Aller au contenu
RBC

Le sujet des travailleurs

Déchet(s) recommandé(s)

Merci de ton partage Pedro.

Bien que je trouve ta situation un peu triste. Avoir autant de ressentiment envers la société et son fonctionnement, ça doit être lourd.

Les taxes sur le revenu

Pas d'accord avec toi.

Ceux qui se tuent à l'ouvrage avec des salaires très bas (10$-15$ de l'heure) doivent nécessairement être moins taxés que ceux étant mieux rémunérés.

Non seulement par mesure d'équité, mais également pour leur donner un répit.

Il s'agit de la classe ouvrière/service.

Des emplois souvent routiniers mais essentiels.

Des employés souvent peu qualifiés, peu diplômés.

Le fait de les encourager à maintenir leur emploi difficile grâce à un taux de taxation plus bas contribue à une certaine paix sociale.

Ils peuvent se permettre d'oublier un tant soit peu leur quotidien grâce à un certain pouvoir d'achat.

Du pain et des jeux...

Les athlètes/vedettes de la télévision grassement payées.

Pas d'accord avec toi.

Ce sont des êtres d'exceptions. Leur talent, leur génétique incitent l'admiration.

C'est tellement futile de toute manière... on parle de quoi? Quelques centaines/milliers de joueurs professionnels gagnant des millions?

Sur un ratio de 8 milliards d'individus, ce n'est même pas 1 centième de pourcentage...

Le taux d'immigration trop élevé

D'accord avec toi.

Les patrons qui sont mieux payés même si leur job consiste à monitorer ceux qui font du travail utile

Pas d'accord avec toi. Du tout.

Les politiciens

Pas d'accord avec toi. Le respect des membres formant un gouvernement élu démocratiquement n'est même pas discutable.

Peu importe que le système soit parfait ou non, il permet à la race humaine de s'améliorer, d'évoluer.

Les syndicats [construction, police, pompiers, gouvernement]

D'accord avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pour ma part décidé de suivre mon viscéral instinct. Je ne travaille et ne travaillerai que pour avoir du pain sur la table et un toit sur la tête. Si un jour je décide de mettre au monde, je rajusterai mon temps de travail à cette réalité. Je suis autotélique; je vis pour la connaissance et l'expérience de tout.

C'est pourquoi j'ai choisi d'être traducteur à mon compte. J'ai seulement besoin d'un ordinateur pour travailler, aux heures que je veux, à l'endroit qui me tente. Je peux parcourir la Terre tout en travaillant. Je suis libre.

Je ne supporte pas de faire partie d'une organisation qui recherche les gros profits. Je ne supporte pas de devoir travailler à heure fixe, dans un morne environnement. Je ne supporte pas de travailler pour rien. La vie est bien trop précieuse pour que je me cloisonne dans un bureau le tiers de ma vie, pour engraisser des requins sociopathes. De plus, il y a un nombre effarant d'emplois que je juge superflus et qui abrutissent l'homme. J'y inclus la plupart des emplois reliés au marketing, à la machine capitaliste: l'art de créer des désirs.

On travaille beaucoup trop, si l'on prend en compte nos technologies. L'obsolescence programmée, les désirs programmés, la consommation effrénée, la multiplication d'entreprises appareillées font en sorte qu'on doive travailler 40 heures et plus par semaine. Si l'on aurait moins de compagnies d'assurances, de banques, si l'on simplifierait la machine étatique et juridique, etc. on pourrait utiliser cette force de travail vers ce qui compte vraiment. Comme des économistes l'ont dit, il suffirait d'une semaine de travail de 20 heures pour apporter notre contribution à la société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'on aurait moins de compagnies d'assurances, de banques, si l'on simplifierait la machine étatique et juridique, etc

Rassure-moi, tu traduis pas des trucs d'une langue vers le Français ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Oui. Si l'on avait, si l'on aurait, on s'en câline. Pour être bien franc, les normes du français écrit sont souvent désuètes. Dans mon travail, je me conforme à ces normes. Dans ma vie de tous les jours, s'il me tente de dire «si l'on aurait», je le dis, puisque le conditionnel est en soi une condition. Et un si, c'est une condition.

