Aller au contenu
Baillargeon

Les traits aryens

  

50 membres ont voté

  1. 1. Quel est le trait aryen visuel le plus impressionant ?

    • Les yeux
    • La pilosité (les cheveux principalement)
    • Le teint de peau
    • La forme du crâne (lol phrénologie)


Déchet(s) recommandé(s)

C'est une interprétation intéressante de la photo. Mais je pense que tu pousses l'exercice un peu loin pour ce qui est de certains détails. D'abord le trajet de lecture est aussi de gauche à droite dans les pays africains (ou si je préfère: chez les gens foncés) qui n'ont pas l'arabe comme langue principale, ce qui représente une majorité de pays au niveau du continent. Sans cette généralisation, ton hypothèse tombe un peu court.

Pour ce qui est du côté dysfonctionnel des sujets plus pâles, tu remarqueras aussi que les plus "disparates" sont les plus grands / vieux: ceux que tu trouves les plus agréables à la vue sont aussi les plus petits / jeunes. Les enfants en poussée de croissance sont tous difformes (la rousse du lot est clairement dans cette étape de sa vie) et je ne pense pas que ce soit un choix du photographes: le but premier est de présenter un dégradé de couleur de peau, donc il a pris les enfants qui s'ajustaient le mieux à cet objectif. Tout comme les camisoles, le fond blanc, et les bandes d'encadrement noires: elle font ressortir la couleur des bras, rien de plus.

Finalement, pour le message premier des gens de couleur qui triompheront des peaux pâles, c'est une interprétation intéressante comme je disais, mais quand on apprend que tous ces enfants sont en fait dans la même petite école primaire de Washington, je trouve que ça ne tient plus vraiment: ce groupe que tu vois en compétition ethnique a de forte chance d'être en fait les meilleurs potes du monde.

C'est là où moi je vois le message du NG: peaux différentes, même citoyenneté, tous humain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi ce que je retiens c'est que le quatrième à partir de la gauche, l'asiatique, à une foutue drôle de tête qui ne va pas avec son corps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof, les meilleurs potes du monde, je n'irais pas jusqu'à dire ça.

Reste que le contraste que j'ai évoqué vient titiller un peu ma paranoïa. C'est une interprétation, pas une vérité inébranlable.

Je me fabrique un abri sur le champ. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça fade le blond et les yeux bleus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.youtube.com/watch?v=fr53XjDWYK0

Pour répondre plus sérieusement au sujet, je ne crois pas avoir d'attirance plus particulière pour les traits aryens chez une femme. La beauté est loin de se résumer à une couleur de cheveux en ce qui me concerne.

Ces traits sont aussi présent dans le pool génétique de ma famille, mais j'en ai pas hérité. Mon père était un petit blond au yeux bleus étant plus jeune (des traits qui se sont estompé avec le temps) et mon grand frère aussi.

Apparemment que l'attirance vers les personnes aux cheveux blonds et aux yeux bleus est plus marqué chez les hommes qui possèdent ces caractéristiques.

Avantage évolutif

Une étude publiée par des chercheurs du département de psychologie de l'université de Tromsø, en Norvège, tend à démontrer que les hommes aux yeux bleus sont plus attirés par des femmes aux yeux bleus et qu'ils ont plus de partenaires sexuels aux yeux bleus[12]. Les auteurs postulent que cette préférence est une adaptation inconsciente à la reconnaissance sociale de la paternité.

Toujours selon cette étude, les femmes ne démontrent pas de préférence particulière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime les yeux bleus, ils m'hypnotisent et je m'y perds :) Mais j'aime aussi les yeux bruns parce qu'ils dégagent davantage de profondeur et de chaleur.

Et les yeux verts ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les yeux verts pâles entrent dans la catégorie des bleus et les verts foncés sont dans la catégorie des bruns!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par la forme du crâne, je pensais plutôt qu'on parlait des traits en général, forme du visage. C'est pourquoi j'ai choisi ça! La phrénologie: très très drôle. Je vais quand même en lire un peu plus sur le sujet.

Les yeux bleus, ça donne que j'ai de la difficulté à ne pas les fixer. C'est un plus pour eux.

Look at him 5 seconds in the eyes. He'll comme running for you.

Cosmopolitan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce que tu penses de ceux qui portent des lentilles cornéennes colorés ?

http://www.depotoir....-gros-quenoeil/

Je trouve que ça nuit à la véracité du regard. Puis à l'authenticité physique. C'est des mots et des impressions, très psychologique. Qu'en penses-tu, toi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Cette image est assez troublante.

skincolors711079sw.jpg

D'une part, le dégradé dans les couleurs. Je m'explique.

