Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 14 heures, sapiophile a dit :

La liberté d’expression ce n’est pas la liberté de dire n’importe quoi. On n’est pas aux États-Unis avec leur 1er amendement invoqué à outrance.

C'est une notion tellement incomprise et malmenée. La liberté d'expression est un droit fondamental au même titre que :

Citation

Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation. (Article 4 de la Charte québécoise des droits et libertés)

Ce n'est pas parce que la liberté d'expression est dans l'article 3 qu'elle a plus d'importance que l'article 4, ce n'est pas une hiérarchie où certains droits ont plus de poids que d'autres. Ils sont tous aussi importants les uns que les autres et quand ils entrent en conflit, c'est au tribunal de juger lequel, dans une situation donnée, doit primer. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, xdrox a dit :

Déni : refus de reconnaître une réalité perçue comme étant traumatisante.

« Non non non non... nonononon non non... »

LOL. Moé c'est la face de Zappa estii j'aurais voulu être à sa place 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En bon père châtieur qui finit par accepter de louer une cassette de Super Nintendo à son gosse, Legault voulait offrir un peu de répit aux familles en rouvrant les cinémas pendant la semaine de relâche.

Or, avec le maintien du couvre-feu, les sièges vides obligatoires et l'interdiction de vendre toute nourriture, pour les propriétaires de salles, le calcul est simple : c'est pas rentable de rouvrir.

Je comprends Guzzo de rester fermé. Son entreprise n'est pas une consolation qu'un gouvernement peut décider d'offrir comme ça, de même à moitié, au public.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quoi en penser. Peux-tu m'éclairer sur ce que tu trouves malaisant ? Le fait de donner le passeport à des voyageurs plutôt qu'à des gens qui veulent aller au resto pis au gym ? Ou bien l'idée même d'un passe-droit pour les gens vaccinés ?

Cette possible discrimination entre un vacciné et un non-vacciné, elle serait de toute façon très temporaire, non ?

Ne devrait-on pas pénaliser les anti-vaccin qui ne se feront jamais vacciner ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Goéland a dit :

Je ne sais pas quoi en penser. Peux-tu m'éclairer sur ce que tu trouves malaisant ? Le fait de donner le passport à des voyageurs d'affaires plutôt qu'à des citoyens qui veulent aller au resto pis au gym ? Ou bien l'idée même d'un passe-droit pour les gens vaccinés ?

Cette possible discrimination entre un vacciné et un non-vacciné, elle serait de toute façon très temporaire, non ?

C'est l'idée, mais comme une académique de l'université Saint-Paul l'a dit dans l'article, en créant un précédent comme ça, ça ouvre la possibilité d'une pente glissante. Une fois les gens habitués à l'idée, c'est plus facile d'instaurer des mesures du genre, voir de justifier sa conservation pour X raison. Il y a d'autres aspects de la chose qui me plaisent plus, notamment l'idée de pouvoir avoir l'esprit tranquille comme avant lorsque j'halète avec d'autres sur le plancher de danse ou au gym, mais c'est extrêmement épineux. Ce qui me rend mal à l'aise, c'est l'engouement sans vergogne de la CAQ à l'idée, alors qu'elle devrait faire au moins l'objet d'un questionnement social en bonne et due forme, au vu des risques mentionnés ci-hauts. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmmmm... l'obligation vaccinale est un sujet des plus épineux... Responsabiliser n'est pas imposer encore une fois. Et la discrimination que ce genre de mesure va mettre en place ne sera pas forcément temporaire, comme le dit Retromantique, c'est ensuite la porte ouverte à de possibles dérives très inquiétantes. A quand les passeport pour les personnes sans comorbidité seulement par exemple... (à lire : Matin brun, de Franck Pavloff)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Retromantique a dit :

Je me demande comment une pétition peut contraindre des avocats d'intenter une poursuite?

Non, mais si un grand nombre de gens la signe, on peut inciter des avocats à entamer cette procédure. Surtout si cette pétition attire l’attention de certains médias.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu penses vraiment que des avocats vont regarder ça pis se dire: ouais les boys, on y va, ça va être une poursuite facile de démontrer que Jeff a causé la mort de milliers de personne par ses propos  ?.

C'est pas des discours haineux, ou de la diffamation dont il est question ici. (Et même là, personne a tenté une poursuite suite à l'attentat de Bissonnette à la la mosquée, malgré que beaucoup soulignaient les radio de quebec pour instaurer un climat haineux).

Ici, c'est une prise de position contre le lockdown et les mesures sanitaires. Et c'est pas une infraction à la loi.

Maintenant, si tu veux démontrer que les propos de Jeff ont limité l'impact des mesures sanitaires du gouvernement, et donc causé la mort supplémentaire de milliers de gens..

