Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 3 heures, Chicken of the infinite a dit :

Je bois un martini très calmement.

Après je commande du bourbon sur glace.

J'ai trouvé quelques trucs qui passent malgré le REVIA.

Pourquoi prendre le Revia alors?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Abereau a dit :

Pourquoi prendre le Revia alors?

Epargne toi plus de questions et évite d'en poser a Chicken, :hitchcock-bored:elle évolue dans un univers parallèle ou les shampoings pour les noirs sont un signe d'oppression, les chars sont "super ecologiques" et ou elle est une talentueuse écrivaine. Les règles du monde réel ne s'appliquent pas a elle.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, Abereau a dit :

Pourquoi prendre le Revia alors?

Bah ça réduit grandement ma conso. C'est une bonne chose.

Il y a 14 heures, Et Puis Du Sang a dit :

Epargne toi plus de questions et évite d'en poser a Chicken, :hitchcock-bored:elle évolue dans un univers parallèle ou les shampoings pour les noirs sont un signe d'oppression, les chars sont "super ecologiques" et ou elle est une talentueuse écrivaine. Les règles du monde réel ne s'appliquent pas a elle.

 

:fesses:

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hier soir je suis tombée dans le vortex infernal des internets relativement au décès du chanteur-prodige Aaron Carter. je suis tombée sur une entrevue dans laquelle il admettait que son démon, c'était le "huffing", pratique qu'il a commencée à l'adolescence avec sa soeur Leslie (décédée d'une overdose en 2012). ne sachant pas ce que c'était, j'ai été m'informer sur la chose. 

en fait, le huffing consiste à inhaler par la bouche des produits ménagers toxiques pour en retirer les "bienfaits" d'un très court boost d'euphorie. ceci dit le produit le plus populaire serait... l'air comprimé, pour son accessibilité et son prix dérisoire. vous savez, ces cannes qu'on utilise pour dépoussiérer notamment les claviers d'ordinateur.

Révélation

image.png.8127febae24cb79bbaabe6c4c620c102.png

dans ce reportage, ce père de famille dans la trentaine y est passé, il huffait à raison de 10 cannes par jour qu'il achetait au magasin près de chez lui sans qu'aucun employé ne dise quoique ce soit. dans cet autre vidéo (ne regardez surtout pas si vous vivez votre dépression saisonnière), une femme huff en plein milieu de la rue dans l'indifférence la plus totale et PERSONNE ne lui vient en aide; au contraire dans la vidéo, les gens se moquent d'elle (confirmant du même coup mon impression à l'effet que L.A. est une ostie de ville déchue que je ne visiterai jamais de ma vie). 

Révélation

 

 

  • Navré... 2
  • QU-QUOI?! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en parlais justement hier au frère de mon coloc, qui veut travailler comme intervenant pour la réduction de méfaits dans les raves. C'est vraiment triste que les ravages potentiels ne soient pas pris plus au sérieux, qu'on aille même jusqu'à s'en moquer de la sorte. Est-ce que ce serait dû à la légalité et à l'accessibilité du produit?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

au contraire, les intervenants semblent s'accorder pour dire que la législation encadrant le traffic et la consommation de drogues aux États-Unis est désuète (et destructrice ).

je ne connais pas bien le contexte social à L.A., mais je me risquerais à dire que c'est dû à plusieurs facteurs structuraux, et notamment (mais vraiment pas limitativement) le manque d'organisations vouées à soutenir les toxicomanes aux États-Unis. fidèle à la mentalité américaine, on semble laisser ça à l'entière responsabilité des individus (et s'ils sont chanceux à leur famille), ce qui n'est pas suffisant.

justement la semaine dernière ma copine (j'en reviens toujours à elle lul, c'est qu'elle est tellement inspirante) a fait venir pour ses étudiantes en soins infirmiers des intervenantes d'un organisme à Montréal appelé Dopamine, en gros on facilite l'accès pour les consommateurs à des ressources humaines et matérielles gratuites pour encadrer leur consommation (et aussi tout ce qui a trait au travail du sexe). 