Modifié par Yolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vis avec 480€ par mois, dont presque 400€ de frais fixes. J'aimerais pouvoir me nourrir de pâtes mais je suis allergique au blé. Je me nourris donc exclusivement d'oeufs, de riz, de poissons en conserve, de fruits. Etant étudiant je ne peux pas toucher les 24 mois d'assurance chômage qui me reviennent, j'ai mes allocations logement rognées par un facteur de 0,5 car le gouvernement assume de facto que mes parents me soutiennent (lol) et les bourses sont calculées sur leurs revenus à eux, pas les miens. Ne parlons pas d'autres prestations, réservées aux chômeurs : les étudiants n'ont le droit à rien.

Je me suis fait racketter 250€ de DG par les instances de logement étudiant et 200€ de mise en fourrière de ma caisse (qui ne vaut même pas 300€ et est un véritable cercueil) durant l'année.

Pour conclure tout ça, aucun employeur n'accepte de m'embaucher selon les horaires très contraignants de l'université. Même pas macdo.

Et pour tout te dire, j'en suis assez content, voire fier. Le prochain connard qui vient excuser des délinquants en me sortant le refrain de la pauvreté qui enclenche la violence, je lui viole sa mère.

troplong;paslu : Te plains pas d'avoir un taf

Wesh

A titre personnel je trouve le concept de bourse étudiante à la française très mal branlé, même si partant d'un "bon sentiment". Pour pas mal de raisons comme celui que tu exposes, c-a-d la prise en charge parentale comme une évidence qui est déjà un vrai paradoxe législatif avec le concept de majorité légale, mais aussi le fait que les boursiers soient prioritaires sur les places en fac, pour les logements étudiants et même pour les passerelles étudiantes, pour Erasmus et tout un tas de conneries de ce type (être payé pour être prioritaire c'est quand même la planque).

Ceci dit ma situation est tout à fait représentative de la stupidité de la chose. Je vis à la charge de ma mère seule, mes parents étant séparés, je ne manque techniquement de rien. Ma mère gagne bien sa vie, mais son salaire seul suffit à faire de moi quelqu'un dans une situation précaire.

J'ai fait ma demande cette année vu que je bouge en Province pour l'année prochaine. Avant j'avais pas envie de contribuer à cette mascarade. Aujourd'hui j'en vois une nécessité technique, liée à une envie d'indépendance (relative) et d'un plaisir pervers à me servir du système #ThugLife

Pour ma part, je ne vois aucun problème moral à faire du sale pour noyer sa peine. C'est la logique des blédards parce qu'ils ont une éducation basée sur l'idée de survie un peu moins bridée qu'en France ou on forme des babtous baltringues dans ton genre. Sauf que le monde fantasmé de la coopération générale n'a jamais existé que dans les rêves mouillés des théoriciens post-modernes anarcho-communistes, des républicains, des enculiens etc.

Nécessité fait loi, et donc si tu aspires à mieux qu'à bouffer des patates, il n'est pas trop tard pour décider de s'en battre les couilles.

Les bougnes agissent de façon violente parce que c'est le meilleur atout qu'ils peuvent tirer de leurs qualités. Ce n'est ni ton cas, ni le mien. Dans ce cas là il existe des manières plus subtiles de s'en sortir en hors-piste.

Je t'offre un potentiel chemin. Installe Tor, et va dans les commu françaises admirer à quel point de grosses victimes dépourvues des notions les plus élémentaires en survie sociale (celle que les plus privilégiés maîtrisent le mieux) se font des couilles en or avec un concept dépassant nos compétentes autorités de Cyber-Police.

Je trouve ça correct de travailler, mais si toutes mes dépenses étaient payées, je ferais autre chose de mon temps; la preuve, c'est que je suis payé pour le faire.

Même si j'aime ce que je fais, des fois j'éprouve un certain down en pensant à cette société inefficiente qui nous incite à nous pogner le cul en mettant toujours plus de poids sur ceux qui travaillent

Oui mais non. Lire mon pavé plus haut.

