Aller au contenu
Medicated

Les troubles de la personnalité

Déchet(s) recommandé(s)

On dirait que tout le monde de nos jours souffre d'un de ces troubles-là. Est-ce que le fait de se reconnaître dans un ou deux points de chacun des troubles fait en sorte qu'on a nécessairement un trouble? Ou encore même qu'on les a tous?

http://www.instituts...lite/index.html

Symptôme de la personnalité schizoïde

  • Absence de relations sociales
  • Peu d’expressions émotionnelles
  • Absence de désir d’intimité
  • Solitude
  • Isolement
  • Peu de libido
  • Peu ou pas d’amis
  • Indifférence à la critique
  • Indifférence à l’opinion des autres
  • Maladresse
  • Superficiel
  • Égocentrique
  • Impassibilité
  • Distant

Symptôme de la personnalité schizotypique

  • Superstitieux
  • Préoccupés par des phénomènes paranormaux
  • Impression d’avoir des pouvoirs
  • Impression de contrôle
  • Vocabulaire inhabituel
  • Discours trop vague ou trop concret
  • Soupçonneux
  • Sentiment de persécution
  • Incapacité à maîtriser l’affection
  • Rapports maladroits
  • Étrangeté
  • Excentricité
  • Maniérisme inhabituel
  • Habillement négligé
  • Irrespect
  • Malaise dans les relations
  • Faible désir de rapports intimes
  • Peu ou pas d’amis
  • Anxiété face à l’inconnu
  • Solitude
  • Sentiment d’être différent
  • Méfiance
  • Tension

Symptôme de la personnalité antisociale

  • Destruction de biens
  • Incapacité à se conformer aux normes
  • Activités illégales
  • Manipulation
  • Violation des droits ou sentiments d’autrui
  • Mensonge
  • Escroquerie
  • Impulsivité
  • Incapacité à planifier
  • Manque de jugement
  • Irritabilité
  • Agressivité
  • Bagarres ou attaques physiques
  • Mépris pour sa sécurité et celle des autre
  • Excès de vitesse, conduite en état d’ivresse
  • Conduite à haut risque
  • Négligence
  • Irresponsabilité
  • Absence de remords
  • Manque d’empathie
  • Immoralité
  • Cynisme
  • Mépris
  • Orgueil
  • Arrogance
  • Trop sûr de soi
  • Superficialité
  • Grand parleur
  • Intolérance à l’ennui
  • Déprime
  • Irrespect

Symptôme de la personnalité limite - borderline

  • Peur intense d’être abandonné
  • Colère inappropriée
  • Panique
  • Besoin de stabilité
  • Intolérance à la solitude
  • Impulsivité
  • Relations instables
  • Idéalisation ou dévalorisation des gens
  • Serviabilité en attente de quelque chose
  • Pertes d’emploi
  • Échecs
  • Perturbation de l’identité
  • Image de soi instable
  • Changements brusques d’idées
  • Dépenses irresponsables
  • Crise de boulimie
  • Prise de drogues
  • Pratiques sexuelles dangereuses
  • Menaces suicidaires
  • Automutilation
  • Instabilité affective
  • Facilité d’ennui
  • Difficulté à contrôler sa colère
  • Sarcasmes
  • Excès de colère suivis de honte et culpabilité
  • Plus rassurés par la transition que par la stabilité
  • Mauvaise gestion du stress

Symptôme de la personnalité histrionique

  • Présentation théâtrale
  • Ouverture
  • Enthousiasme
  • Provocation
  • Attitude sexuelle inappropriée
  • Expression émotionnelle superficielle
  • Besoin excessif d’impressionner
  • Importance maladive de son apparence
  • En quête de compliments
  • Difficulté à prendre la critique
  • Subjectivité
  • Argumentation vague
  • Dramatisation et exagération
  • Émotions déclenchées et interrompues vite
  • Influençable
  • Trop confiant
  • En proie à des fantasmes romantiques
  • Joue un rôle
  • Manipulation
  • Dépendance
  • Besoin de tout contrôler
  • Revendication
  • Besoin de nouveauté, de stimulation
  • Besoin maladif de gratification
  • Manque d’intérêt
  • Quête d’attention excessive

