Aller au contenu
Goéland

Le thread du dépucelage (Goéland et les plounes)

Déchet(s) recommandé(s)

Donc on peut pas coucher le premier soir et avoir une relation sincère ? Ah bon, c’est nouveau ça 

et pssssst guess what, ma première fois c’était un premier de l’an avec mon amoureux. C’était pas du tout comme tu dis madame.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, 1984 a dit :

Donc on peut pas coucher le premier soir et avoir une relation sincère ? Ah bon, c’est nouveau ça 

moi je pense qu'on peut, mais Daleko trouve qu'une fille qui fait ça, ça fait instable et que le mec ne voudra pas lui présenter à ses parents après.

du bon vieux patriarcat comme on les aime. :like:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Ecce Homo a dit :

j'imagine que si il/elle choisissent de coucher ensemble le premier soir, c'est que non, le but n'était sûrement pas de rencontrer les beaux-parents le lendemain.

le thread s'appelle "Dépucelage". vous parlez comme si, pour passer par là, il fallait absolument qu'il trouve d'abord la future mère de ses enfants.

toi Daleko, et les autres français dans la salle, gardez-vous un souvenir attendrissant de votre dépucelage ? probablement que la réponse est non, vous n'y avez même pas pensé une seconde dans les derniers huit mois, alors je ne vois pas pourquoi vous essayez de nous convaincre que c'est plus précieux que ça l'est.

je suis d'accord pour dire que ça ne presse pas et que s'il veut attendre, qu'il attende. mais lui faire croire qu'il devrait le faire avec la future mère de ses enfants, à 24 ans, avec le cheminement personnel qu'il a devant lui (et il en est conscient), c'est risible. 

le reste de ton message est bien déprimant. tu n'aimes pas du tout le sexe ?

À la base, je réagissais à ta réponse à el picador qui n'était pas vraiment dans le cadre du thread puisqu'il disait qu'on pouvait se promener main dans la main sans baiser. Il peut aussi y avoir une marge entre attendre la femme de sa vie (d'ailleurs personne ne lui a conseillé ça) et attendre quelqu'un de bien. 24 ans, c'est pas si vieux, on parle pas d'un mec de 42 ans, il a encore un peu de temps pour pas trop faire n'importe quoi. Le plus important, c'est d'être à l'aise avec sa décision, s'il se sent mieux à l'idée d'attendre, qu'il attende, s'il veut du sexe fast-food, qu'il le fasse.

Pour le reste, mon dépucelage s'est fait sans mon consentement, donc non je n'en garde pas un bon souvenir. Par contre, quand j'ai arrêté le sexe quelques années et que j'ai compris que ça reflétait la valeur qu'on s'accordait, la reprise a été très intéressante. J'ai fait attendre mon mari 9 mois, et je crois que si j'avais cédé tout de suite,  il ne m'aurait pas accordé plus d'intérêt qu'aux précédentes. Et j'y repense justement très souvent et je me dis que j'ai fait un excellent choix stratégique.

Et si, le sexe c'est bien mais vu la fréquence à laquelle on nous en montre, on nous en parle, on cherche à nous offusquer ou à nous exciter, on devrait s'attendre à quelque chose d'incroyable alors que dans les faits c'est (souvent) chiant.

il y a 38 minutes, Ecce Homo a dit :

moi je pense qu'on peut, mais Daleko trouve qu'une fille qui fait ça, ça fait instable et que le mec ne voudra pas lui présenter à ses parents après.

du bon vieux patriarcat comme on les aime. :like:

J'adore. Dès qu'on critique le comportement d'une femme, les féministes sortent le bon argument du patriarcat. Sauf que non, ça s'applique pareil à un mec, le respect de soi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Ecce Homo a dit :

chapeau. tu as deviné que Goéland a une mauvaise relation avec son père sur la base des quelques messages qu'il a publiées sur le forum.

par contre tu ne t'es jamais douté que Sikaneba était une catfish en cinq ans de "relation", alors j'imagine que ça s'annule.