S'attaquer aux gens plutôt qu'au système, c'est de la mentalité d'enculien français au niveau de baltringuerie assez élevé. En France, les gens comme toi sont ceux qui votent FN et chialent à longueur de journée que des arabes leur copient leur mentalité de fraudeurs et de victimes, en mieux, et s'accrochent vainement à l'idée de leur saucisson-pinard, du Concorde, du TGV et du Général de Gaulle.

Les taxes sur le revenu

ou comment te donner le goût d'être celui qui dit "Bienvenue chez WalMart" à l'entrée et d'abandonner tout ton stress et tes responsabilités

Totalement d'accord. Je suis un fervent défenseur de l'impôt non-progressif, au même titre que de la suppression de la Démocratie.

Ce pour quoi on me taxe de fachisse alors que ça tient d'une logique implacable.

Les athlètes/vedettes de la télévision grassement payées.

Quand j'étais enfant, je pensais que la NHL devait avoir des ennuis financiers et tendrait à disparaitre parce que les matchs à la télé étaient gratuits. Hahah calisse, si j'avais su, j'aurais tout fait pour pouvoir me payer l'inscription à une ligue et apprendre à pousser un boutte de caoutchouc plus tôt

Typique mentalité de victime et d'enculien.

C'est pas toi qui fixe les lois du marché sportif, qui tient du même ordre que celui médiatique ou artistique. Tu peux y fixer ton jugement de valeur en fonction de ceux que tu fais fonctionner (la chaîne que tu regardes, les matchs des Habs pour lesquels t'as payé ta place au Centre Bell ou en PPV, l'album de celui que t'as acheté) mais le reste, je t'invite à t'en battre les couilles au risque d'en brasser du vent. Auquel cas, le prochain pas de la victimisation c'est le tag d'Hochelaga auquel Foulard avait superbement souscrit "On est pauvres parce qu'ils sont riches". Ce qui est effectivement le cas. Mais chialer n'y changera rien.

Le taux d'immigration trop élevé

Des assistés sociaux, y a déjà des québécois qui font ça...si tu veux entrer ici, merci de nous montrer ton diplôme et de quelle façon tu pourrais toi aussi faire avancer cette société. Me vendre du pot sur l'avenue du Parc? J'ai dit "avancer", pas "planer". Merci à la France et à la Belgique de nous en montrer les effets pervers chaque jour.

Les immigrés ont parfaitement compris le système dans lequel ils sont arrivés. S'en servent et vous enculent comme il se doit.

Et ils ont bien raison.

Comme je le répète, leurs valeurs de survie font chier les autochtones parce que les blancs sont devenus des baltringues a qui on a promis un monde qui roule tout seul pour eux, et qui se rendent compte que non, la vie c'est la jungle.

Les patrons qui sont mieux payés même si leur job consiste à monitorer ceux qui font du travail utile

"Ce n'est pas vrai, j'utilise la calculatrice de Windows pour additionner des bilans financiers, aussi!"

La même.

L'efficacité et la productivité, contrairement aux idées reçues, ne servent strictement à rien pour aller loin dans une carrière professionnelle de cadre.

Attention ! Les impératifs d'efficacité et de productivité s'appliquent aux employés et aux intermédiaires, mais dès que l'on sort des services opérationnels pour rentrer dans les cercles décisionnaires, ces exigences disparaissent totalement.

Si vous souhaitez dynamiser vos équipes, les faire aller plus loin, vous serez seul à avoir cette volonté et celle-ci ne sera pas partagée dans les cercles supérieurs. L'important a ce jeu-là, c'est de bien se faire voir... aussi l'important n'est plus de juger ce qui est objectivement bon pour l'entreprise, mais de savoir ce que les autres directeurs veulent, faire jouer le rapport de force, éventuellement la négociation, pour chercher à mieux les niquer et leur passer devant.

Car tel doit être le seul objectif qui doit vous animer pour réussir votre vie et enfin gagner un beau salaire. C'est très frappant de constater que plus ou monte dans la hiérarchie, plus le travail devient en fait inutile, seul le relationel compte : avoir des alliés, savoir gérer ses ennemis, et se faire bien voir de ceux au-dessus pour qu'ils sachent penser à vous. Si vous êtes bon à ce jeu-là, alors votre destin est entre vos mains.