1) Il y a 8 millions de québécois. Jeff rejoint à peine 50k personnes. Les radios de Québec sont à Québec. L'épicentre de la Covid est à Montréal.

2) Il y a même pas de consensus scientifique sur l'impact réel des lockdowns et couvre-feu.

Bonne chance d'aller en cours avec ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Celine a dit :

Tu penses vraiment que des avocats vont regarder ça pis se dire: ouais les boys, on y va, ça va être une poursuite facile de démontrer que Jeff a causé la mort de milliers de personne par ses propos  ?.

C'est pas des discours haineux, ou de la diffamation dont il est question ici. (Et même là, personne a tenté une poursuite suite à l'attentat de Bissonnette à la la mosquée, malgré que beaucoup soulignaient les radio de quebec pour instaurer un climat haineux).

Ici, c'est une prise de position contre le lockdown et les mesures sanitaires. Et c'est pas une infraction à la loi.

Maintenant, si tu veux démontrer que les propos de Jeff ont limité l'impact des mesures sanitaires du gouvernement, et donc causé la mort supplémentaire de milliers de gens..

1) Il y a 8 millions de québécois. Jeff rejoint à peine 50k personnes. Les radios de Québec sont à Québec. L'épicentre de la Covid est à Montréal.

2) Il y a même pas de consensus scientifique sur l'impact réel des lockdowns et couvre-feu.

Bonne chance d'aller en cours avec ça.

Pas de consensus sur l’impact des lockdowns? Tabarnak, sur quelle planète tu vis  ? 

Et puis l’impact de Radio X a été bien réel au début de la 2e vague à Québec, qui était l’épicentre de la pandémie au pays. Et Jeff rejoint pas mal de gens ailleurs via Internet et les RS...

Mais prenant le pseudo Céline, un des pires anti-sémites de l’histoire Française, je pouvais bien me douter que tu te ferais l’avocat du diable en faveur de l’ extrême-droite. 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, sapiophile a dit :

Pas de consensus sur l’impact des lockdowns? Tabarnak, sur quelle planète tu vis  ?

Le consensus, il est sur le fait que c'est un virus qui se transmet par voies respiratoires, que l'épidémie est drivée par une transmission dans des milieux clos et mal aérés. Si tout le monde reste chez soi, et ne voit pas personne, oui c'est clair que le virus ne se propagera pas.

Mais c'est pas ce dont il est question. C'est de savoir quelles mesures sont efficaces, lesquelles le sont moins, et lesquelles le sont, mais apportent leur lot d'inconvénients qui surpassent les bénéfices.

As-tu lu ne serait-ce qu'un seul article scientifique sur le sujet depuis le début de la pandémie? Tiens, quelques un que j'ai lu récemment.

Le premier modélise l'épidémie dans des réseaux hétérogènes, qui correspondent à nos sociétés. Et ils trouvent que des mesures s'appliquant aux grands rassemblements sont le plus efficaces. Similaire pour le 3eme article, où ils se basent plutôt sur données réelles durant la pandémie. Le 3e suit le même ordre d'idées, mais obtient des conclusions légèrement différentes. Par exemple, pour le 2eme, la fermeture des frontières est efficace, mais pas pour le 3eme article. Il y a une panoplie d'explications pour ça. Dont la principale étant que l'on fait des statistiques à partir de données très incomplètes et bruitées, et qu'il y a encore beaucoup d'incertitude sur l'impact des différentes mesures en pratique.

Car la communauté scientifique cherche avant tout à trouver les méthodes les plus efficientes pour contrôler la pandémie, et ça veut dire trouver les mesures ayant le plus d'impact tout en ayant le moins d'inconvénient. Bref, une analyse bénéfices-couts. Et le consensus scientifique là dessus n'existe pas pour l'instant. Même la santé publique a des dissensions à l'interne.

Et à tout ça, on peut rajouter une autre remarque: Est-ce le confinement et ces mesures imposés par les gouvernements qui diminue la transmission, ou ce sont les comportements des individus, qui sont découplés des mesures gouvernementales?

Clairement, interdire les grands rassemblements est une mesure que les gouvernements peuvent prendre de manière efficiente. Mais pour les interventions au niveau plus individuel, ça implique une conformité exemplaire entre les directives et le comportement des gens. Le hic, c'est que bien souvent, on observe une diminution de la transmission avant le délai requis pour que ça provienne des mesures gouvernementales. Autrement dit, les gens adaptent leurs comportements selon leur appréciation du danger.

