Aller au contenu
Coqueta

Élections générales québécoises de 2018

Si la tendance se maintient...  

35 membres ont voté

  1. 1. Qui va remporter l’élection ?

    • Parti libéral du Québec
    • Parti québécois
      0
    • Coalition Avenir Québec
    • Québec solidaire
      0
    • Parti conservateur du Québec
      0
    • Parti vert du Québec
    • Nouveau Parti Démocratique du Québec
      0
    • Parti marxiste-léniniste du Québec
  2. 2. Pour qui allez-vous voter ?

    • Parti libéral du Québec
    • Parti québécois
    • Coalition Avenir Québec
    • Québec solidaire
    • Parti conservateur du Québec
    • Parti vert du Québec
    • Nouveau Parti Démocratique du Québec
      0
    • Parti marxiste-léniniste du Québec
    • TA MÈRE


Déchet(s) recommandé(s)

@charity bernhard
Vincent Marrissal
fera une très bonne opposition aux partis dominants à l'assemblée.
Lisée également, mais après sa campagne kamikaze, on peut supposer qu'il va démissionner.
Ce serait dommage d'avoir à réélire un autre député à cause de ça, n'est-ce pas? :naughty:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il va falloir être partout. Pas juste à l’Assemblée nationale ou dans la rue. Va falloir être sur nos lieux de travail, dans nos partys, dans les bars, se dégêner de dire pourquoi nous agissons, de quoi nous parlons, où nous allons. Si ça marche cette aventure folle là, je vais travailler à faire tomber les barrières pour vous laisser prendre la place. Fait que soyez là pour la prendre, vous autres. La suite du monde, ça va être ensemble ou pas pantoute.

 

 

On dirait une bande-annonce d’un film épic… faut croire que les jeunes milléniaux de Taschereau sont facilement impressionnables.

 

Rarement vu une femme aussi mal engueulée qu’elle !

Même les gars de chantier la trouvent heavy !

https://www.cliqueduplateau.com/2018/09/29/etre-dans-taschereau-mon-vote-irait-a-catherine/#more-78061

 

2018-09-29-supermap01.thumb.png.bb8b33e42d27ee2ecfca7b6168fbef58.png2018-09-29-towers-QS.thumb.png.eb1e726c83a6f03b8d71973b123a97e5.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, je vais rester chez nous.

Je vais rester chez nous parce que le mode de scrutin rend mon vote inutile. Je suis dans un comté où la CAQ est assurée de gagner et où le parti pour lequel je voterais est loin derrière en quatrième position. Alors, aussi bien faire un chèque de 100$ à l'ordre de Manon Massé plutôt que d'aller voter quand même pour lui donner ma piastre du vote. 

Et pour les dogmatiques qui me diraient d'aller "annuler mon vote"... vous saviez que ça répartissait ma piastre entre les partis? 

Alors, la meilleure décision, c'est de rester chez moi, d'éviter de faire monter le taux de participation et d'utiliser mon porte-feuille pour aider le parti qui rejoint le plus mes convictions profondes. C'est un geste drôlement plus politique que d'aller aux isoloirs tel un mouton bien endoctriné. Ah et, ne vous méprenez pas, Legault et Couillard sont bien contents que les gens comme moi restent chez eux; ça légitime le fait qu'un des deux va gouverner avec un appuis inférieur à 25% de la population en âge de voter. Pas pour rien que ce n'est pas demain la veille que nous aurons des proportionnelles, quoiqu'ils en disent en ce moment. 

Les trois partis avec de réelles aspirations au pouvoir ont quelques différences, mais sont essentiellement des partis de centre (total pour le PLQ, avec une petite tendance plus à droite pour la CAQ et plus à gauche pour le PQ). Dans les trois cas, on va garder quelques positions de base, mais devant le peuple, on y va le plus neutre possible pour avoir une chance au pouvoir. On balance des conneries comme "changement" et "faire de la politique autrement", mais, au final, on est les grands défenseurs du statut quo. Et quand on se mouille vraiment, c'est dans des sujets qui sont de compétence fédérale *wink wink*. Leurs programmes sont différents? Ah oui, true, mais ils ne parlent pas de leurs programmes, ils sont trop occupés à essayer de prendre l'autre en défaut ou à nous pitcher des tag lines vides qui seraient rejetés rapidement par n'importe quel marketeur sérieux. 