Mais surtout - par pitié - ne croyez pas qu'il faut travailler pour réussir. Le travail, c'est pour les "petites mains". Et si vous êtes particulièrement efficace, c'est que vous êtes fait pour être une petite main, pas pour diriger. Donc ne soyez pas efficace, d'autant plus qu'en haut lieu on a absolument aucun critère pertinent pour juger de l'efficacité ou non. Lorsqu'on vous confie une tâche qui peut prendre une semaine en étant réactif, organisez des réunions avec les supérieurs, ne leur dites pas ce que vous pouvez faire, mais abusez d'un jargon technique pour montrer la complexité de votre tâche, et surtout, montrez que vous pouvez assurer la maîtrise de cette complexité (inventée par vous-même) en mettant en place un planning prévisionnel de projet en 6 étapes déclinées sur 6 mois. Soyez procédurier. Perdez votre temps en déclinant powerpoint sur powerpoint (bref les trucs qui font rien avancer mais qui donnent l'impression qu'on a hyper-bossé lorsqu'on est en réunion). Faites un rapport mensuel sur l'avancée de la procédure, des réunions régulières avec les plus haut dans la hiérarchie que vous pouvez et montrer de l'assurance et de la maitrise dans le ton que vous employez, en utilisant le vocabulaire le plus jargonneux possible.

Personne ne saura jamais que vous avez mis 6 mois pour faire quelque chose que vous auriez pu faire en une semaine. Ou même que vous avez claqué 30.000 € pour un truc qui aurait pu être fait maison. Mais tout le monde verra que vous avez su mener votre affaire. Tout au contraire, si vous faites le truc en une semaine, on pensera qu'il ne s'agissait que d'une péripétie sans importance et personne n'aura vu que vous vous êtes démenés.

De toute façon, savoir communiquer, savoir se vendre, c'est ce qu'il y a de plus utile. Y a pas de secret. Investis dans des cours de théâtres et de boxe. Tu ne regretteras pas.

Le travail salarié est très ingrat. Les notions de mérite ou de justice, faut oublier.

Les politiciens

Petite job de 150 000$ à mater de la porno à l'assemblée nationale, moi aussi je serais prêt à mordre des chevilles pour rester là. Belle gang de minables

Dans ce système de privilégiés, ça reste la clique la plus fragile.

1789.

Les syndicats [construction, police, pompiers, gouvernement]

Parce que tout le monde a besoin du Dodge Ram 2015

"Gros chu la gros 35 piasses pour cogner des clous gros je vaux mieux que ça gros. Calisse j'y ai dit en sacrament, si tu me veux icitte gros c'est 40 ou rien. Gros je peux-tu te dire qu'y accepté gros"

c.f. les politiciens.

Bref. J'espère avoir pu vous aider.

Le sentimentalisme, l'honnêteté, le respect, c'est des choses dont un être humain a besoin. Gardez-le pour vos proches, votre famille et ceux que vous tenez vraiment en estime.

Les autres sont des enculés, des gens qui sont en concurrence directe avec vous pour se battre pour le moindre centime.

C'est le mode de fonctionnement de notre espèce, ça n'a jamais changé et ça ne changera jamais. L'admettre est le premier pas vers la victoire (quand on en est conscients). S'enfermer dans un rêve d'utopie protectionniste, humaniste, communiste, enculiste etc est un comportement de victime. Et personne n'aide les victimes.

BTW, respect à ceux qui n'ont pas envie de se battre dans cette loi de la Jungle et qui survivent à leur manière, en faisant le boulot. Ces gens là sont généralement heureux et je les envie.

Oui. Si l'on avait, si l'on aurait, on s'en câline. Pour être bien franc, les normes du français écrit sont souvent désuètes. Dans mon travail, je me conforme à ces normes. Dans ma vie de tous les jours, s'il me tente de dire «si l'on aurait», je le dis, puisque le conditionnel est en soi une condition. Et un si, c'est une condition.

Petite pensée sur le français.

Faut arrêter l'exactitude des termes.

Je connais un pote qui est passionné de politique. Un libertarien. Le mec qui feraient passer mes propos cyniques du dessus pour un épisode des Teletubbies.

