Aller au contenu
MrSandMan

Le dernier film que vous avez vu

Déchet(s) recommandé(s)

On est allé voir Bohemian Rhapsody avec @AmBITCHious.

J'ai été agréablement surprise. La salle était dynamique, plusieurs personnes chantonnaient les classiques de Queen pendant la présentation.

L'acteur principal (une fois qu'on passe par dessus les dents  :x) était plutôt impressionnant (Rami Malek) et son interprétation de Freddy Mercury était pas mal prêt de la perfection.

Même si on est déjà un grand fan de Queen, on apprend pas mal de choses.

À voir, selon moi et surtout  :  au Cinéma 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Pandore a dit :

On est allé voir Bohemian Rhapsody avec @AmBITCHious.

J'ai été agréablement surprise. La salle était dynamique, plusieurs personnes chantonnaient les classiques de Queen pendant la présentation.

L'acteur principal (une fois qu'on passe par dessus les dents  :x) était plutôt impressionnant (Rami Malek) et son interprétation de Freddy Mercury était pas mal prêt de la perfection.

Même si on est déjà un grand fan de Queen, on apprend pas mal de choses.

À voir, selon moi et surtout  :  au Cinéma 

 

Le Québécois Marc Martel à participé et à prêté sa voix au film pour les chansons:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

malgré les mauvais commentaires j'ai décidé de donner une chance à ce film.

Résultats de recherche d'images pour « ghost in a shell »

je suis restée sous l'impression que le réalisateur (Rupert Sanders, rien d'intéressant à son actif) a modifié un scénario qui était déjà parfait pour l'américaniser à outrance en espérant obtenir l'adhésion du plus vaste public. non seulement ce fut une erreur d'associer Ghost in a Shell au discours américain à l'emporte-pièce, mais le faire comme si le personnage principal pouvait se comparer à un super héros à la Marvel ou DC Comics a tué l'oeuvre. 

c'est en ce sens que le film n'a pas respecté l'essence de l'oeuvre, et non pas dans le choix de l'actrice principale qui, à défaut d'avoir pu sauver le film, a au moins permis d'éviter d'en faire un pur désastre.

5/10 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Ecce Homo a dit :

malgré les mauvais commentaires j'ai décidé de donner une chance à ce film.

Résultats de recherche d'images pour « ghost in a shell »

je suis restée sous l'impression que le réalisateur (Rupert Sanders, rien d'intéressant à son actif) a modifié un scénario qui était déjà parfait pour l'américaniser à outrance en espérant obtenir l'adhésion du plus vaste public. non seulement ce fut une erreur d'associer Ghost in a Shell au discours américain à l'emporte-pièce, mais le faire comme si le personnage principal pouvait se comparer à un super héros à la Marvel ou DC Comics a tué l'oeuvre. 

c'est en ce sens que le film n'a pas respecté l'essence de l'oeuvre, et non pas dans le choix de l'actrice principale qui, à défaut d'avoir pu sauver le film, a au moins permis d'éviter d'en faire un pur désastre.

5/10 

Donner 5 à un film que tu t'attendais à ce qu'il soit à chier, c'est qu'il doit vraiment être mauvais. 

J'ai tendance à être plus lousse dans mon évaluation d'un film quand toutes les critiques ont été à chier, je m'attends tellement à un navet, que si c'est un navet respectable, je trouve que le film a été bon 😅

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Ballad of Buster Scruggs (2018) par les frères Cohen sur Netflix.

Dégueulasse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Fred Yankee a dit :

Donner 5 à un film que tu t'attendais à ce qu'il soit à chier, c'est qu'il doit vraiment être mauvais. 

J'ai tendance à être plus lousse dans mon évaluation d'un film quand toutes les critiques ont été à chier, je m'attends tellement à un navet, que si c'est un navet respectable, je trouve que le film a été bon 😅

 

ha ! je ne pense pas avoir ce genre de biais. par contre, je prends toujours pour l'équipe qui perd dans les games de sport. :P

et mon 5/10 n'est pas si sévère sachant que le film est noté 43 % par les critiques et 51 % par le public sur Rotten Tomatoes:naughty: 

les adaptations sont souvent plus sévèrement scrutées étant donné, d'une part, la présence des "puristes" qui tiennent mordicus à ce que le film traduise fidèlement l'essence de l'oeuvre originale et, d'autre part, le fait que l'adaptation ne reçoit pas le mérite concernant les aspects créatifs du scénario.

dans un contexte où le film n'aurait pas été une adaptation, la critique aurait probablement été meilleure. dans ce cas-ci, c'est l'actrice principale et les aspects techniques qui ont sauvé la mise. j'ai apprécié la reproduction de certaines scènes et décors, qui sont très fidèles à l'original. la geisha-bot est vraiment bien fait et creepy à souhait !

