Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 6 minutes, Aradia a dit :

Brûlerie St-Roch much, Inso?

Ouaip. J'aime bien ce café, je trouve sa clientèle plus intéressante. Différent des cafés de touristes ou d'étudiants à la mode parlant de leurs voyages bourgeois... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Lux a dit :

De 1, je me confie très rarement, je suis assez vieux jeu.

De 2, mon travailleur social est un homme.

De 3, la simple idée de raconter mes problèmes dans un endroit publique me donne la nausée.

De 4, garde ton cash pour toi. Tu travailles pour ton argent après tout.

De 5, t'as pas répondu à ma question.

J'ai fais quelques offres de bénévolats ces dernières semaines. J'espère avoir des réponses! Si je travaille pour mon cash, je peux toujours donner de mon temps!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2017-05-05 à 00:28, ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ a dit :

Tu pourrais t'enfermer dans ta chambre et ne plus avoir à subir le monde réel....

Ou créer ta propre communauté. Et ton propre punch tropical.

148979d1270511122-jonestown-massacre-pho

__________________________________________

Aujourd'hui j'ai ''essayé'' d'arrêter de boire­. Ce fail monumental m'a souligné la definition de l'alcoolisme. Si c'est pas si chouette d'habitude, c'est pire quand je suis ajeun.
Et il y a un choix reel à faire entre sa tête et son corp (même si les deux sont reliés a quelque part), faut juste savoir lequel on prefere voir mourir en premier ou lequel va nous mener à la mort en premier.j'ai peur que confier ma tête aux pharmaceutiques (en admettant qu'elles en veulent) pourrait me donner des ailes pour aller dans le mauvais sens. Quand la lacheté te tiens en vie.

C'est pas un systeme gagnant mais ce n'est pas le plus perdant non plus... Un beau Status Quo moyen mou.

 

Ces choses qui ne peuvent vieillir

C'était mon moment poésie, à dans 3 semaines !

IMG_0726.thumb.PNG.b456a5bfea1ea2364615124e46f5329a.PNG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon week-end à consisté à me faire appeller à la job pour apprendre que mon père avait fait un infarctus. Mon congés à consisté à voir mon père à l'hopital.
ca et un enieme anniversaire raté pour mon petit frère, histoire de faire d'une pierre deux coups...

Un apercu de ce qui me guette. Et ce constat que j'ai aucun rôle/statut/utilité dans ce qu'on appelle la famille. Je me dis que ca fait vraiment dure de pas faire de sens dans un schema familiale aussi basique. j'imagine que ca part mal pour trouver sa place ailleurs...

 

 

 

18274781_10158574878240394_1192794292578470456_n.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
Le 2017-5-5 à 01:58, ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ a dit :

Tu pourrais t'enfermer dans ta chambre et ne plus avoir à subir le monde réel....

Ou créer ta propre communauté. Et ton propre punch tropical.

148979d1270511122-jonestown-massacre-pho

__________________________________________

Aujourd'hui j'ai ''essayé'' d'arrêter de boire­. Ce fail monumental m'a souligné la definition de l'alcoolisme. Si c'est pas si chouette d'habitude, c'est pire quand je suis ajeun.
Et il y a un choix reel à faire entre sa tête et son corp (même si les deux sont reliés a quelque part), faut juste savoir lequel on prefere voir mourir en premier ou lequel va nous mener à la mort en premier.j'ai peur que confier ma tête aux pharmaceutiques (en admettant qu'elles en veulent) pourrait me donner des ailes pour aller dans le mauvais sens. Quand la lacheté te tiens en vie.

C'est pas un systeme gagnant mais ce n'est pas le plus perdant non plus... Un beau Status Quo moyen mou.

 

Ces choses qui ne peuvent vieillir

C'était mon moment poésie, à dans 3 semaines !

Je suis un intervenant en toxicomanie. Si je peux me permettre, laisse-moi te donner quelques conseilles.

