Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

J'ai un cours de gestion des RH, un de botanique, un de phytoprotection (maladies et ravageurs des plantes) et un autre de pédologie (non, c'est pas l'étude des enfants mais bien celle des sols).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Goéland a dit :

J'ai un cours de gestion des RH, un de botanique, un de phytoprotection (maladies et ravageurs des plantes) et un autre de pédologie (non, c'est pas l'étude des enfants mais bien celle des sols).

Omg pour vrai j'avais vraiment lu pédagogie, mais pédologie c'est encore plus drôle x) bon courage!

Mon mood:

good mythical morning sigh GIF by Rhett and Link

J'ai allumé sur le festival Pleins Écrans trop tard, j'pogne la fin .__.

Révélation

image.thumb.png.a5051867ad0c9df846fd0c6837f844c3.png

Y a rien de mieux pour un break de cerveau que des courts-métrages comme ça man

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'interromps ma course folle pour tenter de finir la matière de mon cours Démocratie, citoyenneté et pluralisme pour venir partager cette émotion:

orgasm love GIF

À la lecture du chapitre La production de l’ethnicité ou la part réelle de l’idéel du livre L'ethnicité et ses frontières de Danielle Juteau (2015)

Citation
Révélation

 

L’humanisation des êtres humains, c’est leur ethnicisation

 

Ces êtres qui doivent être humanisés appartiennent à une espèce dont l’apparition découle d’une modification importante de l’appareil cérébral36. À partir du déblocage de l’appareil préfrontal, l’être humain n’est plus un être zoologique soumis aux lois normales de l’espèce, et les rapports qu’il entretient avec le biologique se transforment. En effet, ce déblocage rend possible un accroissement de la faculté de symbolisation correspondant à l’apparition de l’intellectualité réfléchie, laquelle saisit les rapports entre les phénomènes et en projette vers l’extérieur un schéma symbolique. Propre à l’être humain, cette propriété physiologique rend possible la fabrication d’outils et de symboles ; elle entraîne à la fois une transformation du rythme d’évolution technique et « l’apparition d’un dispositif social fondé sur les valeurs culturelles qui fractionnent en ethnies l’espèce humaine » ( Leroi-Gourhan, 1964, vol. 1, p. 205). À partir de ce stade, l’évolution culturelle n’est plus dominée par des rythmes biologiques mais par des phénomènes sociaux. Or, et il importe de le souligner, Leroi-Gourhan n’affirme jamais, lui qui répète pourtant que l’évolution commence par les pieds, que les symboles sont le reflet des outils. Il montre plutôt que « le geste et la parole recourent dans le cerveau au même équipement fondamental, étant l’expression de la même propriété physiologique » (ibid., p. 162). Chez l’Homo sapiens, conclut-il, les coupures des espèces et des races sont submergées par celles des ethnies, l’ethnie étant la forme caractéristique des groupements humains. Pour le dire autrement, chez LeroiGourhan, l’espèce est la forme caractéristique du groupement animal et l’ethnie, celle du groupement des hommes, chacune avec sa forme de mémoire particulière. À l’espèce zoologique ethnique correspond une mémoire sociale dominée par le langage, la physiologie des ethnies se fondant alors sur l’organisation d’une mémoire collective qui s’extériorise dans son contenant, la collectivité ethnique (ibid.). Ainsi, les groupes humains revêtent nécessairement diverses formes correspondant à la diversité ethnique.

Or chaque individu doit acquérir, et cela durant les premières années de sa vie, ces chaînes opératoires machinales (ibid.) qui constituent chez l’être humain l’élément essentiel de sa survie et qui sont à la base de son comportement humain qua ethnique. Ce sont précisément ces chaînes opératoires machinales qui sont acquises par l’expérience et l’éducation (le procès de travail-socialisation), de préférence dans des cellules sociales restreintes, notamment la famille :

Ce sont les pratiques élémentaires, dont les chaînes se constituent dès la naissance, qui marquent le plus fortement l’individu de son empreinte ethnique. Les gestes, les attitudes, la manière de se comporter dans le banal et le quotidien, constituent la part de liaison au groupe social d’origine dont l’individu ne se libère jamais complètement lorsqu’il est transplanté dans une classe différente ou dans une autre ethnie (ibid., p. 30).

