Aller au contenu
Carlos Crasseux

Artistes et scandales

L'oeuvre...  

13 membres ont voté

  1. 1. L'oeuvre...

    • est inhérente à son créateur, ils forment un tout
      5
    • peut être disjointe de celui qui l'a créée
      8


Déchet(s) recommandé(s)

La mouvement #metoo de l'automne dernier a contribué à mettre en lumière les présumés agissements douteux (on parle même de viols dans certains cas) d'un tas d'artistes.  J'y ai vu plusieurs gens décrier le fait que ceux-ci aient non seulement toujours la chance de pratiquer leur art comme si de rien n'était, mais aussi qu'ils aient encore un certain public qui persiste à voir leurs films, les suivre sur les réseaux sociaux, reconnaître leur talent, etc.

Je voulais savoir où les Dépotoiriens se situent par rapport à cela.  Vous continuez de vous claquer tous les films d'un cinéaste même si vous savez qu'il est un violeur notoire et vous vous en calissez royalement, soit parce que vous croyez que l'oeuvre et l'artiste se dissocient complètement, ou plus violemment :  vous vous moquez bien des crimes qui ont été commis ?  Vous reconnaissez son talent et le cachet de certaines de ses oeuvres des années 70-80 mais refusez de voir ses derniers films parce que ce serait encourager l'homme derrières les atrocités ?  Du cas par cas ?

Quelques exemples récurrents pour se mettre en contexte...

AGGerardJulien_roman1.jpg?w=300&q=55&aut

Roman Polanski.  Le gars derrière Repulsion, Rosemary's Baby, Chinatown et The Tenant.  Plaide coupable en 1977 pour viol d'une fillette de 13 ans.  A purgé quelques mois de prison et offert de l'argent et des excuses à sa victime, qui souhaite d'ailleurs que les poursuites prennent fin.

 

avatar_e7420b2e7bd3_128.pnj

Louis-Ferdinand Céline.  Reconnu pour son Voyage au bout de la nuit.  Se révèle ensuite être un nazi en rédigeant et distribuant des pamphlets antisémites vers la fin des années 30.

 

Richard_Wagner6.jpg

Wagner.  Autre antisémite notoire.

 

avatar_4b5128972c56_128.pnj

Woody Allen.  A réalisé Annie Hall, Manhattan et Vicky Cristina Barcelona, entre autres.  Reconnu aussi pour avoir épousé la jeune fille adoptive de sa blonde (et accusé d'avoir violé l'autre).

 

lars128.jpg?w=300&q=55&auto=format&usm=1

Lars von trier.  Dogville, Antichrist, les Nymphomaniac et autres.  En octobre dernier, la chanteuse Björk, qui a joué le rôle principal dans Dancer in the dark, accusait (sur Facebook) le réalisateur de l'avoir harcelée sexuellement à maintes reprises pendant le tournage, puis, pour se venger de son refus, de lui avoir rendu la vie difficile pendant celui-ci.  Le producteur a rejeté toute accusation.

 

tn_0ntctlckf6_100555.jpg170118-patrick-128x128.jpg1942-5100-4c8a-b74e-88c1c3c8c13d6NtZjHk.png

Terry Richardson, Patrick Demarchelier, Mario Testino et Monsieurcoms.  Photographes de mode ayant travaillé pour les plus grands magazines ou agences de leur territoire respectif.  Accusés d'avoir profité de leur statut pour coucher avec plusieurs modèles.  Tous les quatre sont toujours bien actifs et continuent de recevoir de la reconnaissance à coup de J'aime sur Instagram ou ailleurs.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso ça me turn off. Par exemple Polanski je ne regarde plus rien de ce qu'il a fait pour ne pas l'encourager. J'écouterais jamais de Michael Jackson non plus même si il est capoute.

Je suis presque triste pour House of Cards, mais en même temps depuis 2-3 saisons c'était de pire en pire. Là la prochaine est avec Claire seulement, mais je l'haïs Claire.

Bref, quand je suis dégouté par un être humain je me détourne de tout ce qui a un lien avec lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire mon chiant mais pour moi, excepté Céline et peut être Wagner, je pense que les gens de ta liste ne sont pas des artistes, mais plutôt des gens qui font du show business. Des gens qui font fonctionner l'industrie du spectacle quoi. Tout ça c'est de la consommation de masse pour faire du blé.

Un réalisateur ou un photographe est juste un artiste au sens juridique du terme, mais très peu le sont vraiment (et certainement pas les glands de ta liste). Ils sont tout au plus de bons techniciens. Donc au final tu aurais pu ajouter Weinstein.

Entre une pub pour le yaourth et un film de Woody Allen il y a pas une grande différence pour moi.

______________________

Sinon les différents scandales sexuels n'entrent pas en compte dans mon appréciation du travail de ces techniciens de l'image. De plus je considère que leur films ne leurs appartiennent plus.

