Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Hey Dépotoir!

J'me demandais, parmis ceux qui trippent films ici, y'en as tu qui ont un compte Letterboxd?

Pour ceux qui connaissent pas, c'est un site où on peut entrer chaque film qu'on a regardé, lui donner une note et en faire la critique.

J'aime bien savoir ce que les gens regardent et j'serais curieux de voir ce que la communauté Dépotarienne s'amuse à checker comme film!

Si vous voulez me suivre, ça c'est l'adresse de mon profile ? 

https://letterboxd.com/FlyingMonsieur/

En tout cas, j'vous invite fortement à vous inscrire, c'est l'fun!

https://letterboxd.com/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey, je suis content que quelqu'un en parle ! Ton profile semble être une bonne référence pour les films d'horreur. Je vais checker ça un des ces 4.

Le mien est ben modeste à côté  : https://letterboxd.com/goeland/

J'aimerais ça fouiner les comptes de @Carlos Crasseux@Gamin @1984 @Commissaire Laviolette @Tovarichtch @Chicken of the infinite @Kalium[RIP]
Si vous en avez un, faites-nous signe !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'me suis donné une date jusqu'où je remonterais et j'ai pratiquement rentré tous les films que j'ai visionnés depuis juillet 2013. J'serais peut-être remonté plus loin avant ça, mais j'prenais pas en note c'que je regardais.

J't'un peu intense (et j'avais rien à faire aussi): j'me fiais à mes status Facebook et mes postes Instagram pour entrer la date exacte (le plus possible) de mon visionnement ?

Là bah, j'y vais au fur et à mesure.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Esch a dit :

Mais je n'ai rien contre toi, je sais que tu te passionnes pour le septième art (comme moi et @Carlos Crasseux, un autre de mes préférés), tu ne veux que partager ta passion avec nous, et jamais il ne t'ait passé l'idée de faire le show-off en cherchant futilement à étaler ta culture cinématographique comme certains.

J'suis tellement pas ici pour me venir me vanter des films que je regarde. J'ai des goûts d'marde en matière de cinéma pis je l'assume à 100%.

J'adore l'horreur et c'est un genre qui se fait souvent cruellement malmené par les "critiques" de ce monde. Tu te fais regarder de haut quand tu dis qu'un de tes films préférés c'est Freddy vs. Jason. Moi tant que j'ai du fun, c'est ça qui compte.

J'dis pas que j'écoute pas de film un peu plus "cérébrale" qui font réfléchir, juste que le plaisir retiré de l'expérience  y est pour beaucoup dans mon appréciation d'un film.

Mais jamais j'vais dire que j'suis mieux qu'un autre parce que j'ai regardé le dernier de Lars Von Trier. J'suis pratiquement incapable de vantardise. Je me dénigre moi-même en me sentant inculte face à tous les films qui me passent sous le nez.

-Hein, t'as pas vue [insérez ici un film X]?

-Ben non, [insérez ici une excuse plus ou moins bidon dite avec déception]...

Et c'est là que je me mets à me rabaisser mentalement par rapport à mon interlocuteur. Même s'il vient de me demander si j'ai vue le dernier Transformer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, The Flying Monsieur a dit :

J'suis tellement pas ici pour me venir me vanter des films que je regarde. J'ai des goûts d'marde en matière de cinéma pis je l'assume à 100%.

J'adore l'horreur et c'est un genre qui se fait souvent cruellement malmené par les "critiques" de ce monde. Tu te fais regarder de haut quand tu dis qu'un de tes films préférés c'est Freddy vs. Jason. Moi tant que j'ai du fun, c'est ça qui compte.

J'dis pas que j'écoute pas de film un peu plus "cérébrale" qui font réfléchir, juste que le plaisir retiré de l'expérience  y est pour beaucoup dans mon appréciation d'un film.

