Aller au contenu

Quel type de personnes vous attire ?


Déchet(s) recommandé(s)

Will Ferrell Hello GIF by Saturday Night Live

Salut les nazes. 

Aujourd'hui nous allons parler attraction et relationnel, avec une petite réflexion qui est née au creux de mon oreiller, l'autre nuit. 

Je me disais que j'avais un style de personne vers qui j'allais, le plus souvent, que ce soit en amitié et en amour. 

Je me suis donc demandé quel pouvait être le style de personne des membres, tels que @Ecce Homo, @Lux@men are trashou même @Vaginose Woolf. Je me suis sincèrement posé la question : vers quel type d'individu ces gens là sont ils attirés naturellement ? Vers qui vont ils ? Trouvent ils un pattern commun à leurs préférences relationnelles, comme moi?

Je me cite en exemple : je suis attirée par les "personnages". J'aime les gens qui sortent tout droit d'un monde archetypal, qui s'illustrent avec une forme d'imaginaire naturelle, ces gens là pourraient facilement se trouver dans un roman ou dans un film. Un charisme amèné et sublimé par la personnalité. Vous même, ici, vous avez quasiment tous ce profil là pour moi -Excepté évidemment quelques membres que je trouve banals et vulgaires, dont les goûts autant que les intérêts symbolisent une routine désuète et mortifere de l'existence, ceux là, je les méprise particulièrement - mais pour ceux que j'ai cité, vous fittez particulièrement avec l'idée que je me fais de personnages dans un film ou une série. Je crois moi même être un personnage, finalement, du même acabit.

Et c'est cette dernière réflexion qui m'a amené à me demander si, finalement, nos attirances sociales n'en révélaient pas plus sur nous même que bien d'autres choses. 

C'est pourquoi je vous demande, à tous, vers quels style de personnes vous allez et qu'est ce qui vous attire en général chez les gens. 

J'ose croire que ce thread sera humainement, très très très, instructif. 

A vous a vous a vous 

Happy Lionel Messi GIF

  • J'aime! 1
  • QU-QUOI?! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mdr, 1980 toz qui "méprise" ouvertement les membres insignifiants du Dep' à situer mille lieux sous les mers tels des détritus enfouis tous les jours aux fins fonds de l'océan par des bâteaux-caca tout aussi insignifiants.

Et ptdr, les sus-nommés qui doivent s'estimer chanceux de devoir s'agenouiller chacun leur tour dans ce topic dédié à leur égo qui n'a d'égal cette bobo de Bordeaux. 

Mais, vas-y. Décâlisse, femelle surcôtée.

  • QU-QUOI?! 1
  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J’ai bien le droit de mépriser l’inverse de ce qui m’attire, c’est bien logique. Aussi, à la lumière de mon propre personnage haut en couleur, et de mon rejet des formes routinières, on peut parfaitement comprendre le sens du mépris; je ne ressens pas le tiède, encore une fois, c’est cohérent.

Si y en a bien un qui ne dévoile jamais rien de lui et de ses cartes, c’est toi @Retro Rick; pointer du doigt les travers des autres en avançant masqué, c’est une manie visiblement: c’est que ça en dit, c’est que tu dois pas ben t’aimer toi même.

Il y a 1 heure, Retro Rick a dit :

Mais, vas-y. Décâlisse, femelle surcôtée.

:seriously:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2023-02-28 à 08:16, 1984 a dit :

Je me suis sincèrement posé la question : vers quel type d'individu ces gens là sont ils attirés naturellement ? Vers qui vont ils ? Trouvent ils un pattern commun à leurs préférences relationnelles, comme moi?

ta question m'a buggée un moment, je dois dire que les mots "attirés naturellement" ou "vers qui vont-ils" ne me correspondent pas, surtout en amitié. je ne suis pas du genre à provoquer le destin en ce sens, et plus souvent qu'autrement, les gens vont vers moi pour des raisons qui leur appartiennent et je me lie d'amitié de façon très circonstancielle. bref, je ne "choisis" pas mes amis, bien que j'aime beaucoup les quelques amis que je réussis à garder dans ma vie. par exemple, mon ami (et collègue de travail) se donnait toujours la peine de m'inviter à prendre le lunch avec lui, et à aller prendre une marche sur l'heure de la pause, et c'est comme ça qu'on a commencé à se connaître de fil en aiguille. je dois admettre que si ce n'était pas de son initiative, je ne me serais sûrement même pas donnée la peine "d'aller vers lui".

bref, j'ai pas de "style d'amis", vraiment. mes relations sont hyper circonstancielles et je pourrais théoriquement être amie avec n'importe qui, et je pense sincèrement que tout le monde vaut la peine d'être un tant soit peu connu (oui, même toi, @Tomás de Torquemada). j'ai juste pas assez de temps et encore moins d'énergie pour me consacrer à tout ce beau monde. :duckhunt:

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis attiré par la particularité et j'ai de la difficulté à m'attacher aux gens ordinaires. Néanmoins, je crois que la plus simplette des personnes a quelque chose à nous faire découvrir, car si ce n'est un univers riche et développé, ce sera notre relation à l'ennui, la simplicité et les petites choses qui sera bouleversé.

