Aller au contenu
Message ajouté par ÉcoModo,

Ce sujet a été créé à partir du fil de discussion "Social justice is the new facism".

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 3 heures, 1984 a dit :

Pas de statut quo.

Et donc cette logique de croissance nous a conduit à l'industrialisation des principaux secteurs de l'économie, tuant petit à petit l'artisanat et les structures à moindre échelle. Cependant aujourd'hui, les gens recherchent à revenir à cet artisanat et à encourager les petites structures par leur consommation. 

C'est là où je pense que fondamentalement, nous aurons un point de rupture. Et c'est d'ailleurs le consommateur, conscient de la logique de performance des entreprises, qui se mets à bouder progressivement ces autoroutes de la consommation pour revenir aux entreprises à circuit court.

C'est un exemple mais ça devient une prise de conscience collective qui touche un peu tous les sujets.

Oups

Merci de confirmer mon propre avis. Voilà pourquoi j'accuse littéralement ces SJW de manque de conscience des réalités qui soustendent réellement la culture dans laquelle ils évoluent et qui les prends pourtant pour cibles marketing. Je ne sais pas si je suis enfin claire, et bien que mon jargon n'ait rien de technique ni d'initié, j'ai une très forte conscience de ce qu'est notre culture de consommation et de ses travers sur ces causes progressistes. 

Parce que tout bienveillant qu'il soit, le progressiste peut aussi être un mouton de panure manipulé par une culture de masse au sein de laquelle il se croit libre sans jamais l'être. Et toute cette ouverture à ces nouvelles causes ne semble être qu'une prise de conscience superficielle du fond du problème, problème qui pour moi restera le capitalisme, ce système qui repose sur une quête perpétuelle de croissance, créant les codes d'une culture en mal être, la fois pour les êtres et l'environnement. 

Des gens de gauche qui veulent la puissance des gens de droite. Des gens qui ont intégré une culture de performance et de pouvoir et qui tentent de faire coïncider ces idéaux avec la réalité, résolument antinomique. Pour moi. 

Merci, on est d'accord. 

Avant de continuer, je me dois de clarifier quelque chose.

Je déteste le terme SJW. Je l'utilise dans des discussions parce que les gens comprennent généralement à quoi ça renvoit, mais c'est une erreur de ma part. Ce terme est un mauvais amalgame qui ramène à un "mouvement" qui, dans les faits, est pas mal hétéroclite. Ce que l'on associe aux SJWs, ce sont en vérité une panoplie d'idéologie, oui toutes progressistes, mais avec des revendications différentes. C'est comme le terme "woke". À chaque fois que j'entends quelqu'un utiliser un de ces deux termes, c'est avec une connotation très négative. Ces termes ont été repris par la petite droite populiste afin de déligitimiser les idées mises de l'avant par les mouvements progressistes... un peu comme Trump utilise "ANTIFA" pour créer un faux ennemi. 

À date, dans cette discussion, on mélange les différentes idéologies que l'on retrouve dans les différents mouvements progressistes et on traite ça comme un groupe homogène. C'est ce qui mène au blâme un peu bizarre que tu donnes aux SJWs. T'sais, dans les progressistes, il y a un paquet de franges anticapitalistes.

Quand tu les accuses, tu sembles blâmer la toux pour la grippe, alors que c'est un symptôme. Pour la majorité des gens, le système est ce qui est, tout ce qu'ils connaissent. Beaucoup de gens croient naïvement que "bin voyons, le capitalisme a toujours existé". Cette incapacité de voir au-delà du système mène beaucoup de gens à ne pas le remettre en question. D'un autre côté, plusieurs se font la réflexion qu'une économie libérale n'est fondamentalement pas une mauvaise chose, mais qu'elle doit être réformée, comme elle l'a été plusieurs fois, pour y inclure les groupes marginalisés. D'autres groupes vont pousser pour des reformes sur les lois du travail (la semaine de 4 jours, plus de congés, etc) ou même des concepts de décroissance programmée pour éviter la surconsommation. Et là, on ne parle même pas des considérations environnementales, du commerce équitable, du féminisme, etc. Évidemment, tout ça ne sort pas des construits de base du capitalisme, mais ça vise quand une amélioration du système. C'est un pas, sans doute insuffisant, mais nécessaire, vers mieux. Les sociétés évoluent continuellement et, à mon sens, ces évolutions ne peuvent pas être extrêmement rapide. C'est professif. Tant que l'on tende toujours vers "mieux" (je mets entre guillemet, parce que ce qui est mieux est à quelque part assez subjectif). 

