Aller au contenu
Moskva

Wikileaks et la ''sécurité nationale''

Déchet(s) recommandé(s)

|

|

v

En effet W00t W00t.

En effet.

Tu es trop idiot et nombriliste pour comprendre, laisse faire, ahh cette condescendance intellectuel typique de certains individus qui croient plus intelligent que les autres. C'est quasiment cute..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'anonymous utilise la méthode (très simple) décrite sur ce site pour faire les attaques:

http://pastehtml.com/view/1c8i33u.html

C'est effectivement la méthode suggérée sur le site et l'IRC de Operation Payback. Le nombre de participants doit donc être assez impressionnant, à la vue des résultats jusqu'à maintenant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es trop idiot et nombriliste pour comprendre, laisse faire, ahh cette condescendance intellectuel typique de certains individus qui croient plus intelligent que les autres. C'est quasiment cute..

Je te dis que je suis au final très surpris par tes occupations, et c'est pas peu dire, rien de plus.

Un petit complexe d'infériorité mon W00t W00t? Tu te sens attaqué pour réagir comme ça? :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
In a free society, we are supposed to know the truth. In a society where truth becomes treason, however, we are in big trouble. The truth is that our foreign spying, meddling, and outright military intervention in the post-World War II era has made us less secure, not more. And we have lost countless lives and spent trillions of dollars for our trouble. Too often “official” government lies have provided justification for endless, illegal wars and hundreds of thousands of resulting deaths and casualties.

http://www.ronpaul.com/2010-12-05/wikileaks-exposes-u-s-governments-delusional-foreign-policy/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te dis que je suis au final très surpris par tes occupations, et c'est pas peu dire, rien de plus.

Un petit complexe d'infériorité mon W00t W00t? Tu te sens attaqué pour réagir comme ça? :)

Dutout, au contraire :)

je connais exactement ma valeur et ou je vais, tu me connais mal. C'est seulement que basé une opinion sur ce qu'une personne fait comme boulot ou comme hobbies est un peut cheap et à la limite enfantin à mon avis. l'intelligence et partout et différente chez chaque individus. La capacité d'analyse et les expériences de vie sont aussi différentes. Les capacités d'observation et de concevoir le monde sont aussi différentes chez chaque personnes. Exemple un peut bouetteuse :un mécanicien de performance, a peut être aucune idée de qui est Stephen Harper ou Julian assange mais peut démonter et remonter au complet une moteur et le modifier et savoir quoi faire pour augmenter les performances, ce que nous ne sommes pas capable de faire.

Je ne créé pas seulement des start up, j'établis des site afin qu'ils deviennent des références dans des niches donnés :)

J'ai un nouveau projet qui tire déjà à 400 visite jours et il est en ligne seulement depuis vendredi! Il ya aussi une question de flaire, d'esprit créatif et d'ambition mélangé à l'intelligence. Je suis un créatif entrepreneur. Mais cette discussion n'est pas sur moi.. continuons sur Wikileaks.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Visa et Mastercard n'accepte plus les donations pour wikileaks, mais aucun problème pour les donations au KKK.

Charles Arthur, the Guardian's technology editor, points out that while MasterCard and Visa have cut WikiLeaks off you can still use those cards to donate to overtly racist organisations such as the Knights Party, which is supported by the Ku Klux Klan.

The Ku Klux Klan website directs users to a site called Christian Concepts. It takes Visa and MasterCard donations for users willing to state that they are "white and not of racially mixed descent. I am not married to a non-white. I do not date non-whites nor do I have non-white dependents. I believe in the ideals of western Christian civilisation and profess my belief in Jesus Christ as the son of God."

http://www.guardian.co.uk/news/blog/2010/dec/07/wikileaks-us-embassy-cables-live-updates

J'imagine que le gouvernement américain a fortement conseillé à Visa et Mastercard de stopper les donations à wikileaks?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dutout, au contraire :)

je connais exactement ma valeur et ou je vais, tu me connais mal. C'est seulement que basé une opinion sur ce qu'une personne fait comme boulot ou comme hobbies est un peut cheap et à la limite enfantin à mon avis. l'intelligence et partout et différente chez chaque individus. La capacité d'analyse et les expériences de vie sont aussi différentes. Les capacités d'observation et de concevoir le monde sont aussi différentes chez chaque personnes. Exemple un peut bouetteuse :un mécanicien de performance, a peut être aucune idée de qui est Stephen Harper ou Julian assange mais peut démonter et remonter au complet une moteur et le modifier et savoir quoi faire pour augmenter les performances, ce que nous ne sommes pas capable de faire.

