Aller au contenu
Tovarichtch

L'urgence climatique ou la catastrophe qui s'installe

Déchet(s) recommandé(s)

Moi aussi @Abereau.

Ce qui est encore plus effrayant, c'est que ceux-ci orientent le futur de notre planète et la survie de nombreuses espèces, incluant la notre. Il ne s'agit pas ici que d'un déni, dans ton salon climatisé, en maudissant les gogauchistes fin-du-mondistes. C'est plutôt des gens qui ont une force politique réelle avec des structures et des mécanismes qui ont un impact bien concrets. Des PDGs, des gouvernements, des entreprises productrices de détritus très polluants. Tous les scientifiques sur cette question nous presse à agir rapidement et radicalement, chose qui rentre en contradiction avec les climatosceptiques et les organisations orbitant autour. On peut simplement penser aux conservateurs, aux libéraux et populistes. Quand les plus grandes réalisations nationales sont ... le retrait de pailles en plastique, on est dans une commedia dell'arte à la différence qu'il y a un énorme malaise.

Bien franchement, je crois que tout acte délibéré contre la préservation, conservation et l'amélioration de l'environnement devrait être érigé au statut de crime contre l'humanité. Rendu là, nous sommes en train de créer notre propre extinction, avec celle des autres espèces tout aussi dépendantes que nous mais beaucoup moins aptes à s'adapter. On devrait rendre ces actes passible de travaux forcés dans les grands déserts et océans pour y construire des fermes de panneaux solaires et éoliens afin de garantir la survie de notre espèce dans des conditions relativement confortables. Car oui, nous allons survivre à ces changements, même à +10 degrés, cependant, nous vivrons entassés comme des sardines avec rationnement d'eau et nourriture. C'est pas ce que j'appelle des "conditions relativement confortables".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Tovarichtch a dit :

Quand les plus grandes réalisations nationales sont ... le retrait de pailles en plastique, on est dans une commedia dell'arte à la différence qu'il y a un énorme malaise.

T'as jeté un papier par terre?

3 heures de travaux forcé à ramasser les déchets dans un parc!

Ça serait pas trop ni pas assez. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Abereau a dit :

T'as jeté un papier par terre?

3 heures de travaux forcé à ramasser les déchets dans un parc!

Ça serait pas trop ni pas assez. 

Bienvenue à Singapour, paradis des concierges et dictature douce !

...

«Internet compte pour environ 10 % des GES, soit beaucoup plus que l'avion, mais on n'en parle jamais. Et ça va aller en augmentant à cause de l'intelligence artificielle et du 5G qui demandent beaucoup d’espace pour stocker l’information»

https://www.journaldemontreal.com/2019/07/28/changements-climatiques-des-quebecois-ne-prennent-plus-lavion-1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dictature douce, ça sonne bien. Je suis concierge mouhahaha!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pergélisol de l'arctique canadien a fondu beaucoup plus vite que ce qu'imaginaient les scientifiques, atteignant les niveaux prévus pour 2090. Cette fonte n'est pas sans conséquence.

Citation

Car le pergélisol, en fondant, libère des gaz à effet de serre. Or, « les projections les plus pessimistes du Giec (Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat, NDR) avec un réchauffement à 4 ou 5 °C n’incluent pas les processus de dégel du pergélisol », explique Florent Dominé, le directeur de recherche au CNRS et spécialiste des interactions neige-climat-pergélisol.

https://reporterre.net/La-fonte-express-du-pergelisol-en-Arctique-canadien

Citation

Autrement dit, la fonte du permafrost va accélérer le réchauffement climatique. D’autant que cette couche de glace ne renferme pas seulement du carbone, elle emprisonne également des stocks de mercure deux fois plus importants dans le permafrost que sur le reste de la Terre. Et ce n’est pas fini. Des chercheurs ont remarqué qu’en Sibérie, lorsque le pergélisol

fond, il relâche des bulles de méthanes qui explosent provoquant des cratères de 70 mètres de profondeur. Or le méthane est un gaz à effet de serre, responsable du réchauffement, 20 à 25 fois plus important que le CO2. 

