Aller au contenu
Milie Vanilli

Guy Turcotte, déclaré criminellement non-responsable

Déchet(s) recommandé(s)

Et voilà, le verdict est sorti :

http://www.cyberpres...31_accueil_POS1

Guy Turcotte vient d'être déclaré non-responsable criminellement pour cause de troubles mentaux. L'homme de 39 ans était accusé des meurtres prémédités de ses deux enfants.

Bien que je ne remette pas en question le jugement des jurés, je me serais attendue à meurtre au 2ème degré. Je suis sous le choc.

J'espère juste que cela ne banalisera pas les meurtres d'enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très très bonne nouvelle.

C'était d'une évidence même que le gars était pu là. Son divorce l'a rendu complètement schizophrène, y'a déconnecté de la réalité et il a commis l'imparable.

Sa place est dans une asile, pas dans une prison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon moi, tous les meurtres sont commis par des personnes ayant des troubles mentaux.

Il a besoin de soins, c'est évident. Par contre, c'est le message que ça envoie qui me questionne beaucoup ; "Tuez vos enfants, on prendra soin de vous ensuite".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon moi, tous les meurtres sont commis par des personnes ayant des troubles mentaux.

Il a besoin de soins, c'est évident. Par contre, c'est le message que ça envoie qui me questionne beaucoup ; "Tuez vos enfants, on prendra soin de vous ensuite".

Y'a personne qui va tuer ses kids en se disant qu'il va s'en tirer après.

Y pense juste à rien pour l'avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voilà, le verdict est sorti :

http://www.cyberpres...31_accueil_POS1

Je me serais attendue à meurtre au 2ème degré. Je suis sous le choc.

J'espère juste que cela ne banalisera pas les meurtres d'enfants.

Ben là, as-tu lu le compte rendu du procès.

Le gars a voulu se tuer avec du méthanol dans le lave glace, il est devenu intoxiqué, en plus du fait qu'il prenait très mal sa séparation (justement il a voulu se suicidé), il a probablement complètement perdu la carte. Il raconte se souvenir vaguement de ne pas avoir voulu que ses enfants le trouve mort et a eu le raisonnement (sous l'intoxication) de les tuer pour pas qu'ils aillent cette souffrance.

C'est pas comme un gars qui décide de se suicider après avoir tué ses enfants, il était vraiment pas dans un état où il pouvait être rationnel.

Je trouve le jugement plutôt juste.

Ya rien là dedans qui banalise le meurtre d'enfant.

Selon moi, tous les meurtres sont commis par des personnes ayant des troubles mentaux.

Il a besoin de soins, c'est évident. Par contre, c'est le message que ça envoie qui me questionne beaucoup ; "Tuez vos enfants, on prendra soin de vous ensuite".

Ben là non, l'humain est capable de tuer et peut avoir des motifs "rationnels" de le faire.

On a qu'à penser à la guerre. Quand les circonstances sont là, un humain normalement constitué peut arriver à tuer. C'est pas une "maladie mentale" par défaut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben là non, l'humain est capable de tuer et peut avoir des motifs "rationnels" de le faire.

On a qu'à penser à la guerre. Quand les circonstances sont là, un humain normalement constitué peut arriver à tuer. C'est pas une "maladie mentale" par défaut.

Je suis plus ou moins d'accord avec toi sur cet aspect.

Combien de vétérans de la guerre ont des séquelles qui les hantent depuis leur retour ?

Je crois que tirer quelqu'un avec un fusil à 100 pieds, c'est quelque chose de bien différent que de tirer un homme à bout portant. C'est là, la différence entre le malade mental et l'homme "normal".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben là, as-tu lu le compte rendu du procès.

Le gars a voulu se tuer avec du méthanol dans le lave glace, il est devenu intoxiqué, en plus du fait qu'il prenait très mal sa séparation (justement il a voulu se suicidé), il a probablement complètement perdu la carte. Il raconte se souvenir vaguement de ne pas avoir voulu que ses enfants le trouve mort et a eu le raisonnement (sous l'intoxication) de les tuer pour pas qu'ils aillent cette souffrance.

C'est pas comme un gars qui décide de se suicider après avoir tué ses enfants, il était vraiment pas dans un état où il pouvait être rationnel.

Je trouve le jugement plutôt juste.