Je ne créé pas seulement des start up, j'établis des site afin qu'ils deviennent des références dans des niches donnés :)

J'ai un nouveau projet qui tire déjà à 400 visite jours et il est en ligne seulement depuis vendredi! Il ya aussi une question de flaire, d'esprit créatif et d'ambition mélangé à l'intelligence. Je suis un créatif entrepreneur. Mais cette discussion n'est pas sur moi.. continuons sur Wikileaks.

Ce que je note surtout c'est que quand vient le temps de parler des BS ou des musulmans tu n'as pas toute celle belle nuance sur comment on doit se faire une opinion sur les gens. Mais quand on parle de toi par contre, alors là tout le monde il a son expérience de vie, tout le monde il a sa conception du monde, et il faut prendre le temps de connaître la personne...

Hypocrite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un petit complexe d'infériorité mon W00t W00t? Tu te sens attaqué pour réagir comme ça? :)

Dutout, au contraire :)

blablabla

Je ne créé pas seulement des start up, j'établis des site afin qu'ils deviennent des références dans des niches donnés :)

J'ai un nouveau projet qui tire déjà à 400 visite jours et il est en ligne seulement depuis vendredi! Il ya aussi une question de flaire, d'esprit créatif et d'ambition mélangé à l'intelligence. Je suis un créatif entrepreneur. Mais cette discussion n'est pas sur moi.. continuons sur Wikileaks.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un article de David Campbell publié sur son blogue.

[...]

The leak of the war logs and diplomatic cables came from within the US military, with an army intelligence officer, Bradley Manning, the suspect. Manning was one of 3 million people cleared to access the Secret Internet Protocol Router Network (SIPRN) used by US military personnel, civilian employees and private contractors to distribute classified material. In July this year The Washington Post published a remarkable investigation, “Top Secret America,” on the rise of the clandestine arm of the security state in the wake of 9/11. It revealed that more than 850,000 Americans have “Top Secret” security clearance, which is a level above the diplomatic traffic Manning could allegedly access. Given the number of people involved, the only question is why there has not been a leak like the war logs or diplomatic cables earlier.

Wikileaks is a web publisher and not an espionage or hacking organisation, making calls for Assange’s prosecution for spying or treason ludicrous. In the case of the Pentagon Papers, the US Supreme Court held that while it was a crime to leak classified material it was not a crime to publish that material once leaked. In the current story, Wikileaks occupies the position held by The New York Times in 1972, so that all journalists should be chilled by the threat to free speech that US politicians are now making. Shutting down Wikileaks is on a par with shutting down a major media company. The next time the same politicians demand that countries like China cease Internet censorship and back a free press, what do we think the response from those countries is going to be? Journalists involved in “shameful attacks” on Assange should think very hard about this.

For both the war logs and diplomatic cables story, Wikileaks has partnered with major news organisations like Der Spiegel, El Pais, Le Monde, The Guardian and The New York Times. If Assange is in the sights of the US politicians riled by the most recent leaks, what about these organisations? Senator Joe Lieberman has already called the New York Times publication of some of the leaked material “an act of bad citizenship.” What does that say about the state of the free press in his eyes? Where does that leave American moral capital the next time they want to press for international press freedom?

Picture-3.png

While many have claimed Wikileaks is ‘indiscriminately dumping’ all 250,000 cables on the internet without review, one of the least recognised parts of this story is that Wikileaks is publishing the cables only after its media partners have reviewed them and written about them. Moreover, when Wikileaks does publish the cables it does so with the redactions made by those media partners. (The Guardian explains how it does this here). So at the time of writing, Wikileaks (as the picture above from its site makes clear) has released only 1,203 of the 251,287 cables contained in the leak. This makes the coverage of the cables a prime example of networked journalism from which all partners, including the public, win. (Though note how even this positive commentary perpetuates the myth of the document dump).

Efforts to shut Wikileaks down – apart from failing to understand its role as publisher rather than spy – are failing because of the willingness of many to establish mirror sites on the Internet where the material can be accessed. At last count, there were 1,368 mirrors. Here, then, is a good lesson in the open structure of the Internet. You can close a domain, but you cannot remove material from the system if others a willing to host it. The more domains you close the more mirrors will appear. There are also many other organisations and sites similar to Wikileaks, such as cryptome.org, that don’t have the same public profile but can host leaked documents.

The structural impossibility of running someone off the Internet means that state authorities will try and find new ways of exercising power. This is where the pressure on companies to end commercial relationships with Wikileakes comes from. US authorities and politicians have pressured Amazon, EveryDNS, Mastercard, PayPal, and Visa, among others, to cease trading with Wikileaks and these companies have all to readily complied. This is a form of indirect power in which private actors become “points of control” for state policy. This also means that so long as “cloud computing” is a commercial operation there are going to be potential limits to openness in this system.