Mais jamais j'vais dire que j'suis mieux qu'un autre parce que j'ai regardé le dernier de Lars Von Trier. J'suis pratiquement incapable de vantardise. Je me dénigre moi-même en me sentant inculte face à tous les films qui me passent sous le nez.

-Hein, t'as pas vue [insérez ici un film X]?

-Ben non, [insérez ici une excuse plus ou moins bidon dites avec déception]...

Et c'est là que je me mets à me rabaisser mentalement par rapport à mon interlocuteur. Même s'il vient de me demander si j'ai vue le dernier Transformer.

Je te comprends, t'inquiète.

J'aime tes COTC et moi aussi j'ai passé à travers tous les Monster Madness de Cinemassacre plusieurs fois, tsé. 

Autant les films foireux que les chefs d'oeuvre, tant qu'il y a une volonté de divertir un public quel qu'il soit, j'ai tendance à apprécier. Freddy vs. Jason, c'était débile à souhait, mais je l'ai quand même regardé au complet et je n'ai pas regretté de l'avoir fait. ?‍♂️

Bref, je sais que tu ne cherches pas à te vanter et ce n'est pas ce que j'impliquais dans mon message, mais d'autres qui cravent l'estime des autres profitent de l'occasion pour gonfler leur ego et pour montrer qu'ils ont regardé leur lot de films obscurs/films de festival (je vise le frotteur ici), comme si on n'avait pas tous la tendance à regarder des shits moins mainstream de temps à autre, et ça c'est désagréable en crisse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais que tu me traitait pas de vantard. J'voulais juste expliquer ma vision de la chose.

J'ai créé ce sujet pour qu'on s'aime et qu'on s'entre follow sur Letterboxd pour voir l'étendue des goûts de la communauté du Dep. 

Si y'en a qui veulent se vanter qu'ils regardent des films obscures que personne connaît... C'est chill aussi. J'ai regardé Madhouse hier, un slasher italien que j'ai acheté pour la simple et bonne raison qu'il était en spécial sur le site d'Arrow Video. On pourrait croire que j'me vante mais, c'est juste parce que j'suis rendu là dans l'horreur: des films louches, pas tout le temps excellents, que personne connaît.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pis qu'est qui nous dit que Gamin est pas en train de coché qu'il a vue tous les Petit Pied le dinosaure? Ou tous les films de Paul Feig? Ou la filmographie de Sandra Bullock?

Peut-être que lui aussi a des goûts d'marde.

P.S. J'ai pas checké son profil encore

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On t'estime, @Gamin. Pas moi, parce que je connais la vérité, mais d'autres peut-être. Ils seront tous là pour lire ta liste de films visionnés représentative dans 3 semaines d'ici.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, The Flying Monsieur a dit :

Pis qu'est qui nous dit que Gamin est pas en train de coché qu'il a vue tous les Petit Pied le dinosaure? Ou tous les films de Paul Feig? Ou la filmographie de Sandra Bullock?

Peut-être que lui aussi a des goûts d'marde.

P.S. J'ai pas checké son profil encore

Ah perd pas ton temps avec lui, il a une vendetta contre moi parce que je le traite comme le petit rat menteur compulsif qu'il est. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'trouve juste ça dommage qu'il ait la capacité de faire déraper un sujet aussi facilement alors qu'il est autant capable de l'alimenter. Perso, j'ai une dent contre personne ici. Oui c'est sûr que y'a des membres que j'aime moins mais fuck, j'les suiverais pas partout sur le forum simplement pour venir rire de leur gueule, les rabaisser inutilement et ramener des chicanes du passé.

Ça serait pourtant si facile de tenir des discussions entre êtres humains civilisés. J'dis pas que le drama a aucunement sa place sur le forum, juste que, comme beaucoup l'ont dit avant moi, il devrait être concentré dans la Fosse. 

On chiale que le forum se meurt et que y'a pas de nouveaux sujets, mais aussitôt que y'en a, c'est pas long que la marde pogne dedans. Après ça on se demande pourquoi les gens osent pas écrire.