Alors, en conclusion, je reviens à ce que je disais au début, blâmer les SJWs pour ne pas adresser les problèmes réels que tu soulèves c'est un peu se créer un ennemi imaginaire. Ennemi imaginaire que la droite s'amuse à affronter tous les jours, mais d'une autre façon. 

il y a 13 minutes, Your Fearless Leader a dit :

Ok ..Donc d'ou vient le renversement du capitalisme ? Je comprend pas pourquoi tu en parles si c'est pas le but ? 

Dog What GIF by Heartland Animal Shelter

J'ai dit que je doutais que ce soit le but de la majorité des progressistes. Il y a bien des franges anticapitalistes dans les mouvements progressistes, mais je doute qu'elles soient majoritaire et je doute aussi qu'elles visent à renverser le système. Comme je le disais, on est surtout dans un esprit de réforme.

Bref, cette confusion, c'est en grande partie pour ça que je déteste les amalgames comme "SJW", "woke" et "gauchisssssssssssssssss". Ça ne veut tellement rien dire, dans le fond.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, MattIsGoD a dit :

À date, dans cette discussion, on mélange les différentes idéologies que l'on retrouve dans les différents mouvements progressistes et on traite ça comme un groupe homogène. C'est ce qui mène au blâme un peu bizarre que tu donnes aux SJWs. T'sais, dans les progressistes, il y a un paquet de franges anticapitalistes.

D'accord, c'est plus clair, merci. J'ai été perdue quand on a clivé du mouvement LGBTQ sur les SJW meme si je vois pourquoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'applique ma propre grille de lecture, c'est assez simple comme question Le rejet du monde traditionnel se dissimule sous un refus du mode de vie capitaliste, mais consiste principalement en un rejet de l’esprit rationnel occidental, de l'esprit cartésien considéré comme un savoir blanc. 

Le rejet du capitalisme n'est pas une fin en soi, juste un moyen pour renverser les blancs et leur "savoir traditionnel". D'ailleurs tiens, South Park en avait fait un épisode de ça aussi, du savoir blanc traditionnel de la classe moyenne. Celui où Randy finit par guérir d'un gros rhume avec un  bon grog et une couverture chaude, devant la télévision. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après Matt, j'ai seulement repris les termes que tu utilisais pour qu'on se comprenne. Je reste cependant convaincue que la plupart des mouvements sociaux progressistes essayent de cohabiter avec notre système économique, mon point c'est surtout que c'est impossible et que tout essai s'accompagne d'une forme d'hypocrisie. 

Évidemment que pour ceux dont le but est de réformer l'idéologie économique, comme pour les groupes environnementaux, le problème ne se pose pas. 

J'ose naïvement croire que c'est notre idéologie actuelle qui nuit à nos cultures et à nos peuples, que nous nous projetons au travers de d'identités ou de bout d' identités générés par elle, comme si nous étions des produits à ranger par catégorie. 

Et ce que je reproche à certains mouvements progressistes sociaux, c'est de se cloisonner idéologiquement, de pointer l'inconscience chez les autres sans jamais percevoir la leur; de sorte à ce qu'ils deviennent eux même des victimes inconscientes de cette culture capitaliste tout en se taguant d'être des lanceurs d'alerte. J'observe ça chez tous les groupes progressistes exceptés ceux qui s'attaquent directement au capitalisme. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, BeauRouge a dit :

Le rejet du capitalisme n'est pas une fin en soi, juste un moyen pour

il y a 17 minutes, BeauRouge a dit :

pour renverser les blancs et leur "savoir traditionnel".

 

Donc des blancs qui rejetent le capitalisme, c'est quoi ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, BeauRouge a dit :

Si j'applique ma propre grille de lecture, c'est assez simple comme question Le rejet du monde traditionnel se dissimule sous un refus du mode de vie capitaliste, mais consiste principalement en un rejet de l’esprit rationnel occidental, de l'esprit cartésien considéré comme un savoir blanc. 