Résultats de recherche d'images pour « ghost in the shell geisha »

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir Bandersnatch, la nouvelle production Netflix interactive par les producteurs de Black Mirror.

Tout d'abord, je dois avouer que je n'ai jamais été fan des histoires dont vous êtes le héro. J'ai toujours trouvé que ça finissait trop tôt et j'avais toujours peur de manquer la "meilleure" histoire en faisant les mauvais choix.

Avec Bandersnatch, cette peur est non fondée car l'émission force le spectateur à recommencer en accéléré tant que ce dernier n'est pas satisfait du dénouement. Sans trop divulgâcher le film, je peux dire que j'ai vu au moins 5 fins différentes dont celle qui se termine avec le véritable générique et qui semble donc être celle voulue par la réalisation. Dès le début, on est obligé de faire des choix qui influenceront l'intrique non seulement dans l'immédiat mais aussi dans une combinaison complexe d'embranchements logiques. Vivre 2 fois la même scène ne donne pas nécessairement les 2 mêmes choix à chaque fois et de nouveaux "chemins" s'ouvrent alors. À en juger par l'autre spectateur avec qui je regardais, l'expérience devient moins divertissante après 1 heure de visionnement, qui est à peu près celui d'un épisode normal. En somme, je recommanderais aux fans de choses meta à la Donnie Darko ou à la Inception. Pour les autres, l'écoute de Bandersnatch risque d'être une curiosité sans plus.

 

black-mirror-bandersnatch-is-a-choose-yo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai regardé hier et j'ai trouvé que c'était film conceptuel plutôt réussi au niveau de l'immersion et de la fluidité, mais rien de bien émouvant ou d'intrigant dans cette histoire qui devient rapidement creuse. Par contre, il y a de nombreuses références aux autres épisodes de black Mirror et une attention du détail. J'ai aimé la trame sonore également (on est en 1984).

Je dois dire que les productions de Netflix me déçoivent toujours un peu. J'ai essayé de regarder Okja, quand même bien réputé, mais j'ai arrêté après trente minutes. Je n'ai pas accroché à l'aspect satirique mêlé au fantastique, je trouve ça incohérent. Cela dit, je me prive probablement d'un bon film à cause de ma fermeture d'esprit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Swiss Army Man by Oliver Barrett

J'ai vu Swiss Army Man récemment et, man, j'arrive pas à m'enlever ce film de la tête.

Il me suit dans  mes pensées lorsque je prends le métro, je fredonne la magistrale soundtrack si elle n'est pas déjà dans mes oreilles. J'ose pas en dire trop sur l'histoire en tant que telle, car je pense qu'il faut l'écouter sans attente précise et accepter de se laisser porter par la magie. Je dirais simplement que la scène du bus restera probablement une de mes scènes favorites, tout film confondu. L'authenticité dans le traitement de thèmes universels comme l'amitié, l'amour, la solitude, les normes sociales est, à mon sens, un reflet touchant de notre humanité.
 

Révélation

 The first fart will make you laugh, the last one will make you cry.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Detective Pikachu

Agréablement surpris. C'est un film pour enfant, alors la profondeur est très... superficiel, et malgré ça... l'histoire a réussie à me dé-déjouer et à me sur-surprendre. C'est même assez sombre et mature par endroit, comme par exemple une des premières scènes ouvre sur l'histoire de Cubone et l'adresse directement, ça m'a surpris (@Ambrosia). Les effets spéciaux sont vraiment bien, le film est légit drôle, Ryan Reynolds fait un travail de maître, même Justice Smith est convaincant. Kathryne Newton est over-the-top dans son rôle de Lucy (en anglais on dit "she chew up the scenery"), mais avec le matériel qu'elle a reçu et avec lequel elle devait travailler, j'ai trouvé sa performance divertissante. 