Symptôme de la personnalité narcissique

  • Surestimation de ses capacités
  • Exagération
  • Vantardise
  • Prétention
  • Étonné de ne pas recevoir de louanges
  • Dévalorisation des autres
  • Fantasmes de succès, puissance, beauté
  • Sentiment de supériorité
  • Sentiment d’incompréhension des gens ordinaires à son endroit
  • Besoin excessif d’admiration
  • Estime de soi très fragile
  • Préoccupé par l’opinion des autres
  • Besoin constant d’attention et d’admiration
  • Sentiment que tout lui est dû
  • Exploitation des autres
  • Manque d’empathie
  • Méprise les besoins ou sentiments d’autrui
  • Froideur émotionnelle
  • Réagit à la critique par la rage ou la provocation
  • Envie les autres et croit que les autres l’envient
  • Jalousie
  • Arrogance
  • Snobisme
  • Condescendance
  • Facilement blessé par la critique ou l’échec
  • Repli social
  • Réticence à prendre des risques lorsque l’échec est possible

Symptôme de la personnalité évitante

  • Évite les contacts sociaux
  • Peur d’être critiqué
  • Fantasmes sur les relations idéales
  • Réserve
  • Craint d’être exposé à la honte, au ridicule
  • Hypersensibilité aux réactions de rejet
  • Timidité
  • Transparence
  • Préfère se taire
  • Réagit fortement à des moqueries
  • Pudeur
  • Faible estime de soi
  • Doute de ses compétences
  • Sentiment d’infériorité
  • Réticence à prendre des risques
  • Amplification des dangers potentiels
  • Besoin de sécurité
  • Besoin de se faire rassurer constamment
  • Évitement face à la nouveauté
  • Solitude
  • Isolement
  • Réseau social limité

Symptôme de la personnalité dépendante

  • Difficulté à prendre des décisions
  • Besoin excessif d’être rassuré et conseillé
  • Passivité
  • Laisse les autres prendre l’initiative et assumer les responsabilités
  • Difficulté à exprimer son désaccord
  • Crainte de ne plus être soutenu
  • Incapacité à se fâcher
  • Difficulté à fonctionner seul
  • Manque de confiance en soi
  • Fonctionne bien si se sent supervisé et approuvé
  • Se repose sur autrui
  • Incapacité à vivre seul
  • Fait tout pour s’assurer le soutien et l’appui des autres
  • Se plie aux demandes déraisonnables d’autrui
  • S’attache facilement
  • Pessimiste
  • Insécurité
  • Tendance à se rabaisser

Symptôme de la personnalité obsessionnelle-compulsive

  • Attention excessive aux détails
  • Vérifications constantes des erreurs
  • Mauvaise gestion du temps
  • Perfectionnisme
  • Ne veut pas perdre de temps
  • Tâches domestiques très investies
  • Rigidité
  • Entêtement
  • Sur les principes
  • Structure
  • Exigeant envers lui-même
  • Trop consciencieux
  • Scrupuleux
  • Critique envers lui-même
  • Garde tout
  • Occupe beaucoup de place
  • Difficulté à déléguer
  • Avare
  • Prévoit tout
  • Besoin de stabilité
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Logique
  • Intolérance aux émotions d’autrui
  • Fait peu de compliments
  • Difficulté à accepter les idées des autres
  • Besoin de tout contrôler
  • Soumission excessive à l’autorité respectueuse
  • Grande résistance à l’autorité irrespectueuse
  • Trop de travail et de productivité aux dépens du divertissement
  • Attention rigide aux règles, aux détails et à la forme

Symptômes de la personnalité paranoïaque

  • Refus de discuter d’intimité
  • Difficulté à se confier
  • Difficulté à nouer des relations
  • Compliments mal interprétés
  • Rancune
  • Hostilité
  • Impulsivité
  • Colère
  • Méfiance
  • Promptitude à la contre-attaque
  • Jalousie maladive
  • Volonté de tout contrôler
  • Rigidité
  • Critique
  • Comportement sournois
  • Entêtement
  • Sarcasme
  • Froideur
  • Impassibilité
  • Important besoin d’indépendance
  • Accepte mal la critique
  • Reproche aux autres ses erreurs
  • Impliqué dans des litiges
  • Fantasmes irréalistes de pouvoir
  • Négativité

Aussi, personnalité dépressive et la personnalité passive-agressive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah! Un de mes sujets favoris!

