Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

J'aimerais mieux me décâlisser au PCP que de voter pour le PPC.

Révélation

Ou le PCC

Révélation

Ou le PLC

Révélation

 Ou n'importe quoi sti le Canada c'est une joke.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Goéland a dit :

J'aimerais mieux me décâlisser au PCP que de voter pour le PPC.

  Révéler le texte masqué

Ou le PCC

  Révéler le texte masqué

Ou le PLC

  Révéler le texte masqué

 Ou n'importe quoi sti le Canada c'est une joke.

 

 

 

J'pense j'ai saigné du nez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Goéland a dit :

J'aimerais mieux me décâlisser au PCP que de voter pour le PPC.

  Masquer le contenu

Ou le PCC

  Révéler le texte masqué

Ou le PLC

  Révéler le texte masqué

 Ou n'importe quoi sti le Canada c'est une joke.

 

 

 

C'est normal ton cerveau est empoisonné au féminisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, MattIsGoD a dit :

Moé, je l'aime bin AOC.

Maudit que je suis surpris... nop :p 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une conne elle compare les bâtiments sur les bords des frontière à des camps de concentration ..
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je considère que l'opinion de quelqu'un qui insulte aussi allègrement une autre personne, qu'importe les allégeances politiques, perd toute crédibilité par la petitesse et l'immaturité de l'action.

Si cette personne juge que lancer des calomnies est valide, elle doit avoir la même certitude au sujet de ses arguments. Cependant, elle m'a déjà prouvé que son jugement était fallacieux. 

Les débats sensés d'une certaine élite ont pris une débarque et la partisanerie crasse s'est invitée en légitimant  l'insulte de l'autre camp comme méthode valide de faire de la politique, sans échange réel d'idées.

À force de se faire insulter ou insulter ses idées, c'est certain qu'une personne se polarise. Elle va le faire au point de juger que son adversaire n'est qu'une conne communiste ou un nazi raciste. C'est déshumanisant et dangereux en dirigeant la hargne vers la personne physique plutôt que la décision politique. 

C'est sans allégeance politique que je crois que Trump a été un facilitateur dans ce système malsain. Presque chaque message qui se voudrait présidentiel est ponctué d'attaques à la personne.

C'est une boucle de rétroaction qui me répugne. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trump reconnaît avoir annulé des frappes contre l’Iran dix minutes avant l’opération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Jpeg a dit :

Je considère que l'opinion de quelqu'un qui insulte aussi allègrement une autre personne, qu'importe les allégeances politiques, perd toute crédibilité par la petitesse et l'immaturité de l'action.

Si cette personne juge que lancer des calomnies est valide, elle doit avoir la même certitude au sujet de ses arguments. Cependant, elle m'a déjà prouvé que son jugement était fallacieux. 

Les débats sensés d'une certaine élite ont pris une débarque et la partisanerie crasse s'est invitée en légitimant  l'insulte de l'autre camp comme méthode valide de faire de la politique, sans échange réel d'idées.

À force de se faire insulter ou insulter ses idées, c'est certain qu'une personne se polarise. Elle va le faire au point de juger que son adversaire n'est qu'une conne communiste ou un nazi raciste. C'est déshumanisant et dangereux en dirigeant la hargne vers la personne physique plutôt que la décision politique. 

C'est sans allégeance politique que je crois que Trump a été un facilitateur dans ce système malsain. Presque chaque message qui se voudrait présidentiel est ponctué d'attaques à la personne.

C'est une boucle de rétroaction qui me répugne. 

