Aller au contenu
Sikaneba

La mémoire olfactive

Déchet(s) recommandé(s)

D'une odeur à l'autre

La perception des odeurs est un phénomène fascinant. Il suffit parfois de déambuler sur le trottoir en humant l'air pour faire surgir des émotions liées à des souvenirs olfactifs. «La perception olfactive peut affecter la perception spatio-temporelle du moment présent», affirme la doctorante en philosophie Natalie Bouchard, qui consacre sa thèse à la question, sous la direction du professeur Pierre Poirier.

Les odeurs qui viennent chatouiller notre nez lorsque nous marchons à l'extérieur ne sont jamais pures; il s'agit toujours de subtils mélanges volatils d'où émanent certaines notes prédominantes, souligne Natalie Bouchard. «Une odeur est liée à un contexte composé de nombreux inputs sensoriels – sons, sensations, couleurs, etc. – captés au même instant.»

Les travaux menés par la doctorante s'appuient, entre autres, sur la théorie de l'esprit prédictif. «Dans un environnement familier, la réalité du moment est construite à partir de 80 à 90 % d'inputs provenant de notre cerveau, explique-t-elle. Plus ou moins 10 % des inputs proviennent de l'extérieur de soi. Voilà pourquoi la réalité constitue un construit basé sur nos expériences antérieures et le pouvoir des odeurs est très puissant afin de faire surgir des souvenirs et ainsi remodeler la réalité du moment.»

L'emprise de la vision

 Au fil de ses recherches, Natalie Bouchard a constaté que la vision a une emprise importante sur le processus olfactif. Nous apprenons en effet dès notre naissance à saisir le monde par la vue. Nous tentons donc de «voir» ce que notre nez perçoit. Qui n'a jamais senti une odeur de café ou de pain frais avant d'en chercher la source à proximité? «C'est fréquemment la liaison visuelle qui permet de donner un sceau d'authenticité à ce que l'on sent, car les odeurs sont liées à un système complexe de représentations mentales dans lequel chacune, esquissée par une collection d'expériences vécues, a un certain poids narratif», explique la chercheuse. Notre perception visuelle peut altérer notre perception olfactive jusqu'à nous faire croire qu'une odeur n'existe pas si on n'en perçoit pas rapidement la source émettrice!

«Une odeur perçue provoque en premier lieu une émotion pré-conceptuelle, alors que ce qui est perçu visuellement entraîne immédiatement une analyse cognitive.»

Natalie Bouchard

Doctorante en philosophie

«Contrairement à la vision, dont les voies transitent par le néo-cortex avant d'atteindre l'amygdale – une structure cérébrale qui irrigue les systèmes de mémorisation quand une émotion intervient –,  notre système olfactif a une connexion directe avec cette dernière, explique Natalie Bouchard. Par conséquent, une odeur perçue provoque en premier lieu une émotion pré-conceptuelle, alors que ce qui est perçu visuellement entraîne immédiatement une analyse cognitive.»

Cela expliquerait en partie pourquoi il n'y a pas véritablement de vocabulaire pour décrire les odeurs. «Les parfumeurs et les œnologues ont développé un langage, mais si vous et moi voulons décrire une odeur perçue dans la rue, nous devons souvent référer à la source émettrice ou la mettre en contexte. La perception des odeurs devient alors un processus narratif lié à une histoire, une émotion, une sensation.»

 

Ma question :

Y a t'il Y a-t-il des odeurs qui vous rappellent des souvenirs bons ou mauvais? Et si oui, quels effets ces odeurs ont-elles sur vous?

Même si les fleurs odorantes en général sont supposées sentir bons, pour moi la senteur de l'oeillet c'est l'odeur de la MORT. C'est le parfum qui embaume les salons funéraires et qui me ramène à des souvenirs excessivement malheureux et douloureux. Non seulement cette odeur me rappellent des souvenirs mais elle provoque en moi des vertiges spontanés qui peuvent ruiner le reste de ma journée même si initialement tout roulait dans le sens du monde.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Odeur de crème solaire me rappelle invariablement les jours heureux de ma jeunesse au camp de jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

L'odeur des lilas me rappelle les journées d'été chez ma cousine, lorsqu'elle et moi pouvions passer des journées entières dehors sans se fatigué. Aussi, l'odeur des algues me rappel le fleuve, l'odeur pouvait envahir le village lors des chaudes journées d'été.

Modifié par Ambrosia
G fé dé fôtes. Mici Esch!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'odeur des avions, des bus, des valises, et de certains parfums me font penser à la Suisse. Donc des fois je croise des vieilles madames et ça réveille les souvenirs que j'ai de mes grands-parents.

Y'a aussi une odeur humide de début de macération en particulier qui vient me chercher (je n'ai aucune idée comment la décrire). La première fois que je l'ai sentie, cette odeur provenait d'un sandwich au salami écrasé dans le fond du sac à dos de ma soeur, lors de ma toute première journée d'école. Je me souviens de cette magnifique journée fin août et j'étais fébrile. Je ne le savais pas encore, mais c'était le début du déclin de mon existence paisible. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gaz de course, l'odeur de la boue brûlé sur un siliencieux de moteur deux-temps, l'odeur de l'huile utilisé pour mettre sur les routes de campagne pour pas que la poussière lève, l'odeur du hash.... l'odeur d'un feu de camp,  l'odeur des crottes de chiens qui dégèle au Printemps, l'estie d'odeur des fumeurs de cigarettes... l'odeur du popcorn dans les clubs vidéo... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

*Y a-t-il

*sentir bon

*me rappelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta généreuse participation. Erreurs de performance, évidemment.