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/science-dans-l-arctique-le-permafrost-fond-70-ans-plus-tot-que-prevu-et-c-est-une-catastrophe-147447.html

https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2019GL082187

:fallout_party:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une nouvelle intéressante relatée par The Independent rapporte les propos d'un scientifique du climat concernant les capacités du corps humain dans les conditions extrêmes. Celui-ci affirme que les températures extrêmes poussent le corps humain à ses limites thermiques et l'empêcherait de vivre dans plusieurs régions du monde qui deviendront tout simplement hostiles. Aussitôt que la température ambiante atteint 35 degrés Celsius, le corps humain sue pour ventiler sa température corporelle et maintenir une balance. Sauf que, comme nous le savons si bien, une température ambiante avec facteur humidex qui atteint 35 degrés Celsius rend ce mécanisme de refroidissement inefficace, voir inutile.

Dès lors, on ne fait que suer sans jamais réduire la température corporelle. C'est pourquoi notre corps reste très humide sans jamais se rafraîchir juste en restant debout ou en marchant quelques minutes. Résultat, peu importe l'eau qu'on boit, l'ombre sous laquelle on se place et le temps de repos qu'on fait, notre température corporelle restera élevée. Alors les conseils de Avertissement Canada lors des canicules avec humidité sont pas mal inutiles sauf pour une chose : trouvez un endroit climatisé et sec.

Mais ça, tout le monde sait.

Ce qui est inquiétant, c'est le reste de l'article : avec l'énergie nécessaire, nous pourrions vivre dans ces nouveaux climats extrêmes. Il suffira que d'installer des infrastructures dotées de climatisation pour garder les lieux confortables. Cependant, une coupure de courant serait fatale. En effet, cette énergie, déjà chaudement produite, sera plus vulnérable à des coupures en raison d'un - vous l'aurez deviné - surchauffage ou tout simplement par des bris matériels causés par les fortes tempêtes type ouragan. Bien entendu, au Québec, on est sauve pour l'été. Cependant, en hiver, nous aurons régulièrement des coupures de courant en raison de la température trop chaud. Les crises du verglas seront chose commune.

Là où ça vient me frapper, c'est la comparaison que le scientifique fait :

Citation

During the emergency response to a tropical cyclone, keeping people cool would have to be as much a priority as providing clean drinking water.

Sachant que les populations ne se déplaceront pas au complet vers le nord et que beaucoup resteront dans les nouveaux lieux désertiques aux climats extrêmes, il faudra maintenir ces populations fonctionnelles. On crève plus vite de chaud que de soif, je tiens à le préciser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, IRON a dit :

fa cho on est banh 

Si on se baigne ou si on a l'air clim, oui. 

Moe je souffre ma vie avec des chaleurs humides de meme. Dire que l'annee passee avec les memes chaleurs pis humidex je demenageais pendant 5 jours ma maison. Jveux mourir juste dy penser, jsais pas comment jai survecu.

Pis jme baigne 6-7 fois par jour. L'eau est a 88. J'imagine meme pas demain.

Les francais a 40c, jsais pas comment vous faites pour survivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas comment font les autres. 

Moi :

72FAB669-DDDF-4BED-BBAE-A82F186FBA6E.thumb.png.612f73591e27f79d47ad69800fab686f.png

Je pense que j’ai bien choisi mon coin pour cet été, les températures sont juste trop douces

Mais la semaine dernière c’était Chaud quand même. De toute façon chez nous c’est fini les saisons, il fait chaud toute l’année. Deux hivers que nous avons des températures élevées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je travaille dans les cuisines et le reste du temps je suis plantée à l'extérieur parce que je suis hôtesse. Je souffre énormément de la chaleur et je finis souvent mes journées sur un mal de tête. 

:-/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Chicken of the infinite a dit :

Je travaille dans les cuisines et le reste du temps je suis plantée à l'extérieur parce que je suis hôtesse. Je souffre énormément de la chaleur et je finis souvent mes journées sur un mal de tête. 