Le rejet du capitalisme n'est pas une fin en soi, juste un moyen pour renverser les blancs et leur "savoir traditionnel". D'ailleurs tiens, South Park en avait fait un épisode de ça aussi, du savoir blanc traditionnel de la classe moyenne. Celui où Randy finit par guérir d'un gros rhume avec un  bon grog et une couverture chaude, devant la télévision. 

 

Jésus Christ, comme un "savoir blanc", c'est quoi cette connerie?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, MattIsGoD a dit :

Jésus Christ, comme un "savoir blanc", c'est quoi cette connerie?

Je ne sais pas exactement, je devine les contours mais pour savoir précisément il faudrait que je me plonge dans la littérature wokiste et je n'en meure pas d'envie, à cet instant. Mais il faudrait poser la question à cet élève qui parle, à 33:00 

"Il faut que tu arrêtes de demander aux gens d'utiliser la logique, la raison et les formes de savoir blanc pour te prouver (non-raciste) au monde."

Ou alors aux personnes du groupe à 21:20, pour qui l'étude de l'histoire et l'usage de la raison sur cette étude n'est rien comparé à l'expérience subjective. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, MattIsGoD a dit :

Jésus Christ, comme un "savoir blanc", c'est quoi cette connerie?

Le post d'un mec qui te cite South Park en exemple merite il vraiment reflexion ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant de South Park, j'ai retrouvé un extrait amusant :

 

Et c'était il y a vingt ans. A mon avis, en observant bien ce qu'on fait Matt Stone et Trey Parker depuis, il est assez probable qu'ils aient freiné l'expansion du wokisme, dont ils avaient déjà perçu l'idéologie latente, en utilisant les moyens à leur disposition. Et c'est possible que ce soit pour cela qu'ils sont qualifiés de conservateurs. Souvenons-nous que l'esprit critique est subtil, il opère des distinctions et ce faisant, en n'étant pas à 100% progressiste et sans aucun partage, il devient automatiquement conservateur. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, BeauRouge a dit :

En parlant de South Park, j'ai retrouvé un extrait amusant :

 

Et c'était il y a vingt ans. A mon avis, en observant bien ce qu'on fait Matt Stone et Trey Parker depuis, il est assez probable qu'ils aient freiné l'expansion du wokisme, dont ils avaient déjà perçu l'idéologie latente, en utilisant les moyens à leur disposition. Et c'est possible que ce soit pour cela qu'ils sont qualifiés de conservateurs. Souvenons-nous que l'esprit critique est subtil, il opère des distinctions et ce faisant, en n'étant pas à 100% progressiste et sans aucun partage, il devient automatiquement conservateur. 

Ok man, envoie ton CV chez Fox NEWS. T'es mur pour l'asile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu ne trouves pas cet épisode intéressant ? C'est en plein dans le sujet. South Park fait de la politique, je ne crois pas qu'ils s'en cachent. En prenant le pli de traiter l'actualité et quasiment que l'actualité depuis maintenant une dizaine de saisons, ils sont devenus en quelque sorte des leaders d'opinions qui influencent l'avis des spectateurs. Les Simpsons par exemple, ou Rick et Morty, n'ont pas pris ce virage-ci. 

Par contre il est important comme tu le disais de distinguer les progressistes des wokistes. Les wokistes sont une frange extrémiste des progressistes et ce sont bien d'eux dont je parle, depuis le début. C'est pour cela qu'en voyant une émission d'opinion comme South Park, de tendance progressiste et je suis d'accord avec toi sur ce point, de voir une émission progressiste qui s'oppose aux wokistes, je trouve cela pertinent à être mentionné.  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, BeauRouge a dit :

Tu ne trouves pas cet épisode intéressant ? C'est en plein dans le sujet. South Park fait de la politique, je ne crois pas qu'ils s'en cachent. En prenant le pli de traiter l'actualité et quasiment que l'actualité depuis maintenant une dizaine de saisons, ils sont devenus en quelque sorte des leaders d'opinions qui influencent l'avis des spectateurs. Les Simpsons par exemple, ou Rick et Morty, n'ont pas pris ce virage-ci. 

