Aller au contenu
Shivz

Sujet sur l'humour (et surtout sur Guillaume Wagner)

Déchet(s) recommandé(s)

Je crois qu'il a seulement refroidi le public trop vite avec son thème du racisme et les gens ne savait pas trop où il voulait en venir. Tu peux voir que ça l'a rendu hyper nerveux... ensuite il s'est mis à se trouver plate lui-même et clancher ses sketch comme pour en finir. C'est loin d'être un mauvais humoriste, c'est ce qui arrive quand tu te pointe en fin de gala devant un public fatigué et impatient de se lever.

Bref, on fait rire la gente féminine un peu avec ses grimaces et merci bonsoir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà vu mieux, venant de lui. Je crois que le choix des vidéos était pas très judicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai vu 2 fois en première partie de Jean-François Mercier, et j'ai trouvé son numéro assez bon. Par contre, j'ai l'impression que ''n'importe qui'' aurait pu monter un tel numéro, dans le sens où c'était surtout du chialage contre des tendances actuelles de la société (facebook, ...).

Comme d'autres l'ont dit plus haut, il y a mieux parmi les humoristes émergents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gars me fait rire honnêtement, bon gags, véridicte, avec des mimiques assez drôle MAIS, je sais pas pourquoi, probablement psychologique :

Le fait que personne rit dans la salle...on dirait que ca gâche son élan...

Le gars part sur sa blague...moi jris tout seul face à mon ordi...MAIS TOUT LE MONDE DANS SA SALLE RESTE DE GLACE.

Non mais c'est quoi c'tune salle vide?

Ensuite on dirait que lui en tant qu'humoriste fait "Bon...ca rit pas... jva passer à la suivante..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gars me fait rire honnêtement, bon gags, véridicte, avec des mimiques assez drôle...

Bien plus drôle que beaucoup d'humoristes au Québec !

Il est en effet assez drôle!

Si Alexandre Barette et Billy Tellier ont leur émission, Wagner en mérite une amplement.

C'est loin d'être un mauvais humoriste [...]

J'ai déjà vu mieux, venant de lui. Je crois que le choix des vidéos était pas très judicieux.

Je l'ai vu 2 fois en première partie de Jean-François Mercier, et j'ai trouvé son numéro assez bon.

Je viens de le voir a tva et c'était quand meme bon son numero, j'irais pas jusqu'a dire qu'il devrait avoir son emission mais il est bon!

Je crois que vous n'avez pas compris. Vous êtes idiots peut être. Parce que MacBlack a statué, le gars n'a aucun talent, zéro point barre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus de ne pas répondre à ma question, tu prends la peine de citer tout ce beau monde uniquement pour faire du sarcasme? Parce que quelqu'un ne partage pas les mêmes goûts que moi, je dois le trouver idiot?

Je n'aime pas Guillaume Wagner, je le trouve plate et il ne m'a pas fait rire. D'un point de vue personnel, basé sur mes expériences et sur le nombre de shows humoristique que j'ai vu, je crois qu'il n'a aucun talent pour l'humour.

Par contre, je peux concevoir que le terme est un peu trop fort, surtout s'il faut qu'on prenne la définition du mot talent sous sa forme globale.

Je vais donc rectifier en te disant que je n'aime pas cet humoriste et personnellement, je ne le trouve pas bon. C'est mieux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est mieux et c'est exactement le sens de ma première intervention dans le topic.

Ceci dit, je me déteste pas pour ça :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu prends la peine de citer tout ce beau monde

Beau?

Il m'a cité...

Jte laisse revérifier ma photo...

[/impertinence off]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai vue à plusieurs reprise à la relêve jpr. Le problème pour moi je trouve, c'est qu'il est un peu froid. J'ai vue mieux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Alexandre Barette et Billy Tellier ont leur émission, Wagner en mérite une amplement.

Billy Tellier est effectivement mauvais mais Alexandre Barrette est fuckin' solide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'l'ai vu live. Le problème c'pas les textes, son delivery me rend mal à l'aise quand je le regarde. Y'a pas l'air naturel sur une scène, pis ça ça me fait décrocher d'un numéro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai remarqué que Guillaume Wagner fait un peu trop souvent référence à son ex. Comme s'il cherchait à se délivrer de sa grosse pé-peine en racontant les hauts et les bas de sa relation avec elle.