:-/

Bois plus d'eau, traine tounours une gourde pas loin. Et bois beaucoup plusieurs heures avant de commencer aussi. Si l'eau ne suffit pas, essaie les électrolytes, les sportifs utilisent ça. C'est possible que les maux de têtes ne disparaissent pas complètement, surtout si tu passes ton temps à voyager entre très chaud et air clim intense, mais au moins ils vont diminuer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J"ai une question @Tovarichtch (ou quiconque peut répondre)

Ça fait des mois que je lance à la blague à qui veut l'entendre que d'ici quelques années, je vais partir m'installer dans le nord (Pas le grand nord mais Les Laurentides ou Lanaudière, par exemple.).

J'habite dans la région du Suroît depuis 30 ans déjà et nous n'avions jamais connu des inondations tel que 2017-2019. On a beaucoup, beaucoup de territoire en région inondable. 

zone intervention speciale 15juil2019 carte MAMH gouv du Qc

Ma question:

Si on ne s'attarde pas uniquement aux facteurs -Inondation- et qu'on y va plus globalement, quelle serait la région la plus - safe - au Québec d'ici une dizaine d'année? Dans l"optique fort probable où nous serions incapable de renverser la vapeur (et bon, même si, de ce je comprends).

J'ai cru comprendre à travers mes lectures que les Laurentides n'était pas nécessairement la région la plus "safe".

Quelle serait-elle?

Histoire que je m'achète une terre à bois en prévision de. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le niveau des mers va augmenter de 60 à 80 cm d’ici le prochain siècle. 

la métropole québécoise est à une altitude moyenne de 10 m au-dessus du niveau de la mer.

 

De plus, dans la vallée du Saint-Laurent, la croûte terrestre remonte de quelques millimètres par an, ce qui compense l’augmentation du niveau de l’eau.

https://www.journaldemontreal.com/2015/05/02/montreal-dernier-refuge-de-lhumanite-engloutie

Screenshot_20190804-172901.thumb.png.fadb1c8b9a380c1a277d540ce7b543fd.png

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://cmm.qc.ca/fileadmin/user_upload/documents/20170915_Inondations2017_rapportCAM.pdf&ved=2ahUKEwjl3rXNk-rjAhVFhOAKHZK7A9gQFjAGegQIBRAB&usg=AOvVaw0AoXWZWEBmA2LoMvUAeRQs

Actuellement, la carte des zones innodables est mise à jour. Les maires de chacune des villes essaient d'avoir le moins de territoire possible frappés de cette étiquette.

Dans certains secteurs de Vaudreuil-Dorion, des innondations se sont produits 3 fois en l'espace de 20 ans dans des zones considérées comme des zones de crues 0-100 ans !

Sans barrage, ni voie navigable, la situation pourrait être encore plus extrême avec des embâcles gigantesque.

 

De manière générale, plus tu es éloigné en élévation verticale et horizontale  par rapport aux cours d'eau, plus tu es safe. 

Mais c'est relatif à la forme et la position sur le réseau hydrographique. (exutoire, talweg, affluent, etc.)

Ou à la faune (castor)

Un terrain très en pente peut aussi être dangeureux pour les glissements de terrain, en particulier s'il y a une épaisse couche de sol meuble.

Il faut un minimum de terres arables, sans quoi tu vas te retrouver avec une terre à bois assez chétive.

Dans les Laurentides, il y a des zones innodables sur les terres jouxtants la rivière du Nord.

Si on veut être extrême, on peut remonter à il y a 14 000 ans...ou à la dernière glaciation. Dans ce cas vaut mieux vivre au sud de la ville de New York. Le courant marin chaud longe encore les côtes à cette lattitude. 

3_12aa.jpg.8cf108e638d2ad4326e0d069c306a49b.jpg

http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/intro.pt/planete_terre.html

https://www.cehq.gouv.qc.ca/zones-inond/carte-esri/index.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
Il y a 4 heures, Pandore a dit :

Ma question:

Si on ne s'attarde pas uniquement aux facteurs -Inondation- et qu'on y va plus globalement, quelle serait la région la plus - safe - au Québec d'ici une dizaine d'année? Dans l"optique fort probable où nous serions incapable de renverser la vapeur (et bon, même si, de ce je comprends).

J'ai cru comprendre à travers mes lectures que les Laurentides n'était pas nécessairement la région la plus "safe".

Quelle serait-elle?

Histoire que je m'achète une terre à bois en prévision de. 

