Aller au contenu

Je suis Yoshi


1984
 Partager

Déchet(s) recommandé(s)

Le 2020-12-04 à 18:25, DASRI a dit :

Ton post est trop vague: quelles genres de previsions, dans quelles situations etc. Ca veut absolument rien dire. Je peux te predire le choix de la coupe de cheveux d'un groupe A par rapport a groupe B en fonction de la longueur/type de cheveux et appelles A "froufrous" et B "claire soyeux". La logique est la meme, tu reperes un comportement et tu y fous un nom et une description. Sur 7 milliards d'individus, tu couvres tout les spectrums que tu veux.

Des tests de MBTI, t'as des entreprises qui l'utilisent pour organiser des equipes et elles font pas mieux qu'une entreprise qui se passent du test.

Il y a quand même quelque chose là si les mêmes comportements se répètent de façon prévisible. Ils ont su expliquer des comportements qui ne sont pas aléatoires, mais groupable dans des catégories. Je trouve ça quand même intéressant. Ça me semble pas aussi trivial que les coupes de cheveux ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un petit video pour nous comprendre un peu, les INFJ

 

 

:lisa-charming:

 

 

je quote un commentaire sur la video qui nous décrit en quelques mots 

Citation

Worst part of being an INFJ is that you understand everyone but no-one understands you

 

:soyboy_crying:

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2020-12-04 à 12:03, 1984 a dit :

Y a quelque chose qui va pas. J’ai refait le test y a deux jours et à nouveau aujourd’hui, et je suis ENFJ. J’oscille entre le ENFP et le ENFJ donc, mais ça change rien parce que les deux types qui sont des bisounours infâmes.

Le test du site des 16 personnalités est jugé comme une vraie joke dans le milieu des initiés. C'est une introduction assez sommaire, mais il faut passer par l'apprentissage des fonctions cognitives pour bien saisir la dynamique des 16 archétypes et bien les reconnaitre chez les gens.

Je prend ton exemple ici. Tu dis osciller entre le ENFP et le ENFJ, alors qu'en terme de stack de fonctions cognitives, ils sont complètement différents.

En gros, il y a 8 fonctions (ici très grossièrement illustrées) :

image.thumb.png.17414f404246d10c9f0a30e787327133.png

^
Le ENFP utilise majoritairement les 4 fonctions du haut dans cet ordre de préférence : Ne-Fi-Te-Si
Tandis que le ENFJ utilise plutôt les 4 fonctions du bas selon cet ordre : Fe-Ni-Se-Ti

 image.png.4feaddf8eed3c8f0938a49ba74d6a2e0.png

J'ai pas envie d'écrire un roman (même si je suis médiateur comme drox), alors je vous laisse simplement ce cue : informez-vous sur les fonctions pour confirmer votre type.

image.thumb.png.120b5f9f1467b759f5ede12092cd96c2.png

Et pour les meilleurs mémés : https://www.reddit.com/r/mbtimemes/
 

  • J'aime! 2
  • J'ADORE! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben justement mon cher @Goéland, je me retrouve dans tous ces antagonismes, tous, selon l'envie et l'humeur et surtout l'état de motivation pour l'expérience introspective comme pour la conception de projets, le besoin d'être en contact avec des valeurs comme avec des témoignages externes, de l'extraversion naturelle de ma personne à la vie d'introvertie heureuse qui passe du temps seule à lire, dessiner, débattre et projeter. Je supporte très mal les grosses fêtes et les lieux chargés et ce depuis un très long moment. Pourtant, parfois j'aime il faut qu'il y ait quelque chose dans l'environnement qui me permette d'être vraiment intéressée. 

Je retrouve vraiment dans ces deux types, va savoir pourquoi, mais les deux représentent mon job actuel et celui que je tiens à apprendre depuis toujours. 