Tout a commencé avec le mass médias qui chiait sur Trump lors de la campagne présidentielle. Quand les analystes et journalistes ultra partisans ont commencé a dénigrer les pro-trump etc.. Il faut avoir regardé la face des tout ces nanalystes lors de son élection pour voir tout leur désarroi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nostradaw00t a dit :

Tout a commencé avec le mass médias qui chiait sur Trump lors de la campagne présidentielle. Quand les analystes et journalistes ultra partisans ont commencé a dénigrer les pro-trump etc.. Il faut avoir regardé la face des tout ces nanalystes lors de son élection pour voir tout leur désarroi.

face palm GIF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le débat des démocrates ca fait dur... Trump a réussi à les radicaliser et maintenant ils ont tout l'air d'une bande de militants de QS en folie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

giphy.gif.f730b332cfb05df274c987ca096ea8ff.gif

While answering a question about technology taking jobs, Rep. Eric Swalwell shares the story of Biden saying it was “time to pass the torch to a new generation” 32 years ago.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que vous aimez Trump ou non, il faut avouer qu'il est ultra divertissant et qu'il fait des choses que personne n'aurait jamais penser possible auparavant.
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The genius is the one who is most like himself.’ That’s what I love with Bob Dylan, Lenny Bruce, Tiny Tim — they were completely like themselves. Trump, for better or worse, is in that category. I have talked one-on-one with Bob Dylan, and I have talked one-on-one with Trump, and they do not have filters. They speak honestly and from the heart."

 

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=A-UK40_XkWw

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trump dit envisager d’interdire les cigarettes électroniques aromatisées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trump dit avoir été «surpris» par le blackface de Trudeau

«J'ai été encore plus surpris quand j'ai vu le nombre de fois», a ajouté M. Trump.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les gauchistes féminisent toujours par s'entre-dévorer... Justin va finir par se faire dévorer par ses propres partisans qu'il a participé à radicaliser..  

 

spacer.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups une autre erreur, pourtant il sait tout

Strength 0

Dexterity 0

Constitution 0

Intelligence 0

Charisma 0

Wisdom ∞

The big picture: President Trump says he's an expert on a lot of things, including ISIS, taxes, technology, nuclear arms and even Sen. Cory Booker.

  • Campaign finance: "I think nobody knows more about campaign finance than I do, because I'm the biggest contributor." (1999.)
  • TV ratings: "I know more about people who get ratings than anyone." (October 2012.)
  • ISIS: "I know more about ISIS than the generals do." (November 2015.)
  • Social media: "I understand social media. I understand the power of Twitter. I understand the power of Facebook maybe better than almost anybody, based on my results, right?" (November 2015.)
  • Courts: "I know more about courts than any human being on Earth." (November 2015.)
  • Lawsuits: "[W]ho knows more about lawsuits than I do? I'm the king." (January 2016.)
  • Politicians: "I understand politicians better than anybody."
  • The visa system: "[N]obody knows the system better than me. I know the H1B. I know the H2B. ... Nobody else on this dais knows how to change it like I do, believe me." (March 2016.)
  • Trade: "Nobody knows more about trade than me." (March 2016.)
  • The U.S. government system: "[N]obody knows the system better than I do." (April 2016.)
  • Renewable energy: "I know more about renewables than any human being on Earth." (April 2016.)
  • Taxes: "I think nobody knows more about taxes than I do, maybe in the history of the world." (May 2016.)
  • Debt: "I’m the king of debt. I’m great with debt. Nobody knows debt better than me." (June 2016.)
  • Money: "I understand money better than anybody." (June 2016.)
  • Infrastructure: "[L]ook, as a builder, nobody in the history of this country has ever known so much about infrastructure as Donald Trump." (July 2016.)
  • Sen. Cory Booker: "I know more about Cory than he knows about himself." (July 2016.)
  • Borders: Trump said in 2016 that Sheriff Joe Arpaio said he was endorsing him for president because "you know more about this stuff than anybody."
  • Democrats: "I think I know more about the other side than almost anybody." (November 2016.)
  • Construction: "[N]obody knows more about construction than I do." (May 2018.)
  • The economy: "I think I know about it better than [the Federal Reserve]." (October 2018.)
  • Technology: "Technology — nobody knows more about technology than me." (December 2018.)
  • Drones: "I know more about drones than anybody. I know about every form of safety that you can have." (January 2019.)
  • Drone technology: "Having a drone fly overhead — and I think nobody knows much more about technology, this type of technology certainly, than I do." (January 2019.)
  • https://www.axios.com/everything-trump-says-he-knows-more-about-than-anybody-b278b592-cff0-47dc-a75f-5767f42bcf1e.html
  •  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...