J'aurai aussi la paix d'esprit de ne pas avoir participer au système qui nous donnera un gouvernement minoritaire caquiste; parti du n'importe-quossé sans réel unité idéologique. Ou, pis encore, je n'aurai pas la responsabilité d'avoir donné de la crédibilité à un système qui reconduirait les libéraux au pouvoir; d'ailleurs y'aurait pas un chum à Charest ou Couillard qui aurait besoin d'un permis d'exploiter nos ressources?

Parlant de manque d'unité, ce soir, on enterre enfin le PQ. Malgré que la question nationale ait été évacuée du débat rien n'a finalement été ramené sur l'axe gauche/droite, on a été dans le vide total, les attaques malhabiles et la rhétorique condescendante du bouffon à St-Pierre Plamondon (je l'aimais bien avant la campagne, maintenant, je ne vois qu'un Mini-Lisée dont la face à fesser dedans n'a d'égale que les pièges logiques de bas étage qu'il tend à ses adversaires). C'est Lévesque qui se retournerait dans sa tombe (Jean Lesage aussi, btw). Vivement un PQ bâti autour de Cloutier, Aussant et Hivon. Mais bon, il est déjà trop tard, le véhicule est moribond; l'image de marque à terre.

Et même QS, que j'appuis plus idéologiquement que ses concurrents, se perd dans ses propres dogmes ce qui a permis à Lisée de les planter avec leur structure estudiantine. C'est triste parce qu'eux, au moins, ils ont le courage d'amener des idées vraiment différentes (Adrien POOliot aussi, mais bon, être libertarien et meutiste, c'pas comme si c'était une bonne chose). Évidemment, dès que tu parles de taxer les entreprises (celles qui financent les trois autres, by the way), t'as les adversaires qui lancent que l'on va planter l'économie et que toutes les compagnies vont PARTIR!!!!!!!!!!!!!!! 

Pis t'sais, quand je vois des morons qui gagnent moins de 50k par année et qui veulent voter CAQ parce que les maudits communissssssss (d'ailleurs apprenez à faire la différence entre communisme et socialisme mou, please) de QS veulent leur enlever encore plus d'argent, je ris. Je ris parce que ces gens-là réalisent même pas qu'ils auraient PLUS d'argent dans leurs poches avec la proposition solidaire. C'est moé, le pauvre cave avec trop d'études et une job de jeune cadre dans le vent, qui se retrouverait à payer plus d'impôts... pis je serais fier de ça. Fier de redonner aux autres, fier de m'assurer que mon boy @Lux ait des soins psychologiques gratuits et ne finissent pas à quêter au carré d'Youville, fier que @Aradia puisse faire son quatrième bac, fier que vos enfants puissent avoir une éducation de qualité accessible à tous, fier de faire ma part parce que j'ai le moyen de le faire. C'est ça vivre en société. Le 500$ à 1000$ de moins que j'aurais dans les poches à chaque année sera plus utile à d'autres qu'il ne le serait à moi. Criss, quossé m'a faire sans un voyage à Cuba (ironique que ce soit une destination vacances si prisée des pourfendeurs de QS, ain't it?)

Mais non, à la place, tel les amateurs de Doritos (qu'ils sont probablement d'ailleurs), ces gens-là vont donner leur voix à un parti populiste qui, au final, à part en matière d'immigration, va faire la même chose que les libéraux; enrichir les riches et couper les services aux pauvres, parce que t'sais, moé je travaille pour mon argent, qu'il fasse pareil le BS!

P.S.: Je m'obstinais avec quelqu'un ce matin sur le système d'impôt proposé par QS et elle m'a sorti un truc ultra con comme quoi elle était déjà assez taxée comme ça. Ma réponse; justement pour ça que QS veut alléger TON fardeau et le refiler aux gens qui sont capables de l'absorber. Elle n'a rien compris, mais bon, I tried. Pourquoi d'ailleurs? C'est une perte de temps. Des fois, je me dis que j'serais aussi bien d'embrasser ça et d'être bin content d'être le gars blanc privilégié avec une bonne job et un avenir en or. Anyway, les gens que ça aiderait ne veulent même pas être aidés et préfère m'aider moi, le gars qui n'en a pas besoin. Triste constat, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Écharde a dit :

Réflexion de BS...