  Révéler le texte masqué

very funny lol GIF

 

N'importe quoi en crisse, ton affaire. Je l'avais compris après genre une couple de mois, et c'est d'ailleurs pourquoi j'ai fini par voir une autre fille dès que c'est devenu clair que ça n'aboutirait à rien avec Sikaneba. C'était juste le fun de parler avec elle le soir pour pallier à mon angoisse de finir tout seul. De temps en temps je lui proposais un rancard que je savais d'avance qu'elle refuserait. Je m'étais même fait un fichier Excel dans lequel je listais toutes les raisons qu'elle me sortait pour annuler un rendez-vous la veille. J'en parlais même régulièrement à mon frère sur FB pis on essayait de deviner quelle excuse elle sortirait cette fois-ci. C'est juste devenu un running gag de mon côté.

Tu ne me croiras pas parce que t'es du bord de la mémère efféminée qu'est Mollet, pis du kyste purulent qu'est 1984 dans cette histoire mais whatever. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Esch a dit :

N'importe quoi en crisse, ton affaire. Je l'avais compris après genre une couple de mois, et c'est d'ailleurs pourquoi j'ai fini par voir une autre fille dès que c'est devenu clair que ça n'aboutirait à rien avec Sikaneba. C'était juste le fun de parler avec elle le soir pour pallier à mon angoisse de finir tout seul. De temps en temps je lui proposais un rancard que je savais d'avance qu'elle refuserait. Je m'étais même fait un fichier Excel dans lequel je listais toutes les raisons qu'elle me sortait pour annuler un rendez-vous la veille. J'en parlais même régulièrement à mon frère sur FB pis on essayait de deviner quelle excuse elle sortirait cette fois-ci. C'est juste devenu un running gag de mon côté.

Tu ne me croiras pas parce que t'es du bord de la mémère efféminée qu'est Mollet, pis du kyste purulent qu'est 1984 dans cette histoire mais whatever. 

Quelle est la source de la querelle entre toi et mon boy Réda?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Esch a dit :

... Tu ne me croiras pas parce ...

 

066960.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, MattIsGoD a dit :

Quelle est la source de la querelle entre toi et mon boy Réda?

J'ai couché avec son ex. Pis je me suis vanté d'être un meilleur amant. Mollet est devenu rouge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, 1984 a dit :

200.gif

Pfouhaha! La couleur du pénis d'Esch?

"The color of this penis"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Daleko a dit :

J'adore. Dès qu'on critique le comportement d'une femme, les féministes sortent le bon argument du patriarcat. Sauf que non, ça s'applique pareil à un mec, le respect de soi.

J'adore. dès qu'on utilise le mot patriarcat, les anti-féministes sortent le bon argument du "pointer la féministe dans la salle".

ça ne date pas d'hier que je te lis, Daleko. ta façon de raisonner les rapports hommes-femmes concorde parfaitement avec la logique patriarcale. à un moment donné, il faut appeler un Esch un Esch.

Il y a 1 heure, Esch a dit :

N'importe quoi en crisse, ton affaire. Je l'avais compris après genre une couple de mois, et c'est d'ailleurs pourquoi j'ai fini par voir une autre fille dès que c'est devenu clair que ça n'aboutirait à rien avec Sikaneba. C'était juste le fun de parler avec elle le soir pour pallier à mon angoisse de finir tout seul. De temps en temps je lui proposais un rancard que je savais d'avance qu'elle refuserait. Je m'étais même fait un fichier Excel dans lequel je listais toutes les raisons qu'elle me sortait pour annuler un rendez-vous la veille. J'en parlais même régulièrement à mon frère sur FB pis on essayait de deviner quelle excuse elle sortirait cette fois-ci. C'est juste devenu un running gag de mon côté.

Tu ne me croiras pas parce que t'es du bord de la mémère efféminée qu'est Mollet, pis du kyste purulent qu'est 1984 dans cette histoire mais whatever. 

tu t'es quand même fait niaiser une "couple de mois", mais c'est pas grave. j'avais juste envie de te taquiner. 

et, oui, j'ai tendance à te croire pour cette fois-ci. 

(tu peux aussi nous envoyer ce fichier Excel pour notre divertissement collectif, en attendant qu'elle nous upload cette fameuse video d'elle). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Ecce Homo a dit :

ça ne date pas d'hier que je te lis, Daleko. ta façon de raisonner les rapports hommes-femmes concorde parfaitement avec la logique patriarcale. à un moment donné, il faut appeler un Esch un Esch.