Cette question est difficile à répondre parce que les changements sont si rapides qu'on ne peut pas très bien prédire exactement les dégâts. Cependant, les chiffres les plus conservateurs sont toujours dépassés. Réponse rapide, ce serait loin de tous les cours et courants d'eau, même du simple ruisseau ou encore les océans. Il faudrait alors déménager dans une zone montagneuse, loin des terrains en pente. En l'espace de 10 ans, tu es encore sauve (si on exclut ici les zones déjà à risque).

Idéalement, tu dois être à environ 50 kilomètres de distance du Fleuve Saint-Laurent et 5 kilomètres de tout cours / courant d'eau pour éviter les inondations. Rawdon est un bon spot justement pour ça. Une municipalité pas isolée, une belle faune et végétation, ayant tous les services nécessaires dont le transport en commun ! Lanaudières et Laurentides dans le nord sont sauves généralement. Au sud, oublie ça, à long terme, les villes seront en partie englouties et à risque lors de tempêtes (pense à la Floride).

Tu peux te servir de cette carte pour te donner une idée des risques actuels d’inondation (+ ou - 5 ans) https://www.cehq.gouv.qc.ca/zones-inond/carte-esri/index.html

Modifié par Tovarichtch
Ajout d'un lien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je suis situé en dehors de la zone à risque mais on sais jamais quand est-ce que la rivière qui passe en arrière va déborder. Elle est tout en bas de la côte mais je sais pas si elle pourrait monter plus haut advenant un situation extrême et anormale.

Lachute est une ville maudite, inondations et tornades à chaque an! Heureusement qu'on est situé au commencement de Brownsburg-Chattam, on est sauf en quelque sorte. Même la fichu rivière d'à côté est en pente constante de toute façon, le seul risque c'est la chaîne d'écluses qui pourraient être utilisée à nos dépens.

Screenshot_20190805-082430.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être que ce sujet a pris une mini-pause, mais les climats, eux, n'en prennent jamais.

Le nouveau rapport de 1200 pages du GIEC a été rendu public ce matin. « L'humanité fait face à un choix difficile entre un cercle vicieux ou vertueux » pour nourrir les milliards d'humains, peut-on lire dans The Guardian. Le rapport illustre comment l'insécurité alimentaire est une réalité inévitable causée par les changements climatiques et qui engendre la désertification, la sécheresse, la déforestation et l'inondation des terres utilisées à cet effet. La gestion des terres est tout simplement insoutenable : « Les terres sont sous une pression croissante des activités humaines et le changement climatique est une pression supplémentaire ».

L'utilisation de chaque hectare doit être repensée, l'élevage de masse doit être diminué d'au moins de 50% tout comme les engrais chimiques, la diète végétarienne doit être préconisée, la déforestation doit tout simplement cesser et les pays doivent tous planter des arbres (certains l'ont déjà fait). À cela il faut aussi inclure le gaspillage de près de la moitié de toute la production alimentaire qui ne finit pas dans l'estomac d'un être vivant. Ces simples actes prendront plusieurs décennies pour avoir un impact, ce qui demande un long processus qui dépasse les mandats électoraux de quatre années. Pire encore : le sol, dont nous sommes entièrement dépendants, se perd « plus de 100 fois plus vite qu'il ne se forme dans les zones labourées; et se perd 10 à 20 fois plus vite même sur les champs non cultivés ».

La production alimentaire doit immédiatement changer, à défaut peut-être d'inclure une taxe sur les produits alimentaires environnementalement coûteux comme le lait et la viande. Sans quoi, les écosystèmes continueront à se dégrader, puis mourir, pour nous laisser moins de terres disponibles pour la production alimentaire. « Le message clé du GIEC est l'urgence : nous devons agir maintenant pour planter de nouvelles forêts, restaurer nos écosystèmes et, oui, manger moins de viande. »

Si vous êtes incapable d'arrêter la viande, peut-être se tourner vers les insectes ?

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1252396/giec-rechauffement-climatique-securite-alimentaire

https://www.theguardian.com/environment/2019/aug/08/climate-crisis-reducing-lands-ability-to-sustain-humanity-says-ipcc

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/08/08/l-humanite-epuise-les-terres-selon-le-dernier-rapport-du-giec_5497654_3244.html (paywall)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça fait presque deux ans que je mange très peu de viande, ma santé y a vu un bénéfice mais c'est vrai que c'est un choix écologique aussi. 