Premierement, il faut remplacer ta dépendence par une autre. Pour l'alcoolisme, je sugère de consommer du speed ( ou de la  cocaine si ton budget le permet ) a tous les jours pendant 6 mois.  Tu peux aussi périodiquement aller au casino jouer a la roulette et miser la moitié de ton salaire sur le rouge les nuits de pleine lune. En plus de stopper l'hémoragie qu'est l'alcoolisme, tu vas etre prĕt a aller a la plage, beach club ect ( beach day everyday ! )

Deuxièmement, comme disait le  grand Hokage des nuages HSW, tu dois impérativement sortir de ton environnement pour ouvrir les portes de ta prison. Laisse le depotoir de cœté,fil vers la gaspésie rejoindre un navire pour pêcher et retrouve la personne que tu ětais lorsque t'étais a ton meilleur mentalement.

Troisièmement,  fais toi sucer le plus possible pour que le venin de ton āme se déjecte de ton esprit remplie d'amertume et de mauvaises pensées.

 

Modifié par Bobby
Trame sonore.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Bobby a dit :

 

Troisièmement,  fais toi sucer le plus possible pour que le venin de ton āme se déjecte de ton esprit remplie d'amertume et de mauvaises pensées.

 

ou la prise du petit paquet

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, MattIsGoD a dit :

Fais-toi soigner pis arrêter de brailler.

Merci

Ceci dit, prompt rétablissement à ton Papa. J'espère sincèrement qu'il sera ok.

Dixit le gars qui a dit que ma mère meritait de voir le resto familiale brûler pour m'avoir enfanter... J'oublie pas.
(c'était pour surencherir sur Lux qui disait qu'il allait payer des gros bras pour aller au resto de mes parents)

Pis apres ca vient dire que Réda devrait me suckerpunch.

Wow.

Je prefere mes maladies à votre betise que vous trainnez comme une tumeur et son venin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ a dit :

Dixit le gars qui a dit que ma mère meritait de voir le resto familiale pour m'avoir enfanter... J'oublie pas.
(c'était pour surencherir sur Lux qui disait qu'il allait payer des gros bras pour aller au resto de mes parents)

Pis apres ca vient dire que Réda devrait me suckerpunch.

Wow.

Je prefere mes maladies à votre betise que vous trainnez comme une tumeur et son venin.

Pas dit qu'il devrait le faire, j'ai dit que t'étais chanceux qu'il le fasse pas.

Ceci dit, je réitère, fais quelque chose à la place de chigner. T'es pas un imbécile, c'est ça qui est désolant.

M'enfin, tellement pas de mes affaires dans le fond. Si tu préfères l'appitoiment à l'action, tu fais ce que tu veux.

Mais bon, je pense que ce qui m'écoeure le plus c'est que devant la tragédie que constitue l'attaque de ton père, tu trouves le moyen de ramener ça à toi. Je réitère aussi mes voeux de prompt rétablissement, on souhaite jamais ce genre de malheur à personne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ a dit :

Dixit le gars qui a dit que ma mère meritait de voir le resto familiale brûler pour m'avoir enfanter... J'oublie pas.
(c'était pour surencherir sur Lux qui disait qu'il allait payer des gros bras pour aller au resto de mes parents)

Pis apres ca vient dire que Réda devrait me suckerpunch.

Wow.

Je prefere mes maladies à votre betise que vous trainnez comme une tumeur et son venin.

Après ça c'est moi que tu accuses de vivre dans le passé !

Nos rapports sont devenus cordiaux depuis le temps, et je t'apprécie pleinement comme membre du dépotoir.

Si mes velléités sanguinaires ont pût te faire craindre, sache que j'en suis entièrement désolé.

Vive Foulard, Vive la Foulardisation !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai complété mes études. Ça fait déjà deux semaines. 