Ne confonds pas défendre les différences entre les sexes et le patriarcat. Je veux des vrais hommes (des poilus qui pleurent pas) et des vraies femmes (des meufs en robe qui sentent bon), ça veut pas dire que les femmes sont moins capables que les hommes et que ces derniers doivent avoir tous les pouvoirs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Daleko est differentialiste traditionnelle. C’est un féminisme à part entière. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Daleko a dit :

Ne confonds pas défendre les différences entre les sexes et le patriarcat. Je veux des vrais hommes (des poilus qui pleurent pas) et des vraies femmes (des meufs en robe qui sentent bon), ça veut pas dire que les femmes sont moins capables que les hommes et que ces derniers doivent avoir tous les pouvoirs.

ça ne me dérange pas de te donner le bénéfice du doute, Daleko. si tu dis que tu n'adhères pas au patriarcat en tant que système d'organisation sociale, c'est toi qui le sait. 

par contre, dire d'une fille qui couche le premier soir qu'elle est instable et que le mec ne voudra pas lui présenter à ses parents, c'est un raisonnement issu du patriarcat occidental teinté par le christianisme où les relations hors mariage étaient vues comme indignes et immorales. toi et el_picador n'avez certainement pas shooté ça suite à une inspirante lecture du plus récent essai sur le féminisme différentialiste (féminisme qui d'ailleurs n'adresse même pas ce sujet). come on. 

@1984, les différentialistes ne sont pas anti avortement (Daleko l'est). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas féministe car je considère qu'en occident tous les combats sont gagnés et qu'on assiste actuellement à de la victimisation. Les femmes peuvent faire tout ce qu'elles veulent, elles ont tous les droits, et leur mettre dans la tête que la société est vilaine et injuste, ça ne fait que les inciter à agir comme des victimes en colère, pas de façon progressiste.  Ca ne veut pas dire que je suis hostile à toutes les formes de féminisme.

Et la destruction de notre héritage chrétien fait partie des choses qui nous détruisent et de cette stratégie de victimisation. Je ne comprends pas l'intérêt de renier ses racines, c'est se retrouver hors sol. La main mise de l'Église a fait beaucoup de mal mais a aussi fait beaucoup de bien. Une fille qui couche avec tout le monde le premier soir a effectivement de grandes chances d'être instable, elle laisse un inconnu entrer en elle, c'est symboliquement très fort (et ça vaut aussi pour un homme qui pénètre n'importe quoi). Chrétienté ou pas, il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que les gens qui baisent tout ce qui bouge sont rarement des exemples de stabilité mentale. Après, ce n'est pas pour autant qu'il faut les empêcher d'agir de la sorte ou qu'ils sont de mauvaises personnes.

@Ecce Homo , j'ai avorté en début de grossesse il y a environ cinq ans. J'étais déjà avec mon mari mais notre relation était à l'époque très violente (autant de son côté que du mien) et j'ai pris peur. C'était stupide (même si vu ma série de fausses couches, la grossesse n'aurait probablement pas été à terme) et j'aurais préféré qu'on ne me laisse pas faire. Je ne suis pas pour une interdiction totale de l'avortement (tout simplement parce qu'une femme qui veut avorter, le fera quand même, mais en se mettant en danger) mais je suis favorable à un accès réduit.

Sinon, on peut recommencer à parler du pénis de Goéland.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Daleko a dit :

Une fille qui couche avec tout le monde le premier soir a effectivement de grandes chances d'être instable, elle laisse un inconnu entrer en elle, c'est symboliquement très fort (et ça vaut aussi pour un homme qui pénètre n'importe quoi). Chrétienté ou pas, il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que les gens qui baisent tout ce qui bouge sont rarement des exemples de stabilité mentale. Après, ce n'est pas pour autant qu'il faut les empêcher d'agir de la sorte ou qu'ils sont de mauvaises personnes.

et c'est confirmé par quelle statistique, ça ? si c'est la statistique des préjugés ancrés dans ton for intérieur, je t'informe que ce n'est pas scientifique. 

le rapport d'une personne avec la sexualité a bien plus à voir avec son appartenance culturelle que sa situation mentale, je t'assure. 

anyway, ouais, on peut recommencer à parler du pénis de Goéland.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Esch a dit :

J'ai couché avec son ex. Pis je me suis vanté d'être un meilleur amant. Mollet est devenu rouge.