On lit une image comme on lit un livre. Pour l'oeil d'un occidental le trajet de lecture se fait de gauche à droite. Or, c'est un caucasien qui tombera en premier sous le regard du spectateur. Inversement, en Afrique (ou si vous préférez: chez les gens foncés) le trajet de lecture se fait de droite à gauche. Il y est présenté des "personnes de couleur" attrayantes et les plus pâles sont physiquement disfonctionnelles ou ont des traits grossiers.

En inversant l'image nous assistons à la confirmation de l'énoncé précédent.

testky.jpg

Dans les faits, l'image était ainsi constituée. Le jeune homme de race noire présente un air conquérant et se tient visiblement à l'avant de la file. Les 4 premiers se tiennent droits, sont physiquement attrayants et tous les autres "suivent" le dos courbé. C'est une image de grande envergure pour le "National Geographic", les modèles ont donc étés minutieusement choisis. Le symbole des enfants a été utilisé. Ils représentent le monde de demain. Les gens de couleur finiront par triompher sur les vilaines peau pâles.

C'est une valorisation flatteuse pour tous les lecteurs droite-gauche qui verront l'image. Ils ne la verront pas comme vous la voyez. Pour un occidental, il se retrouvera satisfait d'avoir été mis "avant" le "nègre". Cette image de par l'instabilité de sa composition cause un intérêt et un inconfort. Elle est très subversive.

Autres détails importants: Ils portent tous des camisoles noires. Le fond blanc est ceint entre deux bandes noires.

Et dans ce ramassis de visages non isolés on y voit qu'une seule chose; Des créatures étranges, complexes, expressives et laides.

Comment est-ce bien possible de se trouver beaux entre nous?

La grande majorité des "gens foncés" lisent de gauche à droite, comme nous...

D'la belle branlette intellectuelle toute ta théorie imo.

PS : L'asiat à la tête bronzé et un corps pâle. C'est weird.

Sinon, filles mat FTW!

Modifié par Majoras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que ça nuit à la véracité du regard. Puis à l'authenticité physique. C'est des mots et des impressions, très psychologique. Qu'en penses-tu, toi?

Ça revient à ton sujet sur le maquillage tout compte fait.

Bon nombre de femmes se teignent les cheveux pour retrouver le blond de leur jeunesse.

De la même manière on pourrait dire cela des lentilles cornéennes puisqu'en bas de deux ans, les plupart des bébés *caucasiens* ont les yeux bleutés.

Tiens un autre double standard: les boucles d'oreilles vs les autres piercing.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça revient à ton sujet sur le maquillage tout compte fait.

Bon nombre de femmes se teignent les cheveux pour retrouver le blond de leur jeunesse.

De la même manière on pourrait dire cela des lentilles cornéennes puisqu'en bas de deux ans, les plupart des bébés *caucasiens* ont les yeux bleutés.

Tiens un autre double standard: les boucles d'oreilles vs les autres piercing.

Les vielles personnes aussi ont les yeux bleus avec le temps, c'est peut-etre par soif de maturité et de sagesse qu'on recherche les regards bleus. (not) Une chose est sure, certaines couleurs sont plus fascinante dans la nature: bleu, mauve, jaune vif, les contrastes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

  • Contenu similaire

    • par A/S/V?
      Je suis moitié Serbe, Troll Story est moitié Roumain
      La Serbie own la Roumanie
      Donc j'own Troll Story
      à moitié
    • par Plutonium
      Bonjour!
      Comme le titre l'indique, je cherche à trouver mes ancêtres ou mes origines. J'ai essayé le classique ancestry.ca mais ça vaux pas de la marde. Je me penche donc vers vous, membres du dépotoir pour m'aider dans ma quête. Qui sait, ça vous aidera peut-être!
      Pour information mes grands-parents sont morts et mes parents en ont aucune fichue idée donc je peux pas demander à mes proches pour des informations sur ma famille.
      Alors, il existe vraiment ce moyen de retrouver ses ancêtres? J'ai déjà vu à la TV un institut qui collectait le sang et pouvais retracer les origines mais il me semble que c'était aux U.S.A. et exigeant une somme d'argent assez importante.
    • par Baillargeon
      Peter Ralph et Graham Coop, eux, ont analysé l'ADN de 2257 personnes issues de 40 populations en Europe et dont les 4 grands-parents sont nés dans leur propre pays, afin d’éviter de prendre en compte l’immigration récente non modélisée dans cette étude. Ils ont cherché des segments de génome communs à ces différents individus, sachant que plus le segment partagé est long plus l’ancêtre commun est récent. En effet, au cours du temps la succession des générations provoque des recombinaisons d’ADN qui réduisent la taille des parties communes. Les chercheurs ont alors tenté d’évaluer le nombre d’ancêtres communs aux Européens aujourd’hui.