C'est sur qu'on a tous des traits de l'un ou l'autre de ces troubles. Ça ne fait pas de nous quelqu'un de mesadapté socialement. (Enfin, en général)

Je crois que la nuance est surtout là. Quand bien même qu'on a un trait propre à de tel ou tel trouble, si cela ne mine pas notre qualité de vie ou celle de nos proches, c'est pas bien grave^^.

Dans un de mes cours "Théorie de la personnalité", on tentait justement de faire la nuance entre des "traits" de personnalité et des "troubles" de personnalité. Je pourrais retrouver quelques notes si ça t'intéresse. Ce prof là avait le don de rendre les choses si claires.

Il y a des critères diagnostiques bien spécifiques à chacun pour pouvoir se coller l'étiquette et pourtant, même les psychiatres font parfois des erreurs.

Aussi, plusieurs de ses troubles s'apaisent avec l'âge et bien qu'en théorie certains semblent vraiment handicapant, beaucoup de gens de notre entourage peuvent présenter ce type de diagnostic et on ne s'en douterait pas nécessairement.

^^ Chaque fois que je réponds à ce type de sujet, je dois me retenir de pas écrire des paragraphes sans fin. C'est du bonbon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le trouble de la personnalité non spécifié est une catégorie prévue pour les cas où une personne rencontre les critères généraux d'un trouble de la personnalité et présente des traits de plusieurs troubles différents de la personnalité mais sans rencontrer complètement les critères d'aucun trouble.

:unsure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour qu'un diagnostic de trouble de personnalité soit posé, une souffrance significative doit être observée au-delà de la simple présence de traits. Autrement dit, les traits doivent perturber le fonctionnement de la personne de façon à générer une détresse.

Seul un psychiatre peut émettre un tel diagnostic, et encore là, avant de se prononcer, il devrait au moins prendre le temps de s'entretenir avec l'entourage du patient pour vérifier certains faits. Le médecin peut aussi recourir à différents tests.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:unsure:

Ah ouais mais même la, faut faire attention : les troubles non-spécifiques, c'est souvent des "fourre-tout". Le psy trouve pas, il te met dans la case non-spécifique!

Souvent avec raison parce que bien sur : pas de diagnostic = service difficile à obtenir.

J'ai jamais rencontré, dans ma clientèle, des individus catégorisés de non-spécifique.

D'après toi, la personnalité évolue-t'elle au cour d'une vie ou les traits sont définitifs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça figure dans mes questions justement.

1. Après avoir a été diagnostiqué d'un trouble X, est-ce que le trouble peut devenir plus grave avec le temps?

2. Puis est-ce qu'un trouble peut disparaître complètement?

3. Est-ce qu'un trouble peut apparaître très tardivement? (par exemple à 85 ans)

4. Y'a-t-il un aspect biologique à tout ça ou c'est exclusivement social? (Innée/acquis)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça figure dans mes questions justement.

Ah ouais mais là, j'ai matière a pondre un pavé.

Je vais voir si d'autres veulent répondre ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais répondre rapidement. Je ne suis aucunement un spécialiste.

Ça figure dans mes questions justement.

1. Après avoir a été diagnostiqué d'un trouble X, est-ce que le trouble peut devenir plus grave avec le temps?

Les aléas de la vie autres facteurs de stress peuvent contribuer à accentuer certains traits.

2. Puis est-ce qu'un trouble peut disparaître complètement?

Je ne crois pas. Par la psychothérapie un patient peut cependant apprendre à vivre mieux avec son trouble et trouver un semblant d'équilibre. C'est le combat d'une vie.