Comme bon introverti (je crois), je me retrouve dans le concept des "relations circonstancielles" décris par Ecce Homo. Mais je suis intransigeant quand à mes amis intimes. Je me retrouve ainsi dans bien peu de relations au-delà du superficiel. Je suis attiré par les traits de personnalités qui répondent à mes blessures, c'est-à-dire un haut niveau d'ouverture et de tolérance à l'humain et une faible maintenance sociale (aimer sans attachement ni attentes). Je suis extrêmement repoussé par le manque d'égard et le manque d'auto-actualisation. Si je me fie par exemple à mon milieu de travail, personne ne répond à mes attentes et je reste donc un stupide panneau de signalisation froid qui ne fait que saluer et parler de météo. Si j'étais plus équilibré, je serais moi-même assez ouvert pour creuser et apprendre à connaitre ces personnes, mais je porte beaucoup de préjugés en moi que je cache et ça crée un certain vide. La plupart des gens doivent me trouver vraiment plate, tellement je suis réticent lorsque ces gens ne m'inspirent pas une pleine confiance.

Au final, je me retrouve le plus souvent avec des gens qui sont faciles d'approche, familiers, ouverts d'esprit, hors-normes et passionnés/curieux, tout simplement parce que ce sont les seuls qui ont la patience et l'intérêt pour venir me voir et résister à ma grosse façade grise.

Dans les relations superficielles j'interagis non par intérêt pour certains types de personnes, mais plutôt pour mon intérêt personnel à ce que les personnes s'entendent entre elles. Je garde ma pléthore de jugements pour moi et mes intentions demeurent inconnues.

Pour revenir sur la citation de lux, je suis attiré non par ce que je suis, mais par ce que j'aimerais être : une personne ouverte, tolérante curieuse et qui vit fièrement selon ses propres valeurs.

@Retro Rick Elle a juste oublié de te mettre dans sa liste bro.

 

  • J'aime! 4
  • Navré... 1
  • J'ADORE! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Ecce Homo a dit :

 

bref, j'ai pas de "style d'amis", vraiment. mes relations sont hyper circonstancielles et je pourrais théoriquement être amie avec n'importe qui, et je pense sincèrement que tout le monde vaut la peine d'être un tant soit peu connu (oui, même toi, @Tomás de Torquemada). j'ai juste pas assez de temps et encore moins d'énergie pour me consacrer à tout ce beau monde. :duckhunt:

Je suis super chill dans la vraie vie.. un peu verboteur et étourdissant quand on ne me connait pas...mais je suis tres gentil avec une personnalité amusante qui ne se prend pas trop au serieux.. je e suis fort sur l'autodérision..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'avais pas de type précis qui m'attirait avant. Dans un avenir que j'espère rapproché, ma préférence relationnelle ira à :

Révélation

robot sexuel

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Vaginose Woolf a dit :

Dans ce sujet : je suis telle et telle chose, et j'ai beaucoup d'importance.

tu sais, les gens ont le droit de s'accorder de l'importance Vaginose. 

d'ailleurs ça vient de où cette façon de penser, sinon la mentalité québécoise d'être "né pour un petit pain" ?

question ouverte. 

Il y a 15 heures, Goéland a dit :

Si j'étais plus équilibré, je serais moi-même assez ouvert pour creuser et apprendre à connaitre ces personnes, mais je porte beaucoup de préjugés en moi que je cache et ça crée un certain vide.

ça ressemble à quoi dans ta tête quand tu es dans ce mode là ? perso, ça ressemble quasiment à des pensées intrusives du genre (journée typique au bureau) :

(man, il est tellement négligé celui-là, on dirait qu'il ne s'est pas peigné avant de venir)

ou encore :

(ouain, elle porte sa belle robe de catin aujourd'hui)

ou encore, durant une jasette avec une collègue: 

(crisse qu'elle sait rien, comme d'habitude)

s'ensuit une forme de honte et de self-shame où je n'en reviens juste pas d'avoir pensé de telles choses. :duckhunt:

personnellement, j'ai appris à accepter ces pensées en me disant que ce ne sont que des bruits provenant de mon "cerveau reptilien" et que, tant que ma conscience n'entretien pas l'envie d'agir dans le sens de ces bruits, tout est ok. 

Il y a 12 heures, Tomás de Torquemada a dit :

Je suis super chill dans la vraie vie.. un peu verboteur et étourdissant quand on ne me connait pas...mais je suis tres gentil avec une personnalité amusante qui ne se prend pas trop au serieux.. je e suis fort sur l'autodérision..

j'en suis sûre, c'est pourquoi tu m'as semblé être un bon exemple à citer. ;)

  • HAHAHA! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Ecce Homo a dit :

tu sais, les gens ont le droit de s'accorder de l'importance Vaginose. 

d'ailleurs ça vient de où cette façon de penser, sinon la mentalité québécoise d'être "né pour un petit pain" ?

question ouverte. 