alors si tu veux disons prendre un shoot d'héroïne (ou huffer, mais alors certains des enjeux plus amplement détaillés s'appliqueraient moins), à la place de le faire dans la rue, tu vas là et tu peux tester ton héroïne (pour t'assurer qu'il n'y a pas de shit dedans comme du fentanyl ce qui semble hyper courant), avoir accès à des aiguilles propres, à une trousse de naloxone en cas de surdose, à du référencement pour de l'aide etc.  

je fais ça hyper court mais en bref, il faudrait davantage décriminaliser et encadrer (un peu comme on le fait avec le cannabis).

la trousse en question héhé. donc si je croise quelqu'un en overdose, je serai équipée. :)

71208DF4-0F69-46EE-8832-92006D5EC08B.jpeg

E6951152-9B5A-434D-87E1-2083CCB85265.jpeg

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Retromantique a dit :

J'en parlais justement hier au frère de mon coloc, qui veut travailler comme intervenant pour la réduction de méfaits dans les raves. 

Avec le GRIP?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 21 minutes, Abereau a dit :

Avec le GRIP?

Ça se peut, j'ai pas pu LIRE l'acronyme donc je n'ai pas enregistré. Pourquoi, tu connais du monde qui travaillent là?

@Ecce Homoje pense qu'on s'est mal comprises, je sais bien que la criminalisation a des conséquences néfastes. Je me demandais simplement si le fait qu'on réagisse de la sorte à cette drogue en particulier venait de là.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ! J’ai relu ton post. J’ai l’impression qu’ils sont tellement rendus désensibilisés face à la situation qu’ils ne voient plus le drame ni l’enjeu humanitaire derrière. Je pense qu’elle aurait bien aussi pu fumer du crack dans cette rue que la réaction aurait été similaire. Qu’en penses-tu ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai justement entendu parler du phénomène la semaine dernière, en regardant les nouvelles françaises chez mes parents. Le marché du gaz hilarant (protoxyde d'azote) en France est vraiment plus gros que je n'aurais pu l'imaginer et comme c'est une des rares drogues non réglementée dans ce pays, ça prend de l'ampleur.

EMBEDFTV-A.AKAMAIHD.NET

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-11-11 à 16:23, Retromantique a dit :

C'est vraiment triste que les ravages potentiels ne soient pas pris plus au sérieux, qu'on aille même jusqu'à s'en moquer de la sorte.

C'est parce  que...Ouais nan laisse tomber 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-11-11 à 13:29, Ecce Homo a dit :

Ah ! J’ai relu ton post. J’ai l’impression qu’ils sont tellement rendus désensibilisés face à la situation qu’ils ne voient plus le drame ni l’enjeu humanitaire derrière. Je pense qu’elle aurait bien aussi pu fumer du crack dans cette rue que la réaction aurait été similaire. Qu’en penses-tu ? 

Oui mais justement, est-ce qu'on se moque du crack de la même façon? J'ai l'impression qu'il y a un facteur de ridicule de plus avec cette drogue-là et je ne vois pas d'où ça vient d'autre que le fait que le crack est reconnu comme dangereux et criminalisé.

Il y a 20 heures, Goéland a dit :

J'ai justement entendu parler du phénomène la semaine dernière, en regardant les nouvelles françaises chez mes parents. Le marché du gaz hilarant (protoxyde d'azote) en France est vraiment plus gros que je n'aurais pu l'imaginer et comme c'est une des rares drogues non réglementée dans ce pays, ça prend de l'ampleur.