Ya rien là dedans qui banalise le meurtre d'enfant.

Ben là non, l'humain est capable de tuer et peut avoir des motifs "rationnels" de le faire.

On a qu'à penser à la guerre. Quand les circonstances sont là, un humain normalement constitué peut arriver à tuer. C'est pas une "maladie mentale" par défaut.

C'est de la belle bullshit ça Vac. Oui, il n'était pas "conscient" au moment de tuer ses enfants, mais c'est quand même lui qui a DÉCIDÉ de se suicider en ingérant du méthanol. Rendu-là, les gestes qu'il commet sous l'influence de cette substance sont, à mon avis, sa responsabilité. Je ne connais pas le texte de loi à cet effet, mais à mon avis, on devrait être tenu responsable de nos gestes même lorsque sous l'influence. En fait, ça devrait être un facteur aggravant.

Et pour la rupture, come on...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut dire aussi qu'il y a toute une histoire entourant ce drame. Son ex-femme n'a pas été correct non plus. Entretenir une relation d'amant en t'arrangeant que l'amant en question devienne un ami du couple, c'est grave rare. Je ne pense pas qu'il aurait fait le même geste si la séparation avait été différente. J'ose même pas imaginer à quel point il se sentait mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon moi, tous les meurtres sont commis par des personnes ayant des troubles mentaux.

Il a besoin de soins, c'est évident. Par contre, c'est le message que ça envoie qui me questionne beaucoup ; "Tuez vos enfants, on prendra soin de vous ensuite".

Ah, ta gueule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut dire aussi qu'il y a toute une histoire entourant ce drame. Son ex-femme n'a pas été correct non plus. Entretenir une relation d'amant en t'arrangeant que l'amant en question devienne un ami du couple, c'est grave rare. Je ne pense pas qu'il aurait fait le même geste si la séparation avait été différente. J'ose même pas imaginer à quel point il se sentait mal.

Tout à fait! On sait très bien qu'il y a un contexte à tout ça. Il a souffert et va souffrir toute sa vie ce mec.

Mon bogue est plutôt envers ce que ça envoie comme message et comme morale avec le fait qu'il va s'en tirer. Il est possible de dissocier la situation personnelle du gars (niveau microscopique) et celle plus globale de la société et ses valeurs, principes, lois (macroscopique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est de la belle bullshit ça Vac. Oui, il n'était pas "conscient" au moment de tuer ses enfants, mais c'est quand même lui qui a DÉCIDÉ de se suicider en ingérant du méthanol. Rendu-là, les gestes qu'il commet sous l'influence de cette substance sont, à mon avis, sa responsabilité. Je ne connais pas le texte de loi à cet effet, mais à mon avis, on devrait être tenu responsable de nos gestes même lorsque sous l'influence. En fait, ça devrait être un facteur aggravant.

Et pour la rupture, come on...

+500. Tant et ainsi longtemps que la société ne va pas bannir ce genre de geste, on va rester avec ce genre de situation. C'est illégal de conduire saoul, mais si t'écrase une personne alors que tu es en état d'ébriété, tu as une peine moins sévère que si tu es à jeun. Les lois sont tellement contradictoires que c'est drôle. Combien de personne se rappelle que c'était illégal de fumer dans une école pour les mineurs, pourtant ils installaient en même temps des fumoirs pour les jeunes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quand une histoire d'amour qui tourne mal justifie - voire excuse un meurtre de deux enfants dans l'incapacité de se défendre ? Et le pire, c'est qu'on ose dire "bah il avait pris une forte dose d'alcool (méthanol), on peut comprendre, c'est pas de sa faute" mais lorsque d'autres morts impliquent cette même forte dose - sauf que là, sans histoire d'amour -, c'est inacceptable ?

What the fuck is this shit !?

P.S.: Le problème ici c'est qu'on oublie les conséquences d'un tel jugement sur l'ensemble de la société. S'il n'est pas responsable d'acte criminel, la société va probablement rien faire pour prévenir de tels évènements. On banalise la chose, et c'est cela qui est déplorable. Ben oui, Guy Turcotte va se sentir mal, souffrira, etc. mais qu'en est-il des prochains ? Parce que son cas n'est pas et ne sera pas unique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut dire aussi qu'il y a toute une histoire entourant ce drame. Son ex-femme n'a pas été correct non plus. Entretenir une relation d'amant en t'arrangeant que l'amant en question devienne un ami du couple, c'est grave rare. Je ne pense pas qu'il aurait fait le même geste si la séparation avait été différente. J'ose même pas imaginer à quel point il se sentait mal.