3. Est-ce qu'un trouble peut apparaître très tardivement? (par exemple à 85 ans)

Un des critères de base est la persistance des traits. Normalement les traits se dessinent et mijotent pendant l'adolescence. C'est au début de la vingtaine que ça se solidifie. Dans le cas d'un bonhomme de 85 ans qui soudainement présenterait des problèmes, on parlerait plutôt de sénilité.

4. Y'a-t-il un aspect biologique à tout ça ou c'est exclusivement social? (Innée/acquis)

Les théories sont multiples.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que ceux qui se reconnaissent dans un de ces traits fassent +1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VVV :

« De nos jours, la personnalité est considérée comme un ensemble complexe de caractéristiques psychologiques enchâssées et difficiles à modifier, qui sont pour la plupart inconscientes et qui s'expriment automatiquement dans presque tous les aspects du fonctionnement. »2 [Traduction]

Ces caractéristiques, communément appelées traits de personnalité, s'expriment sur le continuum du fonctionnement social. Les troubles de la personnalité consistent en l'exp<b></b>ression de traits de personnalité par des comportements inappropriés et, à la longue, inadaptés3. Cette classification est arbitraire dans une certaine mesure.

Donc les traits de personnalité sont les éléments qui composent la personnalité de l’individu. Le trouble, lui, est un ensemble de traits qui affectent le fonctionnement.

Bon, je suis pas psychiatre mais ça me fait trop plaisir!

Si quelqu'un a des infos contraires, faites moi encore plus plaiz' et partageons nos connaissances :-)

D-Bag a répondu mais je me permets d'en rajouter une couche.

1. Après avoir a été diagnostiqué d'un trouble X, est-ce que le trouble peut devenir plus grave avec le temps?

Oui, comme toute maladie, si non traitée ou si certains facteurs ou événements personnels et environnementaux causent un déséquilibre, les troubles peuvent s’aggraver.

2. Puis est-ce qu'un trouble peut disparaître complètement?

Oui, un trouble peut disparaître complètement mais c’est assez rare. Habituellement, plusieurs troubles de personnalité tendent à devenir moins envahissants avec les années. Je crois que c’est en raison de plusieurs facteurs (les mécanismes d’adaptations, la connaissance de soi et de son environnement, les traitements à moyens/long termes, le support, etc.). On peut parler de rétablissement.

J’ai connu plusieurs individus vivant avec un TP (trouble de la personnalité) qui étaient en état de souffrance significative et vers la quarantaine, tout c’est apaisé. Il y aura toujours une certaine fragilité, c’est certain mais le TP s’amenuise à un point qu’on peut parler de mieux être sans aucun doute ou à la limite de guérison. Ça dépend des écoles de pensées. Tous ne s’entendent pas.

Si t’as le temps, jette un œil sur ce vidéo :

http://www.douglas.qc.ca/videos/188

3. Est-ce qu'un trouble peut apparaître très tardivement? (par exemple à 85 ans)

Habituellement, non. Comme le dit Dirtbag, ce sont des problématiques qui pointent le nez assez tôt. On ne peut pas réellement poser un diagnostic avant 18 ans mais un TP à proprement parlé ne se déclare pas – selon mes connaissances – si tard. Par contre, il est fort probable qu’un individu présente plusieurs traits de TP mais que certains traits spécifiques, comme la résilience, lui permettent de fonctionner et de ne jamais souffrir de ses traits. Un évènement traumatique à l’âge mur pourrait cependant venir chambouler tout cela, ce genre de situation pourrait enfin expliquer un diagnostic tardif et les traits deviennent trouble.

4. Y'a-t-il un aspect biologique à tout ça ou c'est exclusivement social? (Innée/acquis)

Oui, il y a un aspect biologique. Ce n’est pas exclusivement social. Il y a une dimension héréditaire, familiale et sociale. (Et il me semble que j'en oublie^^)

Un exemple :

Un enfant maltraité et négligé, s’il n’a pas les traits de personnalité qui peuvent l’aider à gérer ses blessures pourrait développer un trouble de la personnalité.

C’est multifactoriel. Vraiment. Ces traits peuvent être de l'ordre de la prédisposition génétique ou peuvent être de l'ordre de l'apprentissage familial, etc.

