HÉROÏQUE QUI A REFUSER DE FAIRE LE JEUX DES ROCKEFELLER COMME LE FONT ACTUELLEMENT CHAREST HOLLANDE LUCIEN BOUCHARD LANDRY ET LES AUTRES VENDUS..LA ROSE ROUGE SUR UNE PLAQUE OR LE PIN DES VENDUS AUX MONDIALISTES COMME TOI..QUI JOUE LE NATIONALEUX A SES HEURES POUR FAIRE UN ÉCRAN DE FUMÉE ET PAR LA SUITE NOUS TRAHIS TOUS ..

En Allemagne, les pirates ne font plus rire personne

Les autres partis leur reprochent avant tout de ne pas vouloir se positionner en fonction du clivage traditionnel gauche-droite, refus qui cacherait selon eux un programme politique inconsistant, et de n'être qu'en somme qu'un «parti protestataire classique», selon les mots d'Angela Merkel.

Une ville fantôme chinoise au coeur de l'Angola

Une ville toute neuve à une trentaine de kilomètres de la capitale angolaise, Luanda. Une cité construite en moins de trois ans par une compagnie d'État chinoise. Des immeubles prêts à accueillir 500 000 résidants. Quelque 750 bâtiments de huit étages, 2800 appartements, mais seulement 220 vendus.

Médecine: la Belgique veut moins d'étudiants français

Des plaintes avaient en effet été déposées par des étudiants, notamment français, devant cette haute autorité judiciaire au nom de la libre circulation au sein de l'Union européenne. Si la Cour constitutionnelle, suivant l'avis de la Cour de justice de l'Union européenne, a effectivement invalidé les quotas dans les spécialités nommées plus haut, elle les a maintenus en vétérinaire et kinésithérapie au nom de la sauvegarde de la santé publique.

Bactéries et virus responsables d'un cancer sur six

Une quinzaine de virus, bactéries ou parasites sont connus depuis longtemps pour être à l'origine de cancers", explique au quotidien Catherine de Martel, l'une des auteurs de l'étude. Parmi eux : la bactérie Helicobacter pylori, provoquant des cancers de l'estomac ; les virus des hépatites B et C, responsables de cancers du foie ; ou encore le Papillomavirus, qui joue un rôle dans le cancer du col de l'utérus.

Procréation assistée: la gratuité coûte cher aux hôpitaux

Il n'en demeure pas moins que la baisse de la fertilité chez la femme s'amorce dès l'âge de 28 ans, fait-il remarquer. Le chercheur estime que le Québec devrait s'inspirer des États-Unis et faire la promotion de la congélation des oeufs pendant que les femmes sont jeunes. «La moitié de notre clientèle a atteint la quarantaine, précise-t-il. Les femmes sont rares à le savoir, mais à partir de 38 ans le niveau de fertilité baisse de 1% par mois.»

Le cerveau entre le désir et l'amour

« Le sentiment amoureux est une habitude qui dérive du désir sexuel à mesure que celui-ci est récompensé. Il opère de la même manière dans le cerveau que la toxicomanie. » — Pr Jim Pfaus

Ce post mérite 5 points.

Modifié par BERNARDIUM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Manon Massé et sa moustache:

http://urbania.ca/blog/3297/manon-masse-par-dela-la-moustache

Commentaires:

«Manon a appris à la dure les joies de l’autocorrecteur quand un «travailleurs-trices» s’est glissé dans un Tweet. Des centaines de réactions plus tard, elle se dit contente qu’on s’intéresse de la sorte au respect de la langue, «ça prouve que les gens y sont attachés», dit-elle.»

Désolé, mais on est responsable de ce que l'on envoie sur les réseaux sociaux. Cette erreur ne s'est pas glissée toute seule dans son tweet et la relecture existe. Il aurait été intéressant qu'elle le reconnaisse au lieu de s'en tirer avec un faux-fuyant.

7 Août 2012 | Carol Vadnais

Je l'admets, j'ai pris une photo de sa pancarte et l'ai mise sur fb pour me moquer de sa moustache, mais tout comme Jack, ca la rends encore plus sympathique et elle a mon vote. :)

7 Août 2012 | Yannick

Waouw! une femme publique qui assume pleinement qui elle est! et comment est son corps!

Bien des femmes ont à en prendre de la graine! (moi aussi!)

«On a attaché beaucoup d’importance à définir ce qu’est un vrai homme ou une vraie femme, j’ai hâte qu’on s’attarde à ce qu’est une femme vraie et un homme vrai» - MAGNIFIQUE!

7 Août 2012 | Gayanée

J'applaudis Manon Massé et bravo pour le très bel article qui m'a mis les larmes aux yeux.

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Antiterrorisme: la provocation aux attentats, une pratique légale aux Etats-Unis, impensable en France

Le Bangladais soupçonné de vouloir commettre un attentat contre la réserve fédérale à New-York était surveillé par le FBI qui lui avait fourni des explosifs. Une pratique courante aux Etats-Unis.

952187_le-logo-du-fbi.jpg

On appelle cela la "tactique de l'aiguillon" (sting en anglais). Le FBI infiltre des réseaux de terroristes présumés et les aide à monter des opérations, avant d'arrêter leurs auteurs. Le Bangladais arrêté mercredi à New York après avoir tenté en vain de faire exploser une bombe devant un bâtiment de la réserve fédérale à New York était en fait suivi depuis des mois par le FBI.

Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis avait tenté de créer une cellule terroriste aux Etats-Unis et cherché des contacts avec Al-Qaïda à l'intérieur du pays, pour l'aider à perpétrer son attentat, selon la procureure fédérale de Brooklyn Loretta Lynch. Mais l'une de ses "recrues" était une source du FBI, ce qui a permis aux autorités de surveiller -et d'aider- le jeune homme durant les mois où il s'est préparé. Le "facilitateur" d'Al-Qaïda, en réalité un autre agent infiltré du FBI, a procuré au présumé terroriste 20 sacs de 22,5 kg d'explosifs et l'autre agent infiltré l'a aidé à assembler ce qu'il pensait être une bombe opérationnelle -les explosifs étaient en fait inopérants- puis l'a accompagné vers le bâtiment de la réserve fédérale où devait avoir lieu l'attentat. La police l'a arrêté alors qu'il tentait de faire exploser l'engin.

"Cette pratique de la provocation est légale aux Etats-Unis, où elle est couramment utilisée", explique Louis Caprioli, ancien sous-directeur chargé de la lutte contre le terrorisme à la Direction de la surveillance du territoire (DST), que ce soit en matière de lutte contre la mafia, de corruption ou de terrorisme".

"La méthode de la provocation permet d'interpeller les personnes soupçonnées de préparer des attentats, de les juger et de les condamner très lourdement", ajoute Louis Caprioli, conseiller chez Geos. Ahsan Nafis est maintenant accusé de tentative d'utilisation d'une arme de destruction massive et de tentative de fournir un soutien matériel à Al-Qaïda, et risque la prison à vie.

En France, où cette pratique est interdite, la culture juridique est différente. "La législation est beaucoup moins coercitive: une personne interpellée dans le cadre d'une opération antiterroriste risque beaucoup moins, si elle est n'est pas prise en flagrant délit, ce qui est quasiment impossible", fait valoir Louis Caprioli.

Malaise chez les défenseurs des droits humains

La "tactique de l'aiguillon", décrite notamment par le Washington Post, a été utilisée en mai dernier, quand le FBI a annoncé avoir déjoué un projet d'attentat contre un avion de ligne, un an après la mort de Ben Laden, en infiltrant la branche yéménite d'Al Qaïda. Et en février, c'est un suspect d'origine marocaine qui était arrêté par le FBI à deux pas du Capitole, la veste pleine d'explosifs.

Cette pratique suscite un réel malaise chez les défenseurs des droits humains. Selon leurs avocats, ce type d'individus ne seraient peut-être pas passés à l'acte sans le soutien actif apporté par les services secrets.

Les opérations "undercover" peuvent aussi déraper comme cela s'est produit dans l'affaire "Fast and Furious", en 2009: une opération lancée par l'Agence fédérale sur l'alcool, le tabac et les armes (ATF), a abouti, selon un rapport parlementaire, à la perte des quelque 2000 armes que l'agence avait fait passer en contrebande au Mexique afin de piéger des membres de cartels mexicains. Ils ont gardé les armes, qui ont même servi à tuer des gardes frontières américains quelques mois plus tard.

L'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Cette pratique suscite un réel malaise chez les défenseurs des droits humains. Selon leurs avocats, ce type d'individus ne seraient peut-être pas passés à l'acte sans le soutien actif apporté par les services secrets.

Oh mais oui, on y croit tous...

Il arrive un moment ou j'arrive vraiment pas à suivre les avocats de ce genre de cinglés, sérieusement.

Modifié par MeThod

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne ne l'a forcé à créer une cellule terroriste. Le type est dangereux et si ça n'avait pas été un agent du FBI qu'il avait recruté, mais un autre cinglé qui savait gérer des explosifs, on aurait eu des morts par centaines.

Well done FBI !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les opérations "undercover" peuvent aussi déraper comme cela s'est produit dans l'affaire "Fast and Furious", en 2009: une opération lancée par l'Agence fédérale sur l'alcool, le tabac et les armes (ATF), a abouti, selon un rapport parlementaire, à la perte des quelque 2000 armes que l'agence avait fait passer en contrebande au Mexique afin de piéger des membres de cartels mexicains. Ils ont gardé les armes, qui ont même servi à tuer des gardes frontières américains quelques mois plus tard.

Ca me chicote un peu, pourquoi faire passer de vrais armes, pourquoi les 2000 armes étaient t'elles fonctionnelles ?

Dans le cas plus récent du Bangladais les explosifs étaient inopérants donc le danger était moindre, alors que 2000 armes, outch, les répercussions sont d'autant plus dramatiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"L'étude démontre également que toutes ces communautés juives ont des ancêtres communs qui vivaient au Moyen-Orient avant qu'ils ne migrent vers l'Europe et l'Asie. Ainsi, encore actuellement, les populations non-juives dont le génome présente le plus de points communs avec celui des communautés juives sont celles qui vivent au Moyen-Orient.[...]D'après les résultats, la diaspora juive, c'est-à-dire la dispersion à partir du Moyen-Orient, aurait eu lieu il y a 2 500 ans."

Intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...