Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Est-ce que quelqu'un qui a été extrêmement raciste dans le passé peut changer d'après vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Pandore a dit :

Est-ce que quelqu'un qui a été extrêmement raciste dans le passé peut changer d'après vous?

J'imagine que ça dépend des "circonstances" de son racisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un suprémaciste blanc par exemple, si il dit avoir "changé" mais qu'il continue a faire des commentaires racistes à tout va, est-ce qu'en fait il n'a pas changé ou il s'est modéré?

 

Est-ce que ça peut être sur un continuum? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Pandore a dit :

Un suprémaciste blanc par exemple, si il dit avoir "changé" mais qu'il continue a faire des commentaires racistes à tout va, est-ce qu'en fait il n'a pas changé ou il s'est modéré?

 

Est-ce que ça peut être sur un continuum? 

Alors, il s'est "modéré", probablement par pression sociale, mais est encore en son fond pas mal raciste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais un gars qui appelé son chien "Adolf"...
Et c'est pas en l'honneur d'Adolf Busch le grand violoniste, ou d'Adolf Frisé, l'éditeur de Robert Musil.

Pour ma part, je crois que le racisme est inscrit dans nos gênes, et je prophétise également la fin de la race blanche avec l'immigration massive et le métissage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lux a dit :

Pour ma part, je crois que le racisme est inscrit dans nos gênes

Le tribalisme oui, le racisme pas exactement. Si c'était pas la couleur de la peau, ou des détails de cultures comme de qu'est-c'est qu'on porte sur nos têtes, ça serait la forme de nos lunettes, ou notre date de naissance, ou notre sexe, ou notre orientation sexuelle. Si c'était pas ça, ça serait notre lieu de naissance, nos idées, nos buts, nos rêves, nos valeurs. 

On a l'us vs them bien pesant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous faites quoi si quelqu'un de raciste insulte une personne directement devant vous?

Je suis pas très pure race, j'suis un quatre quart :x

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'est arrivé à plusieurs occasions, et j'étais très directe, en mentionnant à la personne que c'était raciste, que ce n'est pas toléré selon les lois, et surtout très inapproprié devant des personnes qui peuvent être visées par ces commentaires.

À date, y'ont toute farmé leu yeules...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, Pandore a dit :

Si on dit rien, on cautionne?

(Socialement parlant)

Pas nécessairement. Je dirais plutôt que la plupart du temps, on choisit nos batailles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Pandore a dit :

Si on dit rien, on cautionne?

(Socialement parlant)

Faut savoir faire la part des choses. 

Ton mononcle qui dit des affaires comme "Moé je penses que les nègres y'ont ça dans le sang de violer du monde" c'est juste tellement ridicule que ça doit être contre-argumenté, même si y'a pas de noirs autours. 

Le gars à moitié saoul dans le métro qui chiale à voix haute que le gouvernement l'espionne à cause des musulmans, ça vaut peut être pas la peine de s'obstiner avec, même si y'a des arabes dans le wagon; un simple regard complice avec eux signifiant un espèce de "inquiète toi pas on est pas tous aussi fou, si jamais il t'aborde directement, j'te back" est souvent b'en en masse.

C'est la même chose quand je vois un vieux fucké se mettre à parler à une fille random dans le métro. Tu te lève pas pour pèter une coche juste parce qu'il lui demande en quoi elle étudie et ce qu'elle pense du beau temps dehors même si elle est clairement pas à l'aise - mais un petit regard complice dans le genre "inquiète toi pas, je sais ce qui se passe, si y'a de quoi j'te back" c'est mieux que de commencer à se battre au couteau à Jean-Talon.

----

Anyway, changer la mentalité des gens c'est un art en soi, ça prend du doigté et un minimum de connaissance de l'autre, et surtout, très surtout, du temps.

Aller crier après un inconnu pour un commentaire raciste/sexiste, plus souvent qu'autrement ça va juste le renforcir dans sa position. T'as plus de chance de succès à rire avec lui ou elle et d'ajouter un "Ok, oui mais…" qu'à t'offusquer. 

Si t'es assis dans le parc et quelqu'un vient te voir, tout offensé, et te dit: "R'garde, okay, je trouve ça vraiment dégueulasse de ta part de porter un chandail comme ça, le pattern et design dessus est un symbole amérindien et c'est clairement de l'appropriation culturel, tu va m'enlever ça tu-suite ma p'tite c'est tu clair? C'est pas toléré ici et surtout inapproprié." 

C'est quoi les chances que tu te dises: "Ah ben oui hein!" versus "Voyons c'est ben une criss de folle ça décalisse".