Oui. Très, très, très rouge. Tellement rouge que ma tête a explosé de rage.

6XJQjIc.gif

Comment as-tu osé mon esti !!1!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Ecce Homo a dit :

et c'est confirmé par quelle statistique, ça ? si c'est la statistique des préjugés ancrés dans ton for intérieur, je t'informe que ce n'est pas scientifique. 

 

il y a une heure, Daleko a dit :

Chrétienté ou pas, il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que les gens qui baisent tout ce qui bouge sont rarement des exemples de stabilité mentale.

C'est pas interdit de réfléchir sans attendre passivement qu'un idéologue avec un diplôme en carton (sciences humaines) ponde une étude qui sera très probablement démontable à grands coups de ciseaux pour le peu qu'on s'y connaisse en statistiques.

il y a 59 minutes, Ecce Homo a dit :

le rapport d'une personne avec la sexualité a bien plus à voir avec son appartenance culturelle que sa situation mentale, je t'assure. 

Quand on vit dans le même pays, on est supposé avoir, à peu de choses près, la même appartenance culturelle. Enfin dans un pays qui fonctionne, pas dans un occident décadent et moribond, c'est vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est étrange parce que je partage vos deux points de vue. D’un côté je suis d’accord que les femmes sont toujours traitées de faciles et rabaissées ensuite dans leur entourage social lorsqu’elles ont une sexualité trop libérée (et surtout lorsqu’elles l’affichent fièrement) et je pense qu’il vaut mieux pour une femme ou un homme d’eviter avoir du sexe avec n’importe qui et de vulgariser cela au point de ne pas savoir respecter ses partenaires. Ça arrive constamment.

d’un autre je suis triste que ce soit encore accepté de cette façon. Je ne peux qu’être d’accord avec Ecce Homo sur le besoin de casser ces codes patriarcaux. L’utilisation du patriarcat est ici super justifiée parce qu’elle désigne également le problème de l’hypersexualisation du corps féminin. D’autant que le sexe reste vu comme sale : il est pourtant utilisé partout et pour tout, mais les femmes n’ont jamais autant été traitées de putes, sans doute à cause de leur rôle de mère intrinsèque. La vierge et la putain, une triste représentation de la femme absolument partout dans l’imaginaire collectif. La vierge, ie la représentation de la mère, pure, donneuse de vie, et la femme fatale, séduisante, égoïste, stérile. 

Mais j’ai un exemple d’ovni dans le genre: La cicciolina, l’ex femme de jeff koons. Elle a réussi le tour de force d’être les deux. Daleko et Ecce Homo, prenez le temps d’en apprendre plus sur ce génie féministe qui a inspiré les femens, les prisonniers, la sphère politique, tout en se foutant à poil et en étant d’une pureté d’esprit sans précédent. Cette femme, c’est la représentation d’une vierge et d’une putain à la fois. Tour de force.

https://dai.ly/x4wv90d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Tovarichtch a dit :

Oui. Très, très, très rouge. Tellement rouge que ma tête a explosé de rage.

6XJQjIc.gif

Comment as-tu osé mon esti !!1!

On se calme.

stare smile GIF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Ecce Homo a dit :

et c'est confirmé par quelle statistique, ça ? si c'est la statistique des préjugés ancrés dans ton for intérieur, je t'informe que ce n'est pas scientifique. 

le rapport d'une personne avec la sexualité a bien plus à voir avec son appartenance culturelle que sa situation mentale, je t'assure. 

anyway, ouais, on peut recommencer à parler du pénis de Goéland.

Le problème n'est pas particulièrement le fait que si une femme couche avec un homme le premier soir, automatiquement ce n'est pas une femme qu'on va présenter à ses parents. Je pense que le problème, c'est que trop souvent, les femmes qui s'adonnent à ce genre de pratique sont souvent ces femmes qu'on ne présentera pas à ses parents. La nuance est fine, mais importante.