Tsé, on est rendu pas mal tous dans la trentaine, c'est pus l'temps des enfantillages. C'est tellement plus facile et plaisant de vivre et laisser vivre. C'est comme arrêter de lire les commentaires sur Facebook, câlisse que ça fait du bien. Carburer à la haine, ça devient malsain et c'est tellement dur sur le système. Quand on décide de lâcher prise de toute cette énergie négative, c'est là qu'on commence à s'épanouir. (J'sonne comme un thérapeute...)

#ImTooOldForThisShit

Bref, merci d'avoir fait le ménage.

Maintenant revenons au sujet initial.

J'viens de faire la liste de tous les slashers (mon sous genre préféré de l'horreur <3) que j'ai dans ma collection parce que j'arrivais pus à dormir.

https://letterboxd.com/flyingmonsieur/list/slashers/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wôwôwô... attends une seconde, Dagnel. M'estimes-tu? On ne dirait pas avec la posture que tu prends à parler au frotteur de moi plutôt qu'à moi directement. Parce que si tu ne m'estimes pas, je vais me désabonner de Horreur FM et arrêter de faire ta publicité sur les réseaux sociaux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En toute honnêteté, je t'estime. T'es un des membres que j'aime beaucoup lire, malgré toutes tes frasques. T'as une belle plume pis quand t'es pas en guerre (ce qui arrive malheureusement pas souvent ces temps-ci), t'es capable de faire vivre un sujet et d'être très intéressant.

J'voulais pas te mettre à l'écart de la conversation en ne m'adressant qu'à Gamin. En fait j'savais pas trop comment formuler mon message et j'ai pris "the easy way". Pas évident de maintenir le dialogue quand tes réponses se retrouvent majoritairement shipper dans la Fosse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Osti que t'es un bon gars, Dan. Je n'arrive pas à te trouver des défauts même en essayant.

En même temps, j'ai fait l'erreur de dater une éboueuse qui est considérée comme l'une des plus jolies et raffinées de la place, tu sais ce que c'est. Ces crisses de losers-là dévorés par la jalousie (je vise surtout le frotteur ici) ne me lâcheront pas avant que je crève ou que je quitte le forum pour toujours.

Pour revenir à ton letterboxd, je ne vois pas l'intérêt de l'utiliser pour noter tous les films qu'on a déjà vus mais on pourrait peut-être s'en servir pour indiquer nos films préférés, disons 4.5 étoiles sur 5 en montant, ça éviterait de passer 3 semaines là-dessus. Ensuite, on note les films qu'on visionne à partir d'aujourd'hui normalement.

EDIT Ne t'en fais pas pour le cringe de 'meuhlie, c'est la plus fuckée de toutes. La CDF du Dépotoir comme le dit avec beaucoup de justesse @Viande à chien !.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Esch a dit :

Pour revenir à ton letterboxd, je ne vois pas l'intérêt de l'utiliser pour noter tous les films qu'on a déjà vus mais on pourrait peut-être s'en servir pour indiquer nos films préférés, disons 4.5 étoiles sur 5 en montant, ça éviterait de passer 3 semaines là-dessus. Ensuite, on note les films qu'on visionne à partir d'aujourd'hui normalement.

C'est sûr que c'est un peu extrême de tenter de retracer son parcours cinématographique en notant tous les films qu'on a vue depuis qu'on est en âge d'en regarder.

Perso, si j'ai remonté jusqu'à 2013, c'est parce que j'avais le temps et que ça me fâchait de "perdre" les films que j'avais loguer sur Facebook. La plateforme à décidé, du jour au lendemain, d'enlever les notes sur 5. En tabarnak, j'ai donc tourné mon attention vers Instagram et complètement arrêté de donner des notes. Mais quand j'ai découvert Letterboxd, c'était exactement ce que je voulais : un réseau social centré sur les films! 

