Aller au contenu
Musclor Bigras

Le pire livre que vous avez lu

Déchet(s) recommandé(s)

Je suis sûr que ma réputation va descendre à -200 suite à ce que je vais dire, mais ce livre : Le Monde sur le flanc de la truite de Robert Lalonde, je suis IN-CA-PA-BLE.

J'ai essayé de le lire à 3 reprises, mais à chaque fois je le pitchais de toutes mes raideurs à l'autre bout de ma chambre.

Fortement suggéré par la pseudo-intelligentsia que composait mon cours de Création Littéraire à l'UQAM, ceux-ci en se touchant et se masturbant tout en citant du Jack Kerouak à la manière de Les Invasions Barbares, ils en parlaient avec passion et jouissance, c'en était presque orgasmique.

Je me suis dit : pourquoi pas ? Je suis assez ouvert d'esprit (je pense).

Alors je me lance ...

C'est horriblement incompréhensible, c'est du pur concentré de n'importe quoi, genre de texte qui serait encore très nébuleux après avoir fumé un gros batte calé un 26 onces de schnapps aux pêches.

Très grosse déception (tout comme mon cours de Création Littéraire).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces livres écrits par des québécois.

Ces livres écrits par des femmes.

Ces livres écrits par des femmes québécoises.

Je n'ai rien à partagé avec ces gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aurais-tu un livre de Jacques Poulin à me suggérer? Plus différent que volkswagen blues parce que ce n'est pas l'écriture que je n'ai pas aimée mais vraiment l'histoire.

Eh bien il y a Les Grandes marées, qui est très bien.

Le Vieux chagrin aussi.

Un des préférés en général est Les yeux bleus de Mistassini.

La tournée d'automne, tu aimerais sans doute !!

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

La majorité des livres que j'ai lu durant mon cours de Littérature Jeunesse dans mon Bacc.

"Le rêve couleur orange"

"La fille de la foret"

Naginie; T'as fait une maîtrise en litt ?

Modifié par Fred Yankee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La majorité des livres que j'ai lu durant mon cours de Littérature Jeunesse dans mon Bacc.

"Le rêve couleur orange"

"La fille de la foret"

Naginie; T'as fait une maîtrise en litt ?

Un BAC, mais je commence ma maîtrise à l'automne!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un BAC, mais je commence ma maîtrise à l'automne!

Analyse par dessus analyse, c'est l'image que je me suis fait du Bacc en littérature.

Future prof au collégial ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi c'était un BAC en littérature profil création, et on n'avait pas tant d'analyses que ça.. Quoique moi, j'aime les dissertations sur des romans qui m'intéressent ! : P

Et je vais faire un doctorat, donc future prof à l'Université!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je vais faire un doctorat, donc future prof à l'Université!

J'suis bien loin avec mon bacc en enseignement du français au secondaire héhé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Ombilic des limbes d'Antonin Artaud. Câlisse que j'ai haïs. Le surréalisme n'est définitivement pas pour moé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu comptes faire bac, maîtrise et doctorat au même endroit?

En tout cas, BAC et maîtrise oui.. Je vais peut-être aller à Montréal ensuite. J'y pense beaucoup. En fait j'avais pris la décision de reporter ma maîtrise d'un an, et de faire un certificat en journalisme (pour mon plaisir) à Montréal.

J'ai changé d'idée et je reste à Québec encore au moins un an, pour des raisons personnelles. Je verrai ensuite, j'ai juste 20 ans, j'ai un peu de lousse si je veux attendre avant mon doctorat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que c'est conseillé de varier un peu, ça paraît mieux.

En plus, niveau emploi, il y a pas mal plus de postes à Montréal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Super.Jésus_*

Acide Sulfurique, Amélie Nothomb. Ça échoue à prouver le point de l'auteur tellement les personnages sont pas attachants et le style d'écriture simpliste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va y allé pour une série m'aillant totalement déçu dans mon jeune temps.

La Série "Les Chevaliers d'Émeraude" d'Anne Robillard (ok c'est du populaire et rien d'intense, mais bon)

Au début, ça commence et sa semble bien, je dévore les premiers livres, j'aime bien les personnages et bon ça change...

Rendu au tome 5 ou 6 (sa fait longtemps...), la répétition embarque et en voici quelques exemples :

"les hommes scarabées arrivent et ils leurs coupent les avant-bras, leur seule faiblesse!" (ok, c'est genre le même copier-coller ou presque)

On retrouve ça 350 fois par livre : "ils se serrent la main à la manière des chevaliers" ou encore "ils vont parler dans les bains" (wtf...au pire trouve un autre endroit... et il se passe rien)

Le pire, je dirais que c'est la peur de faire mourir les personnages...MERDE en genre 15 livres c'est toujours des personnages Random qui se font tuer d'une méthode tout aussi random (non décrite) et c'est toujours L'écuyer d'un chevalier encore plus random.

Bref, ça commençais très bien et c'est rapidement devenu la )*)@

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va y allé pour une série m'aillant totalement déçu dans mon jeune temps.

La Série "Les Chevaliers d'Émeraude" d'Anne Robillard (ok c'est du populaire et rien d'intense, mais bon)

Au début, ça commence et sa semble bien, je dévore les premiers livres, j'aime bien les personnages et bon ça change...

Rendu au tome 5 ou 6 (sa fait longtemps...), la répétition embarque et en voici quelques exemples :

"les hommes scarabées arrivent et ils leurs coupent les avant-bras, leur seule faiblesse!" (ok, c'est genre le même copier-coller ou presque)

On retrouve ça 350 fois par livre : "ils se serrent la main à la manière des chevaliers" ou encore "ils vont parler dans les bains" (wtf...au pire trouve un autre endroit... et il se passe rien)

Le pire, je dirais que c'est la peur de faire mourir les personnages...MERDE en genre 15 livres c'est toujours des personnages Random qui se font tuer d'une méthode tout aussi random (non décrite) et c'est toujours L'écuyer d'un chevalier encore plus random.

Bref, ça commençais très bien et c'est rapidement devenu la )*)@

hahaha moi j'ai arrêté au 5ème aussi. Et j'étais tannée que les chevaliers aient tous de beaux pouvoirs, mais qu'ils pouvaient pas les utiliser quand c'était le temps et qu'ils étaient dans la merde. Par exemple, ils pouvaient jamais lire dans les pensées d'un méchant quand c'est le temps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...