Ce con s'excite encore quand je lui parle de malthusianisme, parce que Malthus ne représentait pas le malthusianisme, tout comme le keynesianisme au sens politique chie sur l'écriture originelle de Keynes.

Allez tous vous faire foutre.

Je trouve que le français est une langue inutilement pompeuse et prétentieuse. Je fantasme sur sa future disparition au profit de l'anglais ou de n'importe quelle future lingua franca, ne serait-ce que par justice d'avoir été la première langue contribuant à la mort du latin, langue autrement plus belle et plus formelle que le français.

Et je participe moi même à la disparition du français en m'efforçant d'adopter un style franglais ou d'un langage street. Avec le Duczer Booba comme référentiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Otello, ce n'est pas une insulte, simplement un exemple de mauvaise santé.

Je n'insulterai jamais un adule sans emploi.

Cette personne souffre déjà beaucoup. Parfois, souvent, sans le savoir.

Travailler peut prendre plusieurs formes, le limiter au simple d'être salarié ou non, c'est un peu triste.

Si ça peut rassurer mes détracteurs (qui s'intéressent d'un peu trop près à ma vie privée mais ça c'est leurs bébittes),

pour pallier au carence de mon BS de luxe (communément appelé le GROS CHÈQUE), je travaille occasionnellement avec un gars qui ramasse des déchets de renovation, communément appelé SCRAPPEUX,

et également comme camelot dans différents quartiers de Montréal. Tout ça, au noir, ou comme j'aime bien le dire parce que je suis raciste, au NÈGRE.

Ah pis, l'héritage de mes parents, il a été entièrement converti en oisiveté, en jeux vidéos (près de 100 titres), en vêtements (j'ai des guénilles pour habiller beaucoup de gens, mais pas BMO vu qu'il est gras comme un voleur).

Ainsi qu'en DVD-Blueray de toutes sortes, livres, billets de concert, autres matériels etc etc.

(En cigarettes et cannabis aussi, mais gardez ça pour vous :D)

Maintenant que vous savez tout, je vous prierais de me CÂLISSEZ patience avec mon revenu, ma vie professionnelle et socio-économique, mon BS et tout le BAZAR.

*N'oubliez pas que c'est pas en vous en prenant à moi et à ma grande beauté que vous allez augmenter votre succès avec les filles.

Ça vaut surtout pour BMO et Foulard, qui repel le désir féminin comme un imperméable, l'eau de pluie.

Modifié par Otello

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors en plus de diffamer les célébrités t'es un fraudeur ? Le ministère de l'emploi et de la solidarité aimera pas ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors en plus de diffamer les célébrités t'es un fraudeur ? Le ministère de l'emploi et de la solidarité aimera pas ça.

Tout ça est parfaitement légal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça dépend si tu gagnes plus de 200 dollars par mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'étais toujours dit que je ne serais jamais capable de faire une job de bureau, 9 à 5, 5 jours/semaine... Et pourtant, voilà que je travaille pour le gouvernement, une job bien sympa, 35h/semaine, horaire régulier. Au moins, les tâches ne sont pas routinières et je travaille sur des projets super intéressants avec une équipe vraiment cool. Je n'ai jamais eu autant de fun en travaillant, no joke. Étant donné qu'on est une petite division (7 employées, 3 boss), tout le monde se connait au point de s'organiser des sorties ensemble en dehors du travail. Ça donne une ambiance de travail très relax et en même temps tout le monde s'entraide si quelqu'un est débordé par ses tâches.

En plus de ça, j'ai mon entreprise qui me prend pas mal tout le reste de mon temps quand je ne suis pas au bureau.Ce qui est merveilleux avec ça c'est que je peux travailler à l'heure que je veux, en regardant des séries télé, en pyjama dans mon atelier. Si je suis inspirée à 3h du matin, je me lève, je fais 10 pas et voilà! Je suis rendue dans mon atelier et prête à travailler! Idéalement, je veux pouvoir quitter ma job de bureau d'ici quelques années si je réussis à vivre des revenus de mon entreprise. Ça va faire un an le mois prochain que je suis enregistrée et déjà, j'ai trop de contrats et je pense à embaucher un étudiant. Ça dépasse ce à quoi je m'attendais après seulement un an!