Remarquez que ça peut également s'appliquer aux hommes dans une certaine mesure, mais bon tous les hommes sont des pervers pour les sluts et la chaire fraîche (merci à Koriass pour ces belles paroles ^^), alors c'est un peu différent. Pour qu'un gars puisse coucher avec des femmes sur une base régulière, faut être assez stud. Faut être beau, grand, charmant, belle job, etc. C'est la loi de Pareto qui s'applique ici: une minorité d'hommes se partagent la très grande majorité des femmes. Pour une femme, coucher avec des hommes sur une base régulière, même pour une grosse, elle n'a pas grand chose à faire autre que de se présenter au bar. Dès lors, on comprend aisément que les deux sexes ne peuvent pas être analysés à travers les mêmes paradigmes. Il serait erroné de le faire.  

Je pense que si les hommes ne souhaitent pas développer une relation amoureuse avec une femme avec qui ils ont couché le premier soir, c'est que pour eux, cette femme n'incarne pas les valeurs qu'ils aiment normalement de l'autre sexe. Pour l'homme, la femme est la gardienne de la relation sexuelle, i.e. que c'est la femme qui a le dernier mot pour décider si la relation sexuelle aura lieu ou non: si elle dit oui, c'est qu'elle renonce à sa prérogative rattachée à sa fonction relationnelle. De la même manière, l'homme est en quelque sorte le gardien des relations matrimoniales, i.e. qu'une fois la relation sexuelle consommée, l'homme n'a plus rien à gagner et la femme n'a plus rien à offrir. Autrement dit, c'est rendu l'homme qui a le gros bout du bâton et qui décide si cette femme justifie de renoncer au vagabondage pour développer une relation avec elle. L'homme coucherait avec à peu près n'importe quelle femme à n'importe quel moment de la journée. C'est dans sa nature. L'homme s'attend donc de la femme qu'elle fasse preuve de réserve, de retenue dans ses activités sexuelles. Il s'attend à ce bon jugement de la part de la femme avec qui il songerait à développer une relation amoureuse. L'homme ne renoncera jamais au vagabondage pour une fille "facile". C'est très important de comprendre ça. Et une chance que la grande majorité des femmes font preuve de retenue par rapport à la sexualité: si elles étaient toutes aussi obsédées par le sexe que les hommes, mon dieu que la société aurait de la difficulté à fonctionner correctement!

Je dirais par ailleurs que l'idée même d'une relation amoureuse en est une de profondeur (et clairement, on repassera sur la profondeur d'une relation dans le cas d'une aventure d'un soir). Or, le problème avec la promiscuité sexuelle chez le femme, c'est le message qu'elle envoie. Elle vient essentiellement dire que le sexe est banal, que ce n'est pas important, que l'émotion qu'elle y rattache est aussi engageante que celle reliée à l'achat d'une nouvelle bourse au centre commercial. Elle envoie le message que son coeur est désensibilisé des rapports sexuelles et qu'elle a abdiqué ses responsabilités de réserve. Ainsi, l'homme l'étiquettera du terme "facile" et une femme facile ne plaît à aucun homme. On est également en droit de se questionner sur ce que ces femmes recherchent avec toutes ces aventures d'un soir. Elles sont excitées par la récompense rapide, le thrill de la game ou cette recherche de validation? Tout ça est éphémère et n'a aucune valeur à long terme. L'homme en viendra ainsi à questionner la stabilité et les choix de vie de cette femme, qu'on traitera ensuite de "folle". 

Bref, on peut coucher avec une femme le premier soir et néanmoins rechercher une relation amoureuse avec celle-ci. Ce n'est pas impossible. Par contre, trop souvent les filles qui couchent avec des gars le premier soir sont souvent des filles "faciles" ou "folles", et ce n'est pas particulièrement ce que les gars recherchent.

Maintenant, je ne pense pas que ce soit un discours issu d'une société patriarcale. À la rigueur, cette société patriarcale, qu'on dit chrétienne, elle visait aussi à restreindre l'homme dans ses ambitions sexuelles. Ce discours promouvait essentiellement la monogamie et la reproduction. Elle ne visait pas uniquement la femme. Je pense qu'aujourd'hui, les choses ont beaucoup changées, mais les hommes comme les femmes auraient beaucoup à gagner à redécouvrir les valeurs d'autrefois, et qu'ils y verraient dans leur symbolisme de grandes valeurs universelles qui transcendent l'air du temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...