Je ne me sens pas délivrée. J'y arrive juste pas. J'arrive juste pas à me pardonner d'avoir opté pour un domaine qui perpétue des patterns que j'essaie très fort de briser. Je suis campée dans le rôle de celle qui allège. J'apaise les angoisses, je mets de côté mes inconforts. Je me concentre sur l'autre. C'était ça dans ma famille, dans mes amours et là j'ai passé les cinq dernières années à étudier pour faire ça à plein-temps. Et ça me fait rusher. J'ai été terriblement confrontée à moi-même tout au long de mon stage. J'ai accompagné beaucoup de personnes cette année, dans des groupes de soutien ou par téléphone, mais c'est drôle, j'ai comme l'impression d'avoir été en thérapie à leur côté. J'aimerais être fière de moi, j'aimerais être au stade où je comprends comment concilier les exigences du métier et mes osties de lacunes personnelles. J'suis pas là encore. 

 thumbnail_toileanebiceberg.jpg.40ebdd7df5b3d53ce80faea8a1d7b61f.jpg

En tout cas, j'ai peint cette toile pour clore le chapitre. L'Iceberg, ce doit être la métaphore à laquelle j'ai fait le plus souvent référence dans le cadre de mon stage, haha. Maintenant c'est l'effigie de mon année.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Brunette,

Si je peux me permettre — trop tard, je vais me permettre : essaie de voir le travail comme du travail.

Quand tu te « concentres sur l'autre », tu te concentres sur ce pour quoi on te paie. L'ouvrier entre dans l'usine, s'y consacre un nombre défini d'heures, fait ce qu'on lui demande puis rentre chez lui. Il doit en quelque sorte « s'oublier » pour son patron. L'industrialisation des sociétés l'a voulu ainsi.

Je conçois que ta nouvelle position d'intervenante puisse s'accompagner d'un vilain petit goût de déjà-vu. Mais le rapport à l'autre est totalement différent : tes clients ne partagent pas ta vie. Vous n'êtes pas intimes. Ils demandent un service et t'es payée pour leur offrir. Tout comme le cuisinier du Gusta m'a servi, à ma demande, un délicieux kebab de seitan.

On peut travailler auprès d'humains tout en déshumanisant nos fonctions; ça se fait, j'y arrive.

Le vrai défi commence après notre quart.

Courage.

(Et jolie toile, effectivement.)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, xdrox a dit :

On peut travailler auprès d'humains tout en déshumanisant nos fonctions; ça se fait, j'y arrive.

Le vrai défi commence après notre quart.

Courage.

(Et jolie toile, effectivement.

Merci.

Ça fait drôle de te lire m'appeler Brunette. J'imagine que c'est normal.

Et tu as tout à fait raison. Je crois que je le sais. En fait, j'arrive à considérer le travail comme étant du travail. Pas le choix quand on voit défiler plusieurs humains dans la même journée. Le réflexe se développe assez rapidement, étonnement. C'est vraiment après, comme tu le soulèves, que ça déborde. Pis man, je pense que j'ai besoin de souffler un peu. De me réorienter, à la limite. Entendre  des récits de vie de personnes fortes, de personnes qui nomment les épreuves qu'elles ont traversées... je sais pas, ça m'a comme fait comprendre que mes traumatismes à moi étaient légitimes. Je dois m'en occuper.

Pis coudonc, la vie se décomplexifie pas avec le temps. Bon courage à toi aussi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • xdrox a mis en évidence ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Cathou La Tuque
      Est-ce que la façon de vous habiller a une incidence sur votre humeur ?
      Ou est-ce plutôt votre état d'esprit qui influence votre façon de vous habiller ?
      Les couleurs que vous revêtez suivent-elles vos humeurs, ou bien vous utilisez-vous plutôt la chromothérapie par le biais de vos vêtements, afin de vous calmer, par exemple, ou de vous énergiser ?
      Un exemple anodin : le bleu hier après-midi m'a fait sentir calme...... ce soir je refait le test.
      Le gris, me fait sentir sérieux et chic.
      Et vous ?
      Croyez-vous que la chromothérapie c'est de la bullshit qui marche juste quand on y croit, ou que ça marche vraiment ?
    • par Darklords1911
      En anglais : Transcript between Jake Evans and 911 dispatch operator
      +Sa lettre de confession : http://media.nbcdfw....sion-012413.pdf
      C'est troublant à lire et bravo au dispatch du 911, qui doivent avoir un des emplois les plus difficiles.
      Prison à vie, institut psychiatrique à vie ,ou aide psychologique et réinsertion sociale?
×
×
  • Créer...