Je suis pour tenter de comprendre ce qui a mené au geste, mais sacrament, faut pas virer fou non plus, ça change quoi au fait que le gars ait tué ses enfants ça? Le geste est moins grave parce que son ex est une chienne? C'est plus pardonnable d'avoir bu une substance illicite, d'avoir perdu la tête et d'avoir commis un double meurtre parce que tu t'es fait trompé? Comprendre c'est une chose, banaliser c'en est une autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon point reste qu'il a tilté ben raide au moment de sa rupture.

Quand t'appelles ton bureau 4 jours après tes meurtres pour léguer ton agrafeuse à Marie parce qu'elle l'utilisait souvent, ta règle à Martin parce qu'il en avait pas... T'es rendu dans un autre monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est de la belle bullshit ça Vac. Oui, il n'était pas "conscient" au moment de tuer ses enfants, mais c'est quand même lui qui a DÉCIDÉ de se suicider en ingérant du méthanol. Rendu-là, les gestes qu'il commet sous l'influence de cette substance sont, à mon avis, sa responsabilité. Je ne connais pas le texte de loi à cet effet, mais à mon avis, on devrait être tenu responsable de nos gestes même lorsque sous l'influence. En fait, ça devrait être un facteur aggravant.

Et pour la rupture, come on...

Ton raisonnement ne tient pas la route.

Les seuls moment où on devrait pouvoir tenir quelqu'un comme responsable dans te tels cas c'est lorsque les conséquences d'une intoxications X sont prévisibles.

Ya rien qui permet à quelqu'un de prévoir que lorsqu'il va boire un gallon de lave glace qu'il va finir par tuer ses enfants. C'est une conséquences grave et très rare.

On peut facilement concevoir qu'il pensait se suicider de cette façon là et n'a pas vraiment eu à l'esprit que la mort allait être agonisante et très longue et qu'il allait toujours être "éveillé" mais que sont jugement serait alors sévèrement altéré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton raisonnement ne tient pas la route.

Les seuls moment où on devrait pouvoir tenir quelqu'un comme responsable dans te tels cas c'est lorsque les conséquences d'une intoxications X sont prévisibles.

Ya rien qui permet à quelqu'un de prévoir que lorsqu'il va boire un gallon de lave glace qu'il va finir par tuer ses enfants. C'est une conséquences grave et très rare.

On peut facilement concevoir qu'il pensait se suicider de cette façon là et n'a pas vraiment eu à l'esprit que la mort allait être agonisante et très longue et qu'il allait toujours être "éveillé" mais que sont jugement serait alors sévèrement altéré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton raisonnement ne tient pas la route.

Les seuls moment où on devrait pouvoir tenir quelqu'un comme responsable dans te tels cas c'est lorsque les conséquences d'une intoxications X sont prévisibles.

Ya rien qui permet à quelqu'un de prévoir que lorsqu'il va boire un gallon de lave glace qu'il va finir par tuer ses enfants. C'est une conséquences grave et très rare.

On peut facilement concevoir qu'il pensait se suicider de cette façon là et n'a pas vraiment eu à l'esprit que la mort allait être agonisante et très longue et qu'il allait toujours être "éveillé" mais que sont jugement serait alors sévèrement altéré.

Je ne suis pas d'accord.

Si tu décides d'ingérer une substance X consciemment, tu devrais être tenu responsable de geste commis sous l'influence de celle-ci. Comme pour le non-respect de n'importe quelle autre loi, l'ignorance sur les propriétés d'une substance ne devrait pas être un facteur atténuant et encore moins enlever la responsabilité à la personne ayant poser le geste. Dès lors où tu décides d'ingérer quelque chose VOLONTAIREMENT et en toute conscience, je ne vois pas pourquoi tu devrais être déresponsabiliser et je vois ENCORE MOINS en quoi mon raisonnement ne fait pas de sens.

Là, va savoir si le gars était dans une psychose avant d'ingérer le méthanol, ça, c'est une autre question à laquelle je ne peux répondre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...