Faut comprendre que cet antagonisme je l'ai souvent ressenti. Je suis un peu trop cynique et agressive pour une ENFP. Tout le monde sait que je peux à la fois être une douceur et être une sauvage. Et j'ai aussi fait preuve de sens logique dans mon parcours (atteindre des objectifs avec l'effort minimum parce que je suis une feignante procrastinatrice) et j'arrive à être technique par envie de maîtriser mon environnement de travail. J'ai appris à être organisée et comme ça me sécurise, ça va très bien. En fait j'oscille entre la conscience morale du travail accompli et le besoin d'errer à des activités diverses sans jamais m'emmerder. 

fd393ce35a3561f0272505954387c51a.thumb.jpg.77a96501f1722dfa659e522a8a982b66.jpga2c0a79e8ef2a7251ec22c5344a6e07c.thumb.jpg.b55b9b30f4ce5bbf2babaef6f46339ab.jpg

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, 1984 a dit :

Ben justement mon cher @Goéland, je me retrouve dans tous ces antagonismes, tous, selon l'envie et l'humeur et surtout l'état de motivation pour l'expérience introspective comme pour la conception de projets, le besoin d'être en contact avec des valeurs comme avec des témoignages externes, de l'extraversion naturelle de ma personne à la vie d'introvertie heureuse qui passe du temps seule à lire, dessiner, débattre et projeter. Je supporte très mal les grosses fêtes et les lieux chargés et ce depuis un très long moment. Pourtant, parfois j'aime il faut qu'il y ait quelque chose dans l'environnement qui me permette d'être vraiment intéressée. 

Je retrouve vraiment dans ces deux types, va savoir pourquoi, mais les deux représentent mon job actuel et celui que je tiens à apprendre depuis toujours. 

Faut comprendre que cet antagonisme je l'ai souvent ressenti. Je suis un peu trop cynique et agressive pour une ENFP. Tout le monde sait que je peux à la fois être une douceur et être une sauvage. Et j'ai aussi fait preuve de sens logique dans mon parcours (atteindre des objectifs avec l'effort minimum parce que je suis une feignante procrastinatrice) et j'arrive à être technique par envie de maîtriser mon environnement de travail. J'ai appris à être organisée et comme ça me sécurise, ça va très bien. En fait j'oscille entre la conscience morale du travail accompli et le besoin d'errer à des activités diverses sans jamais m'emmerder. 

Personne n'est trop cynique ou aggressif pour être ENFP. J'en connais des dépressifs, des autoritaires, et des routiniers, malgré ce que l'on peut penser de l'archétype qu'ils sont supposés représenter. Ce qu'ils ont de commun, c'est leurs yeux qui s'allument devant les idées nouvelles et les échanges spontanés.

Les changements comportementaux dans le temps ne justifient pas un changement de type, mais plutôt un revirement du stack original. Par exemple, si tu es dans une période de stress, en tant qu'ENFP, tu peux développer les qualités de ton opposé (ISTJ = Si-Te-Fi-Ne), mais avec beaucoup plus de tension qu'un ISTJ. Ou tu peux te mettre à exploiter les fonctions de ton côté inconscient (INFJ dans ce cas = Ni-Fe-Ti-Se).

(atteindre des objectifs avec l'effort minimum parce que je suis une feignante procrastinatrice) : Une déclaration très NP, les rois du moindre effort et du travail de dernière minute.

j'arrive à être technique par envie de maîtriser mon environnement de travail. Ça, je le vois comme une très saine intégration de ta fonction inférieure (Si). La routine, l'accumulation d'expérience et le contrôle sont excellents pour grounder l'esprit créatif et virevoltant des ENFP et ENTP.

En fait j'oscille entre la conscience morale du travail accompli et le besoin d'errer à des activités diverses sans jamais m'emmerder. Ça, je le vois encore comme une dichotomie entre ton Ne héroïque et ton Si inférieur. Ces deux fonctions fonctionnent en paire. Chez les ENFP, il y a souvent un déséquilibre important entre le chaos et la routine. Tant qu'ils n'ont pas intégré cette éthique, ils n'ont pas d'emprise sur leur créativité et leur besoin d'exploration. Ça fait d'eux des bohèmes sans stabilité, qui changent continuellement d'activités sans jamais vraiment en retirer d'expérience pertinente.

Ces choses-là ne sont pas des problèmes chez les ENFJ. Leurs défis sont complètement différents. Ils ont un plus grand besoin d'harmonie de groupe (très grande intelligence sociale) et ont moins besoin d'errer, vu que leur type d'intuition est concentrée autour d'un ou quelques concepts définis.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est hyper intéressant @Goéland. Je suis tombée sur ce site : http://www.16-types.fr/modele-MBTI-0-introduction.html

C'est pas mal plus profond et pertinent qu'une simple nomenclature. Mais si « tout le monde » utilise 16personnalities, les stats qu'on retrouve un peu partout doivent être bien foirées. Un peu comme toutes ces femmes qui pensent faire du 95C quand elles sont 90D.