Ben voyons, pourquoi tu dis ça? C'est carrément le contraire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, MattIsGoD a dit :

...

Anyway, les gens que ça aiderait ne veulent même pas être aidés et préfère m'aider moi, le gars qui n'en a pas besoin. Triste constat, non?

L'aliénation sociale  (Incapable de se projeter dans l'avenir) ?

La dissonance cognitive  ( Donne plus de poids à des détails qu'à l'ensemble) ?

La méfiance envers notre système fiscal (Incapable de faire confiance) ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas on a plus besoin de test de QI pour trouver les maillons faibles de la société. Juste à regarder ceux qui votent Québec Solidaire. Me semble que tu ne peux pas prendre au sérieux ni respecter quelqu'un qui vote pour eux. Faut être naïf et lent de la feuille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, charity bernhard a dit :

L'aliénation sociale  (Incapable de se projeter dans l'avenir) ?

La dissonance cognitive  ( Donne plus de poids à des détails qu'à l'ensemble) ?

La méfiance envers notre système fiscal (Incapable de faire confiance) ?

 

 

En fait, je dirais "toutes ces réponses, mais, plus important encore, le manque d'éducation/d'intérêt: Les gens s'attardent à des détails insignifiants et à des messages de surface parce qu'ils n'ont soit pas été équipés pour regarder plus loin soit parce que, dans le fond, ça ne les intéresse pas tant que la politique n'a pas d'effet direct sur leur niveau de vie. C'est de là que viennent les gens PAUVRES qui sont CONTRE le système d'impôts de QS qui leur BÉNÉFICIE... mais qui en contre-partie vivent avec plein de dettes de cartes de crédit parce que là, criss, faut amener les kids à Disney World parce que t'sais (plus facile de blâmer les impôts pour tes finances précaires que ta propre stupidité, s'entend)!

En fait, il pourrait être idéologiquement contre et parler de "trickle down economics" (par exemple). Il pourrait aussi parler de mérite et bla bla. Mais non, 90% du temps, l'objection se limite à "je suis déjà assez taxé comme ça". Tu leur réponds qu'ils le seraient moins et là, c'est les "bien voyons, moustachue communiste, lol, QS, c'est des fous, yo, y savent même pas c'est qui leur chef". L'opposition à la gauche (ou aux libéraux*) devient dogmatique. Il n'y a rien qui sort de la réaction émotive primaire. 

Alors, ce qui est triste, c'est que beaucoup de gens ne s'y intéressent pas du tout et ne votent pas parce, de toute façon, c'est du pareil au même - Ouan, mais... Matt, tu votes pas toé non plus t'sais! Et, de l'autre côté, t'as plusieurs personnes peu éduquées qui font un choix peu éclairé (et pour peu importe lequel des partis, on s'entend, on l'a vu en 2011 pour un parti de gauche avec la vague orange) basé sur des impressions et une réceptivité aux messages populistes vides (genre: LOL ON EST TROP TAXÉS, FUCK QS! - Dude qui gagne 35k par année).

Dans le fond, je me fous bien des orientations politiques de tous et chacun; les gens sont libres et c'est ça qui est merveilleux, tout le monde a le droit d'exprimer ses convictions. Cependant, j'en ai contre le fait qu'on se limite à un show de téléréalité à chaque élection. Qui a la plus belle cravate? Qui s'exprime bien? Qui a mieux planté l'autre? Qui est le plus convaincant? Et, à travers tout ça, on parle rarement des idées et, si on le faisait, on verrait qu'à part quelques points (immigration et souveraineté, souvent), les trois principaux partis, sont pas mal similaires. Le PQ est un brin plus à gauche, la CAQ un brin plus à droite et le PLQ en plein milieu, mais les trois sont essentiellement des héritiers de la sociale-démocratie de Lesage. Personne ne sort vraiment de ces carcans-là, même pas la précieuse CAQ des morons de la radio-poubelle. Oh, ils veulent privatiser certaines choses et nous servent un beau discours sur NOTRE argent qui doit être dans NOS poches, mais, au final, rappelez-vous des qui est Legault... un gars de gauche efficace qui a adéquiser ses idées pour se doter d'une structure politique. On est loin d'un gros virage potentiel à droite. Et ces gens-là parlent de changement? Changement de décors, oui, pas changement profond. C'est vide et c'est ça qui est frustrant... ou rassurant selon mon père (position qui se tient mais que je ne partage pas). 