Aussi, on en apprend encore aujourd’hui. D’ailleurs, les TPL (trouble de la personnalité limite) sont sous les projecteurs ces dernières années. On aurait possiblement une piste qui pourrait nous permettre de considérer le TPL comme un autre type de trouble de santé mentale et non plus comme un TP. Mais bon, là, j’arrête parce que je m’énerve moi-même ^^.

Source :

http://www.phac-aspc...ain06/9-fra.php

http://douglas.qc.ca -> ce site, c'est des heures et des heures de plaisir :-)

Le DSM et ma mémoire ;-)

Je réalise que là... P'tain... Pour le coup... L'école me manque vachement :-(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal tout le monde peut s'autodiagnostiquer n'importe quoi. Pas mal tout les traits peuvenr rejoindre quelqu'un dans une catégorie sans qu'ils aient vraiment ce problème. Ça me fait penser un peu à touts ces adolescents qui prétendre avoir une panoplie de troubles mentaux suite à des quizz internert ou juste en "checklistant" des traits qui s'apparentent à certain pour se donner un air "quirky je suis spécial".

J'ai été diagnostiquée borderline et ça me fait sentir un peu mieux depuis. Je me dis que au moins y'a des raisons à toutes mes réactiona émotives ridicules, impulsions et autres traits de la personalité que j'ai. Quand tu sais c'est quoi ton problème au moins ça devient un peu plus facile avancer dans la vie et t'as de l'aide pour surmonter des trucs (parce que c'est plus facile avec un diagnostic juste, j'ai eu droit à un qui était complètement à côté de la plaque).

J'aurais préféré ne pas avoir ce problème, ça me gâche la vie depuis trop longtemps et j'ai encore rien accompli ou avancer à cause que je fini

toujours par répéter mon même cycle d'abandon qui me fait toujours recommencer à zéro. Sans compter le fait que je suis incapable d'entretenir des relations intimes ou en général à cause de mes réactions émotives d'enfant de 4 ans.

Mais bon tout ça se travaille. Si je regarde tout ce que je réussi à controler plus facilement maintenant.

Je pourrais en écrire des gros paragrahes.

Ce que je dis fait sûrement zéro sens en lien avec le sujet je viens de me réveiller aprèa deux jours d'insomnie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que ceux qui se reconnaissent dans un de ces traits fassent +1.

Fin renard.

Ce message te rapportera des centaines de points verts car tous les êtres humains présentent au moins un de ces traits.

Le jackpot mon gars.

Ça me fait penser à mon cousin de 15 ans sur Facebook : ''like ce statut si t'es célibataire :)''.

Une personne aime ça. Lui-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Louise, pour quelqu'un qui manque de sommeil, tu fais beaucoup de sens ^^ , t'inquiète !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si j'avais à choisir un trouble auquel je m'identifie le plus, ce serait le narcissique (sans l'être réellement, on s'entend).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/02/2014 à 18:43, Medicated a dit :

 

On dirait que tout le monde de nos jours souffre d'un de ces troubles-là. Est-ce que le fait de se reconnaître dans un ou deux points de chacun des troubles fait en sorte qu'on a nécessairement un trouble? Ou encore même qu'on les a tous?

http://www.instituts...lite/index.html

Symptôme de la personnalité schizoïde

  • Absence de relations sociales
  • Peu d’expressions émotionnelles
  • Absence de désir d’intimité
  • Solitude
  • Isolement
  • Peu de libido
  • Peu ou pas d’amis
  • Indifférence à la critique
  • Indifférence à l’opinion des autres
  • Maladresse
  • Superficiel
  • Égocentrique
  • Impassibilité
  • Distant

 

Symptôme de la personnalité schizotypique

 

  • Superstitieux
  • Préoccupés par des phénomènes paranormaux
  • Impression d’avoir des pouvoirs
  • Impression de contrôle
  • Vocabulaire inhabituel
  • Discours trop vague ou trop concret
  • Soupçonneux
  • Sentiment de persécution
  • Incapacité à maîtriser l’affection
  • Rapports maladroits
  • Étrangeté
  • Excentricité
  • Maniérisme inhabituel
  • Habillement négligé
  • Irrespect
  • Malaise dans les relations
  • Faible désir de rapports intimes
  • Peu ou pas d’amis
  • Anxiété face à l’inconnu
  • Solitude
  • Sentiment d’être différent
  • Méfiance
  • Tension