      Leurs résultats montrent que les ancêtres génétiques communs datant de moins de 500 ans ne sont partagés que par les personnes qui vivent actuellement dans le même pays. Dans ce domaine les Albanais se retrouvent en tête avec 90 ancêtres communs à l’horizon de 500 ans et 600 entre 500 et 1500 ans. A l’opposé, les Italiens et les Ibériques (Espagnols et Portugais) n’ont qu’environ 2 ancêtres génétiques communs avec d’autres populations du continent sur les dernières 1500 années.

      Étrangement, la France se trouve dans le même groupe que l’Italie et les pays ibériques avec le plus faible nombre d’ancêtres communs avec les autres européens au cours des 1500 dernières années. Nous avons pourtant connu de multiples invasions (Viking, Huns, Goths, Ostrogoths et compagnie…). Sans parler des Romains. Mystère. Les chercheurs ne semblent pas avoir d’explications très claires à ce phénomène.

      Les Français se seraient-ils moins « mêlés » aux envahisseurs ?



      http://www.slate.fr/life/72217/ancetres-communs-europeens-moins-de-1000-ans

      http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2013/08/12/40-maps-that-explain-the-world/
      un sujet commandité par stormfront.com
    • par 1984
      J'ai lu que 70% des quebecois étaient des sangs mélés. Cela m'a donné envie de connaitre vos origines, surtout que le Quebec est réputé pour avoir une politique d'immigration très souple, bien moins controversée en tout cas qu'en France ( ce qui soulève des tas de problématiques dont nous ne parlerons pas ici). Je me demandais si beaucoup de vos familles avaient immigré par exemple, et d'où elles venaient, pourquoi elles venaient, qu'est-ce qu'elles fuyaient peut-être ? Bref, tout un tas de questions liées aux origines du peuple quebecois.
      On se contentera pour le moment de l'échantillon dépotoir (;
      Quel pourcentage de sang mêlé avez vous ?
      D'où viennent vos belles petites souches ?
      Racontez moi donc d'où vous venez par vos racines, en contextualisant un maximum. L'histoire de Quebec a du sens pour expliquer certaines rencontres, certains aspects de votre culture / de votre "métissage" culturel.
      Pour les Français, vous pouvez également participer. Evidemment.
      --
      Pour ma part, j'ai du sang bulgare et du sang Guyanais au même degré. Mon héritage est cependant très français, mes grands parents étant tous nés en France:
      Ma grand mère paternelle est franco-bulgare par sa maman : mon arrière grand père était soldat dans la cavalerie française et responsable télégraphique à Sofia. Il rencontrera là bas mon arrière grand mère en 1914, grâce à mes arrières grands oncles Nejo et Boris, respectivement juge de paix et officier.