L’humanisation-ethnicisation, c’est donc l’inscription, dans la mémoire motrice du nouveau-né, des programmes élaborés au cours de l’évolution du groupe et qui se situent sur un plan profond de la mémoire collective. Si l’ethnicité-humanité est en quelque sorte une empreinte, cette dernière n’a rien à voir avec le sang ni avec la naissance, car encore faut-il, après sa naissance, être pris en charge par un membre du groupe au sein duquel on fait irruption. À quelques exceptions près (n’oublions pas les nouveaux pères), cette tâche est dévolue aux mères (ou aux grand-mères, aux belles-mères, aux sœurs, aux tantes, aux religieuses), et cela en vertu de la place que les femmes occupent dans les rapports de sexage, ces rapports qui font d’elles des êtres appropriés auxquels revient cette charge matérielle qu’est la production de l’ethnicité-humanité, une charge d’autant plus contraignante qu’elle implique un face-à-face constant avec des êtres qu’elles humanisent à même leur propre humanité. Revenons sur le lien entre humanité et ethnicité.

Pour le Dr Itard, l’homme a, l’homme est, une histoire ; pour Bauer, la nationalité est ce qu’il y a d’historique en nous ; et pour Leroi-Gourhan, l’humanisation du nouveau-né requiert l’acquisition de chaînes machinales opératoires qui sont nécessairement spécifiques à son ethnie. C’est dans ce sens que l’on peut affirmer qu’être humain c’est être ethnique et que, par conséquent, l’humanisation et l’ethnicisation ne constituent qu’un seul et même processus. Aussi longtemps que nous serons humanisés, nous serons par le fait même ethnicisés, car en chacun de nous l’on retrouve la présence, construite, de l’ethnicité-humanité. L’adéquation que je propose entre humanité et ethnicité ne manquera pas de surprendre, car dans le discours, de sens commun et parfois scientifique, l’ethnicité ou l’attribut ethnique désignent les traits propres à certains individus ou certains groupes et non à tous. Or cette désignation n’est pas neutre, elle représente la face idéologico-discursive du rapport de domination constitutif des communautés d’histoire et de culture.

Car si nous sommes tous porteurs d’ethnicité, une ethnicité dormante, latente pour ainsi dire, qui fournit en fait le substrat à partir duquel se construit l’ethnicité tout court et les groupes ethniques, nationalitaires ou nationaux, j’ajoute du même souffle que c’est dans le contexte de rapports sociaux et de relations avec des tiers que naissent les communalisations dites ethniques, que se mobilisent les identités et que sont choisies les marques délimitant les frontières. Et c’est justement au sein de ce rapport inégal que les dominants, croyant incarner l’universel, imputent la spécificité, la différence aux dominés et la nomment ethnicité. L’ethnicité constitue, en quelque sorte, l’humanité des Autres. Et c’est ainsi qu’au sein d’un rapport inégal, l’humanité des uns devient l’ethnicité des Autres, les uns soi-disant universels restant aveugles à leur spécificité historique et à la construction de leur propre ethnicité.

 

 

Ça vaut bien la peine de sacrifier mon créole de ce soir pour finir la matière.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ça m'intéresse, à lire quand je ne serai plus débordé par ma propre matière. 

Moi j'écoute un dude passionné par des mottes de terre et des bactéries :

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrested Development Crying GIF by HULU

Je prends une pause pour exprimer mon trop plein d'émotion en attendant que (je l'espère) mon prof me réponde. J'ai une introduction d'explication de texte court à faire pour 17h, pour laquelle je m'étais donnée 4h, mais je me suis empêtrée solide dans ma pensée arborescente, je suis bloquée par un noeud mental, je suis plus capable d'avancer, je panique, je ne suis même pas capable de ne pas me mettre à pleurer. Pathétique. Les travaux de philo me font trop souvent ça. AH IL VIENT DE ME RÉPONDRE OK CIAO

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça c'est poche. C'est le genre d'emballement qui demande de faire un détachement (défaire le noeud) mais dans le rush, c'est quasi-impossible. 

Faque le cerveau il implose.