J'ai eu une infestation du Dermestre du Lard récemment et ça m'a donné le goût de les cultiver. Un peu comme il se cultive déjà le Ténébrion meunier.

Le mieux serait de cultiver le Zophobas Morio, quatre fois plus gros que le Ténébrions Meunier.

 

J'ai la chance d'habiter dans un grand terrain, d'ailleurs on a une méchante période de sécheresse en ce moment et ce malgré qu'il pleuvait hier. Toutes les vivaces et plantes sauvages manquent d'eau c'est terrible, ça doit pas être fameux pour les arbres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Coqueta
      Nouvelle du jour:
      Vincent Marissal confirme son passage chez QS
      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201804/03/01-5159617-vincent-marissal-confirme-son-passage-chez-qs.php
       
       
      «je suis profondément un homme de gauche»
      https://lactualite.com/actualites/2018/04/03/lex-chroniqueur-vincent-marissal-confirme-sa-candidature-chez-quebec-solidaire/

       
      Il se présente dans la circonscription du chef du PQ. La lutte sera chaude.
       

      Il a une gueule de troll ne trouvez-vous pas ? 

       
      Qs construit petit à petit sa forteresse ? Impressionnant isn't it? 
       
      Je prédis un gouvernement caquiste minoritaire 
    • par Fred Yankee
      Bon, on est en période d'austérité budgétaire et on adopte des lois visant à modifier les dépenses de l'État dans le régimes de retraite de plusieurs secteurs publics. Je dois avouer qu'effectivement. ça me fait grincer des dents de voir que certains secteurs ne payent que 30% de leur régime et que 70% vient de la population. Ce que je ne comprends pas, c'est que c'est la même chose pour les politiciens et qu'ils ont votés en chambre dernièrement pour ne PAS modifier leur régime.
      POURQUOI ? Ils pleurent jour après jour qu'on doit TOUS se serrer la ceinture, que ça pu de bon sens comment on est dans le rouge,
      Le ministre Bolduc a accepté sa prime de 300 000$ de départ en tant que médecin, prime qui a été très controversé soit dit en passant parce qu'il respectait (sur la ligne) les conditions minimales d'accessibilités. Il n'a jamais voulu montrer l'exemple à ses citoyens en refusant la prime controversée.
      Voilà que le ministre Jean D'Amour est au cœur d'une controverse après avoir réaménagé son bureau de comté pour la coquette somme de 228 000$. De plus, son loyer passe de 1800 à 4500$ par mois. La raison donnée ? Pas bon pour un ministre, faut ça soit plus confidentiel (WTF la confidentialité).
      T'as été député depuis 5 ans, pourquoi là ton bureau fait pu la job et surtout quand ton Parti coupe à coup de hache dans des services sociaux prétextant que y'a pu d'argent inutile à dépenser.
      On est rendu à plus de 500 000$ investit dans le beurre avec deux ministres.
      PKP >>>>>>