Pour en revenir aux odeurs, numéro 9 a raison. Les fumeurs PAS CAPABLE. La senteur me rappelle mon grand-père et sa foutue cigarette de merde.

Fumeurs de ce monde, VOUS PUEZ. Peu importe que vous vous aspergiez de parfum ou que vous mâchiez de la gomme en croyant masquer l'odeur, VOUS PUEZ quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'odeur du gazon frais coupé me rappelle les été passés à me faire garder au chalet chez mes grands parents.

L'air salin et l'odeur du varech me font me sentir chez nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’odeur de la terre mouillée quand la pluie tombe au début de l’été. Cette odeur est sublime et ne me rappelle rien si ce n’est le confort de la savourer à l’abri.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Tovarichtch a dit :

Le sang des dieux

« Le parfum de la route mouillée et rafraîchie par l’averse est également caractéristique. L’ozone se combine avec le pétrichor et des composés aromatiques du bitume, pour produire cette odeur[2] »

Ça aussi ça me rends folle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je savais que ce sujet-là m'éventrerait tôt ou tard. Merci de m'avoir fait revisiter d'heureux souvenirs cependant. L'odeur de la route sous une pluie battante lors d'une chaude journée d'été, ouais complètement, mais il faut se mouiller dehors pour vivre à fond l'expérience.

Les structures faites de bois sous la pluie ont un petit quelques chose aussi, les glissoires en métal réchauffées par le soleil... bordel, il y a tellement d'odeurs plaisantes que la vie a à offrir, en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'odeur de la mer me rappelle ma jeunesse et mon grand-père avec qui j'allais toujours sur le bord de la baie, a deux pas de chez moi. J'adore ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Quelques fois par année, je passe près de femmes random dont l'odeur me rend fou. Je sais pas trop si c'est un parfum artificiel ou si elle "produit" (lol) l'odeur, mais c'est incroyable. J'ai longtemps cru que c'était quelque chose de sexuel : elle dégagerait un odeur naturel, un peu bestial, l'odeur de l'appel du mâle et que je dois pas être le seul à le sentir. Mais c'est si rare, je sais pas trop.

Peut-être que c'est un parfum artificiel auquel j'ai un souvenir intense enfoui quelque part, au fond de mon être. Dans tous les cas, ça me trouble.

Dites-moi que je ne suis pas le seul :malaise:

Modifié par Le Singe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'odeur d'un petit bébé tout neuf. Pour moi ça évoque le souvenir de mon adorable Raphael dont je suis la marraine. Lorsque sa mère (ma meilleure amie) me l'a mis dans les bras, j'ai tout de suite ressenti un élan d'amour. Donc c'est ça, l'odeur d'un bébé est synonyme de big love.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Le Singe a dit :

Quelques fois par année, je passe près de femmes random dont l'odeur me rend fou. Je sais pas trop si c'est un parfum artificiel ou si elle "produit" (lol) l'odeur, mais c'est incroyable. J'ai longtemps cru que c'était quelque chose de sexuel : elle dégagerait un odeur naturel, un peu bestial, l'odeur de l'appel du mâle et que je dois pas être le seul à le sentir. Mais c'est si rare, je sais pas trop.

Peut-être que c'est un parfum artificiel auquel j'ai un souvenir intense enfoui quelque part, au fond de mon être. Dans tous les cas, ça me trouble.

Dites-moi que je ne suis pas le seul :malaise:

L'odeur de ta maman?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
il y a 3 minutes, FosseAsceptique a dit :

L'odeur de ta maman?

Maman et "appel du mâle" sont des concepts qui me semblent exclusifs. :shock:

In before de la psycho-pop.

Modifié par Le Singe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Sikaneba a dit :

L'odeur d'un petit bébé tout neuf. Pour moi ça évoque le souvenir de mon adorable Raphael dont je suis la marraine. Lorsque sa mère (ma meilleure amie) me l'a mis dans les bras, j'ai tout de suite ressenti un élan d'amour. Donc c'est ça, l'odeur d'un bébé est synonyme de big love.

C'est vrai que ça sent bon un bébé tout neuf! Hahaha. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'odeur des arbres quand je grimpais avec ma meilleure amie dans les épinettes blanches du terrain juste à côté de la cour d'école. On s'asseyait chacun sur la plus haute branche qui pouvait soutenir notre poids, et puis on épiait les passants secrètement, sans faire de bruit. Un de mes plus beaux souvenirs d'enfance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Esch a dit :

L'odeur des arbres quand je grimpais avec ma meilleure amie dans les épinettes blanches du terrain juste à côté de la cour d'école. On s'asseyait chacun sur la plus haute branche qui pouvait soutenir notre poids, et puis on épiait les passants secrètement, sans faire de bruit. Un de mes plus beaux souvenirs d'enfance.

Et son haleine sentait le glycol. Tu vois comme j'ai une excellente mémoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...