J'ai aussi une job de préposée aux bénéficiaires à temps partiel. Je fais l'épicerie et la cuisine une soirée par semaine pour une fille handicapée. Encore une fois, c'est vraiment relax comme job. Ça fait des années que je fais ça avec elle, elle a presque le même âge que moi et elle a seulement un handicap physique, pas mental. J'ai plus l'impression de passer une soirée avec une amie plutôt que d'être en train de travailler. En plus, j'en profite pour faire mon épicerie et ma cuisine en même temps.

En gros, je suis pas mal occupée et c'est parfait comme ça parce que j'adore ce que je fais! : )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Merci de ton partage Pedro.

Bien que je trouve ta situation un peu triste. Avoir autant de ressentiment envers la société et son fonctionnement, ça doit être lourd.

Ma situation n'est pas triste Neoraf, je travaille dans quelque chose qui m'intéresse... c'est juste que je trouve la société inefficace et certaines de ses castes méprisables.

Les taxes sur le revenu

Pas d'accord avec toi.

Ceux qui se tuent à l'ouvrage avec des salaires très bas (10$-15$ de l'heure) doivent nécessairement être moins taxés que ceux étant mieux rémunérés.

Non seulement par mesure d'équité, mais également pour leur donner un répit.

Il s'agit de la classe ouvrière/service.

Des emplois souvent routiniers mais essentiels.

Des employés souvent peu qualifiés, peu diplômés.

Le fait de les encourager à maintenir leur emploi difficile grâce à un taux de taxation plus bas contribue à une certaine paix sociale.

Ils peuvent se permettre d'oublier un tant soit peu leur quotidien grâce à un certain pouvoir d'achat.

Du pain et des jeux...

Mouan...je peux te la laisser celle-là. Par contre, m'est avis que bon nombre de ces personnes ont eu leur répit alors q'ils se traînaient les pieds au secondaire et pendant que d'autres allaient obtenir des diplômes, des compétences utiles et spécialisées. On ne saurait contester l'utilité de la personne qui prépare des sandwichs au Subway, par contre, elle fait son sandwich et c'est tout. Elle n'a pas de responsabilité particulière qui la distingue de n'importe quel quidam.

Les athlètes/vedettes de la télévision grassement payées.

Pas d'accord avec toi.

Ce sont des êtres d'exceptions. Leur talent, leur génétique incitent l'admiration.

C'est tellement futile de toute manière... on parle de quoi? Quelques centaines/milliers de joueurs professionnels gagnant des millions?

Sur un ratio de 8 milliards d'individus, ce n'est même pas 1 centième de pourcentage...

Neoraf, t'es pas colonisé au point de te penser inférieur à eux, quand même? Et je vois pas pourquoi tu me sors un ratio quand moi je te parle du principe: une personne dont le métier est de jouer au hockey peut faire en une année le salaire d'une vie d'un médecin. Très inefficace. Voici un bon truc pour comprendre ce que je dis: Supprime de la Terre tous les joueurs de hockey/soccer/etc ou supprime tous les médecins...lequel se fait le plus ressentir? On arrive donc à un constat "étonnant": un éboueur est infiniment plus productif qu'un joueur de hockey, quand bien même ce dernier ferait 200 pts dans sa saison

Les politiciens

Pas d'accord avec toi. Le respect des membres formant un gouvernement élu démocratiquement n'est même pas discutable.

Peu importe que le système soit parfait ou non, il permet à la race humaine de s'améliorer, d'évoluer.

De loin la caste la plus méprisable de toutes celles que j'ai nommées. Et la démocratie, ce n'est viable que lorsque tu as une population capable de l'assumer. Au Québec en ce moment, la démocratie, je vois un peu ça comme un bâton de hockey que tu donnerais à un paraplégique.

Wesh

Oui mais non. Lire mon pavé plus haut.