On l'a vu à Noel. Beaucoup de gens se sont réunis en petits groupes familiaux. L'incidence a augmenté, mais a baissé avant le délai requis pour que ça provienne du couvre-feu. Bref, je pense, et c'est l'opinion de plusieurs chercheurs dans le domaine, que le gouvernement n'a pas énormément d'impact sur les comportements individuels.

Et Jeff non plus n'en a pas énormément. La majorité des gens ne l'écoutent pas.

 

Citation

Et puis l’impact de Radio X a été bien réel au début de la 2e vague à Québec, qui était l’épicentre de la pandémie au pays. Et Jeff rejoint pas mal de gens ailleurs via Internet et les RS...

Pourquoi n'a-t-il pas été réel lors de la première vague alors? C'est un phénomène hautement aléatoire(le début d'une vague d'épidémie), et le hasard, combiné au fait que Montréal avait une plus grande immunité dans les milieux critiques de propagation(milieux de soins) explique probablement bien mieux la situation. D'autant plus que Montréal a dépassé Québec quelques semaines plus tard.

Jeff a 14k abonnés sur twitter. Radio-pirate en a 50k sur facebook.  C'est une goutte d'eau dans l'océan. Tu passes tes journées à épier ce que Jeff dit. Mais la majorité des gens au Québec s'en calissent royalement.

Pour qu'une épidémie prenne, ça prend une masse critique de gens infectieux, et provenant de groupes suffisamment hétérogènes pour éviter que l'épidémie s'arrête dans un cul de sac avant d'avoir une trajectoire déterministe.

 

Citation

Mais prenant le pseudo Céline, un des pires anti-sémites de l’histoire Française, je pouvais bien me douter que tu te ferais l’avocat du diable en faveur de l’ extrême-droite. 

De quelqu'un qui se nomme Sapiophile, je me serais attendu à un raisonnement un peu moins simplet.

Par contre, ça a au moins le mérite de démontrer quelque chose. La prise de position publique ou non aux mesures sanitaires est rendue, pour plusieurs, un signalement de son appartenance à une classe sociale et politique. Ergo, des deux côtés du spectre, on est bien loin du science based decisions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Celine a dit :

Le consensus, il est sur le fait que c'est un virus qui se transmet par voies respiratoires, que l'épidémie est drivée par une transmission dans des milieux clos et mal aérés. Si tout le monde reste chez soi, et ne voit pas personne, oui c'est clair que le virus ne se propagera pas.

Mais c'est pas ce dont il est question. C'est de savoir quelles mesures sont efficaces, lesquelles le sont moins, et lesquelles le sont, mais apportent leur lot d'inconvénients qui surpassent les bénéfices.

As-tu lu ne serait-ce qu'un seul article scientifique sur le sujet depuis le début de la pandémie? Tiens, quelques un que j'ai lu récemment.

Le premier modélise l'épidémie dans des réseaux hétérogènes, qui correspondent à nos sociétés. Et ils trouvent que des mesures s'appliquant aux grands rassemblements sont le plus efficaces. Similaire pour le 3eme article, où ils se basent plutôt sur données réelles durant la pandémie. Le 3e suit le même ordre d'idées, mais obtient des conclusions légèrement différentes. Par exemple, pour le 2eme, la fermeture des frontières est efficace, mais pas pour le 3eme article. Il y a une panoplie d'explications pour ça. Dont la principale étant que l'on fait des statistiques à partir de données très incomplètes et bruitées, et qu'il y a encore beaucoup d'incertitude sur l'impact des différentes mesures en pratique.

Car la communauté scientifique cherche avant tout à trouver les méthodes les plus efficientes pour contrôler la pandémie, et ça veut dire trouver les mesures ayant le plus d'impact tout en ayant le moins d'inconvénient. Bref, une analyse bénéfices-couts. Et le consensus scientifique là dessus n'existe pas pour l'instant. Même la santé publique a des dissensions à l'interne.

Et à tout ça, on peut rajouter une autre remarque: Est-ce le confinement et ces mesures imposés par les gouvernements qui diminue la transmission, ou ce sont les comportements des individus, qui sont découplés des mesures gouvernementales?

Clairement, interdire les grands rassemblements est une mesure que les gouvernements peuvent prendre de manière efficiente. Mais pour les interventions au niveau plus individuel, ça implique une conformité exemplaire entre les directives et le comportement des gens. Le hic, c'est que bien souvent, on observe une diminution de la transmission avant le délai requis pour que ça provienne des mesures gouvernementales. Autrement dit, les gens adaptent leurs comportements selon leur appréciation du danger.

On l'a vu à Noel. Beaucoup de gens se sont réunis en petits groupes familiaux. L'incidence a augmenté, mais a baissé avant le délai requis pour que ça provienne du couvre-feu. Bref, je pense, et c'est l'opinion de plusieurs chercheurs dans le domaine, que le gouvernement n'a pas énormément d'impact sur les comportements individuels.