EMBEDFTV-A.AKAMAIHD.NET

Bah la fois où j'ai essayé (un étranger nommé Romain m'a présenté ça comme des "poppers", j'savais pas que c'était ça mais étant dans le mode YOLO j'étais particulièrement ouverte d'esprit lol) c'était justement devant une grosse scène techno dans un festival électronique français. :party_parrot:

Et j'ai pas compris le trip. Genre un petit feeling où tous tes sens se sentent différemment l'espace de deux ou trois minutes, that's it. J'en ai pas redemandé lol.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-11-12 à 13:56, Retromantique a dit :

Oui mais justement, est-ce qu'on se moque du crack de la même façon? J'ai l'impression qu'il y a un facteur de ridicule de plus avec cette drogue-là et je ne vois pas d'où ça vient d'autre que le fait que le crack est reconnu comme dangereux et criminalisé.

est-ce que ton expérience perso te porte à penser qu'on se moque davantage du huffing ? je ne suis pas dans le secret des dieux, mais perso j'ai tendance à penser qu'on se moque des toxicomanes en général (ceux qui ne sont pas en mesure de cacher efficacement leur consommation, s'entend, je ne parle pas des gros magnats de Wall Street qui sniffent de la bonne coke entre deux soirées mondaines). d'ailleurs on utilisait beaucoup l'expression "crackhead" pour désigner les personnes qui ont un physique et un comportement de toxico. la toxicomanie a toujours fait l'objet de dérision dans l'image populaire, on en rit, on se dit de ces personnes qu'elles n'ont pas les qualités humaines nécessaires pour surmonter leur consommation, qu'elles sont lâches, etc. d'ailleurs les médias ont amplement ridiculisé Amy Winehouse, parce qu'à un certain moment elle incarnait le physique et le gestuel d'une toxico de rue. 

bref, ce sont les toxicomanes qui sont ridiculisés, après ce qu'ils consomment est assez secondaire. ceci dit il y a effectivement des drogues qui laissent plus de séquelles physiques que d'autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Devinez qui a acheté pour au moins 40$ de camelote ce mois-ci ?

Des comprimés minces qui gèlent à peu près pas et vendus au prix fort.

FUCK YOU LES MOTARDS qui ont mis cette srap là sur le marché...
(et les revendeurs qui se servent de moi pour financer leur conso)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Hey!! Welcome back to the CHICKEN CHANNEL ---- when.... I come to talk to you... ONLY WHEN I GET HIGH

stress i need a drink GIF

Désolé @Ecce Homo Volé ton GIF. Et by the way écoute le sketch. Le boutte le plus drôle c'est quand il pointe une flashlight la nuit sur son enfant innocent dans le but de... ? Lui faire comprendre l'univers. Mais à mon avis ça ressemble plus à de la torture infantile. En gros, c'est wrong et drôle.

 

Sinon. Je vais vous raconter une histoire drôle mais ok. @Nanie Mo a eu la gentillesse de m'inviter à un "TOTAL CRAP" ce soir (jsuis pas sortable hihi) au Ninkasi qui était une soirée de visionnement de montages de vidéos HILARANTS issues des confins des années 80.. mais genre DIRT. Genre du monde qui boivent de la pisse et des pornos douteux qui simulent des masques et des bites de cheval. Sinon, il y avait aussi des trucs drôles qui étaient du matériel moins ... Disons.. offensant. Genre des madames qui allaient RÉELLEMENT en cours pour une histoire de chandail de laine. Rien à comprendre. JE HURLAIS DE RIRE. Et dans le vidéo où des madames cuisinaient des hot-dogs enveloppés dans du cellophane au micro-ondes je criais: NON MAIS ÇA A PAS DE BON SENS C'EST SUPER CANCÉRIGÈNE!!!1

Et le gars à côté de moi était genre: EFFECTIVEMENT C'EST SUPER CANCÉRIGÈNE!!

Bien sûr avant de me rendre là j'avais déjà entamé une pas pire bouteille de vin blanc qui m'a motivé pour ma marche jusqu'au bar. ,---I was on fuel---. Là-bas, lors de la projection je me suis enfilé trois gin-to doubles ainsi que trois shots de tequila sel et lime. Un gars au bar a --sans aucun remords-- plongé son regard dans l'abysse infini qu'était ma craque de seins.

