Aller au contenu
Kalium

Le trouble du déficit de l'attention

TDA(H)  

15 membres ont voté

  1. 1. Souffrez-vous d'un TDA(H)?

    • Oui, diagnostiqué et médicamenté avec hyperactivité
      1
    • Oui, diagnostiqué et médicamenté sans hyperactivité
      6
    • Oui, mais je n'ai pas de prescription
      2
    • Non, mais je reconnais que c'est un problème réel
      3
    • Non car je ne crois pas que ça existe
      3
  2. 2. Quelle-est votre prescription? (posologie à préciser)

    • Adderall
      1
    • Biphentin
      1
    • Concerta
      1
    • Dexedrine
      0
    • Ritalin
      1
    • Vyvance
      2
    • Autre
      2
    • Aucun
      7


Déchet(s) recommandé(s)

J'ai remarqué que plusieurs personnes semblaient atteints d'un trouble du déficit de l'attention ici. Pour résumer au maximum, le TDA se manifeste comme un ensemble de symptômes liés à une carence dans l'émission ou la capture de la dopamine, un neurotransmetteur responsable de l'excitation qui suit une action positive. Chez les personnes affectées, la motivation face à l'effort peut être grandement réduite sans traitement et cela entraîne notamment inattention, impulsivité et hyperactivité (TDAH). Dans le cas du TDA simple, je considère que l'hyperactivité est aussi présente mais de manière mentale seulement (pensées intrusives, obsessions, anxiété). 

Ce sujet sert à parler de vos symptômes ou encore de clarifier vos interrogations sur le sujet (pour ceux qui n'en souffrent pas). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais de la misère avec ma motivation, ma concentration et mon énergie en général. Pour moi écouter un film ou lire un livre était laborieux. Toujours absorbée par mes pensées.

On m'a prescrit du Concerta et ça m'aide quand même, j'me sens mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Chicken of the infinite a dit :

J'avais de la misère avec ma motivation, ma concentration et mon énergie en général. Pour moi écouter un film ou lire un livre était laborieux. Toujours absorbée par mes pensées.

On m'a prescrit du Concerta et ça m'aide quand même, j'me sens mieux.

Est-ce que tu as essayé les autres? 

Moi j'ai eu du ritalin pendant 1 an mais j'aimais pas trop l'effet. Le Adderall XR c'est beaucoup mieux mais je pense faire augmenter ma prescription de 10mg à 20mg car ça va mieux quand j'en prends 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis le premier à faire dans l'antipsychiatrisme, surtout concernant les problématiques de surmédicamentation et de la dramatisation des syndromes (comment faisaient nos ancêtres les gaulois ?). Pour le coup j'ai un ami qui est atteint de TDAH, sous traitement à la Ritaline.
Quand il prend ses doses, 2 fois sur 3 il est insupportable, incapable de comprendre un discours à double sens et il commence à piailler ses absolus de vie pendant 20 minutes, c'est innarêtable et il devient pénible y compris pour son entourage proche. Alors que c'est un type fondamentalement charmant, très efficace on va dire, avec les pieds sur terre le reste du temps.

Il faut impérativement trouver une alternative à la chimie vilente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vyvanse 50mg.

Alors comme symptômes dont j'essaie de limiter les effets avec la médication, on compte le brouillard mental, les difficultés de concentration, un sentiment de surmenage après avoir accompli des tâches et des activités extrêmement simples comme faire la vaisselle ou parler au téléphone (ouais, sans blague).

Dans mon discours parlé, à l'âge adulte, je faisais parfois (avant médication et dépendamment des jours) beaucoup de transformations aphasiques; des paraphasies verbales sémantiques (exemple : dire cuillère au lieu de fourchette), des paraphasies phonémiques, et le manque du mot était fréquent. Bon, c'était peut-être attribuable à la fatigue, mais on n'est jamais sûr de rien.

Grâce à ce que je prends, j'arrive aussi à beaucoup mieux organiser mon discours écrit, me comparant à une certaine époque où je prenais un temps fou pour rédiger un texte cohérent et structuré tellement tout se bousculait dans ma tête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, D'Artagnan a dit :

Je suis le premier à faire dans l'antipsychiatrisme, surtout concernant les problématiques de surmédicamentation et de la dramatisation des syndromes (comment faisaient nos ancêtres les gaulois ?). Pour le coup j'ai un ami qui est atteint de TDAH, sous traitement à la Ritaline.
Quand il prend ses doses, 2 fois sur 3 il est insupportable, incapable de comprendre un discours à double sens et il commence à piailler ses absolus de vie pendant 20 minutes, c'est innarêtable et il devient pénible y compris pour son entourage proche. Alors que c'est un type fondamentalement charmant, très efficace on va dire, avec les pieds sur terre le reste du temps.