      L'arrière grand père paternel

      Les arrières grands oncles bulgares ( frères de mon arrière grand mère)
      Mon grand père paternel est français de souche, mon nom de famille ayant une origine picarde, j'imagine que nous avons un lointain passé la bas même si l'essentiel se trouve en Gironde (sud Ouest). Mon grand père a fait faire l'arbre généalogique de la famille, et de ce que j'en constate, notre lignée est celle d'artisans ( cordonnier), de officiers publics (notaires), et surtout de beaucoup de militaires et de soldats. C'est une constante dans ma famille, il y a des militaires un peu partout.
      On trouve des membres de ma famille dans les registres des participants de la grande guerre, dans l'annuaire national des officiers de réserve de 1935-1936, et dans celui des prisonniers de guerre de la seconde guerre.
      Mon grand père paternel était lui aussi militaire, je ne me rappelle plus son rang, mais je sais qu'il a failli mourir d'un éclat d'obus dans le crâne lors de la guerre d'indochine en 46. Son père, mon arrière grand père donc, est né à Cayenne en Guyane d'un père instituteur. Il descendent d'une lignée d'esclaves noirs, bien que je ne sache pas de quelle île ou continent provient cette lignée ci. J'ai pu trouver le nom de mon arrière grand père dans les archives du personnel militaire du bagne de Cayenne. Mes parents m'ont dit qu'il était colonel.
      Ma grand mère quand à elle était une bretonne de confession catholique, femme au foyer et bénévole au service du catéchisme scolaire.
    • par 1984
      Aujourd'hui,
      Je me suis lancée dans une nouvelle aventure.
      J'ai commencé à rechercher du côté de mes origines, chose que je n'avais pas entreprise depuis bien longtemps.
      Je regardais mes photos facebook comme une grande narcissique invétérée lorsque je retombe sur le commentaire d'un cousin, me corrigeant sur mes lacunes concernant nos racines mutuelles.
      Un de mes contacts m'avait demandé si j'avais du sang asiatique,
      Et j'avais répondu qu'il était guadeloupéen,
      Et mon cousin me répondait que non, nos origines venaient de Guyane. Mon grand père était né à Cayenne, et que c'est pour ça qu'on avait des yeux aussi en amandes ( ce qui expliquerait les nombreuses allusions aux asiatiques)
      Petit déclic alors, je me suis rendue compte que je ne savais pas grand chose de tout ça.
      Je sais que ces origines me ramènent à la fois très loin et très près: mon arrière grand père maternel était noir comme le cirage. Le 8eme de sang qui teinte mes traits provient avant tout de lui et de la force de son ascendant génétique sur les 3 générations qui lui ont succédé.
      J'ai un autre 8eme de sang bulgare du côté de mon père, chez mamie.
      Le reste de mon bagage est français, vient de Bretagne ou du sud ouest de la France.
      Malgré tout, c'est ce 8eme de sang là, qui en parcourant nos gènes, a opéré toutes sortes de différences entre les frères et soeurs qui en sont issus.
      Mon grand père était donc un métisse de Guyane, fils d'un père issu des anciennes colonies esclaves, et d'une mère blanche, blonde aux yeux bleus, bretonne de naissance et qui avait je ne sais quoi à foutre à Cayenne. Elle s'est marié à cet homme qui lui a fait une ribambelle de marmots, la trompant au passage avec les métisses du coin à qui il a fait nombre d'enfants illégitimes.
      Mon grand père s'est lui aussi marié à une femme au sang viking, une bretonne blanche comme une fesse, et a eu 4 enfants: les deux premières filles étaient foncées comme leur père au point d'apparaître clairement métisses, tandis qu'elles n'avaient finalement qu'un quart du sang de leur grand père; Les deux derniers enfants sont nés blancs comme leur mère. Ma mère, très typée donc, s'est mariée avec mon père qui porte en lui le sang français et un quart de sang bulgare. Cela a donné moi et mon frère jumeau, et là encore, quand je regarde les photos de naissance: tous bébés déjà, je suis très foncée de peau et mon frère est si blanc qu'on peine à croire que l'on vient de sortir du même ventre maternel.
      Les oeuvres de la génétique sont absolument fascinantes.
      Quoi qu'il en soit,
      J'ai discuté avec mon cousin, avec mon père et ma mère, et j'ai entrepris de creuser l'affaire.
      Car voyez vous, quelque chose me turlupine dans mes découvertes:
      Quand j'ai voulu remonter l'histoire du colonialisme et de la traite des esclaves en Guyane, je suis tombée sur quelques maigres documents qui m'ont permis de mettre en parallèle quelques dates. Parmi elles, j'ai la date de naissance de mon grand père, né en Guyane en 1916, et j'ai eu la chance de tomber sur celle de mon arrière grand père; celui ci était commandant ou colonel. Il est né en 1871 à Cayenne également.
      Ce qui m'étonne, c'est son statut militaire ( et social du coup ) haut placé en comparaison de la traite de colonies. Je m'étonne qu'un noir issu d'esclave, même en Guyane, puisse acquérir le haut statut de commandant. ( A priori, je ne crois pas que sa famille ai pu faire partie de la première vague d'esclaves à avoir été affranchis en Guyane en 1794, environ deux générations au dessus de lui. 10 ans, l'esclavage est rétabli jusqu'en 1848 où la traite est abolie définitivement )
      En tappant son nom entier dans google, je tombe sur des archives : il faisait partie du personnel et des surveillants militaires de l'administration pénitenciere de Guyane. Il serait donc resté au pays accomplir sa mission de militaire, mais il semble assez éloigné du background des derniers esclaves affranchis. Les dates ne laissent pas vraiment de doute: son statut social était supérieur aux autres noirs, mais depuis quand sa famille l'avait-elle ? Né en 1971, a travaillé pour l'administration pénitentière de Guyane entre 1883 et 1947...
      Ca fait sens avec sa dite carrière de commandant: il aurait été issu d'une famille très instruite et de bonne condition avant de s'engager dans l'armée. Ma mère m'a parlé de la guerre d'Indochine, mais c'est encore une autre direction.
      J'ai choisi de chercher du côté des Bagnes en Guyane,
      Et je ne trouve qu'un bagne à Cayenne ( lieu de vie de mon arrière grand père et lieu de naissance de mon grand père) et il ferma en 1946, ce qui fitte avec les archives nationales d'Outre mer.
      http://criminocorpus.../sources/12974/

      TOUT CA POUR DIRE
      Bon courage si vous vous lancez dans les investigations du passé.
      J'ai écumé les internets et essayer d'y retrouver une trace...
      Bien que pour la plupart, vous êtes des québecois de souche, j'imagine que vous avez tous quelques part une petite part d'histoire étrangère. Allez y, partagez cela ici ! Je vais continuer mes recherches et utiliser ce thread comme mon sommaire si j'ai la chance de faire d'autres découvertes.
      http://collin.franco...Guyane 1910.htm
×
×
  • Créer...