Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Le ‎2018‎-‎06‎-‎04 à 19:09, Chicken of the infinite a dit :

Non c'est parce que mon chum avait une mycose des ongles et comme on vit ensemble et on se douche dans la même salle de bain... j'ai fini par l'attraper.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier soir j'ai décidé que je faisais le party même si je bossais aujourd'hui. J'ai presque pas bu et fait de la coke toute la nuit. J'ai décidé de ne pas me coucher parce que rentrer dans un cycle de sommeil me rendrait scrap. 

Le matin j'ai des médicaments à prendre et j'oublie souvent de les prendre mais je conserve toutes mes pilules de concerta (pour mon déficit d'attention) et au final j'en ai une shitload. 

Aujourd'hui je me suis donc mis sur une forte dose de concerta pour fonctionner à travers ma journée et honnêtement c'est une drogue d'incroyable qualité. J'suis motivée et comme sous speed (sans les effets déplaisant parce que le speed c'est de la marde ---- j'en prends plus de cette horreur) et je travaille mieux que jamais et j'ai confronté ma boss sur un sujet où j'avais totalement raison. En gros, j'me sens super bien.

 

Vive les drogues de qualité pharmaceuticales. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'rappelle un d'mes chums qui s'est pris 3 vyvanses et qui a passé 36 heures d'affilées à se scrapper les mains sur un osti de chien en fil de fer, avec mon aide sporadique et celle d'un autre gars défoncé pour sauver son cours de sculpture et sa session d'arts visuels. Good times.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de fumer un joint pour planer plus.

 

il y a 1 minute, Grand-oncle Syphilitique a dit :

Comment est ton appétit ? 

Normal. J'ai mangé deux repas très complets et santé aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me gèle responsablement quand même. J'ai appris avec le temps. 

Quand tu pars sur un trip faut manger. Et se laver souvent. J'ai pris une douche en revenant de bosser (j'avais sué gros) et puis là avec mon ménage autistique j'vais sûrement devoir en prendre une autre.. j'suis poisseuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne dors toujours pas. C'était quand même un gros trip de drogue.

J'ai fait la grande entreprise ce soir de faire le ménage intégral de l'appartement. Ça m'a pris 14h. Faut dire que l'appartement était vraiment sale et désordonné. J'ai éradiqué la moindre poussière.

J'ai fait du lavage, j'ai intégralement décrassé le four. j'ai lavé les murs de la salle de bain (parce qu'apparemment quelqu'un y avait fait un Jamaïcan Shower et il y avait des coulisses jaunes sur les murs). J'ai fait l'intégralité des planchers, j'ai même lavé les armoires. De la grosse job.

J'ai poussé l'obsession jusqu'à laver les tringles ainsi que les craques des cadres de fenêtre. J'ai tout remis à neuf et j'ai épousseté les moindres racoins.

Je dois avoir gobé près de 30 pilules de concerta au cours de la journée/soirée.

Là, je vais m'occuper de mes dents et ensuite prendre ma médication et avaler 4-5 relaxants musculaires (gracieuseté d'une de mes amies) et je vais dormir. Demain, je suis en congé et j'ai l'intention de dormir tout mon congé et me présenter en forme à la job dimanche matin.

Sérieux, j'suis fière de moi. Je me suis appliqué et j'ai fait le plus beau ménage du monde.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, 1984 a dit :

Ce qui est cool avec le ménage, c’est qu’en général ça nettoie l’esprit aussi, tu ne trouves pas ? @Chicken of the infinite

Ouais clairement.

Généralement (pas mal tout mon historique de carrière) j'ai bossé dans l'entretien ménager et c'est dingue à quel point ça m'a aidé à faire le point et avancer.

Quand tu fais le ménage, t'as pas le choix de réfléchir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réfléchir j’sais pas, mais mettre une forme d’ordre interne, oui. Et pour être honnête avec toi, j’ai découvert que moins on réfléchit mieux on se porte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-04-20 à 05:13, Chicken of the infinite a dit :

Je ne dors toujours pas. C'était quand même un gros trip de drogue.

J'ai fait la grande entreprise ce soir de faire le ménage intégral de l'appartement. Ça m'a pris 14h. Faut dire que l'appartement était vraiment sale et désordonné. J'ai éradiqué la moindre poussière.