*: Exemple facile étant "Lol, maudits corrompus sales qui donnent tout à leurs amis"** ou "fédéraliste de suceux d'tamouls" - BS de St-Sauveur qui vote PQ et a probablement un t-shirt de la Meute. 

**: On s'entend que c'est le cas, mais ce serait la même chose avec le PQ ou la CAQ au pouvoir pendant une période plus longue. Peut-être pas sous forme de système organisé comme avec le PLQ, mais on s'entend que les richards qui profitent des cadeaux sont ceux qui financent les partis politiques (souvent à part égale). Alors, souvent, les décisions des politiciens sont plus compatibles avec les intérêts de ces gens-là qu'avec ceux de la plèbe. C'pas nécessairement pour mal faire, c'est surtout que c'est une réalité qu'ils comprennent mieux parce que ce sont les milieux qu'ils fréquentent au quotidien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

En tout cas pour les agriculteurs aujourd'hui c'est le temps de voter pour un parti souverainiste. Avec le torpillage en règle de la gestion de l'offre qui vient d'arriver, plusieurs emplois seront perdus et des entreprises familiales vont fermer. Trudeau a sauvé l'industrie automobile en envoyant l'industrie laitière à abattoir...

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1127171/accord-lait-colere-producteurs-quebec-canada

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Kalium a dit :

En tout cas pour les agriculteurs aujourd'hui c'est le temps de voter pour un parti souverainiste. Avec le torpillage en règle de la gestion de l'offre qui vient d'arriver, plusieurs emplois seront perdus et des entreprises familiales vont fermer. Trudeau a sauvé l'industrie automobile en envoyant l'industrie laitière à abattoir...

C'était facile à prévoir. C'est un move électoral. Trudeau ne pouvait pas se permettre de perdre l'Ontario... il ne perdra pas le Québec avec ce move parce que la majorité du monde va finir par être contente de payer moins cher son lait. Ils vont vite oublier l'affront. Et, soyons honnêtes, qui va fesser là-dessus au Québec? Le défunt bloc? Le parti-qui-a-un-chef-avec-un-turban-sua-tête? Un parti qui est idéologiquement CONTRE la gestion de l'offre? C'est risque 0 pour PET Jr comme move. En plus, tu sors ça à 10PM le jour avant l'élection, ça risque de passer "free" jusqu'à demain.

L'Ontario? Bah, ça réglerait le problème de pénurie d'emplois au Tim Hortons parce que ça enverrait au chômage une panoplie de travailleurs non-éduqués qui gagnent 30$ de l'heure sur une ligne de montage de 'hars, mais ça torpillerait l'appuis libéral. Les Conservateurs auraient fessé à coeur joie sur la mollesse de Trudeau face à Trump, sur le fait que c'est un clown qui préfère se déguiser en faux hindou que de garder les bonnes jobs syndiqués des travailleurs de l'automobile, etc. 

Tous les partis provinciaux se sont positionnés contre pendant la campagne parce que se positionner pour aurait été un suicide pour CETTE élection provinciale. Et bon, au Québec, ça pognera toujours de se positionner contre une décision unilatérale d'Ottawa, peu importe la couleur du parti au pouvoir là-bas ou ici. 

C'est triste quand on y pense. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai un gros dédain pour l'industrie laitière qu'on m'a vendu comme étant digne d'une mafia, doublé de l'inutilité du produit, triplé par son empreinte écologique désastreuse.