 

Symptôme de la personnalité antisociale

 

  • Destruction de biens
  • Incapacité à se conformer aux normes
  • Activités illégales
  • Manipulation
  • Violation des droits ou sentiments d’autrui
  • Mensonge
  • Escroquerie
  • Impulsivité
  • Incapacité à planifier
  • Manque de jugement
  • Irritabilité
  • Agressivité
  • Bagarres ou attaques physiques
  • Mépris pour sa sécurité et celle des autre
  • Excès de vitesse, conduite en état d’ivresse
  • Conduite à haut risque
  • Négligence
  • Irresponsabilité
  • Absence de remords
  • Manque d’empathie
  • Immoralité
  • Cynisme
  • Mépris
  • Orgueil
  • Arrogance
  • Trop sûr de soi
  • Superficialité
  • Grand parleur
  • Intolérance à l’ennui
  • Déprime
  • Irrespect

 

Symptôme de la personnalité limite - borderline

 

  • Peur intense d’être abandonné
  • Colère inappropriée
  • Panique
  • Besoin de stabilité
  • Intolérance à la solitude
  • Impulsivité
  • Relations instables
  • Idéalisation ou dévalorisation des gens
  • Serviabilité en attente de quelque chose
  • Pertes d’emploi
  • Échecs
  • Perturbation de l’identité
  • Image de soi instable
  • Changements brusques d’idées
  • Dépenses irresponsables
  • Crise de boulimie
  • Prise de drogues
  • Pratiques sexuelles dangereuses
  • Menaces suicidaires
  • Automutilation
  • Instabilité affective
  • Facilité d’ennui
  • Difficulté à contrôler sa colère
  • Sarcasmes
  • Excès de colère suivis de honte et culpabilité
  • Plus rassurés par la transition que par la stabilité
  • Mauvaise gestion du stress

 

Symptôme de la personnalité histrionique

 

  • Présentation théâtrale
  • Ouverture
  • Enthousiasme
  • Provocation
  • Attitude sexuelle inappropriée
  • Expression émotionnelle superficielle
  • Besoin excessif d’impressionner
  • Importance maladive de son apparence
  • En quête de compliments
  • Difficulté à prendre la critique
  • Subjectivité
  • Argumentation vague
  • Dramatisation et exagération
  • Émotions déclenchées et interrompues vite
  • Influençable
  • Trop confiant
  • En proie à des fantasmes romantiques
  • Joue un rôle
  • Manipulation
  • Dépendance
  • Besoin de tout contrôler
  • Revendication
  • Besoin de nouveauté, de stimulation
  • Besoin maladif de gratification
  • Manque d’intérêt
  • Quête d’attention excessive

 

Symptôme de la personnalité narcissique

 

  • Surestimation de ses capacités
  • Exagération
  • Vantardise
  • Prétention
  • Étonné de ne pas recevoir de louanges
  • Dévalorisation des autres
  • Fantasmes de succès, puissance, beauté
  • Sentiment de supériorité
  • Sentiment d’incompréhension des gens ordinaires à son endroit
  • Besoin excessif d’admiration
  • Estime de soi très fragile
  • Préoccupé par l’opinion des autres
  • Besoin constant d’attention et d’admiration
  • Sentiment que tout lui est dû
  • Exploitation des autres
  • Manque d’empathie
  • Méprise les besoins ou sentiments d’autrui
  • Froideur émotionnelle
  • Réagit à la critique par la rage ou la provocation
  • Envie les autres et croit que les autres l’envient
  • Jalousie
  • Arrogance
  • Snobisme
  • Condescendance
  • Facilement blessé par la critique ou l’échec
  • Repli social
  • Réticence à prendre des risques lorsque l’échec est possible

 

Symptôme de la personnalité évitante

 