J'ai fait du lavage, j'ai intégralement décrassé le four. j'ai lavé les murs de la salle de bain (parce qu'apparemment quelqu'un y avait fait un Jamaïcan Shower et il y avait des coulisses jaunes sur les murs). J'ai fait l'intégralité des planchers, j'ai même lavé les armoires. De la grosse job.

J'ai poussé l'obsession jusqu'à laver les tringles ainsi que les craques des cadres de fenêtre. J'ai tout remis à neuf et j'ai épousseté les moindres racoins.

Je dois avoir gobé près de 30 pilules de concerta au cours de la journée/soirée.

Là, je vais m'occuper de mes dents et ensuite prendre ma médication et avaler 4-5 relaxants musculaires (gracieuseté d'une de mes amies) et je vais dormir. Demain, je suis en congé et j'ai l'intention de dormir tout mon congé et me présenter en forme à la job dimanche matin.

Sérieux, j'suis fière de moi. Je me suis appliqué et j'ai fait le plus beau ménage du monde.

 

Bin moi je ne suis pas en reste j'ai consommé un Tums croquable à saveur de cerise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trop poussé lors de ma dernière conso et j'ai été scrap pendant des jours. Je n'ai pas consommé depuis vendredi et je compte continuer de même first pour donner un break à mon corps et mon cerveau et deuxio pour aider ma perte de poids.

J'suis quand même sur une bonne lancée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai encore succombé à l'appel de l'euphorie. J'ai pris une quinzaine de concerta et très peu d'alcool.

Le buzz est super bon, je me sens transcendée. Le seul buzz qui subsiste en ce moment est celui des psychostimulants.

J'ai plein d'énergie et je suis super concentrée. Je me sens à l'aise avec moi-même et ma condition d'être humain ----- une nature qui habituellement me rebute. La drogue m'aide à oublier le ridicule de notre constitution humaine.

Sérieux, je radote.. mais c'est une crisse de bonne drogue.

Et maintenant, en lien  avec tout ce bordel….. faites tourner la musique!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon. J'étais tannée de me rouler des joints bien plates et j'ai décidé d'aller m'acheter un embout (une pièce de pipe) que je peux plugguer dans n'importe quelle bouteille.

Pipe à eau express.

Je me suis donc rendue jusqu'en campagne pour aller visiter un commerce bien précis.  J'avais à moi seule l'immense entrepôt (le gars a du stock en esti quand il est question d'accessoires pour fumer), d'un gars super louche (je me suis dit que le dude aurait ce que je cherchais précisément) et j'ai acheté la pièce que je voulais. Tout semblait nickel pour le moment. Pour poursuivre ma mission, je me suis rendue à l'animalerie acheter des tubes d'aquarium pour compléter mon set up de pipe.

Arrivée à la maison, j'ai sorti la bouteille avec laquelle je voulais composer ma pipe à eau… mais mauvaise surprise.. Le bouchon de caoutchouc ne fittait pas ----- ayant malheureusement une circonférence trop large pour l'embout de la dite bouteille.

J'étais désappointée… Mais pas au point d'abandonner.

Je me suis donc rendue à la quincaillerie la plus proche dans l'espoir de pouvoir faire buriner ma pièce. Mais arrivée là-bas: mauvaise nouvelle ----> Aucune machinerie en fonction dans cette boutique.. Pas de ce genre de service.

Là j'avais l'air d'une grosse conne avec mon bouchon en caoutchouc que personne ne voulait buriner. Je n'allais pas abandonner pour autant.

Je me suis donc rendue dans le quartier industriel et je suis rentrée à moitié clandestinement dans une usine random et je suis allée harceler un gars qui faisait paisiblement son travail. Au début, il voulait pas buriner ma pièce .. mais j'tais comme:

-DUDE t'a une machine faite exprès pour sabler des petites pièces juste ici dans ma face. Come on.

Finalement, il a obtempéré, a buriné mon calisse de bouchon en caoutchouc et je lui ai filé 5$.

Merci dude de l'usine, tes services sont fortement appréciés.

Quand je suis rentrée à la maison j'ai immédiatement pris la bouteille de mon choix et pluggué ma pièce et TOUT ÉTAIT PARFAIT. Ça a marché. J'ai triomphé avec mon audace et mon courage de fille folle qui va vraiment jusqu'au bout de tout ce qui lui passe par la tête.

 

:duckhunt:

 

tCWR4HE.jpg

HJtfjQP.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Voici la bête alors qu'elle présente son côté "Lorsque enfumé".