Mes biais sur la table, je suis pas trop au courant du reste. Qu'est-ce que la gestion de l'offre et qu'est-ce qui vient de se passer au fédérale? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
il y a 6 minutes, Gamin a dit :

J'ai un gros dédain pour l'industrie laitière qu'on m'a vendu comme étant digne d'une mafia, doublé de l'inutilité du produit, triplé par son empreinte écologique désastreuse.

Mes biais sur la table, je suis pas trop au courant du reste. Qu'est-ce que la gestion de l'offre et qu'est-ce qui vient de se passer au fédérale? 

 

Le marché est ouvert davantage aux produits américains qui a des règles moins strictes sur les produits transformés. Sans entrer dans les détails parce que je connais pas trop ça non plus, on va avoir des produits transformés américains sur les tablettes des épiceries. Des "breuvages laitiers ultra vitaminés" à base de dérivés de lait provenant de fermes industrielles du Wisconsin seront rendus abordables et vont concurrencer le lait "normal" qu'on a présentement avec des prix très bas. Le consommateur va se croire gagnant un peu comme quand Wal-Mart remplace les petits commerces du coin alors que le portrait général est plus complexe. Les règles de l'industrie laitière québécoise/canadienne existent pour une raison et je partage l'inquiétude de l'industrie laitière devant cette ouverture.

Tout ça, c'est sans compter les répercussions économiques qui vont surtout affecter une victime déjà au tapis: les régions éloignées du Québec. C'est encore une fois les milieux ruraux qui vont écoper alors que le sud de l'Ontario est sauvé miraculeusement. Un peu comme quand l'industrie automobile a été sauvée à coups de milliards et que les Rolling Stones ont été invités à Toronto pendant le SRAS et que l'industrie du bois d'oeuvre au Québec a été sacrifiée.

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Gamin a dit :

J'ai un gros dédain pour l'industrie laitière qu'on m'a vendu comme étant digne d'une mafia, doublé de l'inutilité du produit, triplé par son empreinte écologique désastreuse.

Mes biais sur la table, je suis pas trop au courant du reste. Qu'est-ce que la gestion de l'offre et qu'est-ce qui vient de se passer au fédérale? 

De ce que je comprends:

- La gestion de l'offre, c'est les quotas qu'on impose aux producteurs ET le fait qu'on empêche les producteurs étrangers de vendre des produits laitiers ici. En somme, on contrôle l'offre sur le marché, de là l'appellation "gestion de l'offre". C'est sans doute beaucoup plus complexe, mais en gros, ça ressemble à ça.

- Trudeau a laissé tombé la barrière à l'entrée pour les produits laitiers américains au Canada. Cela fait que les producteurs québécois qui sont sous quotas seront désavantagés face aux multinationales américaines qui produisent massivement et peuvent vendre à plus bas prix. Disons que les quotas tombent, bien, la majorité des petits producteurs québécois seront rachetés par des conglomérats. Cela tuera l'industrie local au profit de multinationales. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Matt, ton vote n'est pas inutile. Il mettra 12,50$ dans les poches du parti de ton choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, xdrox a dit :

Matt, ton vote n'est pas inutile. Il mettra 12,50$ dans les poches du parti de ton choix.

T'as clairement TL;DR

J'ai dit "aussi bien faire un chèque de 100$ à QS"

J'ai utilisé "ma piastre du vote" de façon sarcastique ne sachant pas le montant exact. Je dois cependant avouer que 12.50$ c'est beaucoup plus que ce dont à quoi je m'attendais. Ceci dit, ça ne change rien à la décision ni à la logique derrière. Le système représentatif à 1 tour, c'est passé-date, surtout dans une réalité politique à 4 partis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je suis bien d'accord avec cette logique puisque tu es dans une circonscription caquiste mais, au delà de la "piastre du vote", je crois quand même que tous les votes comptent dans une perspective de réforme possible du mode de scrutin.