South Park critique ouvertement un paquet de trucs. C'est ton délire idéologique autour de ces critiques qui est ridicule. 

South Park rit de TOUTES les dérives, pas juste d'une. Tu te sers d'un exemple anecdotique (un épisode) pour leur prêter une idéologie de fond que L'ENSEMBLE DE LA SÉRIE ne partage pas. Ils rient des dérives de la tolérance à l'extrême, legit. Ça ne veut pas dire qu'ils soient conservateur ou qu'ils prennent une posture conservatrice dans cet épisode. T'sais, on pourrait citer l'épisode du "F-word" comme épisode conservateur tant qu'à ça.

Bref, tu fais de la récupération à tes propres fins idéologiques. C'est ridicule. Est-ce qu'ils sont des influenceurs? Définitivement. Est-ce dans le sens où tu l'entends, définitivement pas. Est-ce que des jambons vont reprendre, hors contexte, des propos pour servir leur idéologie? Damn right.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, je n'ai pas dit que South Park est conservateur et je ne pense pas qu'ils le soient, je pense même qu'ils sont progressistes au sens noble du terme. Une fois encore également, South Park ne fait pas que de la critique envers les wokistes, oui, ils tapent sur tout ce qui les dérange. Et parmi ce "tout", il y a le wokisme. 

Je pense que là où nous ne sommes pas d'accord, c'est sur le pouvoir de nuisance du wokisme, sur la peur que ses méthodes de "canceling" peuvent entraîner parmi les artistes. Pour moi, ce pouvoir de nuisance est relativement élevé, ce qui fait que très peu d'artistes osent publiquement s'opposer à eux. Tandis que oui, critiquer le progressisme "classique", ça se fait, critiquer tous les autres groupes politiques d'ailleurs, ça se fait. 

C'est là dessus qu'il faudrait discuter d'abord, existe-t-il l'usage de méthodes d'intimidation de la part du wokisme envers les artistes qui s'opposent à eux et à leur idéologie ?

Et je reviens à la question posée plus haut, connaissez-vous d'autres artistes que J.K. Rowling, Dave Chappelle et South Park qui aient pu, un jour ou l'autre, s'opposer aux wokistes et conserver ensuite publiquement la même ligne directrice ? C'est une question sérieuse, dont je n'ai pas la réponse. A ma connaissance, non, mais vous êtes plus près du terrain que moi.  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

image.png.07f46691d36f5e2478ae360615a6dfc1.png

il y a 50 minutes, BeauRouge a dit :

je reviens à la question posée plus haut, connaissez-vous d'autres artistes que J.K. Rowling, Dave Chappelle et South Park qui aient pu, un jour ou l'autre, s'opposer aux wokistes et conserver ensuite publiquement la même ligne directrice ?

Marsault et Papacito. De maniere generale, tu devrais chercher du cote de l'extreme droite. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
il y a une heure, MattIsGoD a dit :

South Park rit de TOUTES les dérives, pas juste d'une. Tu te sers d'un exemple anecdotique (un épisode)

 

Citation

 

Il y a bien sûr d'autres exemples :

 

Révélation

 

Etc, etc, etc.

 

Citation

Marsault et Papacito. De maniere generale, tu devrais chercher du cote de l'extreme droite. 

Tu n'as pas plutôt des exemples français ? Je ne connais pas ceux-là. 

 

Modifié par BeauRouge
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh et les autres exemples sont des episode de South park aussi ! Au fait, tu n'es pas le seul a regarder SP, ici. 

Tu sais, si t'as plus rien a dire, tu peux fermer ta gueule, aussi. 

il y a 27 minutes, BeauRouge a dit :

Tu n'as pas plutôt des exemples français ? Je ne connais pas ceux-là. 

Si tu avais seulement fait l'effort d'une recherche google tu saurais qu'ils sont francais, monsieur je cite un tvshow americains en guise de demonstration. 

Mais j'etais deja persuadé que tu n'argumentais pas de bonne fois des ton premier sujet donc aucune suprise :winslow:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, oui, ok. Papacito, c'est celui qui avait fait une vidéo où il tirait sur un mannequin et Mélenchon avait porté plainte. Marsault, je découvre. Il a une patte.