---------------->

Enfumé-----------C'était la mission déplaisante d'une seule personne face à une armée d'individus bornés qui étaient réellement convaincus "d'avoir dit quelque chose°.

BORNÉS.

En ce moment ----------------------------> porter une attention très particulière aux moments random de la vie qui finissent toujours par nous transmettre une sagesse imposante et imprimée de singularité.

 

Il reste beaucoup à donner

Malgré toutes les évidences et les sens communs, le hasard est une belle chose, car il finit toujours par avoir raison et s'imposer ----------- sans malice, face à une certaine sévérité acquise de ceux qui sont possédés par leur argent et qui culpabilisent les autres.

Pensez fort fort à ça. Les sourires ça coûte cher.

Être. Être dans le devoir et donner. Se trémousser et donner.

Le jogging est une succession de nombreux trémoussages et nettoie l'esprit. 

L'esprit trop sale.. De paraître.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu inquiète pour toi Chicken, 15 concerta ca me semble vraiment énorme, attention cocotte! Tu as une future belle vie à Québec, meurt pas avant!

Plus sérieusement, j’ai pris une fois un Vyvanse (incertaine de l’orthographe) et sérieux j’ai vraiment pas aimé cet effet, ce focus perpétuel. J’avais tellement hâte que ça finisse. Plus jamais. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Shad0w
      Fumez-vous du pot ?
    • par Kay
      La formule reste environ la même, sauf que ce n'est pas que des review d'Unibroue. En tant qu'amateur de bière, je vais vous décrire les saveurs de façon objective en premier et je finirai par mon opinion.
      On y va pour la première:
      Aphrodisiaque
      Brasserie: Dieu du Ciel!
      type: Stout
      ABV: 6,5% 



      Verse noire, assez légère, avec une tête brunâtre/beige 
      Au nez on remarque le chocolat et la vanille en avant plan.
      En bouche, on remarque un café vanille et une finale chocolatée. 

      Bref, une excellente stout de Dieu du Ciel! qui font toujours d'excellent produit. À déguster avec un bon chocolat noir en une soirée d'hiver. 
      Donc voici la première de trois pour la journée.  Évidemment j'ai pris 3 bière que j'adore de trois type différent de 3 micro différente. Cependant je garde la meilleure pour la fin!
    • par Lux
      Normand Brathwaite à cet époque