Je suppose que ses spectacles ne lui donnent pas de quoi de payer un suivi psychologique, ni même de quoi offrir une bière à un de ses chums pour en parler, au bar.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il a seulement refroidi le public trop vite avec son thème du racisme et les gens ne savait pas trop où il voulait en venir. Tu peux voir que ça l'a rendu hyper nerveux... ensuite il s'est mis à se trouver plate lui-même et clancher ses sketch comme pour en finir. C'est loin d'être un mauvais humoriste, c'est ce qui arrive quand tu te pointe en fin de gala devant un public fatigué et impatient de se lever.

Bref, on fait rire la gente féminine un peu avec ses grimaces et merci bonsoir ;)

Paraitrait que Guillaume en personne est inscrit sur le forum. Je serais curieux d'avoir son avis la dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Paraitrait que Guillaume en personne est inscrit sur le forum. Je serais curieux d'avoir son avis la dessus.

Mon premier gala. Ça mal été sur toute la ligne. La foule était effectivement épuisé après trois heures de gala. Mon texte comportait des faiblesses et je n'avais pas nécessairement la bonne attitude dans ce numéro. Mais bon, on apprend. J'ai gardé la moitié des lignes. Je n'ai pas honte de ce que j'ai fais... mais ce n'est certainement pas le highlite de ma carrière :P Faire passé des sujets délicats aux gens, c'est un art qui s'apprend lentement

L'année passé c'était beaucoup mieux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal tous les humoristes québécois se ressemblent, ce n'est pas nouveau. Disons que l'originalité a pris le bord depuis un bout. On est loin d'Yvon Deschamps, mettons. Les Rachid Badouri, Louis-Josée Houde et Rachid Badouri, ils sont emmerdants en pas pour rire. Une chance qu'il en reste comme Mercier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yvon Deschamps, Pierre Légaré, Marc Favreau, c'est ce qui a marqué ma jeunesse humoristique québécoise. L'humour devient de plus en plus sell-out on dirait, c'est moche. On se rend compte que ça fait la piasse alors on arrondis les fin de mois en arrondissant les coins, moche. Bon, Jean-François Mercier est quelque chose d'assez rare, et j'apprécie son existence, mais m'semble que 2 ou 3 autres de plus parmi les 329 qui se battent pour les planches, ça serait pas si mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Нестор Махно
      Moi j'trouve ça grate les jeux de mots cheesy. 
      Mes collègues au travail, eux, ne supportaient plus mon irrémédiable besoin de faire des jeux de mots, alors je je vais me vider la poche ici à la place, et je vous invite à faire de même.
      Le mur de glaires au bateau de nuit m'a inspiré récemment :
    • par Le Messie
      Voici un vidéo que TVA a volé à un kid de 10 ans ... ils ont prit son reportage et ils ont enlevé le début et la fin pour que ça ait l'air de un de leur topos ... cheap en ostie.
      Version originale :

      Version TVA :
      http://tva.canoe.ca/emissions/salutbonjour/chroniques/sb/nutrition/163736/performer-et-rester-concentre-5-astuces
      Hahaha, gang de crisse.
      Source : Facebook à Mike Ward.
    • par Sergent Poivre
      Notre scène québécoises est très variée et nous avons des vedettes de tous les genres. Nos célébrités sont partout, à la radio, à la télé, dans les revues, si bien qu'on finir par tellement bien les connaître que c'est comme si c'était des gens que l'on côtoie tous les jours, qu'on les aime... ou pas.
      Peu importe leur métier ou l'art qu'ils utilisent pour «s'exprimer», que ça soit Céline Dion, Claude Poirier, Jean Airoldi, la petite fille dans l'annonce de je-sais-pas-quoi ( Mouuaaah je crois que le père noweeeeeeel Il a un pingouin... come a-mi (j'y en calisserais une)), un tel qui joue chose dans tel programme, l'autre qui lit les nouvelles, la gurda qui fait juste résumer les games des canadiens pis qui gagne le trophée «Analyse sportive» dans tel gala, l'autre qui pense qu'il a toujours raison, on a tellement de plaisir à les haïr.
      Boom Desjardins