[...]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un billet de Jack Hunter, un blogger "conservateur" américain :

Lovers necessarily keep or share secrets. Being in a healthy relationship means achieving a certain level of intimacy, where shared knowledge of each others’ weaknesses and insecurities is protected by a bond of mutual trust. Sometimes lovers might do devilish things that outsiders wouldn’t understand, or shouldn’t be privy to, and this is fine. But by and large, what they do is simply no one else’s business.

But imagine that the man in the relationship kept it a secret that he had other women on the side, kids, a criminal record, venereal disease, and basically betrayed his lover in every way imaginable, unbeknownst to her?

Now imagine a third party felt it was their moral duty to reveal it?

No one questions that governments must maintain a certain level of secrecy, including WikiLeaks founder Julian Assange, who told Time that “Secrecy is important for many things … [but it] shouldn’t be used to cover up abuses.” The entire premise of Assange’s whistleblower organization is this: To what degree is government secrecy justified? And when particular secrets could be damaging to the other partner in the United States government’s relationship — the American people — should these secrets be revealed in the name of protecting the public?

How often does our government use “national security” simply as an excuse to cover up questionable dealings? Reports Time: “in the past few years, governments have designated so much information secret that you wonder whether they intend the time of day to be classified. The number of new secrets designated as such by the U.S. government has risen 75% … . At the same time, the number of documents and other communications created using those secrets has skyrocketed nearly 10 times…”

To say that government must keep secrets is not to say that all government secrets must be kept.

As admitted even by Pentagon officials and Defense Secretary Robert Gates, none of WikiLeaks’ revelations do anything to compromise national security or endanger American lives — but they have wreaked havoc on political life in Washington, D.C. Americans are not supposed to know, for example, that their government bullied and threatened individuals and other governments that might have undermined the Copenhagen climate change summit in 2009. The federal government attempting to squelch anyone who might undermine global-warming dogma? Do WikiLeaks’ conservative critics believe revealing this is a “national security” risk?

Americans are not supposed to know, apparently, that behind the scenes Saudi Arabia has been encouraging the U.S. to take military action against Iran. But if we end up going to war with Iran shouldn’t it be in America’s national interest, and not simply as a subcontractor for another country? Asks Fox News’ Judith Miller: “Why should Americans not know that Arab states, often at the top level, have been urging Washington to take military or other drastic action against Iran, while they publicly oppose such action?”

And when did conservatives become so protective of Hillary Clinton? What happened to the days of the “Stop Hillary Express,” when right-wing talk radio portrayed the former first lady as Satan and theorized about all the devious ways in which, if in power, she might conspire to bring down the country? When WikiLeaks revealed that Secretary of State Clinton tried to obtain DNA, fingerprints, credit-card numbers, and other private information belonging to United Nations officials, we learned that Clinton’s style was every bit as mafia-esque as her conservative critics once warned. Yet conservatives now attack WikiLeaks for revealing what they once feared. It should also be remembered that the same conservatives now calling for Assange’s head either ignored or were sympathetic to Lewis “Scooter” Libby’s outing of CIA operative Valerie Plame allegedly at the Bush administration’s behest — a revelation arguably far riskier to our national security than anything ever released by WikiLeaks.

But the worst hypocrisy throughout this controversy has been in conservatives reflexively defending the government and attacking WikiLeaks. Since when have conservatives believed that Washington should be able to shroud any action it likes in secrecy and that revealing government’s nefarious deeds is tantamount to treason? Isn’t it government officials who might secretly work for corporate, ideological or transnational interests — and against the national interest — who are betraying their country?

Interestingly, Wikileaks’ founder espouses the traditionally conservative, Jeffersonian view that America’s constitutional structure limits and lessens government corruption. Reported Time: “Assange appears to believe that the U.S. has not become ‘a much-worse-behaved superpower’ because its federalism, ‘this strength of the states,’ has been a drag on the combination of the burgeoning power of the central government and a presidency that can expand its influence only by way of foreign affairs.”

Decentralizing government power, limiting it, and challenging it was the Founders’ intent and these have always been core conservative principles. Conservatives should prefer an explosion of whistleblower groups like WikiLeaks to a federal government powerful enough to take them down. Government officials who now attack WikLleaks don’t fear national endangerment, they fear personal embarrassment. And while scores of conservatives have long promised to undermine or challenge the current monstrosity in Washington, D.C., it is now an organization not recognizably conservative that best undermines the political establishment and challenges its very foundations.