      Nicolas Bedos drague Marine Le Pen

      Quelles personnalités publics soupçonnez-vous de consommer de la coke ?
    • par Lux
      .Je ne bois pratiquement pas aussi, c'est que je veux affronter les aspérités de la vie, à froid.
      Je ne bois pratiquement pas aussi, parce que ça augmente substantiellement l'avidité.
      C'est les raisons pourquoi je ne bois pratiquement pas et pourquoi vous devriez faire de même en ces temps de festivités.
      Ça pis le risque de se couvrir de honte par manque de pudeur ou l'envie irrésistible de surenchérir.
    • par Chicken of the infinite
      Je vous averti; rien de tout ce qui va suivre ne fait de sens.
      Le 15 décembre j'avais marre de cette société et je me sentais prise au piège. Mentalement c'était le bordel; je souhaitais fuir ma vie et repartir à nouveau. J'ai créé une scène de crime dans mon appartement. J'ai étampé mes bobettes dans le mur avec un tournevisse et j'ai écrit des obscénités sur le mur. J'ai foutu un peu de sang; un peu partout (je me suis fait une entaille); et j'ai coupé très court ma belle chevelure dorée. Je me suis fait une fausse barbe avec de la peinture et je me suis rendue à Montréal dans le but d'aller vivre dans un refuge pour sans-abris. On s'entend que tout cela ne fait pas de sens; mais pour moi en ce temps ça le faisait. J'étais en route pour l'aventure.
      Je me suis rendue dans un mcdonald à la gare centrale où j'ai versé moultes larmes et puis je voulais un taxi. J'avais tellement l'air chippée que tous les taxi me fuyaient. J'ai piqué une crise et je me suis mise à smasher mon ipod sur une colonne. Un garde de sécurité est venu me voir pour me dire:
      -Madame! Vous n'avez pas le droit d'attaquer les colonnes.
      J'étais comme:
      -Elle a rien la colonne!
      Puis.. faute de taxi qui voulaient de moi j'ai aperçu des cônes oranges et j'ai décidé de bloquer la gauchetière pour avoir un transport. Tempête de neige plein le ciel. Le garde de sécurité est revenu me voir:
      -Madame! Vous n'avez pas le droit de bloquer la rue avec des cônes oranges.
      Finalement, il a appelé la police qui sont venu me parler alors que j'étais en larmes, déguisée en mec, à côté de mes effets personnels. Ils ont confisqué mon x-acto et mon tournevisse que j'avais emmené pour ma sécurité personnelle. Ce fut long avant que l'ambulance arrive parce que la tempête faisait rage. Voulaient évidemment m'emmener chez les fous.
      J'ai dit à la policière:
      -J'ai faim et ne m'enfermez pas dans une pièce barrée.
      Arrivé à l'hôpital St-Luc; ils ont refusé de me nourrir et m'ont enfermé dans une salle d'isolement grande comme ma gueule et m'ont privé des chiottes. J'ai pissé partout pour protester (si j'avais eu un pénis j'aurais pissé au plafond) et puis un nègre est entré dans la pièce et je lui ai dit à moitié désolée:
      -Monsieur vous marchez sur l'eau!
      Puis, ils voulaient me faire un piss test. J'ai fait exprès de renverser de l'eau sur ma jaquette et de mouiller mes mains pour toucher le préposé et lui faire croire que j'étais pleine de pisse pour le dégoûter. Passé ensuite quelques heures à chanter des chansons cochonnes et à parler avec mon gobelet de stiromousse pour simuler que j'étais dingue et écarter les soupçons. Ceci ne fait évidemment aucun sens et je m'amusait à traiter les infirmiers de bleuets en raison de la couleur de leur uniforme et pour les emmerder.
      Ils m'ont déplacé jusqu'à l'hôpital Notre-Dame avant de me ramener à l'hôpital de ma ville natale. J'ai voulu refuser tout traitement et eux voulaient me garder alors.. lorsque je suis descendue pour fumer une cloppe.. je me suis sauvée et j'ai été me cacher chez ma pote. Finalement, nous avons manqué de cigarettes et dans l'ampleur de mon délire je voulais aller chez moi chercher une cagoule pour faire un dépanneur avec une banane. J'ai demandé à un gars que je connaissais de m'aider à défoncer chez moi (j'avais pas mes clefs) pour que je puisse ramasser ma cagoule. Évidemment rien de ceci ne fait de sens et lorsque je suis rentrée dans mon appartement que je venais de défoncer la police est arrivée!
      J'étais comme FUCK. J'étais apparemment recherchée. J'ai courru vite, sauté une clôture, parcouru une bonne distance à la course et finalement un policier m'a attrappé par le bras. Je lui ai dit:
      -Je m'apelle Amanda (??)... Laissez moi fuire!
      Il a refusé. Je lui ai fait une passe de kungfu et j'ai couru encore. En me poursuivant, le policier a pogné une débarque sur la glace, puis une autre voiture est arrivée... J'ai contourné un agent en faisant un feinte et puis finalement la poursuite s'est arrêté lorsqu'une policière a réussis à me faire une jambette. Ils m'ont crissé à terre dans la neige et m'ont passé les menottes pour ensuite me relever et m'épousseter. Moi de crier:
      -JMEN CALISSE JPAS UNE OSTIE DE TAPETTE.
      Puis la police de me demander ce que j'avais contre les tapettes. Bref, ils m'ont crissé sur le char, puis m'ont crissé dans le char où j'ai éclaté de rire quand le policier a mentionné sur leur chat de police:
      -J'ai tombé sur la glace. : (
      Puis que le gars à l'autre bout lui réponde textuellement:
      -Kool
      Dans le bureau du médecin qui m'a accueillit à mon retour je parlais de me procurer un gun et je chialais sur l'économie.
      Finalement, suite à toute ces fresques, j'ai passé deux mois sans avoir le droit de mettre le nez dehors sur un étage de fous où je multipliais des paranoyas sans sens. J'ai passé en cours trois fois et ça s'est rendu devant la cours du Canada où même le juge riait tellement que cette histoire n'avait pas d'osti de rapport.
      haha et le médecin m'a dit dans son bureau:
      -[mon nom] t'as pas le droit de tuer ton identité!
      J'tais morte de rire.
      Verdict: Psychose aigue
×
×
  • Créer...