      Mais quel blasphême à l'oeuvre d'Harmonium sa reprise d'Un musicien parmi tant d'autres. Comme quoi ce n'est pas parce que tu t'inspires du meilleur que ce que tu fais est nécessairement bon. Je n'en revien pas à quel point on donne de l'importance a un gars qui a si peu de vocabulaire et qui fait les erreurs les plusses pires de grammaire. Trois millions de trémolos qui ne veulent rien dire sur des mots qui n'ont aucun sens, une chanson rock-matante-Ginette, un succès national
      Je vous invite à vous laisser aller. Laissez aller vos pulsions et ne faites pas que juste mettre une photo et espérer des points de rep, Écrivez.
    • par Papa
      Centre-ville de Montréal, 25 juillet 2010

      Par un bel après-midi d'été, Normand profitait de ses vacances. Homme d'affaires accompli, il vivait seul dans son luxueux condo du centre-ville. Normand ne savait pas à quoi occuper sa journée.
      Normand a donc choisi d'examiner plusieurs albums de photos poussiéreux contenant des photos de son enfance à aujourd'hui, 50 ans. Un fait l'a aussitôt frappé. Né en 1960 à Chicago, il a ensuite habité à Londres et Pékin avant de s'établir à Montréal pour y rester. Il n'avait donc jamais quitté la ville de sa vie. Jamais Normand avait connu la campagne, l'odeur du foin et du purain. C'est ainsi que Normand a décidé d'aller pour la première fois visiter la campagne ce 25 juillet 2010.

      Sa destination: St-Pie. Armé de son GPS, Normand monte dans sa voiture et se dirige vers sa destination, de nouveaux horizons, un terrain inconnu. Il se stationne dans un rang, tout près du fossé. Normand commence à marcher et à explorer. Il survole du regards les champs de maïs à sa droite qui s'étendent devant lui à perte de vue. Du côté gauche du rang, il aperçoit un silo à quelques centaines de mètres devant lui. Intéressant, semble-t-il se dire puisque Normand accélère le pas.


      Normand marche d’un pas décidé jusqu’au silo et y voit une ferme. L’écriteau lui apprend qu’il s’agit de la Ferme à Marcus. Il commence à s’aventurer sur le terrain lorsqu’il aperçoit un homme portant une salopette avec une seule bretelle attachée.


      «- Excusez-moi, dit Normand, êtes-vous Marcus
      - Oui je suis Marcus, lui répondit l’homme
      - Je me présente, je suis Normand. J’habite en ville, dans la civilisation, vous savez, Montréal?
      - Oui
      - J’ai toujours habité en ville, et je n’en suis jamais sorti. Je n’ai jamais goûté à la campagne, c’est aujourd’hui ma première expérience. Pouvez-vous me faire visiter votre ferme, je n’y connais rien?
      - Bien sur, répondit gentillement Marcus»

      Marcus invita donc Normand a se diriger vers les étables où se trouvent ses animaux. Premier arrêt: les poules. Au poulailler, Normand demande quels sont ces curieux petits animaux.

      «- Dites-moi Marcus, quels sont ces drôles de bêtes?
      - Ce sont des poules
      - Ah oui, les poules, ceux qui pondent des oeufs! Elle en pondent beaucoup des oeufs?
      - Eh bien monsieur Normand, les poules blanches, elles me produisent une douzaine d’oeufs par jour. Mmmm...., dit Marcus en réfléchissant, les noires aussi d’ailleurs!»


      Cette réponse semble suffire à Normand puisqu’il se dirige maintenant vers le deuxième enclos où des moutons prennent un bain de soleil.

      «- Dites-moi Marcus, quels sont ces bêtes?
      - Ce sont des moutons.
      - Ah oui les moutons! La source de la laine! Et ils en produisent de la laine?
      - Eh bien monsieur Normand, les moutons blancs, ils me produisent 20 kilos de laine par année. Mmmm..., dit Marcus en réfléchissant, les noirs aussi d’ailleurs!»