Pour moi être antisémite n'est pas plus scandaleux qu’être raciste ou misogyne, mais visiblement c'est ce que tu peux être de pire au niveau de la société occidentale. De plus ceux qui disent que Céline est antisémite sont en général des gros cons qui n'ont pas lu le voyage au bout de la nuit ou la mort à crédit. Céline c'est la bontée incarnée putain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant Céline, tu ne peux pas faire abstraction de la sincérité de son antisémitisme dans Bagatelle pour un Massacre. Quand il décrit le bourgeois juif avec autant de bile, il y a tout un rejet esthétique assumé qui est primordial, à mon sens.
Le type rentier ethniquement sémite (t'as beaucoup de libanais chrétiens/musulmans et de syriens qui partagent les mêmes traits), c'est un nain obèse avec un goître, un gros pif, un sourire pervers et une attitude de porc. De la même manière qu'on ressent beaucoup d'insanité du bourgeois/aristo blanc, mais qu'il exprime plutôt le mépris que la perversion.
Le bon vieux Destouches n'est pas vraiment allé plus loin que ça au final. Il a lui même porté la responsabilité de ses propos après 45 en suppliant qu'on masque les brûlots.

Alors évidemment que je généralise, nous ne sommes pas débiles et Céline pensait que ses lecteurs ne le seraient pas non plus. Si les mots choquent aujourd'hui, c'est par habitude de porter la responsabilité morale d'Auschwitz, ou bien parce que les gens sont des gamins qui rougissent dès qu'on leur montre une bite et des nichons. Pour ces derniers, qu'ils n'essayent même pas de lire Céline, c'est pas pour eux.


Ici, le questionnement d'Anthony Fantano, podcasteur pas forcément pertinent mais rarement malhonnête, qui exprime son questionnement après l'écoute d'un album du groupe de black métal français Peste Noire. Qu'il avait musicalement adoré sans comprendre les paroles, mais qui s'est embourbé dans un mindfuck quand il a lu les textes qui parlaient de battre sa femme, brûler les allogènes, et libérer la France des םיריזח.
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce serait dommage de censurer les œuvres qui précèdent un scandale. Parce qu'elles ne dépendent plus de leur créateur, elles devraient demeurer accessibles. Par contre, je pense qu'on devrait cesser de donner de la reconnaissance à l'artiste. Ces quatre photographes qui continuent de s'afficher sans gêne me donnent la gerbe.

Par exemple, je n'irais pas suivre Bertrand Cantat sur les réseaux sociaux,  mais je n'ai aucune misère à écouter du Noir Désir.

Il y a 8 heures, Kapouchet a dit :

Par exemple Polanski je ne regarde plus rien de ce qu'il a fait pour ne pas l'encourager.

Je ne vois pas en quoi ça l'encourage concrètement à violer des filles qu'un inconnu regarde ses films sans qu'il le sache. Ce n'est pas comme si tu lui envoyais un message pour lui dire :" J'adore ce que vous faites dans la vie. Continuez fort, vous avez une main de maître! xoxo "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du coup pour répondre à la question, c'est assez utopique de dissocier un artiste de son oeuvre. Je pense qu'une posture artistique est rarement gratuite. En revanche, ce qu'il faut comprendre, c'est le cheminement et la vision des choses qui amène les artistes en question à prendre cette posture artistique.

Par manque de vision, il est facile d'attribuer à l'oeuvre d'un artiste l'idée d'une propagandastaffel sous-jacente. Or, normalement, un artiste honnête n'engage que lui, à mon sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, el_picador a dit :

Je vais faire mon chiant mais pour moi, excepté Céline et peut être Wagner, je pense que les gens de ta liste ne sont pas des artistes, mais plutôt des gens qui font du show business. Des gens qui font fonctionner l'industrie du spectacle quoi. Tout ça c'est de la consommation de masse pour faire du blé.

Un réalisateur ou un photographe est juste un artiste au sens juridique du terme, mais très peu le sont vraiment (et certainement pas les glands de ta liste). Ils sont tout au plus de bons techniciens. Donc au final tu aurais pu ajouter Weinstein.

Entre une pub pour le yaourth et un film de Woody Allen il y a pas une grande différence pour moi.

______________________

Sinon les différents scandales sexuels n'entrent pas en compte dans mon appréciation du travail de ces techniciens de l'image. De plus je considère que leur films ne leurs appartiennent plus.

Pour moi être antisémite n'est pas plus scandaleux qu’être raciste ou misogyne, mais visiblement c'est ce que tu peux être de pire au niveau de la société occidentale. De plus ceux qui disent que Céline est antisémite sont en général des gros cons qui n'ont pas lu le voyage au bout de la nuit ou la mort à crédit. Céline c'est la bontée incarnée putain.

Hum.  Que manque-t-il à Lars von Trier pour être éligible au statut d'artiste à même titre que Céline et Wagner ?  Faut vraiment n'avoir vu aucun de ses films pour appeler ça du show business, ça ou se complaire dans la malhonnêteté.  Ou être un parfait abruti...

Pour ce qui est des quatre photographes je te le concède, rien que de la communication de masse, surtout Terry Richardson (qui n'est pas un artiste mais plutôt un gros colon à qui on donne de l'importance simplement parce qu'il a réussi à faire un culte de lui-même au fil du temps).  Mais Lars von trier ??  Polanski ?