J'ai pas immédiatement entré mon backlog au complet mais, à temps perdu, j'suis remonté de plus en plus en arrière. 

Aujourd'hui, j'y vais avec ce que je regarde au jour le jour. Même si y'a un film qui me revient en tête Ex: Kull le Conquérant avec Kevin Sorbo, bah je vais attendre mon prochain visionnement pour le rentrer.

Si à ma mort y'a des films que j'ai déjà vue qui ne se retrouvent pas sur mon Letterboxd, bah ça sera ça qui sera ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 semaines plus tard...

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Contenu similaire

    • par el_picador
      Salut, je vous propose de poster ici des courts métrages.
      Merci d’éviter les trucs amateurs et de jeux videos.
      Et puis racontez un peu des trucs par rapport au film si vous le désirez ou dites pourquoi vous trouvez ça bien ou à chier.
      HARMONY KORINE.


      Je cherchais juste des trucs WTF pour aller avec ma substance psychédélique précédemment ingérée et je suis en premier tombé sur les indiennes
      C'est le mec qui a réalisé Spring Breaker qui, parait-il, malgré l'affiche, est un excellent film pour tripper. j'ai jamais osé le voir mais j'vais me laisser tenter si c'est aussi bon qu'au dessus.

    • par DreD
      J'hésitais à placer ce sujet ici ou dans le Cinéma 99¢, vu l'angle de la discussion que j'aimerais susciter. Pour ceux qui ne connaissent pas cette "théorie", elle est très bien présentée dans le film Up in the Air (2009), mettant en vedette George Clooney. C'est un film que j'ai vraiment adoré, non seulement parce qu'il est esthétiquement et techniquement bien fait, mais parce que le propos m'était très pertinent au moment où je l'ai vu. Je vous le suggère fortement. C'est également une adaptation du roman de Walter Kirn du même nom. Le personnage principal, Ryan Bingham, est un homme qui voyage beaucoup dans le cadre de son travail et qui a décidé d'adopter tout un mode de vie autour de ça, un mode de vie nomade. Il offre également des séminaires à temps partiel et c'est ce qu'on voit dans la bande annonce présentée ci bas. Dans cet extrait, il expose sa théorie du "backpack" lors d'une de ses conférences.




      On pourrait comparer le concept à une simplicité volontaire poussée à l'extrême, qui est également appliquée aux relations interpersonnelles. Pour Ryan, plus vous avez de possessions et de liens avec des gens (intime ou pas), plus vous êtes contraints et avez de comptes à rendre, ce qui peut devenir lourd à la longue. L'idée consiste donc à minimiser le "poids de son sac à dos" afin d'être mobile et flexible, pour faciliter le succès de nos entreprises personnelles. Avant de commenter plus de mon côté, je voulais savoir si y avait des éboueurs qui se reconnaissent dans cette théorie. À l'inverse, est-ce qu'il y en a qui trouve l'idée absolument répugnante? En gros, vous en pensez quoi?
      Pour ceux qui ont vu le film, les commentaires/critiques sur ce dernier en particulier sont aussi les bienvenues.
    • par RBC
      Critique du jeu

      Fiche descriptive

      Présentation

      Tout d’abord qu’est-ce que Reimagine The Game ?
      Tout comme le voyage d’Alice au pays des merveilles raconté par Lewis Caroll, Reimagine The Game nous plonge dans un univers coloré et rocambolesque. Il s’agit d’un jeu flash disponible gratuitement sur internet, dont l’utilisateur peut jouer à même son fureteur. Créé, codé et animé par Nutcase Nightmare, avec une bande originale composée par Peter Gresser, ce jeu a nécessité 22 testeurs pour réviser la version Beta. On estime à environ 55 minutes de jouabilité le temps nécessaire pour compléter le jeu avec succès.
      Influences