Je tiens à être ultra-précise bien évidemment dans le recensement de mes boissons alcoolisées et utilisation de drogue car je suis toujours 100% honnête avec vous (je sais pas trop pourquoi d'ailleurs -- peut-être que vous êtes purs??).

Arrivée chez moi avec mon osti d'amie (😆) on a fumé du weed comme des trous alors que je faisais tourner du vieux Taylor Swift (gravé sur mon coeur BB). J'ai ensuite gobé par inadvertance.. trop dans un mood de party--- une capsule de mush (je connais pas la dose -- doit pas être full fort -- Le mush est loin d'être une drogue dure.. les amis) et trois concertas (juste trois.. pas trente.. cette fois). Je fais pas de supppp demain ou ce week-end je suis libreeeee. Libre du travail. Genre un vrai week end comme ça fait trois mois j'en ai pas eu.

Faut dire que mon chum s'est pas gêné de crisser son camp avec ---------> son ami idiot de la Californie à Las Vegas ------- (un vétéran de l'armée américaine qui a globalement notre âge, qui est mesquin et qui a constamment l'air d'avoir chopé un cancer -- Je le nomme tendrement CANCER KEVIN (on ne s'aime pas.. ça a jamais cliqué quand on s'est rencontré [En gros il disait souvent que j'étais laide en pensant que je ne comprenais pas l'anglais, faisait des commentaires déplacés sur des filles de 14 ans et me disait de fermer ma gueule .. la seule fois où j'ai spontanément ri dans ce damné voyage.. puis j'ai renversé une bouteille de vin rouge/je me suis saoulée parce que j'étais pissed de Kevin sur le luxueux tapis du luxueux hôtel que la mère de mon copain avait payé pour nous. Finalement, j'ai réussi à révoquer la tache sur le tapis en versant une quantité phénoménale de sel dessus ... Je répare toujours mes gaffes. BREF KEVIN ET MOI ÇA MARCHE PAS. dans le fond il veut être mentalement fusionné avec mon mec -- super gay Bro shit --- je gène leur relation d'amitié malsaine .. On a une histoire de haîne mutuelle ensemble) -- et qui est ouvertement méchant envers moi --- doit désapprouver la relation.. bref.. C'EST SON MEILLEUR AMI QUI L'INFLUENCE À FAIRE LE PLUS DE TRUCS MAL POSSIBLE -- et moi tsé.. je veux juste que mon copain me revienne en vie de voyage 🌞)  --------Bref, il est parti se virer une cuite d'enfer pour "Thanksgiving" à Las Vegas et aller "voir des spectacles de magiciens". Ouais plus genre des nounes de putes.. right. Mais bref, je suis ouverte d'esprit.. ce genre de chose ne me perturbe pas (parce que si j'étais un mec j'irais aux putes)... mais carrément j'ai juste peur qu'il se fasse voler, lui ou son passeport, qu'il soit blessé/tué ou qu'il choppé un herpès ou une maladie bizarre.. après tout c'est "Las Vegas"..... tout peut arriver.

Je tiens quand même à vous dire que peut importe ce que vous pensez de moi ou avez comme image mentale de moi.. juste de se rapeller que je suis une fille chill "Who didn't peeped a word about his trip". Je l'ai laissé partir et le seul mot d'ordre était: "Fais juste revenir en vie dude!"

Je l'aime profondément et je prévois ériger un temple en son nom avec des restes humains. Pour le style. Genre beaucoup de fémurs et de crânes.

Donc bref... J'ADORE me geler seule et ça commence à KiCkEr.

 Bien sûr, j'explique le processus et l'idée derrière tout ça car je crois que c'est un témoignage honnête et innocent. 

Je passe maintenant au sujet des partys de bureau où tout le monde participe de façon candide. Mais .... J'ai une histoire HORRIBLE à vous raconter.

Ça va aller dans l'autre sujet. Le sujet sur les partys de bureau. C'est horrible je vous le dis...! Beware!

 

 

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...