Révélation

Pas mal de ses messages politiques ne me conviennent pas du tout, il y a des dessins très, très limites. Trop pour moi. D'autres sont réussis. 

9791091447539_pg.jpg

marsault2.jpg

Note : le 49.3 c'est un article de la constitution française, qui permet au premier ministre de faire passer 'en force' une loi, sans le vote d'aucune assemblée. Le type caricaturé, c'est Manuel Valls, un premier-ministre 'de gauche', qui a fait un usage abusif du 49.3. Le type d'ailleurs est ensuite allé en Catalogne pour conquérir la mairie de Barcelone, il a tout essayé, il a fini par s'allier avec l'extrême-droite locale et il a quand même perdu. Il est revenu en France depuis, même les catalans n'en veulent plus. 

 

 

Mais je parlais d'artistes au sens conventionnel, des gens du showbiz, le monde du spectacle et du divertissement. Ces types-là n'en font pas partie. Et les exemples de South Park étaient destinés à Matt, en réponse à sa remarque sur le "un seul exemple". Une forme de cherry-picking, certes.  

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, 1984 a dit :

 Ouais ben t'as intérêt de continuer, mais j'attends un peu plus d'investissement pour m'éclairer de tes lumières. 

aucune envie. :huhu:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, BeauRouge a dit :

Ah, oui, ok. Papacito, c'est celui qui avait fait une vidéo où il tirait sur un mannequin et Mélenchon avait porté plainte. Marsault, je découvre. Il a une patte.

  Révéler le texte masqué

Pas mal de ses messages politiques ne me conviennent pas du tout, il y a des dessins très, très limites. Trop pour moi. D'autres sont réussis. 

9791091447539_pg.jpg

marsault2.jpg

Note : le 49.3 c'est un article de la constitution française, qui permet au premier ministre de faire passer 'en force' une loi, sans le vote d'aucune assemblée. Le type caricaturé, c'est Manuel Valls, un premier-ministre 'de gauche', qui a fait un usage abusif du 49.3. Le type d'ailleurs est ensuite allé en Catalogne pour conquérir la mairie de Barcelone, il a tout essayé, il a fini par s'allier avec l'extrême-droite locale et il a quand même perdu. Il est revenu en France depuis, même les catalans n'en veulent plus. 

 

 

Mais je parlais d'artistes au sens conventionnel, des gens du showbiz, le monde du spectacle et du divertissement. Ces types-là n'en font pas partie. Et les exemples de South Park étaient destinés à Matt, en réponse à sa remarque sur le "un seul exemple". Une forme de cherry-picking, certes.  

 

Putain, Marsault, c'est limite mais pas South Park, la bonne blague, bordel. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Hélas, ce spectacle ne m'a pas déçu.
      Je vous le dis, il vient de rehausser d'au moins quatre barres le niveau de langage et de culture du stand up québécois. Entre ses analyses débridées de poèmes et de textes anciens, ses révélations déprimantes (de sa « première déception chronologique » aka sa naissance jusqu'à sa « première déception ressentie » en bas-âge et puis toutes celles qui suivront), ses observations un peu hautaines sur le monde... entre tout ça s'est révélé un jeune homme assez sensible et coincé dans ses livres comme dans la vie.
      Je le recommande à tous les membres du Dépotoir. Vous aimerez, pour sûr, parce que son humour recherché ne s'adresse qu'à l'élite.
      ~ PLACE AUX DÉMONSTRATIONS ~
      Extrait de 2014.
      Extrait de 2019.
      Les deux figurent dans son spectacle.
    • par DeliciousBacon
      Je me lance:
       


    • par Goéland
      Moi j'trouve ça grate les jeux de mots cheesy. 
      Mes collègues au travail, eux, ne supportaient plus mon irrémédiable besoin de faire des jeux de mots, alors je je vais me vider la poche ici à la place, et je vous invite à faire de même.
      Le mur de glaires au bateau de nuit m'a inspiré récemment :
    • par Skankerboy
      Dans une interview accordée à Rolling Stone, Tom Gabel, frontman du groupe punk américain Against Me!, vient de révéler qu’il allait changer de sexe. Il s’appellera désormais Laura Jane Grace…
×
×
  • Créer...