      C’est en parcourant des tableaux aux environnements dynamiques qu’on aperçoit de multiples références populaires telles que Lady Gaga, Kesha ou encore Barrack Obama. Chaque personnage populaire personnifié momentanément par le joueur le temps d’un niveau comporte ses propres mécaniques personnelles, dans un tableau faisant référence à Toy Story il est même nécessaire de travailler en équipe avec les autres personnages pour progresser dans l’environnement.
      Contrôles et jouabilité

      Les plus attentionnés remarqueront des inspirations telles que Super Meat Boy lorsqu’il est question d’escalader des parois avec une certaine adhérence, à Portal lorsqu’il est possible de transiger de portail en portail sur différentes surfaces ainsi qu’à Robot Unicorn lorsqu’il est question de se déplacer en sautant successivement tout en créant de jolis arc-en-ciel derrière soi. La majorité des mouvements s’exécutent avec les flèches directionnelles et la barre d’espacement du clavier.
      Expérience de jeu
      En y mêlant une direction artistique bédéesque, un humour satyrique et des références aux mécaniques croisées dans divers jeux vidéo, l’expérience de jeu est furieusement amusante. En y jouant pendant plusieurs minutes d’affilée, la notion de temps disparaît à tel point qu’on oublie ses autres priorités du moment. Il est ainsi facile de se laisser emporter dans un tourbillon d’émotions et de sensations fortes.
      Thématiques

      La plupart des gens ayant essayé le jeu comprennent ces mêmes références car les sujets dont le créateur s’est inspiré sont issus de la culture populaire. On aborde des thèmes comme la politique américaine, les films de Christopher Nolan, la société de consommation qui se procure les derniers gadgets offerts par Apple à chaque saison sans oublier les stars de la musique pop insipides qui brisent sans-cesse des records de ventes avec leurs nouveaux disques.
      Niveaux

      Le niveau de difficulté est relevé, il est donc ardu de réussir lors de sa première tentative les niveaux qui nous sont présentés. La raison pour laquelle la difficulté est si haute est intimement reliée à la nature des jeux desquels on s’inspire. Dans l’univers du jeu indépendant, on favorise la complexité des niveaux pour que le joueur qui réussit un jeu ait un sentiment de succès et d’accomplissement.
      Caméras
      Les caméras sont relativement simples puisque ce jeu en est un à défilement latéral. Il exploite les fonctionnalités de la console Flash Média et les angles de vue sont toujours constamment de côté en prenant soin de suivre toujours l’action qui se passe à l’écran. En ce sens, les caméras sont bien calibrées.
      Graphisme

      Visuellement parlant, ce jeu multiplie les couleurs et exploite un style directement inspiré des dessins animés. Les symboles et les personnages prennent l’aspect de silhouettes dénuées de visages. Dans l’ensemble, les illustrations forment une vaste mosaïque humaine de personnages les plus fous les uns que les autres.
      Scénario

      Un antagoniste machiavélique tente de détruire le monde en passant par plusieurs personnifications telles que the Slender Man. Le personnage incarné par le joueur tente de traverser une multitude de niveaux inspirés de memes internet issus de la culture populaire. Il explore ainsi plusieurs références anecdotiques par leurs environnements aussi interactifs que variés.
      Audio
      Vous vous souvenez la dernière fois que vous êtes entrés dans un ascenseur ? Vous savez cette petite chanson qui vous grafigne pernicieusement les oreilles ? C’est exactement la sensation qui se produit lorsqu’on entend la contine instrumentale qui revient sans-cesse lors de notre expérience de jeu. Non pas que cette chanson soit terrible en soi mais elle participe à notre aliénation mentale pas à pas et tout ceci pendant que l’on tente avec difficulté d’accomplir les niveaux les plus difficiles. On se surprend même à fredonner cette maudite chanson tout en écrivant une critique sur le jeu dont elle est issue.
      Sommaire

×
×
  • Créer...