Ensuite la question n'est pas de savoir si les scandales à propos d'un artiste peuvent altérer le jugement de celui qui regarde (ça ne devrait jamais arriver), mais bien de savoir si ces artistes, une fois leurs crimes connus de tous et crédibles, devraient toujours bénéficier de la reconnaissance de tous pour 1. leurs oeuvres-phares et 2. leurs dernières réalisations.  Je reprends l'exemple de Polanski :  devrait-il toujours bénéficier du privilège convoité de faire des films, et le public devrait-il persister à voir ces derniers (en réponse à Grrrreat :  penses-tu sérieusement que les maisons de production vont lui accorder une nouvelle réalisation si sa dernière s'est révélée le pire flop depuis des lustres au box-office ?) ?

Comme on t'a répondu juste après, t'as certainement jamais lu les Bagatelles pour un massacre pour affirmer que Céline n'est pas un antisémite.  Mais je crois tout de même qu'il existe un crisse de fossé entre Céline et un gars qui a sodomisé une fillette de 13 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Et peut être Wagner" 

Oublie pas qu'il considère à peine Wagner comme un artiste.

Je penses qu'el_picador confond "artistes" et "gens qui font des choses que moi je j'aime" 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que vous confondez artiste et "gens qui font des choses que tout le monde aime" ou encore "gens qui font la couverture des inrocks"

En fait on a juste pas la même définition de l'art. Pour moi un artiste doit te transcender, te rendre fou, te faire perdre tes certitudes etc .... Un truc grand quoi, un truc ENORME, un truc qui te fucked up, un truc qui te met mal.

Aprés j'ai bien conscience que dans le cadre de ce topic artiste est un mot qui englobe à peu prés tout l'acte de création, mais moi ça me gène, pour moi par exemple Tarantino c'est pas un artiste. C'est juste un geek qui maitrise bien, mais ya rien d'autre. Pareil pour Polanski.

Citation

le spectaculaire a remplacé la création et le marketing fait oublier l’absence de talent

Citation

Ce bonhomme qui a peint ces toilettes en rose est, pour moi, un très bon ouvrier d’entreprise de peinture s’il n’a rien cherché à exprimer, ou bien alors un penseur qui a exprimé une opinion. Cependant son œuvre n’est pas de l’art.

Je n'ai jamais vu de Lars Von Trier, mais je compte bien me rattraper. Ceci dit :

Citation

En 1984, son premier long métrage Element of Crime remporte le Grand Prix de la Commission Supérieure Technique à Cannes. En 1991, il reçoit à nouveau le Grand Prix Technique lors du 44e Festival de Cannes pour Europa, tableau fantasmagorique de l'Allemagne d'après la Seconde Guerre mondiale, alternant la couleur et le noir et blanc

Il a remporté des prix de technicien, ce qui confirme mon point. Ensuite il a effectivement remporté des palmes d'or plus tard dans sa carrière, mais là ça relève du marketing. Combien de films palmés ne rentreront pas dans l'histoire ? Beaucoup je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais bien avoir le point de vue d'une femme dans ce cas. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Pour que je cesse de regarder/lire/écouter les oeuvres d'un artiste en raison d'une controverse, il faudrait que la nature de la controverse elle-même trouve écho dans les oeuvres.

Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit sont des livres sombres et nihilistes où on trouve la beauté dans la laideur. Par contre, je n'ai pas trouvé d'antisémitisme dans ces livres.

Les films de Polanski et de Lars von Trier que j'ai vus ne sont pas des apologies de la violence sexuelle. Lars von Trier va parfois très loin dans ses positions ultra-pragmatiques sur la nature humaine notamment sur les questions raciales (Manderlay) et ses positions bizarres sur le nazisme (Festival de Cannes) sont la seule chose qui pourrait me détourner de son oeuvre, mais je n'y ai pas trouvé de racisme à proprement parler mais plutôt un portrait cru de la réalité sociale des États-Unis à l'époque de l'abolition de l'esclavage. Von Trier est possiblement raciste lui-même, mais ses oeuvres me semblent épargnées par ce point de vue.

Woody Allen fait des films où la sexualité est questionnée et qui servent souvent de psychanalyse pour le réalisateur, mais je n'y ai pas trouvé d'incitation aux abus sexuels sur des mineurs. Tout au plus, ses films sont de moins en moins bons ces dernières années et c'est pour ça que je ne suis plus à jour.

 

Ça ne veut pas dire pour autant que j'accepte toute création artistique sans me questionner. Il y a un certain temps un groupe de rap de suprématistes blancs voulait se produire en spectacle dans un festival où je prévoyais me rendre. Heureusement, le festival a pris connaissance de la controverse et a éconduit le groupe. Sans ça, j'aurais du boycotter le festival au complet car ça aurait été de la complaisance envers un groupe dont le message artistique lui-même était raciste, sans égard aux positions réelles de ce groupe.

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...