  • Évite les contacts sociaux
  • Peur d’être critiqué
  • Fantasmes sur les relations idéales
  • Réserve
  • Craint d’être exposé à la honte, au ridicule
  • Hypersensibilité aux réactions de rejet
  • Timidité
  • Transparence
  • Préfère se taire
  • Réagit fortement à des moqueries
  • Pudeur
  • Faible estime de soi
  • Doute de ses compétences
  • Sentiment d’infériorité
  • Réticence à prendre des risques
  • Amplification des dangers potentiels
  • Besoin de sécurité
  • Besoin de se faire rassurer constamment
  • Évitement face à la nouveauté
  • Solitude
  • Isolement
  • Réseau social limité

 

Symptôme de la personnalité dépendante

 

  • Difficulté à prendre des décisions
  • Besoin excessif d’être rassuré et conseillé
  • Passivité
  • Laisse les autres prendre l’initiative et assumer les responsabilités
  • Difficulté à exprimer son désaccord
  • Crainte de ne plus être soutenu
  • Incapacité à se fâcher
  • Difficulté à fonctionner seul
  • Manque de confiance en soi
  • Fonctionne bien si se sent supervisé et approuvé
  • Se repose sur autrui
  • Incapacité à vivre seul
  • Fait tout pour s’assurer le soutien et l’appui des autres
  • Se plie aux demandes déraisonnables d’autrui
  • S’attache facilement
  • Pessimiste
  • Insécurité
  • Tendance à se rabaisser

 

Symptôme de la personnalité obsessionnelle-compulsive

 

  • Attention excessive aux détails
  • Vérifications constantes des erreurs
  • Mauvaise gestion du temps
  • Perfectionnisme
  • Ne veut pas perdre de temps
  • Tâches domestiques très investies
  • Rigidité
  • Entêtement
  • Sur les principes
  • Structure
  • Exigeant envers lui-même
  • Trop consciencieux
  • Scrupuleux
  • Critique envers lui-même
  • Garde tout
  • Occupe beaucoup de place
  • Difficulté à déléguer
  • Avare
  • Prévoit tout
  • Besoin de stabilité
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Logique
  • Intolérance aux émotions d’autrui
  • Fait peu de compliments
  • Difficulté à accepter les idées des autres
  • Besoin de tout contrôler
  • Soumission excessive à l’autorité respectueuse
  • Grande résistance à l’autorité irrespectueuse
  • Trop de travail et de productivité aux dépens du divertissement
  • Attention rigide aux règles, aux détails et à la forme

 

Symptômes de la personnalité paranoïaque

 

  • Refus de discuter d’intimité
  • Difficulté à se confier
  • Difficulté à nouer des relations
  • Compliments mal interprétés
  • Rancune
  • Hostilité
  • Impulsivité
  • Colère
  • Méfiance
  • Promptitude à la contre-attaque
  • Jalousie maladive
  • Volonté de tout contrôler
  • Rigidité
  • Critique
  • Comportement sournois
  • Entêtement
  • Sarcasme
  • Froideur
  • Impassibilité
  • Important besoin d’indépendance
  • Accepte mal la critique
  • Reproche aux autres ses erreurs
  • Impliqué dans des litiges
  • Fantasmes irréalistes de pouvoir
  • Négativité

 

Aussi, personnalité dépressive et la personnalité passive-agressive.

Bonjour, dans le cadre de mon travail j'ai à interagir avec des jeunes avec des troubles de la personnalité et d'autres sans. J'aimerais consulter le DSM-V ou même l'acheter. Quelles ressources connaissez-vous pour se procurer le DSM ? Je préfère la 5e édition mais la 4e pourrait aussi faire l'affaire. Merci : )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça coute 20 balles sur amazon. T'as cru qu'il fallait assister à une cérémonie maconique secrète pour qu'on te remette le livre sacré ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, el_picador a dit :

T'as cru qu'il fallait assister à une cérémonie maconique secrète pour qu'on te remette le livre sacré ?

Sous-estime jamais nos lobbys, ordres et associations. Si ça se trouve, acheter ce livre là sur Amazon te met sur la liste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...