Aller au contenu
Ben_Dover

Expressions du Québec !

Déchet(s) recommandé(s)

un «scrémigne» (de Screamin' Eagle): Un motté, un colon des Hauts (désuet)

Comparable, un «Rocher Noir» (prononcé Rohé Nouère), du nom d'un certain quartier de Montmagny

les Hauts : Les villages de la Côte-du-Sud qui ne bordent pas le fleuve, près de la frontière Américaine (St-Pamphile, St-Damase, St-Paul-de-Montmigny, Ste-Perpétue, St-Omer, etc.)

Hahaha !! "Rocher Noir" Ça me fait tellement rire chaque fois que je dit ça, personne ne comprend !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pigrasser, c'est-tu universel?

Pas certain, mais nous on traitait les filles faciles un peu connes de ''pigrasses'' y'a quelques années.

Une autre expression qui m'a toujours fait rire et que je n'ai jamais vu être utilisée par quelqu'un d'autre que ma mère est: ''eux autres y chient pas d'marde'' en parlant de gens hautains qui se croient au dessus de tout. C'est beau, non?

Un de mes chums de Québec utilisait le terme ''rasoir'' pour désigner quelque chose de super plate (boring).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une slut, par chez nous, c't'une agace-pissette.

Sinon, ma mère dit souvent "T'es maillet!" pour dire à quelqu'un qu'il est pas brillant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une expression qu'on entends plus beaucoup: une "Gerda" est une fille facile ou qui en a l'air d'une.

C'est en référence à Gerda Munsinger, une allemande de l'est qui était une espionne pour la Russie et qui aurait séduit des haut placés du gouvernement canadien des années 60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier, en faisant la vaisselle, Ogoda bardassait s'un drôle de temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a aussi le classic du Lac : à cause tu fais simple de même. Qui veut dire : pourquoi t'es cave ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne me souviens plus où j'ai entendu ça, mais...

Fourrer l'chien = Perdre son temps

Virer l'cul à crèche = Bouder

Par chez moi, Fucker le chier veut dire "se donner du mal à faire qq chose" Par exemple : J'ai fucké le chien en dressant la tente! (du mal à y parvenir)

Tandis que "virer l'cul à la crèche", par chez moi, c'est quelqu'un qui est de mauvaise foi et/ou, comme tu dis, qui boude! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'sais pas si c'est courant, mais souvent quand t'as pas beaucoup dormi ou que tu es dans un lendemain de veille, on se dit "poké".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le Bas du fleuve:

- des crans, c'est les rochers ciselés qu'on retrouve sur la plage à marée basse.

- bin manque = probablement

- quelqu'un qui est concombre = c'est un imbécile

- dire que quelque chose est fiable = fiable ou cool.

Partout:

- roteux = hot-dog

- séraphin = avare

- cégepien = étudiant du cégep

- partir sur une gosse = partir rapidement

- Y'a du monde à 'messe = il y a beaucoup de personnes

Le bin manque, je m'fais encore dire par les gens de Gatineau que c'est freaking laid. Fait cocasse : Je ne l'ai pas souvent dit depuis mon départ de Matane. et le "fiable" me rappel des souvenirs!

Sinon, quand j'étais au secondaire, on ne skippait ou choquait pas les cours, on les lofait. (Maudit que c'est bâtard de même)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous autres, "skipper", "loafer" et "sécher" les cours sont toutes des expressions valables. Sinon, quelques gens disent "foxer", mais eux, c'est parce qu'ils l'ont jamais fait qu'ils disent ça de même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bin manque, je m'fais encore dire par les gens de Gatineau que c'est freaking laid. Fait cocasse : Je ne l'ai pas souvent dit depuis mon départ de Matane. et le "fiable" me rappel des souvenirs!

Sinon, quand j'étais au secondaire, on ne skippait ou choquait pas les cours, on les lofait. (Maudit que c'est bâtard de même)

Nous aussi on disait loafer.

Qui vient de l'anglais loaf, qui signifie grosso modo que tu fais rien[de productif].

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'sais pas si c'est courant, mais souvent quand t'as pas beaucoup dormi ou que tu es dans un lendemain de veille, on se dit "poké".

C'est très courant, malgré que j'suis pas sûr de ta prononciation. Ça serait plutôt "pucké" qu'on dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très courant, malgré que j'suis pas sûr de ta prononciation. Ça serait plutôt "pucké" qu'on dit.

Ouin ça se prononce pucké j'étais pas sûr de comment l'écrire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai passé une semaine à Charlevoix v'là une couple d'années pis les "locals" avaient des expressions et un accent incroyable:

Entendu: "À cause que mon 2 roues y'assure pas? Tu l'as pas assez tanké chez Irving." => "Pourquoi ma moto ne fonctionne plus? T'as pas mis assez de gaz à la station-service."

J'aime bien employer "à cause" plutôt que "pourquoi", je trouve que ça a plus d'impact.

Ils disaient aussi beaucoup que "ça craint" quand quelque chose est louche.

Sinon, mon beau-frère dit "dropper une bouette" quand il a envie de ch***

J'ai aussi déjà entendu "polisseur de colonne" ou "rongeux de balustres" pour décrire de façon insultante un homosexuel.

Y'a aussi mon grand-père qui disaient des "wouèreux" pour des gens curieux... Par exemple, on est sur le balcon au chalet sur le bord du lac pis y'a une gang de monde qui passe à 0.1 km/h en ponton à 2 pouce de notre quai, ben mon grand-père disait "Check moi la gang de wouèreux!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Y'a aussi mon grand-père qui disaient des "wouèreux" pour des gens curieux...

C'est aussi le nom du phénomène qui arrive quand il y a un accident sur l'autoroute et que ça cause un bouchon dans le sens inverse (alors que la voie n'est pas obstruée) parce que les gens ralentissent pour regarder ce qui se passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plusieurs (pas toutes) des origines de ces expressions peuvent être retracées, ce qui leur donne un sens plutôt global. Donc, lorsque vous dites "Pour moi, chier des taques signifie boire de la limonade", vous n'êtes pas original et ne devriez pas dégager de fierté de votre spécificité, qui n'est dûe qu'à un manque de présence d'esprit.

Aussi ce serait intéressant de regarder du côté des dictionnaires "québécois" qui tentent de décortiquer mots et expressions d'ici de manière pseudo officielle. C'est toujours une lecture amusante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous autres, "skipper", "loafer" et "sécher" les cours sont toutes des expressions valables. Sinon, quelques gens disent "foxer", mais eux, c'est parce qu'ils l'ont jamais fait qu'ils disent ça de même.

Dans mon bout de pays (St-Jérôme/Mirabel) Tout le monde dit foxer, si tu dis loafer ou sécher t'es perçu comme un marginal ou bien une tapette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon bout de pays (St-Jérôme/Mirabel) Tout le monde dit foxer, si tu dis loafer ou sécher t'es perçu comme un marginal ou bien une tapette.

C'est quand même plutôt drôle, quand on y pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...