En revanche, si la personne t'aborde en te disant: "Oh wow j'adore ton chandail! C'est un symbole amérindien non? Ça me fait penser au débat autours de l'appropriation culturelle, qu'est-ce tu penses de ce débat là? Ah oui? Je comprend. Penses-tu que la balance des pouvoirs - le fait que l'occident exerce une force sur les tribus amérindienne - peut changer notre vision du débat? Penses-tu que…" 

Ça changera peut être pas ta mentalité sur le sujet, mais tu va clairement être plus ouverte au débat, aux idées externes, à l'opinion des autres, etc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été super mal à l'aise de ne rien dire et de juste observer.

On était un groupe de 6 et personne n'a rien dit pendant qu'une magnifique demoiselle se faisait insulter dans le groupe. 

Je me suis surprise à juste "apprécier" le moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Pandore a dit :

Vous faites quoi si quelqu'un de raciste insulte une personne directement devant vous?

Je suis pas très pure race, j'suis un quatre quart :x

 

Ca m'est arrivé plusieurs fois avec mon ex, notamment lorsqu'il employait le N Word. J'essayais de le raisonner, et puis je finissais toujours par me fâcher, tellement que c'est les seules disputes qu'on avait, ca finissait en bon bin c'est ca ma me taire, j'peux pas parler avec toi, et moi de répondre, justement ferme la, si t'es pour dire des imbécillités du genre. J'ai AUCUNE patience avec ca. J'vais être un peu plus nuancer devant mes aînés, mais je ne me gênerait tout de même pas pour leur remettre leurs préjudices en pleine face. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Pandore a dit :

Si on dit rien, on cautionne?

(Socialement parlant)

Mmmm, je comprends le raisonnement de Mat, mais en même temps qui ne dit mot consent... J'crois que c'est important d'expliquer, de raisonner, de corriger, de s'indigner... Si on est privilégié on devrait utiliser notre privilège justement pour faire du bien... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, AmBITCHious a dit :

Mmmm, je comprends le raisonnement de Mat, mais en même temps qui ne dit mot consent... J'crois que c'est important d'expliquer, de raisonner, de corriger, de s'indigner... Si on est privilégié on devrait utiliser notre privilège justement pour faire du bien... 

C'est une bien belle maxime qui s'applique mal à la réalité. Il y a une panoplie où tu es mieux de rien dire. Ça ne veut pas dire que tu endosses. À moment donné, tu ne peux pas corriger tous les épais que tu croises, il y a des situations qui peuvent être dangereuses pour ta sécurité et/ou tes relations sociales. Faut aussi reconnaître que, des fois, c'est une perte de temps. Le racisme systématique, c'est pas mal plus dur à combattre que ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, MattIsGoD a dit :

C'est une bien belle maxime qui s'applique mal à la réalité. Il y a une panoplie où tu es mieux de rien dire. Ça ne veut pas dire que tu endosses. À moment donné, tu ne peux pas corriger tous les épais que tu croises, il y a des situations qui peuvent être dangereuses pour ta sécurité et/ou tes relations sociales. Faut aussi reconnaître que, des fois, c'est une perte de temps. Le racisme systématique, c'est pas mal plus dur à combattre que ça.

Encore la, il y a moyen de s'opposer aux propos tenus sans faire de scène. C'est okay de dire, hey woah minute, je n'adhère pas à ce que tu viens de dire... 
J'comprends la notion de sécurité, je ne vais pas argumenter la dessus, tu as raison, mais ce n'est pas toujours un cas de sécurité, plutôt de lâcheté selon moi, c"est plus facile d'acquiescer, de ne rien dire, ou tout simplement d'en rire... Et quant aux relations sociales, perso, j'ai pas trop envie de côtoyer l'intolérance... Quand mes proches tenaient des propos xénophobes, transphobes, etc, je m'opposais, aujourd'hui ils sont beaucoup plus ouvert d'esprit. Je crois fermement que c'est notre devoir d'éduquer les gens. 

Quant à la question de Pandore : 
Extrêmement ? Si on est dans l’extrême, je ne crois pas. 
Tsé le racisme ça naît souvent de l'incompréhension, de la peur de l'autre. Le racisme individuel c'est une chose, mais si c'est son groupe entier, la c'est autre chose. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Morale, par une grosse pute bien-pensante.

Délicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le silence désapprobateur d'un groupe sur la remarque raciste d'un individu est beaucoup plus puissant sur sa possible remise en question que de permettre à ces colériques systémiques de ce réfugier dans une sourde argumentation.

Puisqu'il s'agit d'une position généralement mal vue dans notre société, leurs remarques se veulent souvent provocatrices. Et l'indifférence à cette provocation est souvent une meilleure arme pour démontrer l'inutilité de leur démarche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×