Si on s'entend pour dire que le prochain gouvernement sera CAQ minoritaire (la majorité est accessible mais leur manque de "machine" électorale leur coûtera quelques sièges je crois), on doit admettre que la réforme du mode de scrutin sera au programme. Étant obligé de gouverner avec l'appui du PQ ou de QS, Legault n'aura pas le choix de respecter sa promesse de réforme du mode de scrutin. Bien sûr, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour arriver à la conclusion que le consensus est impossible et que le statu quo est la seule option valable, mais ce sera plus dur si la distorsion vote/siège est maximale. Dans ce sens, chaque vote "perdu" dans des circonscriptions où tout est joué d'avance sera un argument pour la réforme du mode de scrutin. Ceux qui votent pour le PCQ d'Adrien Pouliot sur le plateau, par exemple, ajoutent inutilement au nombre de votes de ce parti qui pourrait atteindre jusqu'à 2% et, ce, sans représentation. QS, de son côté, risque de faire 20% et d'obtenir un maigre 4% des sièges. Chaque vote pour QS compte puisque ça peut faire la différence entre 19.99% et un symbolique 20%. 

Normalement, ça n'aurait pas valu la peine de voter PVQ, PCQ, NPDQ ou même QS en dehors de Montréal. Mais cette année, j'espère que la composition de l'Assemblée Nationale reflétera le moins possible les suffrages exprimés afin d'avoir un argument puissant à présenter pour favoriser un scrutin proportionnel ou, du moins, un scrutin mixte-compensatoire.

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Kalium a dit :

Je suis bien d'accord avec cette logique puisque tu es dans une circonscription caquiste mais, au delà de la "piastre du vote", je crois quand même que tous les votes comptent dans une perspective de réforme possible du mode de scrutin.

Si on s'entend pour dire que le prochain gouvernement sera CAQ minoritaire (la majorité est accessible mais leur manque de "machine" électorale leur coûtera quelques sièges je crois), on doit admettre que la réforme du mode de scrutin sera au programme. Étant obligé de gouverner avec l'appui du PQ ou de QS, Legault n'aura pas le choix de respecter sa promesse de réforme du mode de scrutin. Bien sûr, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour arriver à la conclusion que le consensus est impossible et que le statu quo est la seule option valable, mais ce sera plus dur si la distorsion vote/siège est maximale. Dans ce sens, chaque vote "perdu" dans des circonscriptions où tout est joué d'avance sera un argument pour la réforme du mode de scrutin. Ceux qui votent pour le PCQ d'Adrien Pouliot sur le plateau, par exemple, ajoutent inutilement au nombre de votes de ce parti qui pourrait atteindre jusqu'à 2% et, ce, sans représentation. QS, de son côté, risque de faire 20% et d'obtenir un maigre 4% des sièges. Chaque vote pour QS compte puisque ça peut faire la différence entre 19.99% et un symbolique 20%. 

Normalement, ça n'aurait pas valu la peine de voter PVQ, PCQ, NPDQ ou même QS en dehors de Montréal. Mais cette année, j'espère que la composition de l'Assemblée Nationale reflétera le moins possible les suffrages exprimés afin d'avoir un argument puissant à présenter pour favoriser un scrutin proportionnel ou, du moins, un scrutin mixte-compensatoire.

Écoute, ce que tu dis se défend. On veut passer un message similaire de façon différente. Moi, j'y vais juste pas. Je crois qu'un taux de participation bas, surtout chez les jeunes, envoie aussi un message fort. Je ne crois cependant pas que ça dérange la CAQ et le PLQ parce que ce n'est pas leur électorat qui va rester à la maison, c'est celui du PQ et de QS. Faut donc que je sois honnête, mon abstention n'est pas qu'en lien avec un scrutin proportionnel, elle découle d'un énorme cynisme face à la puérilité de la politique en général. T'sais, le problème du vide politique, il est plus profond que le mode de scrutin, mais bon...

Remarque, on pourrait me mettre au visage que c'est une attitude similaire à la mienne chez plein de partisans de Bernie Sanders qui auront mené à l'élection de Trump, mais bon. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, charity bernhard a dit :

L'aliénation sociale  (Incapable de se projeter dans l'avenir) ?

La dissonance cognitive  ( Donne plus de poids à des détails qu'à l'ensemble) ?

La méfiance envers notre système fiscal (Incapable de faire confiance) ?

 

 

tu ne t'en souviens pas ? c'est une pathologie mentale. ; )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sachant qu'on allait avoir un gouvernement minoritaire sans aucun réel pouvoir, j'ai voté avec mes convictions. 

Let's go les socialistes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...