SPOILERS:

Révélation

Je me suis tellement fait avoir. Dès le début du film j'ai caller la shot du switchearoo: "Le vrai méchant ça va être Clifford Père, et son fils en réalité essayait d'aider les protagonistes, check ben ça. Tant qu'on verra pas le fils agir directement contre eux, je vais être sur que ma théorie est bonne." et littéralement 20 seconde après, on le voit dans la voiture activer le trucs qui fait sortir les pokemon Ninja et je me suis dit: "Oh well, ça l'air que j'avais tort." 

J'ai vu Ditto se transformer en humain, j'en ai pas fait de cas.

J'ai remarqué la fille avec son gant rose, je trouvais son design intéressant, j'en ai pas fait de cas. 

Imaginez ma surprise quand je me suis rendu compte que j'avais raison mais que je m'étais fait avoir quand même, surprisepikachu.jpg

Bravo screenwriters, bravo. 

Ceci dit, comme 95% des gens j'ai deviné assez tôt le fait que Pikachu était le père de Tim. Et étrangement, comme 95% des gens, j'ai quand même été surpris de voir Ryan Reynolds a la fin du film... comme si on s'attendait à voir quelqu'un d'autre? 

---

Aussi, j'aime bien le fait, pourtant particulièrement dark, que l'ami de Tim l'a amené à un fucking Cubone pour son premier Pokemon. Genre, "Dude, ta mère est morte, ton pokemon totem c'est clairement un Cubone!", c'est pas dit ouvertement comme ça évidemment (dans le film, "on apprend" beaucoup plus tard dans le film que la mère de Tim est morte) mais le lien est quand même là.

 

John Wick 3: Parabellum 

Holy fuck. J'ai adoré le premier, encore plus aimé le deuxième, et le troisième est juste une pure merveille. Qu'un film d'action puisse s'élever au rang d'un oeuvre d'art au même titre qu'un spectacle des grands ballets, c'est vraiment impressionnant. Attention cependant, c'est de loin le plus brutal de la trilogie, la foule dans la salle de cinéma rugissait à coup de "OUUUTCHH" ou de "EUURRGHHH" à certaines scènes particulièrement violentes. Le soucis du réalisme et du détail dépasse largement la majorité des films d'action, et... le sound design. Mon dieu. Le sound design. Vous savez, quand on regarde des films d'actions on a souvent une bonne dose d'adrénaline qui nous fait dire "Oh, ça serait cool faire ça...", imaginez à quel point le SOUND DESIGN doit être FUCKING BON pour qu'on se dise, durant un film d'action, "holy shit j'aimerais pas ça être là, à entendre l'impact des balles percuter près de lui ça a l'air vraiment terrifiant, je veux jamais me retrouver dans une fusillade." Homages à Matrix, à la trilogie de The Man With No Name, a The Raid et probablement à plein d'autre que j'ai manqué. 

J'adore aussi à quel point l'histoire est simple, mais extrêmement riche, à l'image des deux premiers. C'est une drôle de série, y'a un mélange de sérieux/réalisme dans les chorégraphies, mais l'histoire, l'univers et les personnages sont super wacky et ridiculement over-the-top (de façon volontaire). Normalement c'est tout un, ou tout l'autre, ou bien un mauvais mélange des deux (une histoire qui se veut sérieuse, mais à travers un traitement digne de cartoon avec des explosions ridicules, un gars qui est jamais blessé et qui recharge jamais et des acrobaties dignes du cirque du soleil). 

SPOILERS:

Révélation

J'embarque à fond pour un quatrième. Parabellum est celui que j'aime le moins des trois premiers, mais j'ai l'impression que c'était un chapitre essentiel pour justement ré-introduire un retour. Le fait que le quatrième va être un simple "John Wick takes revenge on The Table and overthrow them" me rend confiant que le 4ième va être balls-to-the-walls insane. Dans Parabellum, on se promène un peu d'une place à l'autre, je trouve que le concept "John Wick must survive waves and waves of assassins trying to kill him" était un peu mal exploité, je m'attendais à un Smokin' Aces version Keanu Reeves, finalement il se promène pas mal là où il veut, se fait aider par tout le monde, etc. Je suis pas insatisfait parce que le fait qu'il ai été autant aidé est un reflet de son personnage, du fait que c'est "une bonne personne", mais c'est pas ce à quoi je m'attendais. Ce qui était insatisfaisant cependant, c'est le fait que pratiquement rien est accompli, oui John Wick à survécu, bravo, mais encore?