Et Jeff non plus n'en a pas énormément. La majorité des gens ne l'écoutent pas.

 

Pourquoi n'a-t-il pas été réel lors de la première vague alors? C'est un phénomène hautement aléatoire(le début d'une vague d'épidémie), et le hasard, combiné au fait que Montréal avait une plus grande immunité dans les milieux critiques de propagation(milieux de soins) explique probablement bien mieux la situation. D'autant plus que Montréal a dépassé Québec quelques semaines plus tard.

Jeff a 14k abonnés sur twitter. Radio-pirate en a 50k sur facebook.  C'est une goutte d'eau dans l'océan. Tu passes tes journées à épier ce que Jeff dit. Mais la majorité des gens au Québec s'en calissent royalement.

Pour qu'une épidémie prenne, ça prend une masse critique de gens infectieux, et provenant de groupes suffisamment hétérogènes pour éviter que l'épidémie s'arrête dans un cul de sac avant d'avoir une trajectoire déterministe.

 

De quelqu'un qui se nomme Sapiophile, je me serais attendu à un raisonnement un peu moins simplet.

Par contre, ça a au moins le mérite de démontrer quelque chose. La prise de position publique ou non aux mesures sanitaires est rendue, pour plusieurs, un signalement de son appartenance à une classe sociale et politique. Ergo, des deux côtés du spectre, on est bien loin du science based decisions.

Euh, je mange les études 📑 scientifiques littéralement, ça fait partie de mon quotidien. Je suis dans le domaine de la santé et en contact constant avec le milieu de la recherche. Et les papiers crédibles démontrent l’utilité des mesures de santé publique, des confinements, des masques et des vaccins. Que les corticostéroïdes sauvent des vies. Que  le remdesivir et certains immunomodulateurs peuvent faciliter la récupération de certains patients. 

Et oui Jeff n’est suivi que par une minorité, mais avec un virus si contagieux, ça peut se reprendre assez rapidement. Les cercles sociaux ne sont pas 100 % étanches. Si les gens étaient plus responsables, en effet, on n’aurait pas besoin de confinements. Mais on noyau d’antisociaux alimenté par ces apôtres du micro parvient à foutre le bordel. 

 

Je pense que c’est la droite qui en fait une affaire politique,  nier l’utilité des vaccins et des masques, être obsédés par l’hydroxychloroquine , qui ne marche pas un brin, seulement parce que Didier Raoult est un droitiste radical. Et la droite est aveuglée idéologiquement par le laisser faire et le non interventionnisme...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Le zèle sanitaire continue de provoquer des situations absurdes.
      J'avais rendez-vous quelque part cet après-midi. Où? On s'en fout. J'étais arrivé à l'heure mais ce n'était pas encore mon tour. On m'a reçu comme suit :
      La réceptionniste me guide vers leur nouvelle salle d'attente. Curieux, je la suis...
      Nous arrivons sous un escalier. Elle m'invite à m'asseoir « confortablement », dit-elle, sur une maigre chaise de plastique qui s'y trouve en retrait, dans l'ombre -- sous l'escalier, c'est bien cela oui. Je m'exécute, je m'assois... La dame déplace aussitôt devant moi un immense plexiglas sur roulettes, fabriqué sur mesure pour enfermer étanchement les clients sous l'escalier. Je plaisante, je rouspète, je lui dis : « Me sens comme un petit hamster en cage ! Me sens en punition ! »
      Elle me répond : « mais non, monsieur ! pas en punition, en protection ! »
    • par Gamin
      Québec met en place un couvre-feu pour casser la deuxième vague | Coronavirus | Radio-Canada.ca (radio-canada.ca)
      Juste au cas où vous demanderiez "baswelle, qu'est-ce m'a faire de mes soirées maintenant!?" 
      Venez vous en, on a un jeu de carte pis une paire de dés on trouvera ben de quoi se divertir 
    • par Gamin
      Vous en pensez quoi?
      https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/covid-19-quebec-economy-protectionism-1.5528781
      Pensez-vous que c'est le genre de truc qui va tenir? Comment le marché québécois peut-il compétitionner avec des produits pratiquement fabriqué par esclavagisme de chaîne? Est-ce que les Québécois auront envie d'acheter leur savon à vaisselle à 13$ la bouteille comparé au produit Chinois à 2$? Quel sont les mesures qui devrait être en place selon vous? Sur-taxer les produits étranger ayant leur équivalent Québécois, est enlever les taxes sur les Panier bleus? Qu'est-ce s'en pensez? 
×
×
  • Créer...