Il faut impérativement trouver une alternative à la chimie vilente.

Avec le ritalin le problème (généralement) c'est que c'est en comprimé plutôt qu'en capsule. L'effet est donc vraiment rapide et puissant et ça descend ensuite. Peut-être que ton ami est trop high avec son ritalin et possiblement qu'il prend du café en plus ou fume des cigarettes. Le trio est assez intense autant pour celui qui en prend que pour les autres. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est déjà straight edge mormon dans son style de vie, c'est le mec qui rechigne à prendre même un jus de pomme quand tu l'emmènes en soirée. A mon avis il a dû boire deux cafés dans sa vie.
En plus il est conscient de ses états sous prises de médocs et il considère déjà qu'il arrive à gérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Biphentin 30mg.

Quand j'ai eu mon diagnostic, je me suis mis à fouiller sur internet, et ce site m'a beaucoup parlé. Ce livre m'a aussi donné des pistes concrètes pour m'organiser. Un gros problème pour moi, c'est le manque de compartimentation dans ma vie. Le mode d'attention diffus me fait faire des liens entre tous les sujets et les gens et ça devient un gros bloc indivisible de pensées qui se reflètent dans mon éparpillement.

Je suppose que  le TDAH me rend nomade de pensées et d'environnements. Le besoin de changement dû à un manque de stimulation me pousser à migrer plusieurs fois par année. Ça rend la vie instable aux yeux des autres, mais la migration me fait beaucoup de bien, me replonge dans une période de clarté mentale et de motivation sans limites. Depuis que j'ai pris conscience que je pouvais faire les choses à ma façon, ma vie s'en porte mieux. 

PS: La technique pomodoro, c'est la vie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une invention des TPL Moms pour se laver les mains de ne pas élever leur enfants comme y faut. Au lieu de rester à la maison pour élever leur enfants, maintenant les femmes ont besoin de se sentir "autonome et accomplie..." en travaillant au détriment de leur enfants qui sont élevés à coup de gardiennes, iPad et consoles dernières générations. Les même femmes qui ont inventé l'intolérance au gluten pour pouvoir dire partout ah non il est intolérant au glutent pas de bonbons d'Halloween, pas de fête d'amis, etc...c'est rendu que c'est pas le kid moche qui fait rire de lui à l'école, c'est celui qui n'a pas de TDAH ou qui a mal au ventre après avoir mangé un 12po de SUbway parce que y'a du gluten dans le pain...le même genre de mères qui font jouer leur enfants à des sports de tapettes comme le soccer au lieu de vrai sports d'hommes comme le hockey, le baseball et le football.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Kapouchet a dit :

C'est une invention des TPL Moms pour se laver les mains de ne pas élever leur enfants comme y faut. Au lieu de rester à la maison pour élever leur enfants, maintenant les femmes ont besoin de se sentir "autonome et accomplie..." en travaillant au détriment de leur enfants qui sont élevés à coup de gardiennes, iPad et consoles dernières générations. Les même femmes qui ont inventé l'intolérance au gluten pour pouvoir dire partout ah non il est intolérant au glutent pas de bonbons d'Halloween, pas de fête d'amis, etc...c'est rendu que c'est pas le kid moche qui fait rire de lui à l'école, c'est celui qui n'a pas de TDAH ou qui a mal au ventre après avoir mangé un 12po de SUbway parce que y'a du gluten dans le pain...le même genre de mères qui font jouer leur enfants à des sports de tapettes comme le soccer au lieu de vrai sports d'hommes comme le hockey, le baseball et le football.

Ostie de nuisance, quand même.

Les différences neurologiques existent et sont observables. Tu peux appeler ça comme tu veux, mais les difficultés d’adaptation restent présentes et nécessitent qu'on s'y attarde au plan personnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surement des enfants dont les parents pensent que le lait en poudre est meilleur et que les vaccins donnent l'autisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Kapouchet a dit :

sports de tapettes comme le soccer

il risque d'y avoir, comme qui dirait, un malentendu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Goéland a dit :

Ostie de nuisance, quand même.

Les différences neurologiques existent et sont observables. Tu peux appeler ça comme tu veux, mais les difficultés d’adaptation restent présentes et nécessitent qu'on s'y attarde au plan personnel.

Oublie ça, c'est comme essayer d'expliquer le concept du nombre d'or à un singe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est quoi l’intérêt de prendre des cachets pour être "concentré et performant" ?