Le 4ième m'inspire que ça va être un peu plus direct comme action, et plus satisfaisant, puisque John Wick a maintenant un but concret. Je suis plus excité pour le 4 que je l'étais pour le 3 en tout cas, ça c'est sûr. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allée voir Alladin au cinéma avec mon copain et c'était comique... Alors que Jaffard, avec ses pouvoirs, exile notre protagoniste dans un grand désert de neige banche.. quelqu'un s'est écrié:

-Le Québec!

Tout le monde dans la salle était comme :HAHAHA:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allée voir Rocketman en tant que grande fan d’Elton John et j’ai vraiment adoré. Si vous n’aimez pas les comédies musicales, vous aurez peut-être du mal, mais je le recommande vraiment.

Taron est excellent dans son rôle, les scènes sont vraiment excellente, je crois que j’ai tout aimé de ce film.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été subjugué par ce film mystique de Tarkovsky :

Oh boy. Y'était temps que je le découvre, lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Grosse tuerie de film, mes moments préférés :

stalker-monkey.jpg

tumblr_p8yi6iSioS1r94kvzo3_500.jpg

Tarkosvki C'est le cinéaste de l'eau et de la pierre.

Pour moi il ya Stalker, et aussi LE MIROIR qui est à voir absolument. Je pense que LE MIRROIR est supérieur, surtout grâce aux poésies mais je n'en dirait pas plus.

Tout les autres films m'ont déçu même si j'ai pas vu Andrei Roublef et que j'ai arrêté rapidement l'enfance d'Ivan. Le sacrifice était nul et Nostalghia encore plus IMO (sauf la première scène dans une église).

Modifié par el_picador

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'as-tu pas justement remarqué toute la poésie que renferme L'enfance d'Ivan ?  Faudrait y donner une nouvelle chance.

 

edit :  comme c'est mignon ce petit message signé Carlos 19 ans

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Samedi dernier, il y avait come and see à la cinémathèque, je suis triste d'avoir manqué ca.

Ca te plairais @el_picador,
 



Sinon, recement j'ai écouté '' tu dors nicole'' ca manquait à ma culture... Dans la même bonne lignée, mon dernier coup de coeur dans le cinéma quebecois c'est ''la disparition des Lucioles''.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le dernier film que j'ai vu était The Avengers - Endgame. Vraiment plate et incompréhensible pour moi, qui n'a pas suivi la série. J'pense que j'vais venir consulter vos suggestions avant de m'engager pour une couple d'heures, huhu.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Le Singe a dit :

Le dernier film que j'ai vu était The Avengers - Endgame. Vraiment plate et incompréhensible pour moi, qui n'a pas suivi la série. J'pense que j'vais venir consulter vos suggestions avant de m'engager pour une couple d'heures, huhu.

 

 

Y a 16 films et tu commences par le dernier ? Pas fin ça.

Le dernier film que j’ai vu c’etait le Grand Bain de Gilles Lellouche. Vraiment extra ce film. 

Ça parle de pauvres types, seuls, paumés, ratés, dépressifs pour certains, qui font partie d’une équipe - complètement petée- de natation synchronisée. J’en dis pas plus sur l’histoire, mais c’est un joli film simple, profondément humain, altruiste, ou l’on voit des gens brasser du noir mais être soutenus par d’autres marginaux comme eux. Le gros plus du film : son casting. Les acteurs sont tous excellents et sympathiques, à commencer par Benoît Poolevorde, Philippe Katherine ( qui a gagné un Cesar pour ce rôle), Guillaume Canet, Mathieu almaric... C’est vraiment le genre de film qui fait honneur à la France je trouve, entre esprit comique et drame social. Une jolie bouffée d’air frais.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
Il y a 6 heures, 1984 a dit :

Y a 16 films et tu commences par le dernier ? Pas fin ça.

@1984, mon amour, je n'ai pas dit ça. Mais je te l'accorde : j'aurais dû écouter au moins les 2-3 avant-derniers.

Je vais suivre ta suggestion de film, ça semble bien divertissant. Un vrai film américain, tourné par des français.

Modifié par Le Singe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réalisation est trop modeste pour que ça ait l’air d’être américain. C’est aussi ce que j’aime dans ce film. Y a une vraie volonté de se montrer simple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...