Aller au contenu
1984

Extraits de Lectures

Déchet(s) recommandé(s)

IMG_8965.thumb.JPG.cf80765017a78b8b737e65ab13d095d0.JPG

De la Providence, Sénèque.

IMG_8863.thumb.JPG.0a71c2556742d42f9e2213c57b6b889b.JPG

Glass Sword, Victoria Aveyard ( roman d'imaginaire jeunesse)

IMG_7926.thumb.JPG.68d5b74fe99916593b1e6a282dd268e2.JPG

Psychologie de la vie amoureuse, S.Freud

IMG_7830.thumb.JPG.ccbd78e1380b391f59b9da5d87e56a14.JPG

La Passe-Miroir, Cecile Dabos ( cette saga jeunesse a remporté le prix imaginaire 2015, les 3 tomes m'ont tenu à peine deux semaines) 

IMG_9080.thumb.JPG.2e7ce8af6ebb4928ecfb9affb8003a4e.JPG

L'amour dure 3 ans, F. Beigbeder 

 

(Un concept que j'applique sur mon instagram)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mackblack, le noir de ton encre paraît un peu pâle. Blanchiment volontaire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, xdrox a dit :

Mackblack, le noir de ton encre paraît un peu pâle. Blanchiment volontaire?

Oui, je sais, mais non. C'est la caméra de mon cellulaire qui fait des siennes ces temps-ci. Je vais probablement devoir m'en acheter un autre bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Sade, Jésus est un fourbe, un mauvais magicien. Il nous raconte sa vie et sa mort.

sade_jesus1.jpgsade_jesus2.jpgsade_jesus3.jpg

Puisé de La Philosophie dans le boudoir, dont je déconseille d'ailleurs la lecture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai lu, c'est du n'importe quoi.

orgie-philo-orgie-philo-orgie-philo tout ça avec un crescendo de malaise et de lourdeur. Son meilleur reste Justine et les malheurs de la vertu. Ca, c'est quelque chose. J'avais commencé par philosophie dans le boudoir mais je n'avais pas terminé tant c'était pénible à lire. 

Enlight276.jpg.25d7dd6a8fc9b578f135b4ea2c599108.jpg

Le loup des steppes, Herman Hesse. Très grande lecture pour mélancolique marginal artiste social asocial. Ce livre est un si bel écho. C'est un must have read.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je collige des citations sur mon FB de mes lectures, et parfois de mes propres écrits, depuis environ 5 ans.

Je suis content que ça soit devenu mainstream.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le loup des steppes? Je prends note.

Je suis entrain de me faire un nouvel ami : Kierkegaard

Kierkegaard01.JPG.0bf6ab48f06791ca038c64c89cf83d8e.JPG

Kierkegaard02.JPG.5eb27818baffbd76cdd1701067b61a91.JPG

notice.JPG.116dc5ba886c1436adb319e391f064f4.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Lux a dit :

Je collige des citations sur mon FB de mes lectures, et parfois de mes propres écrits, depuis environ 5 ans.

Je suis content que ça soit devenu mainstream.

Moi, mainstream ? Je pense que tu n'as pas compris quelle bête étrangère aux foules je peux être.

pinterest collecte nombre de citations et de petits passages littéraire surannés, mon attraction pour les extraits fait partie de ma démarche artistique instagram. C'est à la fois graphique et à mon image.

Chaque fois que je lis un livre, je coche en haut de page les extraits qui me font vibrer. 

Plais toi bien dans ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vipère au poing, Hervé Bazin.

Citation

Tais-toi, Folcoche. J'arriverai volontairement en retard et tu ne diras rien, parce que tu as peur, parce que je veux que tu aies peur. Je suis plus fort que toi. Tu déclines et je monte. Je monte comme un épouvantail, dont l'ombre s'allonge immensément sur les champs au moment où le soleil se couche. Je suis la justice immanente de ton crime, unique dans l'histoire des mères. Je suis ton vivant châtiment, qui te promet, qui te fera une vieillesse unique dans l'histoire de la piété filiale.

Citation

Cette vipère, ma vipère, dûment étranglée, mais partout renaissante, je la brandis encore et je la brandis toujours, quel que soit le nom qu'il te plaise de lui donner: haine, politique du pire, désespoir ou goût du malheur! Cette vipère, ta vipère, je la brandis, je la secoue, je m'avance dans la vie avec ce trophée, effarouchant mon public, faisant le vide autour de moi. Merci, ma mère! Je suis celui qui marche, une vipère au poing.

Citation

Une heure plus tard, nous la retrouvions sur son lit. Elle avait eu le courage d'enlever sa robe de lamé, de l'accrocher sur un cintre. Elle dormait, bien détendue, enroulée dans sa robe de chambre. Je fus étonné de l'expression de son visage. Les traits de Folcoche, dans le sommeil s'amollissaient. Le menton lui-même perdait de sa sécheresse. Oui, la vipère, tous yeux éteints, la vipère au pied du platane, une fois morte, manquait de métal.
- Papa, vous ne trouvez pas que maman ne se ressemble pas quand elle dort?
M.Rezeau considéra sa femme quelques instants et me fit soudain cette étonnante réponse:
- C'est vrai qu'elle est mieux sans masque.

Citation

Certes, nous étions satisfaits du départ de Folcoche. Heureux, non. On ne construit pas un bonheur sur les ruines d'une longue misère. Notre joie n'avait pas de boussole. Nous étions désorientés. J'imagine assez le désarroi des adorateurs de Molock et Kali, soudain privés de leurs vilains dieux. Nous n'avions rien à mettre à la place du nôtre. La haine, beaucoup plus encore que l'amour, ça occupe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...