Révélation

Computer Error GIF

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, j'ai la chienne comme 10000 hommes en colère. Pourquoi ? Probablement que j'en ai marre de me faire gosser à droite à gauche, et que je succombe à mon ADN de dragon infernal. 

season 7 fire GIF by Game of Thrones

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 7 heures, 1984 a dit :

Aujourd'hui, j'ai la chienne comme 10000 hommes en colère. Pourquoi ? Probablement que j'en ai marre de me faire gosser à droite à gauche, et que je succombe à mon ADN de dragon infernal. 

season 7 fire GIF by Game of Thrones

Pas sûr de comprendre... T'as peur comme 10.000 hommes en colère? Est-ce que ''avoir la chienne'' veut dire autre chose en France?

__________________________________________________

Ben hâte de sortir dehors pour un long periple accompagné de mon litre de vieux thé noir. Recolter des bagels à même le juif. Et me faire un déjeuner ce soir. 
Oui c'est une thematique, neige et dejeuner, aujourd'hui. #mood.

tumblr_mffcqitd8A1qzh3jao1_500.jpg.1ce5db1c2e55f5e0e42f553185918336.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, 1984 a dit :

J'ai le démon, plutôt 

le démon du midi?

@Goéland: merci pour ton empathie. Le prof m'a donné une extension pis après ça ça s'est bien passé. :)

Live je feel :

bored ap bio GIF by NBC

J'ai toujours de la misère à payer de l'attention dans les cours de didactique et de gestion de classe. Surtout que ce prof fait juste, en gros, répéter la matière qu'il nous a fait préalablement lire. Faque... j'peux pas m'empêcher de venir renifler les poubelles! :')

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Retromantique a dit :

J'ai toujours de la misère à payer de l'attention dans les cours de didactique et de gestion de classe.

Ouuuhh ça c'est le genre d'ironie qui me donne des frissons mentales! 

leonardo dicaprio reaction s GIF

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En lisant mon manuel sur « Les défis de la gestion des RH », je ne peux m'empêcher de trouver ce domaine assez extra-terrestre à mes yeux. C'est aussi ésotérique que l'astrologie, mais en des termes analytiques et réductionnistes, pour expliquer des principes qui vont de soi.

Les capsules qu'on doit regarder sur le site de l'ordre des machin-choses en RH sont bourrées d'effets de montage mais ça ne masque en rien le manque d'aisance des personnes interviewées, ils doivent même faire du pitonnage dans le vide comme s'ils allaient chercher les questions dans les airs, le tout suivant une intro de musique Drum&Bass et 15 profils de caméras qui flashent et qui défilent. Pis là, tu te rends compte qu'ils ont fait tout ça pour résumer qu'en gros : « Une entreprise doit prendre en compte le bien-être de ses employés. » Ou bien que « La génération des Z pense à elle d'abord. »

Révélation

Clubbing Dance Music GIF by Spinnin' Records

Ce cours me fait honnêtement rire et pleurer, il m'énerve et me fascine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Goéland a dit :

En lisant mon manuel sur « Les défis de la gestion des RH », je ne peux m'empêcher de trouver ce domaine assez extra-terrestre à mes yeux. C'est aussi ésotérique que l'astrologie, mais en des termes analytiques et réductionnistes, pour expliquer des principes qui vont de soi.

Les capsules qu'on doit regarder sur le site de l'ordre des machin-choses en RH sont bourrées d'effets de montage mais ça ne masque en rien le manque d'aisance des personnes interviewées, ils doivent même faire du pitonnage dans le vide comme s'ils allaient chercher les questions dans les airs, le tout suivant une intro de musique Drum&Bass et 15 profils de caméras qui flashent et qui défilent. Pis là, tu te rends compte qu'ils ont fait tout ça pour résumer qu'en gros : « Une entreprise doit prendre en compte le bien-être de ses employés. » Ou bien que « La génération des Z pense à elle d'abord. »

  Révéler le texte masqué

Clubbing Dance Music GIF by Spinnin' Records

Ce cours me fait honnêtement rire et pleurer, il m'énerve et me fascine.

Pour être au première loge de la conception de vidéos pédagogique en milieu universitaire depuis presque 10 ans, je te jure, j'ai abandonné le combat.

On dirait que tous leurs beaux principes sur la pédagogie qui guident les conseillères et les profs dans leur décision sur le matériel éducatif prend le champs à la minute que vient le temps de créer une vidéo de contenu. Soudainement, toutes les mauvaises idées d'effets superficiels à la mode de y'a 5 ans sont des inspirations indécrottables pour retenir l'attention des élèves.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...