Pour moi ça s'apelle du dopage. Dopage pour se faire lobotomiser au calme à l’école, puis dopage pour être un bon petit esclave performant par la suite.

Vous dites avoir de la difficulté à lire des livres ou à écrire ou à penser et pourtant ça n'a pas l'air de poser de problèmes lorsqu'il faut ecouter de la musique, jouer aux jeux vidéos ou regarder la télé.

Ne seriez-vous pas tout simplement cons ? Non je deconne...

Vos troubles de concentration et de communication on en parle à la télé française sauf que eux nous parlent de début d'autisme et de débilité provoqué par trop d'exposition aux écrans, pas de TDAH.

 

 

Modifié par el_picador

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas entrain de faire l'apologie du système médical, ni des psychostimulants, tout ça est bien loin de me plaire. Mais, je trouve ça lourd qu'on nous rapporte à chaque fois un gros débat de société bourré d'inepties paternalistes et de stigmates culpabilisants.

Me semble que c'est simple : Les médicaments servent à réguler la quantité de dopamine disponible dans notre cerveau afin de faciliter l'accomplissement de tâches triviales comme prendre une douche ou se faire à manger. Parce que oui, dans les moments les plus creux, se lever de son lit avant midi est une réussite. 

Si ça peut te plaire de nous voir comme des autistes, j'en n'en ai rien à foutre. Le débat sur l'existence cette fausse maladie, c'est un autre sujet, mais dans l'immédiat, le mieux que l'on puisse faire, c'est d'essayer les solutions qui se présentent à nous en ce moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Goéland Haha, je comprends ton malaise, mais tu ne devrais pas te laisser atteindre par une telle position.

C'est simplement qu'en France, le trouble du déficit de l'attention n'est pas pris sérieusement (peut-être par méconnaissance ou par connaissance partielle du trouble), mais il est pris très sérieusement au Canada et aux États-Unis.

Je me souviens qu'une de mes ex (qui était aussi française) avait de gros doutes sur la prévalence réelle du TDA(H) pour expliquer les difficultés d'apprentissage des jeunes en milieu scolaire, et pourtant elle croyait dur comme fer aux zèbres (appellation donnée aux enfants surdoués, enfants à haut potentiel et autres synonymes) qui est un concept rarement mis de l'avant ici, mais qui trouve de l'écho là-bas. Globalement, toutes les populations font face au même problème et à défaut d'avoir des résultats de recherche convaincants (la recherche qui s'intéresse au trouble en est vraiment à ses balbutiements), il faut s'attendre à ce que certaines personnes se lancent dans des suppositions hasardeuses pour essayer de comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

La douance n'a pas grand chose à voir avec le TDA(H) en effet.

J'ai une amie qui, comme moi, a été considérée comme la meilleure élève de son école autant au primaire qu'au secondaire. Un coup rendue au cégep, elle est tombée dans la drogue. De mon côté, j'ai cessé d'aller à mes cours et j'ai étiré mon cégep et mon université dans mon premier programme pendant beaucoup trop d'années. Ce n'est pas la capacité à apprendre qui nous bloquait, mais la capacité à s'organiser. Pas à cause qu'on ne savait pas comment (ce n'est pas une question de volonté ou d'attitude dans notre cas) mais parce que tout devient intéressant quand tu peux mener ta vie à ta guise. Les distractions s'accumulent de tous les côtés et il est presque impossible de garder le focus. 

Maintenant que je suis sous psychostimulants, je suis capable de suivre un horaire de travail, d'aller à mes cours et de manger à des heures normales. Le adderall ne change strictement rien à ma capacité à comprendre des problèmes ou à réussir des numéros compliqués. Ça ne fait que m'aider à en faire pendant plus de 2 minutes de suite car je n'ai pas été déconcentré par une ambulance qui passe dans le chemin ou un oiseau qui siffle dans la ruelle.

Le malentendu provient du fait que le TDA est mal nommé. Ce n'est pas un trouble de déficit de l'attention mais bien un trouble du surplus d'attention consacré aux choses inutiles.

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/05/2018 à 16:50, Goéland a dit :

le mieux que l'on puisse faire, c'est

de se forcer à adopter une discipline de vie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou, je voulais pas être insultant envers vous les gars.

J'ai juste essayé de vous provoquer un "choc salutaire". Méfiez vous des psys et des pilules.

Et méfiez vous des signifiants qu'on colle sur les maladies, par le langage on peut vite se faire embourber dans des choses qui n'existent pas.

Drug_guru.jpg

Mais effectivement c'est hors sujet et j'ai pas de solutions alternative à proposer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×