Les sites comme Wikileaks existent à cause du manque de transparence des gouvernements. Personnellement, je supporte ces initiatives et je suis content de voir tout ça sortir. Lol @ W00t W00t qui joue la carte de la peur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Government officials who now attack WikLleaks don’t fear national endangerment, they fear personal embarrassment.

Bin voyons. Le vidéo qui montrait deux journalistes de Reuters se faire abattre par l'armée US a mis tous les bons citoyens défenseurs de la liberté en danger.

Pis en plus, le gars c't'un violeur. Come on, écoutez-le pas.

[/w00t w00t]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je note surtout c'est que quand vient le temps de parler des BS ou des musulmans tu n'as pas toute celle belle nuance sur comment on doit se faire une opinion sur les gens. Mais quand on parle de toi par contre, alors là tout le monde il a son expérience de vie, tout le monde il a sa conception du monde, et il faut prendre le temps de connaître la personne...

Hypocrite.

Bein oui crétin...

Je fais une nuance entre les BS et les assistés sociaux, tu mélange tout.. même que j'aide présentement une connaissance à se sortir de l'aide social, je lui ai trouvé un emploie et je lui donne des lifts pour y aller pour débuter, le temps de tourner la roue. Il y a une différence entre une BS qui se complet dans son état de bs et un assisté sociaux qui est dans un impasse ou qui se force pour améliorer sa situation. J'aimerais donner plus d'argent à ceux qui sont dans une impasse ou qui ne peuvent travailler, mais couper les sans génie qui profite du système et qui vendent de la dope tout en étant sur le BS. Ceux qui roulent des cigarette et qui ont videotron HD et 3 ordinateur, un char, vont au resto et vivent dans des HLM. Je fais aussi une grosse nuance entre les musulmans modéré ou laïque et les islamistes radicales. Tu es vraiment débile ou quoi? Anyway, j'arrête ici, je ne veut pas que ca devienne une histoire personnel à la con dans un file de discussion sur Wikileaks. Si tu veut continuer à gosser, envoie moi des message perso.

Entre-temps discutons Wikileaks:)

WikiLeaks: un ado arrêté aux Pays-Bas

Un adolescent de 16 ans, interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à La Haye, a avoué avoir participé à des cyber-attaques menées par des sympathisants de WikiLeaks contre des sites de cartes de crédit, a annoncé aujourd'hui le parquet national néerlandais. "La police judiciaire a interpellé cette nuit à la demande du parquet national un garçon de 16 ans, soupçonné d'être impliqué dans la cyber-attaque des sympathisants de WikiLeaks sur des sites web tels que Mastercard et Paypal", a déclaré le parquet dans un communiqué. Le garçon sera présenté demain matin à un juge de Rotterdam (ouest), lors d'une audience à huis clos.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/09/97001-20101209FILWWW00703-wikileaks-un-ado-arrete-aux-pays-bas.php

Je ne comprend pas ce move d'anonymus,ils paralysent un système complet et mettent en danger des petites entreprises ou des gesn qui ont peut d'argent. Un de mes amis pas très riche est dans la merde jusqu'au coup à cause des cette histoire la.Il y a des PME qui ont de gros problème depuis 2 jours à cause de cette attaque. Ça défile sur Twitter, il ya pas mal de monde stressé surtout en ce temps des fêtes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprend pas ce move d'anonymus,ils paralysent un système complet et mettent en danger des petites entreprises ou des gesn qui ont peut d'argent. Un de mes amis pas très riche est dans la merde jusqu'au coup à cause des cette histoire la.Il y a des PME qui ont de gros problème depuis 2 jours à cause de cette attaque. Ça défile sur Twitter, il ya pas mal de monde stressé surtout en ce temps des fêtes.

Tu commets l'erreur de base de tous ceux qui tentent d'expliquer la mobilisation actuelle contre les détracteurs de Wikileaks en imaginant qu'Anonymous est un groupe organisé et hiérarchisé. Ce qui fait justement la force du mouvement, en effet, c'est d'agir sans aucun principe directeur et sous les ordres de personne.

Si les sites de Visa, Mastercard, Paypal et Amazon on été visés, c'est qu'une partie importante de la population condamne leurs actions injustifiées contre Wikileaks et particulièrement leur aplaventrisme face aux gouvernements; celui des États-Unis pour ne pas le nommer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprend très bien, mais à la fois en agissant ainsi il menottent les gens et laissent dans la merde des milliers d'individus et de pme qui ne sont pas impliquer dans l'histoire wikileaks.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprend très bien, mais à la fois en agissant ainsi il menottent dans la merde des millier d'individus et de pme qui ne sont pas impliquer dans l'histoire wikileaks.

karima1948-vip-blog-com-740190pleurs.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bock-Coté exprime bien ce que je ressent sur cette histoire avec plus de verbe et de vocabulaire bien-sur.