Du coup, je ne sais pas ce que je suis mais je doute très fort d'être INTJ.

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Goéland a dit :

Personne n'est trop cynique ou aggressif pour être ENFP. J'en connais des dépressifs, des autoritaires, et des routiniers, malgré ce que l'on peut penser de l'archétype qu'ils sont supposés représenter. Ce qu'ils ont de commun, c'est leurs yeux qui s'allument devant les idées nouvelles et les échanges spontanés.

Les changements comportementaux dans le temps ne justifient pas un changement de type, mais plutôt un revirement du stack original. Par exemple, si tu es dans une période de stress, en tant qu'ENFP, tu peux développer les qualités de ton opposé (ISTJ = Si-Te-Fi-Ne), mais avec beaucoup plus de tension qu'un ISTJ. Ou tu peux te mettre à exploiter les fonctions de ton côté inconscient (INFJ dans ce cas = Ni-Fe-Ti-Se).

(atteindre des objectifs avec l'effort minimum parce que je suis une feignante procrastinatrice) : Une déclaration très NP, les rois du moindre effort et du travail de dernière minute.

j'arrive à être technique par envie de maîtriser mon environnement de travail. Ça, je le vois comme une très saine intégration de ta fonction inférieure (Si). La routine, l'accumulation d'expérience et le contrôle sont excellents pour grounder l'esprit créatif et virevoltant des ENFP et ENTP.

En fait j'oscille entre la conscience morale du travail accompli et le besoin d'errer à des activités diverses sans jamais m'emmerder. Ça, je le vois encore comme une dichotomie entre ton Ne héroïque et ton Si inférieur. Ces deux fonctions fonctionnent en paire. Chez les ENFP, il y a souvent un déséquilibre important entre le chaos et la routine. Tant qu'ils n'ont pas intégré cette éthique, ils n'ont pas d'emprise sur leur créativité et leur besoin d'exploration. Ça fait d'eux des bohèmes sans stabilité, qui changent continuellement d'activités sans jamais vraiment en retirer d'expérience pertinente.

Ces choses-là ne sont pas des problèmes chez les ENFJ. Leurs défis sont complètement différents. Ils ont un plus grand besoin d'harmonie de groupe (très grande intelligence sociale) et ont moins besoin d'errer, vu que leur type d'intuition est concentrée autour d'un ou quelques concepts définis.

Je comprends pas dude, je viens de refaire le test et ça me donne Enfj - A

Ça me fatigueeee

6969D309-CA6D-42B9-856A-53EDD28934E6.thumb.png.bd2b2cc0ab02cc4953d825948b7241c7.png

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, 1984 a dit :

Je comprends pas dude, je viens de refaire le test et ça me donne Enfj - A

Ça me fatigueeee

 

J'ai fait le test à quelques reprises dans les dernières semaines et je suis arrivé jusqu'à 3 résultats différents.

20201221_104612.jpg

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Goéland Je suis en train de me rendre à l'évidence. J'ai bien un fonctionnement d'ENFP. J'ai juste mis plus d'ordre dans mon chaos par des procédés logique de comportement. Mais j'observe quand même une effervescence personnelle qui ne me quittera jamais, sans parler d'un fonctionnement émotif et intuitif indéniable. J'aurai aimé être un poil moins complexe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:onion_think:

Il doit quand même y avoir un spectre d'intensité pour chacune de personnalités. En vrai, tu n'es peut-être pas forcément indéniablement un seul type. Je sais pas. Dans mon cas, c'est beaucoup moins complexe, je suis très fortement INFP dans tous les tests que j'ai essayés. Contrairement à toi, j'aurais aimé ça être plus complexe lol.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je t'avoue que tant que je n'ai pas intégré précisément les fonctions cognitives de chacun de ces types tout ceci m'est encore trop flou. Ça me frustre mais j'ai trop la flemme de m'y consacrer en profondeur. 

Pour ce qui est d'être plus ou moins complexe, c'est peut être seulement de cela, qu'il s'agit. 

Jme sens à la ramasse 

Moi et @Ecce Homo sur messenger (en vrai on est pas loin)

Révélation

 

Très drôle

 

  • HAHAHA! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...