      Salut, je vous encule en Gaspésie
      , sortez le lub.
    • par Fred Yankee
      Salut, ça jase fort sur mon newsfeed Facebook à propos des idées du Ministre Bolduc.
      http://www.lapresse....-dit-bolduc.php
      http://www.lapresse.ca/actualites/education/201412/16/01-4828802-quebec-veut-augmenter-la-tache-des-enseignants-la-colere-gronde.php
      - Il désire augmenter les classes, cinq élèves de plus par classe.
      - Faire passer les heures des enseignants de 32 à 35 heures sans augmenter le salaire hebdomadaire
      - Il est persuadé qu'en rajoutant des élèves dans des classes bondées, cela n'aura pas d'effets sur la réussite de certains
      - L'ajout d'élèves avec des difficultés graves ou des handicapes seront greffés dans les groupes dit régulier.
      Qu'en pensez-vous ?
    • par 1984
      On a pas de sujet encore pour nous les pegus.
      Je viens tout juste de lire ceci:
      http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2014/05/29/la-jeunesse-merite-mieux-que-le-front-national_4427727_3232.html
      Ainsi que ceci:
      http://www.mediapart.fr/article/offert/9fccfe94f335f182594d0edd72d07cfc
      A votre avis, qu'est ce qui ne va pas en France ?
      Ça débat beaucoup sur Facebook, on voit de tout mais qui peut essayer de comprendre ce qui se passe et ce qui risque de nous arriver ?
      Je doute que le FN passe un jour, et pourtant, je ne vois pas quelles autres alternatives de présenteront aux français en 2017.
      Entre notre système politique chaotique et nos possibilités économiques qui se détériorent de president en président, quel pouvoir peut encore avoir une démocratie comme la notre ?
    • par 1984
      (On ne m'arrête pluuuuuuuuuuus)
      Trop de causes dans ce bas monde.
      On peut tous sauver les pingouins de la banquise si on s'attache à partager des informations et des actions à l'échelle humanitaire, ne serait-ce que si on en parle. J'ai la chance d'avoir des contacts sur facebook assez intéressés en la matière, et donc je vois fréquemment des choses à faire tourner pour que les causes humaines et terrestres continuent de nous concerner. Je ne suis pas vraiment un exemple en matière de don, j'ai tendance à éviter les bons gars de la croix rouge pour éviter de perdre mon précieux temps individuel ( bien plus que mon argent ! Ma foi).
      En revanche, j'ai conscience que cette attitude n'est pas bonne, et que donner des billets de 5 euros aux mendiants ne fait pas de moi une activiste quelconque. Etre concerné par les actes, inventions, pétitions, et autres informations et avoir envie de les faire partager peut me permettre de passer le cap de ma petite bulle de française auto-centrée.
      J'espère que vous aurez tous le courage de partager cette envie, même si vous ne donnez pas.
      1. La Survie des Rohingya en Birmanie

      "Les membres de cette ethnie musulmane, cibles des violences intercommunautaires qui ont fait environ 200 morts en 2012, ne sont pas considérés comme des Birmans par le gouvernement, qui les a privés de leur nationalité en 1982 en ne les reconnaissant pas comme une des 135 ethnies officielles du pays. Dans l'Arakan, environ 140 000 d'entre eux vivent entassés dans des camps, dans des conditions de vie très précaires. Selon l'ONU, les Rohingyas est l'ethnie la plus persécutée au monde"
      L'action:
      https://secure.avaaz...rwanda_fr/?fbdm
      2. Le nettoyage du plastique des Oceans
      A l'étude depuis deux ans, l'initiativeThe Ocean Cleanup Array vise à retirer des eaux 7,25 millions de tonnes de plastique – soit 30 % de la pollution totale des océans selon les concepteurs – réparties sous forme de "plaques" dans cinq bassins océaniques, à savoir le Pacifique Nord et Sud, l'Atlantique Nord et Sud et l'océan Indien. Le projet prétend la tâche réalisable en cinq ans pour chaque gyre océanique – immenses vortex dans lesquels les déchets s'enroulent puis s'amalgament sous l'effet de la force de Coriolis–, soit 25 ans au total.

      L'action:
      Les réserves:
      "Que faire contre ces poubelles flottantes ? Si des opérations de nettoyage des gyres ont déjà été entreprises ou sont à l'étude, comme le projet américain Kaisei, la tâche paraît titanesque étant donné l'ampleur des zones contaminées et le nombre de micro-fragments. D'autant que ces déchets se trouvant essentiellement hors des eaux nationales et des Zones économiques exclusives, aucun Etat ne veut en assumer la responsabilité ni le coût."
      "Pour François Galgani, océanographe à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), ces opérations s'avèrent davantage "symboliques"que profitables à l'environnement. "Cette pollution des gyres océaniques ne consiste pas en de gros amas de déchets, mais une multitude de micro-plastiques, d'un diamètre inférieur à 5 mm, en suspension à la surface ou jusqu'à 30 mètres de profondeur, et sur des étendues immenses et mouvantes, explique ce chercheur spécialiste des déchets en mer. Par ailleurs, si ces débris sont très nombreux, en poids, ils ne représentent pas grand chose : moins d'une dizaine de milliers de tonnes et non plusieurs millions."
      http://www.lemonde.f...96072_3244.html
      http://ecologie.blog...ets-plastiques/
×
×
  • Créer...