Wikileaks : la transparence radicale

de Mathieu Bock-Côté de Mathieu Bock-Côté

Avec raison, plusieurs ont dénoncé l'irresponsabilité de la publicisation des câbles diplomatiques américains par Wikileaks. Ce geste risque d'abimer des collaborations géopolitiques essentielles et de compromettre les intérêts vitaux des démocraties occidentales. On commence à peine à calculer les conséquences de ce désastre. On les devine immenses.

Il faut pourtant situer ces révélations dans une perspective plus large. En fait, l'affaire Wikileaks confirme le déploiement de l'idéologie de la transparence radicale, qu'ils sont de plus en plus nombreux à confondre avec un approfondissement de la démocratie. Pourtant, rien n'indique qu'il s'agisse véritablement d'une évolution appréciable dans la conduite des affaires politiques. Au contraire.

En fait, la transparence radicale n'est pas étrangère à une forme inédite d'asservissement d'autant plus vicieuse qu'elle se présente sous les traits d'une forme nouvelle d'émancipation. Évidemment, elle n'est pas exclusive au domaine politique. Il suffit de penser au phénomène Facebook qui fonctionne trop souvent à l'étalement grossier de l'intimité et à l'éradication de la pudeur. Il semblerait que tout doit être mis à la lumière du jour.

Mais c'est évidemment pour l'État que cette idéologie a ses effets les plus destructeurs. En fait, l'idéologie de la transparence repose sur une négation du politique. Je propose la définition suivante du politique : le mal nécessaire au service du bien commun. Mais c'est justement l'idée du mal nécessaire qui n'est plus acceptée, c'est l'exigence d'une part d'ombre dans la poursuite d'un grand dessein et dans la défense de l'intérêt national qui est contestée.

La philosophie politique classique nous l'avait enseigné : c'est parce que les hommes sont capables non seulement du meilleur mais du pire qu'ils doivent être gouvernés. S'ils étaient des saints, ils pourraient probablement se contenter de la morale et du droit. Mais comme nous l'a rappelé Raymond Aron, c'est parce que l'existence humaine se dérobe à ce sublime espoir que le diplomate et le soldat deviennent des figures incontournables pour l'État.

Désormais, le domaine réservé correspondant à l'exercice de la raison d'État sera placé sous la surveillance de procureurs qui le jugeront avec un moralisme empreint d'immaturité. Parce qu'ils n'y comprennent rien, ils assimilent le raffinement diplomatique avec les bassesses de l'hypocrisie. Le décor est planté : le bien contre le mal. Les gentils contre les méchants. Les apôtres de la transparence contre les serviteurs de l'ombre.

C'est cette mise en scène qui justifie l'irresponsabilité déconcertante d'un Julian Assange, un nomade cybernétique aux motivations douteuses, personnage emblématique d'une époque où la figure du délateur se substitue à celle du citoyen. Il faut une certaine inconscience pour présenter les activistes de Wikileaks comme les militants d'une démocratisation mondialisée de l'information.

En fait, les croisés de la transparence radicale ne semblent tout simplement pas savoir à quel point notre monde est fragile. Il ne leur vient jamais à l'esprit qu'en vidant l'État de ses secrets, ils pourraient compromettre de fragiles équilibres qui empêchent notre monde de basculer d'une paix relative à une guerre ouverte.

L'affaire Wikileaks devrait nous amener à réfléchir sur les conditions mêmes de la démocratie. Il ne s'agit évidemment pas de valoriser le secret pour lui-même et d'en revenir à une conception sacrée du pouvoir. Il s'agit encore moins d'inviter les Richelieu de notre temps à se blinder contre l'opinion publique mais de rappeler simplement que la fanatisation de la transparence risque de dégénérer en fantasme totalitaire.

Si la souveraineté s'est heureusement démocratisée au fil de l'histoire, elle doit néanmoins éviter de se déliter dans une vertueuse impuissance, à moins de prendre le chemin d'une pénitence expiatoire. Les seuls qui applaudiront cela seront ceux qui n'acceptent plus l'imperfection tolérable de nos démocraties libérales et qui sont prêts à les frapper au cœur pour les punir de ne pas être absolument fidèles aux principes dont elles se réclament.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...