S'attaquer aux gens plutôt qu'au système, c'est de la mentalité d'enculien français au niveau de baltringuerie assez élevé. En France, les gens comme toi sont ceux qui votent FN et chialent à longueur de journée que des arabes leur copient leur mentalité de fraudeurs et de victimes, en mieux, et s'accrochent vainement à l'idée de leur saucisson-pinard, du Concorde, du TGV et du Général de Gaulle.

Tu sais quoi? Je ne sais pas ce qui motive réellement les Français à voter FN, mais je sais que j'irais probablement voter si un tel parti existait ici. Ne serait-ce que pour remettre les pendules à l'heure le temps d'un mandat envers les gens qui profitent de la peur des "autochtones" de se faire coller l'étiquette de raciste pour se croire au-dessus des lois

Ça ne règlerait pas tous les autres problèmes, mais ça réglerait au moins celui-là et c'est déjà un de plus que ce que le PLQ est capable de faire

Totalement d'accord. Je suis un fervent défenseur de l'impôt non-progressif, au même titre que de la suppression de la Démocratie.

Ce pour quoi on me taxe de fachisse alors que ça tient d'une logique implacable

La qualité de ton sarcasme n'a d'égal que ta comparaison de l'impôt non-progressif à la suppression de la démocratie....extrêmement pauvre

Typique mentalité de victime et d'enculien.

C'est pas toi qui fixe les lois du marché sportif, qui tient du même ordre que celui médiatique ou artistique. Tu peux y fixer ton jugement de valeur en fonction de ceux que tu fais fonctionner (la chaîne que tu regardes, les matchs des Habs pour lesquels t'as payé ta place au Centre Bell ou en PPV, l'album de celui que t'as acheté) mais le reste, je t'invite à t'en battre les couilles au risque d'en brasser du vent. Auquel cas, le prochain pas de la victimisation c'est le tag d'Hochelaga auquel Foulard avait superbement souscrit "On est pauvres parce qu'ils sont riches". Ce qui est effectivement le cas. Mais chialer n'y changera rien.

Non, bien vu. Remarque, je ne suis pas en train de m'immoler par le feu en criant des slogans, mais bien en train d'écrire sur un forum

Pour le reste, c'est vrai. L'efficacité c'est pour les gens dans le bas de l'échelle, malheureusement. J'ai bien aimé ce qui était écrit dans le gros encadré

Je m'étais toujours dit que je ne serais jamais capable de faire une job de bureau, 9 à 5, 5 jours/semaine... Et pourtant, voilà que je travaille pour le gouvernement, une job bien sympa, 35h/semaine, horaire régulier. Au moins, les tâches ne sont pas routinières et je travaille sur des projets super intéressants avec une équipe vraiment cool. Je n'ai jamais eu autant de fun en travaillant, no joke. Étant donné qu'on est une petite division (7 employées, 3 boss), tout le monde se connait au point de s'organiser des sorties ensemble en dehors du travail. Ça donne une ambiance de travail très relax et en même temps tout le monde s'entraide si quelqu'un est débordé par ses tâches.

En plus de ça, j'ai mon entreprise qui me prend pas mal tout le reste de mon temps quand je ne suis pas au bureau.Ce qui est merveilleux avec ça c'est que je peux travailler à l'heure que je veux, en regardant des séries télé, en pyjama dans mon atelier. Si je suis inspirée à 3h du matin, je me lève, je fais 10 pas et voilà! Je suis rendue dans mon atelier et prête à travailler! Idéalement, je veux pouvoir quitter ma job de bureau d'ici quelques années si je réussis à vivre des revenus de mon entreprise. Ça va faire un an le mois prochain que je suis enregistrée et déjà, j'ai trop de contrats et je pense à embaucher un étudiant. Ça dépasse ce à quoi je m'attendais après seulement un an!

J'ai aussi une job de préposée aux bénéficiaires à temps partiel. Je fais l'épicerie et la cuisine une soirée par semaine pour une fille handicapée. Encore une fois, c'est vraiment relax comme job. Ça fait des années que je fais ça avec elle, elle a presque le même âge que moi et elle a seulement un handicap physique, pas mental. J'ai plus l'impression de passer une soirée avec une amie plutôt que d'être en train de travailler. En plus, j'en profite pour faire mon épicerie et ma cuisine en même temps.