Assez singulier que tu m'interpelles toujours par un « oui, Vaginose », « non, Vaginose », « tu sais, Vaginose », « Vaginose ci « , « Vaginose ça »... Je ne peux pas m'empêcher de voir derrière cette curieuse manie un ressentiment profondément enraciné.

« Mentalité québécoise d'être né pour un petit pain », bonne blague.

  • J'aime! 1
  • HAHAHA! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 9 minutes, Vaginose Woolf a dit :

Assez singulier que tu m'interpelles toujours par un « oui, Vaginose », « non, Vaginose », « tu sais, Vaginose », « Vaginose ci « , « Vaginose ça »... Je ne peux pas m'empêcher de voir derrière cette curieuse manie un ressentiment profondément enraciné.

tu devrais voir le sourire sur mon visage quand je fais ça. :felixthecat-lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Ecce Homo a dit :

tu devrais voir le sourire sur mon visage quand je fais ça. :felixthecat-lol:

Ah! Mais montre-le ce beau sourire, ça fait si longtemps qu'on ne l'a pas vu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Ecce Homo a dit :

le tiens d'abord. :huhu:

Je ne souris plus depuis trois ans et demi. J'ai perdu la capacité. Je cringe beaucoup par contre.

Ma meilleure tentative :

Révélation

1931865886_meilleuressai.thumb.png.84e30e9bf23659b7520958c0c4963e78.png

  • Navré... 1
  • HAHAHA! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Ecce Homo a dit :

tu sais, les gens ont le droit de s'accorder de l'importance Vaginose

Damn que tu le prends de haut, systématiquement :huhu: 

Le truc c'est qu'il a pas tort, Chicken ramène l'histoire à sa fraise, comme Retro, et sans doute comme d'autres concernant par exemple la micro liste que j'ai faite et qui d'ailleurs, n'en étais pas une. 

La seule personne que je fréquenterai volontiers en dehors du board, ce serait @DASRI et comme vous avez pu le lire, je ne l'ai pas citée. Donc... Bon. Vous devriez arrêter de vous formaliser sur des choses qui ne veulent absolument rien dire. Être une bonne gimmick sur le dép et agir en fictional character irl, c'est deux salles deux ambiances. 

Il y a 2 heures, Ecce Homo a dit :

man, il est tellement négligé celui-là, on dirait qu'il ne s'est pas peigné avant de venir)

ou encore :

(ouain, elle porte sa belle robe de catin aujourd'hui)

ou encore, durant une jasette avec une collègue: 

(crisse qu'elle sait rien, comme d'habitude)

Est ce toujours des jugements négatifs que tu te fais ? 

C'est drôle que tu ne choisisse pas des profils et que tu décrives plutôt une forme de réception passive à ceux qui vont venir s'intéresser à toi. Comme ci tu te laissais embarquer plus qu'autre chose. Hyper intéressant. 

 

Il y a 17 heures, Goéland a dit :

Je suis attiré par les traits de personnalités qui répondent à mes blessures, c'est-à-dire un haut niveau d'ouverture et de tolérance à l'humain et une faible maintenance sociale (aimer sans attachement ni attentes).

Il me semble qu'on s'entendrait très bien irl. J'aime beaucoup les introvertis parce que je les vois comme des puzzles à double cadenas qui titillent la curiosité, un peu comme des énigmes à déchiffrer. Le côté timide des introvertis est super cute, quand on creuse un peu on découvre souvent des petits cœurs tout tendres et une grande loyauté amicale. 

Sinon, il semble que comme moi, tu aimes les personnages. 

  • J'aime! 2
  • ... 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 21 minutes, 1984 a dit :

Damn que tu le prends de haut, systématiquement :huhu: 

:kassos_lapinmaso2: MEUF.

le mec est littéralement en train de basher sur ton sujet en insinuant que la question sert de prétexte pour s'auto-vautrer narcissiquement. je ne faisais que défendre la légitimité de ton sujet. the hell ? :zoidberg:

il y a 21 minutes, 1984 a dit :

Est ce toujours des jugements négatifs que tu te fais ? 

yep, la plupart du temps. c'est peut-être pour ça que les interactions sociales finissent par m'épuiser autant mentalement. :soyboy_softrage:

il y a 21 minutes, 1984 a dit :

C'est drôle que tu ne choisisse pas des profils et que tu décrives plutôt une forme de réception passive à ceux qui vont venir s'intéresser à toi. Comme ci tu te laissais embarquer plus qu'autre chose. Hyper intéressant.  

peut-être que si ma condition sociale était différente, j'irais plus vers les gens pour répondre à mon besoin de proximité humaine.

le fait est que vivre avec ma conjointe, ça comble sûrement plus de 50% de mes besoins sociaux. j'en donne beaucoup pour ma famille, aussi. après, il ne reste malheureusement plus grande motivation pour le reste. 

mais bon... :thisisfine:

  • J'aime! 2
  • Malaise. 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...