      Cette fois aussi Normand se satisfait de cette réponse et marche avec Marcus jusqu’à un grand pré où sont en train de brouter des dizaines de vaches.

      «- Dites-moi Marcus, quelles sont ces grosses bêtes?
      - Des vaches!
      - Ah oui, d’où le lait que nous buvons! Ils en produisent beaucoup de lait?
      - Eh bien monsieur Normand, les vaches blanches, elle me donnent 10 litres de lait par jour. Mmmm, dit Marcus en réfléchissant, les noires aussi d’ailleurs!»


      Cette fois, Normand veut en savoir plus:

      «- Dites-moi Marcus, pourquoi faites-vous toujours une distinction entre vos bêtes blanches et vos bêtes noires alors qu’elles produisent toutes les mêmes quantités de leur produits respectifs?
      - Ah! Eh bien celle-là elle est bien simple monsieur Normand!, lui répondit Marcus. C’est que les bêtes blanches, elles m’appartiennent! Mmmm..., les noires aussi d’ailleurs!
    • par odjebi
      Par un bel après-midi d'été, un riche homme d'affaire décide de quitter son luxueux loft du centre-ville pour visiter ce qui était pour lui encore inconnu: la campagne. En effet, notre homme d'affaire, appelons le Robert, n'avait jamais quitté la ville auparavant.
      Après avoir roulé quelques heures, Robert gare donc sa voiture en bordure d'un rang de campagne. Il voit au loin quelques champs, des silos ainsi qu'une grange. C'est dans cette direction que Robert, sous un ciel ensoleillé, dirige son pas. Notre nouveau visiteur marchait paisiblement lorsqu'il passe devant une ferme hébergeant plusieurs animaux. C'était la première fois que Robert voyait des animaux d'élevages. Curieux, Robert décida d'aller parler au propriétaire qui s'affairait à des travaux sur son terrain.
      Robert: Bonjour, je suis Robert, puissant homme d'affaire, c'est la première fois que je suis en campagne!
      Fermier: s'lut moé c Mitch. Bienvenu chez nous.
      Robert: Je n'avais jamais vu de tels animaux avant, puis-je aller les observer de plus près?
      Mitch: Ben sur m'a aller vous montrer ça.
      Mitch amène donc Robert voir les animaux de plus près, commençant par les vaches.
      Robert: Qu'est-ce que c'est?
      Mitch: Des vaches. Des vaches laitières.
      Robert: Elles sont belles. Mais dites-moi Mitch, je viens de remarquer qu'il y a des vaches blanches et des vaches noirs. Quelle est la différence?
      Mitch: Ah ben voyé-vous m'sieur, c que les vaches blanches, elle produisent 20 litres de lait par jour! Mmmmm...Les noirs aussi d'ailleurs.
      Le duo allèrent ensuite voir les moutons.
      Robert: C'est ce qu'on appelle des moutons?
      Mitch: Oui.
      Robert: J'ai remarqué que certains moutons sont blancs, d'autres sont noirs. Quelle est la différence?
      Mitch: Ben voyé-vous mon cher m'sieur, c'est que les moutons blancs fournissent 10 kilos de laine par année. Mmmmmm...les noirs aussi d'ailleurs.
      Finalement, le fermier et son visiteur allèrent voir les poules.
      Robert: Quelles jolies poules! Mais dites-moi, quelle est la différence entre les poules blanches et les poules noirs?
      Mitch: Ben voyé-vous m'sieur, les poules blanches, elles me donnent 2 douzaines d'oeufs par jour. Mmmm...les noirs aussi d'ailleurs!
      Robert: Dites-moi Mitch, pourquoi différenciez-vous toujours les animaux blancs des animaux noirs, même s'ils produisent tous la même quantité de leur produit respectif?
      Mitch: Ah ah oh ben c'est ben simple ça mon p'tit monsieur! C'est que les bêtes blanches, ben elle sont a moé! Mmmmm...les noirs aussi d'ailleurs!
×
×
  • Créer...