En gros, je suis pas mal occupée et c'est parfait comme ça parce que j'adore ce que je fais! : )

Jésus Cri, 3 jobs...C'est quoi ton entreprise? c'est comme de l'artisanat? Félicitations pour ton entrepreneurship, c'est rafraichissant

Modifié par Pedrosanchez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais la suppression de la démocratie, c'est justement parce que la plèbe est remplie de gens comme toi, qui voteraient comme s'ils avaient le droit de voter au Moyen-Âge, avec leurs tripes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on parle des sandwich artists du Subway, c'est pas essentiel au point où on pourrait soi-même se servir mais ça prend quand-même quelqu'un pour tenir le stand à sandwichs en échange d'argent ou de carte de crédit, débit qui puisse offrir de la nourriture et des boissons fraîches. Autrement faudrait foutre un robot, ce qui serait légèrement inadéquat pour certains clients.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jésus Cri, 3 jobs...C'est quoi ton entreprise? c'est comme de l'artisanat? Félicitations pour ton entrepreneurship, c'est rafraichissant

Je fais des masques en latex pour des grandeur nature. Si tu veux un exemple, ma photo de profil en est un que j'ai fabriqué. Donc oui, ça peut être considéré comme étant de l'artisanat. : )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais la suppression de la démocratie, c'est justement parce que la plèbe est remplie de gens comme toi, qui voteraient comme s'ils avaient le droit de voter au Moyen-Âge, avec leurs tripes.

Comme j'ai dit je ne vote pas, alors inutile de chigner.

Je fais des masques en latex pour des grandeur nature. Si tu veux un exemple, ma photo de profil en est un que j'ai fabriqué. Donc oui, ça peut être considéré comme étant de l'artisanat. : )

cool. On dirait le masque dans Décadence 1, dans le flashback d'Adam, lorsqu'il se fait attraper

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais tu as en même temps avoué que si un parti comme le FN existait au Québec, tu n'hésiterais pas.

Et c'est bien le problème, beaucoup de français vont voter par "protestation" sans vraiment se rendre compte qu'ils vont mettre des débiles avec des responsabilités d'Etat. Regarde un peu les actions de Robert Ménard à Béziers qui sont à mi-chemin entre le troll public et l'apologie dictatoriale vivante.

Non, je pense que tu seras d'accord avec moi si on considère qu'un Etat doit être basé sur une constitution forte, une large place aux libertés individuelles et à un minimum de décrets et de considérations égalitaristes.

Tout en laissant le politique game et les élections pour ceux que ça amuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Ça serait un vote de protestation, oui. Je me dis qu'à défaut de mettre des gens compétents au pouvoir, on pourrait au moins mettre des gens qui adoptent la ligne dure face à ce que je perçois comme étant un problème pour régler, ne serait-ce que ce problème-là

Après, je connais pas la position du FN sur l'énergie, l'économie, l'environnement, les taxes, l'éducation, la santé....si ça se trouve, je cracherais probablement sur lui comme sur tous les autres.

Et je ne suis pas connaisseur, mais mon point de vue sur l'égalité, ça serait une répartition des profits selon l'effort et l'utilité sociale, que l'"offre et la demande" essaie en vain d'émuler. Je méprise également le banquier qui gagne dans les 6 chiffres à taponner des fichiers Excel, le tournevis en chef qui ne se satisfait pas de son 30$/h et le politicien à qui on donne 155 000$ après avoir fait pendant quelques mois un travail que n'importe quel minable aurait mieux fait que lui

Modifié par Pedrosanchez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voila

Ma collègue l'hypocrite m'a chié dans les bottes par derrière.

Tout ça, parce que j'ai fait la bêtise de ne pas faire de retour mail à ma manager pour me protéger face à ce serpent; trop honnête, j'ai échangé avec ma collègue sur les points de désaccord, mais... elle a du user de la fameuse technique qui veut que lorsque tu te chie dessus, tu balances directement pour te protéger le cul. Cette fille est une vraie salope. Et je l'aurai, à terme.

Elle a gagné une bataille mais pas la guerre, et le prochain coup je la plie à sa sauce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours mettre en CC son boss quand on envoie un courriel Outlook au travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...